Mon compte
    Saw 10 : déjà un record pour ce film d'horreur !
    Laurent Schenck
    Laurent Schenck
    -Journaliste rédacteur base de données
    Passionné par les films qui traitent de la criminalité au sens large, Laurent Schenck travaille sur la base de données cinéma du site. Ses missions sont les suivantes : la rédaction de biographies et secrets de tournage, l'enrichissement de castings/fiches techniques et la revue de presse.

    A l'occasion de la sortie de "Saw X", voici cinq choses à savoir sur ce dixième volet de la célèbre franchise horrifique entamée en 2004.

    De quoi ça parle ? John Kramer, le tueur au puzzle, est de retour dans le volet le plus perturbant de la franchise SAW. Les événements se situent entre SAW I et II, on y retrouve un John, malade et désespéré, qui se rend au Mexique afin de subir une opération expérimentale capable de guérir son cancer, mais il découvre que tout ceci n’est qu’une escroquerie visant des malades vulnérables et affligés.

    Animé d'un nouveau but, le célèbre tueur en série retourne à son œuvre, et va prendre sa revanche sur ces escrocs dans un terrible « jeu » dont il a le secret, à travers des pièges toujours plus machiavéliques et ingénieux les uns que les autres.

    Saw X
    Saw X
    De Kevin Greutert
    Avec Tobin Bell, Shawnee Smith, Synnøve Macody Lund
    Sortie le 25 octobre 2023
    louer ou acheter

    Une durée record pour Saw X !

    Doté d'une durée de 1h58, Saw X est l'opus le plus long de la saga. Ainsi, Saw dure 1h43, Saw 2 1h33, Saw 3 1h48, Saw 4 1h33, Saw 5 1h32, Saw 6 1h30, Saw 3D 1h30, Jigsaw 1h37 et Spirale : L'Héritage de Saw 1h33.

    Une saga horrifique lucrative

    Née en 2004, la franchise horrifique Saw s'est révélée très lucrative. Pour preuve, Saw (2004) a rapporté 103 millions de dollars de recettes mondiales pour un budget d'à peine 1,2 million. Saw 2 (2005) a généré 148 millions pour un coût de production de 4 millions, Saw 3 (2006) 165 millions pour 12 millions, Saw 4 (2007) 139 millions pour 10 millions, Saw 5 (2008) 114 millions pour 11 millions, Saw 6 (2009) 68 millions pour 11 millions, Saw 3D (2010) 138 millions pour 17 millions, Jigsaw (2017) 102 millions pour 10 millions et Spirale : L'Héritage de Saw (2021) 40 millions pour 20 millions. Sorti fin septembre dans de nombreux pays, Saw X a déjà rapporté 80 millions de dollars au box-office mondial.

    10 films à voir au cinéma le 25 octobre : 3 jours max, Second tour...

    Au total, la saga a rapporté plus d'un milliard de dollars. Il ne s'agit toutefois pas de la franchise horrifique ayant généré le plus de billets verts, puisque la série de films liés à l'univers Conjuring a dépassé les deux milliards de dollars. En revanche, les 10 Saw ont engrangé davantage que les 6 Scream, les 5 Insidious, les 13 Halloween, les 6 Paranormal Activity (le 7ème film, Next of Kin, est diffusé sur Paramount+) et les 4 Dents de la mer.

    Metropolitan FilmExport
    Tobin Bell et Shawnee Smith

    Qui à la réalisation ?

    Kevin Greutert a été choisi pour mettre en scène ce nouvel opus, qui se déroule entre Saw et Saw II. Il connaît bien la franchise Saw puisqu'il a été le réalisateur de Saw 6 et Saw 3D. Par ailleurs, il a mis en scène d'autres films d'horreur : Jessabelle, Visions et Jackals. Interrogé par Total Film, il a expliqué à propos de Saw X. "Je pense vraiment que c'est le film Saw le plus indépendant depuis le premier."

    "Il n'y a pas besoin de connaître ou de se souvenir des volets précédents. L'expérience est plus riche si vous connaissez Saw, car sinon vous ne saurez pas nécessairement qui est Amanda lorsqu'elle apparaît, mais ce qui se passe est très clair dès le début. Il n'y a pas de nouvelle direction évidente à prendre après cet opus. Mais je pense qu'il y aura probablement d'autres films Saw, surtout si celui-ci est un succès."

    Faux Raccord Saw : 13 erreurs dans les pièges de la saga d'horreur

    Direction Mexico

    La majorité du tournage a eu lieu à Mexico et ses alentours, notamment au sein d'une exploitation agricole rustique de grande dimension et d'une verrerie abandonnée transformée en usine chimique. "Le naturel de ces deux sites et de nos autres emplacements n'aurait pas pu être reproduit à Los Angeles ou Toronto, où nous avons fabriqué les autres Saw", précise le metteur en scène. Il ajoute : "Nous avons tourné dans divers environnements de Mexico. Il faisait très froid, mais rien de bizarre ne s’est produit. Tant mieux d’ailleurs, car nous avons pu tout finir en temps et en heure."

    Le chef décorateur Anthony R. Stabley poursuit : "Ce qui est certain, c’est que de tourner à Mexico nous a mis dans un autre état d’esprit. Ce film est très influencé par la culture mexicaine. Sans compter les endroits incroyables où nous avons pu tourner. Ce n’est pas du tout évident de trouver des nouvelles tortures ou des nouveaux pièges. Mexico est une ville idéale où nous avons pu réfléchir à des pièges et tortures incroyables avec Kevin. C’est un processus lent et complexe, où nous faisons d’abord des dessins pour proposer l’idée, avant de passer à des tests grandeur nature en construisant ces pièges."

    Metropolitan FilmExport
    Octavio Hinojosa

    La police débarque dans la salle de montage !

    Alertée par des voisins inquiets à cause des bruits qu'ils entendaient, la police de Los Angeles a débarqué chez le premier assistant monteur Steve Forn, alors que ce dernier travaillait sur l'une des séquences du film : "On a frappé à la porte", raconte Kevin Greutert. Il poursuit : "On voit les policiers qui arrivent vers la porte d'entrée grâce aux images de la caméra, Steve Forn qui leur répond et eux qui disent 'Les voisins nous ont appelés pour nous dire que quelqu'un était torturé à mort ici.'"

    "Steve leur a dit : 'En fait je travaille juste sur un film… Vous pouvez entrer et voir si vous le voulez ?' Les flics ont commencé à rire. Ils ont répondu 'Nous aimerions bien, mais tout est en règle.' Ça a dû être une performance assez réaliste. Mais c'est une histoire plutôt drôle…"

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Back to Top