Notez des films
Mon AlloCiné
    Claire Andrieux sur Arte : un petit bijou d'émotion à ne pas rater
    Par Jérémie Dunand (@JejeSeries) — 9 oct. 2020 à 12:15

    Arte diffuse ce soir le téléfilm d'Olivier Jahan "Claire Andrieux", sorte de spin-off de son long métrage "Les Châteaux de sable", sorti en 2015. Un portrait de femme sensible, drôle, et bouleversant porté par une Jeanne Rosa magistrale.

    Julien Cauvin
    De quoi ça parle ?

    Claire Andrieux, 41 ans, est responsable d’une agence immobilière en Bretagne. Aimée pour sa bonne humeur et sa fantaisie, sa rencontre avec Bruno, à la recherche d’une maison pour un prochain tournage, va bouleverser son quotidien et révéler un terrible secret.

    Claire Andrieux, réalisé par Olivier Jahan et écrit par Diastème et Olivier Jahan.

    Avec Jeanne Rosa, Thomas VDB, Emma de Caunes, Yannick Renier, Michel Vuillermoz, ...

    Vendredi 9 octobre à 20h55 sur Arte, et d'ores et déjà disponible sur arte.tv jusqu'au 7 novembre

    À quoi ça ressemble ?
    Claire Andrieux Bande-annonce VF

     

    Ça vaut le coup d'oeil ?

    Cinq ans après Les Châteaux de sable, le réalisateur et scénariste Olivier Jahan redonne vie à ses personnages à travers ce téléfilm "spin-off" qui met en lumière Claire Andrieux, l'agent immobilier qui s'occupait de la vente de la maison du père d'Eléonore (Emma de Caunes) dans le long métrage de 2015. Un personnage secondaire qui avait fait forte impression à l'époque et dont Olivier Jahan explore ici toutes les facettes.

    Car Claire Andrieux n'est pas seulement la célibataire dynamique, décalée, et un peu cash qu'elle paraît être. Très vite, le téléspectateur comprend que son rapport aux hommes est pour le moins compliqué. Gwendal (Michel Vuillermoz), son employé un peu trop pressant et lourdingue, l'insupporte au plus haut point. Les efforts de ses amis pour lui trouver un prétendant l'agacent et ne portent pas leurs fruits. Et même lorsqu'elle rencontre Bruno (Thomas VDB), un régisseur en repérages pour un tournage, Claire se montre sur la défensive. Alors que le charme opère bel et bien entre eux. Mais cette rencontre n'est pas anodine et va pousser Claire à se confier sur un événement traumatisant de son passé. Qui va éclairer sa personnalité et va faire basculer ce film extrêmement sensible dans un territoire inattendu.

    Julien Cauvin/Arte

    Sous ses airs de comédie romantique drôle et déconcertante, narrée par la voix-off de Bruno, Claire Andrieux se révèle vite être avant tout le portrait extrêmement juste et bouleversant d'une femme brisée par un secret profondément enfoui, que ses sentiments naissants pour Bruno va venir réveiller. Alternant avec brio entre comédie et drame, cet unitaire poignant évite les clichés et le pathos, et se révèle être une très belle réussite dont la simplicité et la justesse touchent en plein coeur. Jeanne Rosa est magistrale dans le rôle de cette héroïne lumineuse et fantasque qui dissimule derrière cette façade énergique une blessure innommable, dont elle n'a jamais parlé à ses proches. Et même si sa prestation mérite à elle seule de s'intéresser à ce petit bijou tragicomique, Jeanne Rosa, vue récemment dans Romance et dans Grâce à Dieu, est très bien entourée et n'est pas le seul atout de Claire Andrieux.

    On retient évidemment Emma de Caunes, Yannick Renier, et Christine Brücher, figures des Châteaux de sable que l'on retrouve avec bonheur. Mais aussi Thomas VDB, dans une partition assez étonnante, et Michel Vuillermoz, qui apporte une dose d'humour bienvenue aux quelques séquences qu'il partage avec Jeanne Rosa. Claire Andrieux est l'un de ces films qui parviennent à nous bouleverser sans en faire trop. Par petites touches. Et qui rappellent que la parole est libératrice et que même les pires des traumatismes doivent pouvoir être dits. Alors, comme dirait Claire, "Allez zou" ! Ne passez pas à côté de ce petit chef-d'oeuvre.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • De l'autre côté sur France 2 : que pense la presse du téléfilm avec Alix Poisson ?
    • Inside No. 9 sur arte.tv : c'est quoi ce bijou d'humour noir venu d'Angleterre ?
    • Arte : les séries et fictions de la rentrée à décembre 2020 : No Man’s Land, Moloch, Kidnapping...
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top