Mon compte
    Géraldine Pailhas commente sa bio AlloCiné !
    30 janv. 2009 à 07:00

    A l'occasion de la sortie de l'excellent "Espion(s)", Géraldine Pailhas revient sur sa carrière en commentant sa bio "made in AlloCiné"...

    On l'avait prise un peu vite pour une jeune première de plus, mais, au fil des années, de choix pertinents en belles rencontres, de Randonneurs en Revenants, elle s'est imposée comme l'une des actrices les plus passionnantes et attachantes de sa génération. Le thriller Espion(s), en salles depuis mercredi, en est une nouvelle preuve éclatante. L'occasion de revenir avec elle sur ce joli parcours. Nous lui avons donc proposer de lire... et surtout de commenter, la bio made in AlloCiné la concernant.



    Propos recueillis par Julien Dokhan le 15 janvier 2009-Image : Yohan Aziza - Montage : Frédéric Heusse

    La biographie :

    Fille d'un galeriste, Géraldine Pailhas, qui se destine d'abord à une carrière de danseuse, apparaît à 16 ans dans un clip des Gipsy Kings. Figurante dans 3 places pour le 26 en 1988, elle joue dans deux films sortis en 1991, l'un léger -Les Arcandiers-, l'autre plus grave -La Neige et le feu. Dans cette histoire d'amour en temps de guerre, elle campe une infirmière qui fait fondre les coeurs, rôle qui lui vaut un César du Meilleur espoir en 1992. La même année, IP5 de Beineix lui permet de donner la réplique à Montand, tandis que sa participation, en 1995, à Don Juan DeMarco, aux côtés des icônes Johnny Depp et Brando, conforte son image d'actrice romantique.

    Face à Depardieu, autre légende, la jeune première dévoile une belle maturité dans Le Garçu de Pialat en 1995. Elle s'illustre dans des films de groupe (Les Randonneurs, La Parenthèse enchantée) où elle se singularise par son côté à la fois doux et déterminé. Emouvante en épouse délaissée mais digne dans L'Adversaire (2002) et Une vie à t'attendre (co-écrit par son compagnon Christopher Thompson), elle est tout aussi crédible en petite amie teigneuse dans 5 x 2 d'Ozon et en call-girl de luxe dans Le Coût de la vie - prestation pour laquelle elle est nommée au César du Meilleur second rôle en 2004.

    Vue chez Doillon et Klapisch, Géraldine Pailhas, devenue une actrice de premier plan, navigue sans complexe entre cinéma d'auteur (Les Revenants, Je pense à vous) et divertissement grand public (Les Chevaliers du ciel, Le Prix à payer). Si son mélange d'esprit et de glamour -et son débit de mitraillette- semble la poser en héritière de Catherine Deneuve, c'est pour camper la fille de Miou-Miou que Thierry Klifa fait de nouveau appel à elle en 2006 (Le Héros de la famille). En 2008, elle porte de bout en bout l'attachant Didine, et fête ses retrouvailles avec la bande des Randonneurs. En 2009, on la retrouve dans Espion(s), un film de genre très personnel -paradoxe qui n'est sans doute pas pour déplaire à cette actrice éclectique.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • laviedeboria
      Humble et talentueuse... Pourquoi n'est-elle pas davantage sollicitée pour des premiers rôles? En tout cas, elle a déjà une belle carrière!
    • Botib
      pas mieuxMagnifique
    • peterpan7
      Fabuleuse !
    Voir les commentaires
    Back to Top