Notez des films
Mon AlloCiné
    The Man in the High Castle : le pari d'Amazon est-il réussi ?
    Par Olivier Pallaruelo (@Olivepal) — 20 nov. 2015 à 09:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Roman uchronique cultissime signé par le grand Philip K. Dick et réputé inadaptable ou presque, "Le Maître du haut château" est transformé en mini série produite par Amazon Studios et Ridley Scott. Essai transformé ? La saison est dispo aujourd'hui.

    Amazon Studios

     Une oeuvre majeure

    Dans la galaxie des auteurs très souvent adaptés à l'écran, Philip K. Dick occupe incontestablement une place de choix. On relève ainsi pas moins d'une dizaine de nouvelles ou romans portés sur grand écran, avec plus ou moins de bonheur d'ailleurs. A un chef-d'oeuvre absolu et définitif comme Blade Runner ou les plutôt solides Minority Report et A Scanner Darkly, s'opposent des adaptations comme Next ou Paycheck qui n'ont pas tout à fait brillées au firmament du 7e Art...

    Ecrit en 1962 et couronné l'année suivante par le prestigieux Prix Hugo du Meilleur roman, Le Maître du haut château est l'une de oeuvres de K. Dick les plus célèbres -et lues- dans le monde. Cultissime roman uchronique, il traîne aussi une réputation d'être plus ou moins inadaptable (tout comme Ubik, sur lequel Michel Gondry s'est cassé les dents), tant introspections et sous-intrigues se multiplient. L'auteur pratique même la mise en abîme en créant une uchronie dans l'uchronie. Pas vraiment le genre de choses dont le Hollywood Mainstream raffole, à moins de pratiquer un large caviardage...

    Amazon Studios

    Il faut dire aussi que l'adaptation de ce roman a connu un accouchement difficile. On en parle depuis 2010. A cette date, la société de production de Ridley Scott, Scott Free, voulait s'en charger, avec la bénédiction de la BBC, qui s'est finalement rétractée. Puis ce fut au tour de la chaîne SyFy de se désister du projet.

    Jeune studio cherche projet innovant

    Ce n'est finalement pas tout à fait du côté d'Hollywood que le pari de l'adaptation sera relevé, mais sous la houlette d'un nouvel acteur-mastodonte qui entend bien tailler des croupières à Netflix : le géant du E-commerce Amazon, via Amazon Studios. Et Ridley Scott en tant que producteur exécutif, lequel ne tarie d'ailleurs pas d'éloges sur l'oeuvre de K. Dick : "Le Maître du Haut Château est l'une des oeuvres de Dick les plus imaginatives et captivantes. Certainement l'une de mes préférées".

    Si le projet était de créer une mini série en quatre épisodes, puis finalement dix, seul le pilote, scénarisé par Frank Spotnitz (bien connu des amateurs de X-Files) et réalisé par David Semel, a vu le jour dans un premier temps. Dévoilé aux abonnés Premium, ces derniers devaient ensuite voter pour donner une suite favorable ou non à ce pilote, et transformer ainsi l'essai. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que les retours du public comme de la Critique été très élogieux. Et à juste titre. Cela tombe bien : ce vendredi 20 novembre, c'est le coup d'envoi de la série sur Amazon.

    Une uchronie terrifiante

    Basé sur le principe de l'uchronie, le roman décrit un univers terrifiant. Soit une réalité alternative, dans laquelle les Alliés auraient perdu la Seconde guerre mondiale face à l'Allemagne Nazie, le Japon impérialiste et l'Italie fasciste. Après la capitulation des Alliés en 1947, les Nazis occupent désormais une partie du territoire américain, tandis que le Japon en occupe une autre, formant ainsi le Grand Reich Nazi et les Etats Pacifiques Japonais. Au centre, une zone qui constitue un pays vassalisé et exsangue, où les rebus de la société sont expédiés.

    L'intrigue se déroule en 1962. Hitler est âgé de 73 ans, et malade. Goebbels et Himmler luttent pour lui succéder à la tête du grand Reich. Sur le territoire américain, une lutte à mort clandestine s'est engagée pour tenter de résister, impitoyablement réprimée par les occupants nazis et japonais. Entre ces deux puissances conquérantes, les relations diplomatiques courtoises ne sont que pure façade : l'Allemagne Nazie méprise en réalité leurs alliés japonais, au point de se préparer à les frapper prochainement...

    L'ouverture du pilote, très habile, est à ce titre glaçante. A travers une vidéo de propagande diffusée dans un cinéma de quartier, le spectateur assiste un peu médusé à une réécriture de l'histoire, qui montre comment les américains ont fini par accepter de se plier à la volonté de leurs maîtres nazis. "C'est un nouveau jour" affirme le narrateur, "le soleil se lève à l'Est. A travers notre pays, les hommes et les femmes vont au travail dans les usines et les fermes pour subvenir aux besoins de leurs familles. Tout le monde a un travail. Chacun connait son rôle pour maintenir un pays toujours plus sûr et fort. Aujourd'hui, nous remercions les leaders de notre pays, qui nous rendent chaque jour plus forts et fiers".

