Notez des films
Mon AlloCiné
    "Knock Knock" ce soir sur Canal + Cinéma : 5 choses à savoir sur le film d'Eli Roth avec Keanu Reeves
    Par Cécile Desclaux — 23 nov. 2016 à 22:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    À l'occasion de la diffusion de "Knock Knock" sur Canal + Cinéma, découvrez en cinq anecdotes le film déjanté signé du spécialiste du film d'horreur Eli Roth, dans lequel Keanu Reeves est un architecte séduit par deux mystérieuses jeunes femmes...

    De quoi ça parle ?

    Un soir d'orage, un architecte, marié et bon père de famille, resté seul pour le weekend, ouvre sa porte à deux superbes jeunes femmes mal intentionnées…

    Synergy Cinéma
    Keanu Reeves

    1. L'horreur sous une autre forme

    Knock Knock est le cinquième long-métrage d'Eli Roth. D'après le réalisateur, Knock Knock représente un tournant dans sa carrière, car le film s'apparente plus à un thriller qu'à un pur film d'horreur : "J'avais envie de faire un thriller érotique et psychologique, un peu à la Basic Instinct ou comme dans un vieux film de Polanski", explique-t-il. Il dit par ailleurs avoir été très influencé par Hitchcock et David Lynch.

    2. Un remake

    Knock Knock est un remake du film de 1977 de Peter S. TraynorThe Seducers, où deux jeunes femmes envahissent la maison puis la vie d'un homme marié. Le titre de cette réinterprétation, Knock Knock, peut se traduire comme "toc toc" en français, mettant en avant le moment fatidique où lesdites séductrices frappent à la porte du protagoniste. C'est la comédienne Colleen Camp qui a parlé de ce film à Eli Roth, laquelle avait joué dedans lorsqu'elle avait 21 ans. Le film a d'ailleurs été fait avec l'appui d'une partie de l'équipe du film d'origine : Peter S. Traynor et Colleen Camp font partie des producteurs. Eli Roth a également confié un petit rôle dans ce remake à cette dernière.

    Synergy Cinéma
    Keanu Reeves

    3. Une star de cinéma

    Eli Roth a choisi un acteur très connu pour le rôle principal, Keanu Reeves, ce qui est assez rare dans sa filmographie. Il a commenté ce changement en évoquant un souvenir du tournage d'Inglourious Basterds dans lequel il a joué : "La relation de réalisateur à star de cinéma est intéressante. Je me souviens de la manière dont Tarantino abordait Brad Pitt et Christoph Waltz sur le tournage d'Inglourious Basterds, et moi, j'essayais de ne pas les considérer différemment tout en restant respectueux... Les grands acteurs vous lancent de bons défis", a-t-il expliqué.

    4. Tournage en famille

    Lorenza Izzo, qui incarne la redoutable et sexy Genesis, n'est autre que la femme d'Eli Roth. Elle avait également joué dans son précédent film, The Green Inferno.

    5. Le Liaison Fatale des temps modernes

    Eli Roth confie avoir voulu, via Knock Knock, réaliser une sorte de Liaison Fatale à l'époque des réseaux sociaux, "où ce que l'on fait dans l'intimité de sa maison appartient soudain au monde entier". Dans ce thriller marquant de 1987, Michael Douglas se retrouvait lui aussi seul pendant quelques jours et ne pouvait résister aux avances de Glenn Close, laquelle se révélera être aussi cruelle que dangereuse.

    Voir toutes les anecdotes de "Knock Knock"

    Knock Knock : Keanu Reeves a "aimé être puni"

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • John Wick 2 : le réalisateur s'est inspiré... d'Aliens le retour !
    • Ils ont failli laisser leur peau sur le tournage !
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top