Notez des films
Mon AlloCiné
    16ème Festival du COLCOA : Le Palmarès !
    24 avr. 2012 à 12:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    La 16ème édition du Festival du COLCOA s'est achevée ce dimanche soir à Los Angeles. "Intouchables", qui repart avec le Prix du public et le Prix spécial de la critique, s'impose comme le grand gagnant.

    Le verdict est tombé hier soir à Los Angeles et c'est le film évènement Intouchables, du duo Toledano-Nakache, qui remporte le Prix du public et le Prix spécial de la critique. Projeté hier soir lors de la cérémonie de clôture, le film a une fois de plus, rassemblé des foules. À un mois de sa sortie en salles aux Etats-Unis, Intouchables continue sa route vers la gloire, notamment en Allemagne, en Suisse et en Italie, où le film enregistre un nombre d'entrées record. Distribué aux Etats-Unis par The Weinstein Company, à qui l'on droit la distribution outre-atlantique de The Artist, le film fera également l'objet d'un remake américain avec l'acteur britannique Colin Firth dans le rôle de François Cluzet.

     

    "Intouchables" et les autres...

     

    Parmi les autres films primés hier soir au COLCOA, Polisse de Maïwenn, qui décroche une Mention spéciale et La Fille du puisatier qui a obtenu une Mention spéciale du public. Le premier film de Mélanie Laurent, Les Adoptés a, quant à lui, reçu le Prix... du Meilleur premier film. Dans la section COLCOA Documentaires, c'est Tous au Larzac de Christian Rouaud qui obtient le Prix spécial du Public, tandis que que le film noir De bon matin, emmené par Jean-Pierre Darroussin, repart avec le Prix de la critique. À noter, côté courts métrages, la distinction de Grenouille d'hiver de Slony Sow, Prix du public et Tout le monde dit je t'aime de Cécile Ducrocq, Prix du jury du court métrage.

     

    avec AFP

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Kao-BB
      Ah ok ok c'était juste le film d'ouverture du festival.
    • Kao-BB
      Et rien pour Cloclo :(
    • Emmanuel Itier
      Bravo à François Truffart qui organise ce Festival top sur Los Angeles!!
    • Commodia
      Je suis désolée, mais si vous regardez les récompenses de The Artist, vous verrez que bon nombre n'ont rien à devoir aux Weinstein (à commencer par Cannes : Thierry Frémaux a eu sans doute beaucoup plus d'influence que les Weinstein en invitant le film en compétition dans son festival). Et puis, que je sache, les Weinstein n'ont pas braqué un flingue sur la tempe des votants aux Oscars... (et encore moins pour les Césars et les BAFTA, par exemple).Et je suis convaincue que jamais qui ce soit ne pourrait porter un film vers les sommets que The Artist a atteint (pas seulement critique, mais aussi public - mais vous n'avez peut-être pas aimé, après tout, chacun ses goûts) sans avoir de réelles qualités. Les médias et le public n'ont pas attendus les Weinstein pour faire un triomphe au film... en tout cas, moi, pas...
    • jerem4502
      Pas sûr, Commodia. Parce que The Artist a connu le succès grâce à Weinstein et aux nombreuses récompenses qui ont suivi. Intouchables connait son succès uniquement grâce au public, Weinstein n'aura juste qu'à le distribuer et à parler du phénomène Européen. Le public porte le film pas Weinstein.
    • coucousalut
      Marre de intouchable , on voit que ça, alors qu'en plus le film est banal.
    • Commodia
      Je me demande si ceux qui avaient dénigré the Artist à cause du soutien des Weinstein vont y aller de leurs mêmes remarques pour Intouchables??
    Voir les commentaires
    Back to Top