Mon compte
    Dark Stories : que vaut la série d'horreur de France TV Slash ?
    31 oct. 2019 à 14:30
    Thomas Imbert
    Thomas Imbert
    -Chef de rubrique - Infotainment
    De la Terre du Milieu aux confins de la galaxie Star Wars en passant par les jungles de Jurassic Park, il ne refuse jamais un petit voyage vers les plus grandes sagas du cinéma. Enfant des années 90, créateur des émissions Give Me Five et Big Fan Theory, il écrit pour AlloCiné depuis 2010.

    Disponible en intégralité sur France TV Slash dès aujourd'hui, la série comico-fantastico-anthologique de François Descraques (Le Visiteur du Futur) et de Guillaume Lubrano (Metal Hurlant Chronicles) vaut-elle le détour pour le soir d'Halloween ?

    France TV.Slash
    De quoi ça parle ?

    5 épisodes, 5 histoires, 5 créatures. Entre fantômes, aliens, morts-vivants, démons, poupées sanguinaires et goules, Dark Stories vous fait (re)découvrir les créatures qui hantaient vos pires cauchemars dans des histoires originales imaginées par François Descraques et Guillaume Lubrano.

    Créée par François DescraquesGuillaume Lubrano

    A partir du 31 octobre en intégralité sur France TV Slash. 4 épisodes vus sur 5. Bande-annonce :

    Dark Stories - saison 1 Teaser VF

     

    C'est avec qui ?

    Même si le casting de Dark Stories varie d'une histoire à l'autre (puisqu'il s'agit d'une anthologie), vous y croiserez de nombreux visages familiers, notamment si vous connaissez bien les premières séries de François Descraques et de Guillaume Lubrano. Outre Michelle Ryan, qui portait le second épisode de Métal Hurlant Chronicles, on y retrouve ainsi Florent Dorin et Slimane-Baptiste Berhoun, deux des comédiens principaux du Visiteur du Futur.

    Aux côtés de ces vétérans du genre, Dark Stories rassemble également plusieurs acteurs de télévision tels que Loup-Denis Elion (Scènes de ménage) en employé de morgue et Tiphaine Daviot (Plus belle la vie) en jeune fille possédée par le démon, mais aussi quelques stars de ciné. Dominique Pinon (Amélie Poulain, Alien la résurrection) y joue ainsi les agriculteurs illuminés, et Thierry Frémont (Quai d'Orsay) les parrains de la mafia, tandis que Kristanna Loken, connue pour le rôle du T-X dans Terminator 3, se retrouve ici confrontée à une terrifiante poupée maléfique. 

    France TV Slash

    Ça vaut le coup d'oeil ?

    Associant les plus grands mythes de l'épouvante au ton décalé de ses créateurs, Dark Stories est un peu à l'horreur ce que Le Visiteur du futur était à la science-fiction. Véritable Quatrième Dimension à la française (pour son côté paranormal et anthologique), la série de François Descraques et de Guillaume Lubrano n'est pas sans rappeler le fonctionnement des web-séries précédemment évoquées ou de certains films directement réalisés pour Youtube. Tels Les Dissociés ou Le Petit monstre, Dark Stories part de ce qu'on pourrait apparenter à un simple "sketch" pour le transformer en quelque chose de plus sérieux, de plus ambitieux, rendant souvent hommage à des icônes incontournables de la pop culture.

    Ici, c'est donc le cinéma d'horreur qui est à l'honneur. Morts-vivants, poupées maléfiques, possessions démoniaques ou invasion extraterrestres... Tous les grands thèmes du genre sont ainsi revisités dans de courts épisodes dont la durée oscille entre 15 et 20 minutes. Servies par des acteurs souvent efficaces et par une photographie très convaincante, ces petites "histoires à faire peur" que l'on pourrait presque se raconter au coin du feu avec des brochettes de marshmallows sont à prendre pour ce qu'elles sont : non pas des monuments de l'épouvante à vous faire grelotter de peur, mais plutôt des petites sucreries horrifiques, à picorer comme des bonbons le soir d'Halloween.

    Notre mention spéciale va à l'épisode intitulé Le Jugement Dernier, réalisé par François Descraques et notamment porté par un Dominique Pinon survolté, croisement improbable mais réjouissant entre Rencontres du 3ème type et La soucoupe et le perroquet de l'émission Strip Tease. 

    Découvrez ici les épisodes de Dark Stories...

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Didier H
      Vu le premier épisode. Ni bon, ni mauvais. Une chips divertissante qui aura le mérite d'éventuellement faire découvrir la paralysie du sommeil et de mettre un mot sur certains maux connu de beaucoup, dont moi. On pourrait déplorer la facilité de faire du djinn un être hideux qui étouffe, oui!, un poil la réelle angoisse de la paralysie. Le monstre dérobe, du coups, la thématique pour en faire un récit un peu passe partout qui pourrait tout aussi bien traiter de la nuit en général et pas spécifiquement du sommeil.Avis à ceux qui n'auraient pas reconnu l'un des illustres tableaux de l'excellent Fussli, lorsque l’héroïne surf la toile sur son téléphone. Une oeuvre à découvrir et redécouvrir.
    Voir les commentaires
    Back to Top