    Amazon Studios

    Ce n'est toutefois qu'à la fin de cette vidéo de propagande que sont faites les références explicites aux nazis vainqueurs : "oui, c'est un nouveau jour pour notre fière patrie, mais le meilleur est encore à venir. Sieg Heil !", avant que notre regard ne s'attarde, horrifié, sur une relecture du Stars & Stripes, la fameuse bannière étoilée des Etats-Unis, revue à la sauce nazie...

    Amazon Studios

    Un peu plus loin, le pilote continue de planter le décor; sombre. Témoin ce plan sur Time Square à New York, où l'on distingue au dessus d'un néon, une citation de sinistre mémoire : "Work Will set you Free"; "le travail rend libre". Une variante US de l'atroce citation qui était sur les frontispices des portes d'entrées des camps de concentration et d'extermination nazis : "Arbeit Macht Frei".

    Amazon Studios

    Ci-dessous, un aperçu de la ville de San Francisco, occupée par les Japonais :

    Amazon Studios

    Le Pilote a bénéficié d'un soin maniaque du détail, tant au niveau des décors que des costumes, pour plonger au mieux le spectateur dans l'atmosphère oppressante de The Man in the high castle. Et c'est franchement réussi.

    Il prend aussi son temps pour mettre en place ses personnages. Deux en particulier, qui vont jouer un rôle très important par la suite. D'abord un énigmatique Joe Blake (Luke Kleintank), chargé par le chef de la résistance de convoyer à bord d'un camion un très précieux colis dans la zone centrale des Rocheuses. Et une certaine Juliana Crain (solidement jouée par Alexa Davalos), vivant en territoire japonais, qui s'improvise malgré elle résistante en prenant le relais de sa belle-soeur Trudy Walker, qui devait livrer une étrange bobine de film. Des images d'archives en fait, relatant la victoire des Alliés sur les forces de l'Axe. De là à dire que le cours de l'Histoire ne s'est pas tout à fait déroulé comme prévu...

    Atmosphère, atmosphère...

    Atmosphère oppressante disions-nous plus haut. A laquelle il faut même ajouter un malaise diffus. Témoin cette séquence dans laquelle Joe Blake, en pleine campagne, est garé sur le bord d'une route avec une roue de son camion à changer. Un policier nazi s'arrête alors à sa hauteur, et lui propose de l'aider à changer sa roue. Commence alors à pleuvoir des cendres. Réponse du policier : "Oh ça c'est à cause de l'hôpital, tout les mardis, il brûle les handicapés et les malades en phase terminale". Une référence glaçante au programme d'euthanasie mis en place par les nazis en 1939 visant à exterminer systématiquement les handicapés physiques et mentaux...Ou encore cette séquence de torture, que certains ont jugé inutile. Là aussi on ne partage pas cet avis : sans spoiler, elle trouve sa justification en ce qu'elle montre que les nazis ont en fait un coup d'avance dans leur impitoyable traque contre la Résistance.

    Amazon Studios
    Capture d'écran de la séquence où il pleut des cendres.

    Un sans faute ?

    The Man in the High Castle parvient-il à faire un sans faute dans ce pilote ? Evidemment non. Les fans du roman de Philip K. Dick hurleront peut-être à la mort sur certains choix effectués dans cette adaptation; comme par exemple le fait d'évacuer des personnages importants dans ce pilote (celui de l'Antiquaire Childan dans le roman) ou d'introduire une nouveauté comme les images d'archives de la victoire des Alliés évoquées plus haut (et qui vont jouer un rôle essentiel donc), alors que dans le livre, il s'agit d'un roman, Le poids de la sauterelle, une uchronie dans l'uchronie, dans laquelle les Alliés sont effectivement les vainqueurs contre les forces de l'Axe. Un roman écrit par un certain Hawthorne Abendsen...Le fameux maître du haut château.

    Avec sa reconstitution soignée, une solide interprétation et un Cliffhanger très réussi, le pilote avait de solides atouts à faire valoir pour transformer effectivement l'essai en série. C'est désormais chose faite à compter d'aujourd'hui sur Amazon.


    Ci-dessous, la bande-annonce de la série, dévoilée lors du Comic Con...

