Mon compte
    Des Profs à Gaston Lagaffe, le nouveau défi de Pierre-François Martin Laval
    16 mars 2015 à 17:33
    Corentin Palanchini
    Passionné par le cinéma hollywoodien des années 10 à 70, il suit avec intérêt l’évolution actuelle de l’industrie du 7e Art, et regarde tout ce qui lui passe devant les yeux : comédie française, polar des années 90, Palme d’or oubliée ou films du moment. Et avec le temps qu’il lui reste, des séries.

    Dupuis a fini par céder ! Les droits cinématographiques de Gaston Lagaffe, célèbre personnage créé par Franquin, viennent d'être récupérés par UGC, qui va adapter la bande-dessinée au cinéma grâce à Pierre-François Martin-Laval.

    Galatée Films

    Il y aura des gaffes en cascades dans le nouveau projet de Pierre-François Martin-Laval, qui va s'attaquer selon Le Figaro, à l'adaptation cinématographique des aventures de Gaston Lagaffe. Créé par le dessinateur Franquin dans les pages du Journal de Spirou, Lagaffe est rapidement devenu une star emblématique du journal. Gaffeur, inventif mais paresseux, c'est un personnage du patrimoine bédéphilique qui n'a jamais eu droit aux faveurs d'un long métrage, contrairement à Tintin ou à Astérix, pour citer les plus célèbres.

    Les cinéphiles les plus avertis se souviennent de Fais gaffe à la gaffe, une comédie de 1981 réalisée par Paul Boujenah (il s'agissait alors de son premier film) avec Roger Mirmont dans le rôle titre. "Librement inspiré de la bande dessinée" comme l'annonçait son générique, Mirmont jouait "G", et les noms des personnages avaient été changés. Pour la simple raison que Franquin n'avait pas participé à la préparation du film, et avait donné son accord pour les gags de ses bandes-dessinées soient mis en images, mais pas les personnages. Le résultat n'avait pas marqué la comédie française, malgré la présence de Marie-Anne Chazel.

    Après Benoît Brisefer, et une adaptation du Petit Spirou prochainement annoncée, on peut dire que le cinéma s'intéresse de plus en plus au catalogue de l'éditeur Dupuis.

    Gaston Lagaffe est annoncé pour 2016, puisque Martin-Laval doit auparavant tourner Les Profs 2, qui sortira en juillet 2015.

    Pierre-François Martin-Laval au micro, avec son équipe, pour "Les Profs" :

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Don J.
      Mouais... Vu ce que les éditions Dupuis ont fait de Gaston depuis la mort de Franquin, on craint le pire quant au film qui, sauf miracle absolu, sera raté.
    • Loupblack
      Faut voir parce que les profs c'était vraiment moyen moyen...
    • RedFirefox
      M'enfin ?!
    • Looper
      Pitié laissez Gaston Lagaffe tranquille!! Les adaptations des classiques de la BD Franco-Belge sont toutes des catastrophes, arrestez svp...
    • Gralex Beuargh
      Craintes qui se confirment de plus en plus... http://lci.tf1.fr/cinema/news/...
    • ServalReturns
      Oui.
    • Victor COLT
      Je vais reprendre la phrase des Guignols: "Avec Zéro idée, il a fait Deux films".
    • Liquid22
      He ben, c'est pas gagné...
    • Liquid22
      Vous savez ce que j'en fais de vos maudits contrats????
    • Doctor Nico
      A quand l'annonce du Dupuis Cinematic Universe ?
    • NicolasLPLB
      M'enfin!
    • fedor85
      Peu importe, ils n'ont aucune chance/:)
    • jean W.
      Gaston Lagaffe c'est du Laurel et Hardy ou du Buster Keaton avec un soupçon de parole. C'est du gag à l'ancienne, on sait plus faire ça sans que ce soit lourdingue. "Les profs", c'était pathétique !
    • Aurelien F.
      C'est pour quand l'adaptation de "Spirou" ???
    • NicolasLPLB
      stark contre lagaff plutot ;)
    • Colargol2036 - nyallezpascestd
      Juste pour préciser, "Fais gaffe à la gaffe", non officiel, d'une effroyable nullité, conspué par Franquin, qui n'a jamais voulu voir son héros transposé à l'écran mais a prêté quelques gags pour l'occasion. La seule entorse qu'il avait faite ensuite était une émission sur la télévision belge tuée dans l'oeuf. Pas franchement une réussite. La mécanique d'un gag one-shot n'est pas un format faite pour le cinéma et l'univers gaguesque d'exagération, de colère rouge de prunelle, d'explosivité me semble très casse-gueule.
    • Lionel B.
      Ooooooooooooooooooh... On vous annonce un projet et vous dîtes déjà que ce sera mauvais. Attendez que ça sorte et là vous pourrez gueuler. Non mais sérieux, à un moment donné, faut arrêter de gueuler sur tout ce que prévoit le cinéma français.
    • supdup33
      Pour reprendre le commentaire juste en dessous, qui est déjà 100% exact sur les BD à gags, je dirais tous simplement : Pourquoi s'évertuer à vouloir adapter des BDs ...
    • Jahan
      Le héros de mon enfance va être dégradé ... super ...
    • David F.
      Et mince, que Dieu nous protège de cette adaptation.Et Blake et Mortimer, Seuls, personne?
    Voir les commentaires
    Back to Top