    The Man in the High Castle - Bande annonce Comic-Con VO

     


     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • cricri L
      oui je le pense aussi
    • counny
      Je signale simplement que ça déjà été abordée. Non l'origine...
    • AlloCine
      Bonjour,Merci pour vos compliments ! Petite astuce pour répondre à vos interrogations : vous pouvez toujours essayer de taper dans le moteur de recherche en haut de page le prénom et nom de l'auteur d'un article :)Cdt,OP
    • MOTHRA 2000
      j éspere qu elle sera diffusée en Françe,mais je pense que cela arrivera,dans le courant de l année,les avis sont très positifs,,aussi bien aux USA qu en Françe :)
    • MOTHRA 2000
      effectivement, aprés le meilleur moyen est de lire le roman,pour se faire sa propre opinion, les romans uchroniques en France ne sont pas si nombreux(il y la bd BLOCK 47 ,qui ferait un trés bon film ),spécialité anglo saxonne plutot.
    • MOTHRA 2000
      en 1962 je crois,prix Hugo du meilleur roman d ailleurs.
    • MOTHRA 2000
      oui un article trés bien écrit,et bien renseigné, bravo à l auteur en tout cas.
    • RustCohle
      Super pilote !
    • golbos
      Un thème repris et non "un thème déjà abordé", Le roman de Dick ayant été écrit bien avant Star Trek.....
    • Manstein
      8 très bonnes critiques et 3 mauvaises, ratio intéressant.Voyez donc ici où la critique est bien plus "professionnelle" et poussée :http://www.fantastinet.com/et-...
    • Jahro
      En tout cas l'article est vraiment bien écrit, ça change des remplissages vite faits habituels, bravo à Olivier Pallaruelo.Tiens, ça me donne une idée : faudrait pouvoir cliquer sur l'auteur d'un article pour avoir accès à ses autres textes, comme ça se fait souvent sur les sites de presse.
    • mothra 3000
      esperons que le pilote puisse etre disponible en France,dans le futur, mais deja les retours critiques sont trés encourageants :)
    • mothra 3000
      toujours autant de mal a me connecter avec MOTHRA 2000! ;)
    • mothra 3000
      le roman semble avoir de mauvaises critiques....donc méfiance..
    • mothra 3000
      juste un petit conseil;le roman est assez différent,il parle du quotidien de personnes vivant dans un monde dominé par l Axe, il y a une intrigue,mais ce n est pas la base du récit.
    • mothra 3000
      le livre d Henriet sur l uchronie en general est trés intéressant,il aborde beaucoup de romans et de nouvelles écrites dans dans ce domaine,qui est vaste et pas encore assez connu..l histoire alternative étant assez difficile à adapter;mais c est une tentative ,qui pourra en engendrer d autres. d ailleurs plus du tiers des Uchronies,ont pour base la seconde guerre mondiale.sinon quelques exemples d uchronies sur petit et grand écranSliders: l épisode pilote,ou la dictature communiste aprés la guerre de Corée,entreprend d assiéger et de vaincre le monde occidental;ce qui arrive d ailleurs,les USA sont devenus communistes,les soldats de l armée rouge patrouillent dans toutes les ruesFatherland: adapté d un roman ou l Axe a gagné la guerre en Europe,mais perdu dans le PacifiqueStar trek épisode Resistance: ou New York a été conquise pas les nazis,ainsi que toute la cote est américaine , des resistants se battent contre l occupation.Le Maitre du Haut chateau: ou en 1947 , les villes américaines ont eté rasées par les bombes nucléaires,les Alliés capitulent,mais un livre mystérieux décrit un monde ou ces memes Alliés auraient gagné le guerre en 1945..
    • mothra 3000
      lol bien trouvé!
    • Fran?ois M.
      Je conseille aux aficionados l'excellent recueil de Henriet sur l'ensemble des uchronies littéraires et cinématographiques. Jusqu'à maintenant, il y avait 2 thématiques qui dominaient largement ce genre (hélas) méconnu :-Que ce serait-il passé si...les nazis avaient gagné la seconde guerre mondiale ?(évidemment, l'oeuvre littéraire la plus connue et reconnue parlant de ça, c'est le maitre du haut château de K. Dick qui est un peu le maître-étalon du genre "uchronie" dans le domaine de la littérature de SF) (Inglorious Basterds pourrait quelque part être une uchronie puisqu'il évoque le meurtre d'Hitler...mais elle n'est pas poussée plus loin).-Et surtout, que ce serait-il passé si...le bloc de l'est et le bloc de l'ouest s'étaient déclaré la guerre ?(des jeux vidéos (comme command & conquer, World in Conflict ou Iron Storm), des séries TV (Sliders, le loup-garou du campus (si !)), des films (docteur folamour, l'aube rouge, les films post-apocalyptique) et même des one-man show (Leluron imitant Chriac faisant un appel à la résistance dans une France occupée par les forces du pacte de Varsovie) évoquent ce sujet) mais en tenant compte des récents évènements entre les USA et la Russie...il est possible que ce genre ne soient plus une uchronie, un bouleversement de l'histoire, mais redeviennent une possibilité future.Finalement, le thème de la victoire nazi redevient la thématique uchronique majeur.
    • counny
      Un thème déjà abordé, exemple dans Star Trek Enterprise quatrième saison épisodes Un et Deux. les Alliés auraient perdu la Deuxième Guerre Mondiale face au Troisième Reich. Les Nazis occupent le territoire des États-Unis d'amérique face à eux la résistance Américaine... Entre autre d'autre oeuvre ont abordé le sujet.
    • Amandemma
      Très intéressant... J'ai franchement hâte de découvrir cette série !
    Voir les commentaires
    Back to Top