Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Hobbit : un voyage inattendu sur France 2 : Ian McKellen (Gandalf) a failli quitter le tournage
    Par Vincent Formica — 13 oct. 2020 à 18:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Le Hobbit : un voyage inattendu, est diffusé sur France 2, l'occasion de revenir sur une partie du tournage mal vécue par Sir Ian McKellen, alias Gandalf.

    Avec le personnage de Gandalf dans Le Seigneur des anneauxIan McKellen est devenu une véritable superstar mondiale. En incarnant dans le même temps le supervilain Magneto dans la saga X-Men, l'acteur a survolé les années 2000.

    Quand Peter Jackson revient voir le britannique en 2012 pour lui proposer de revêtir à nouveau le chapeau du magicien Gandalf pour Le Hobbit, il n'hésite pas une seconde. Ce qu'il ne sait pas, c'est que le tournage ne va pas vraiment se dérouler comme celui de la précédente trilogie.

    En effet, pour gagner du temps, Peter Jackson décide de tourner de nombreuses séquences sur fonds verts. Le comédien, qui pensait gambader à cheval sur de vertes prairies avec ses compagnons Nains et Bilbon le Hobbit, a très vite déchanté.

    Le Hobbit : un voyage inattendu
    Le Hobbit : un voyage inattendu
    Sortie le 12 décembre 2012 | 2h 49min
    De Peter Jackson
    Avec Ian McKellen, Martin Freeman, Richard Armitage, Ken Stott, Graham McTavish
    Presse
    3,2
    Spectateurs
    4,2
    louer ou acheter

    "Tourner devant un fond vert était la partie la plus misérable du tournage", assène l'acteur avec franchise. "Pour pouvoir filmer les Nains et Gandalf ensemble, nous ne pouvions pas être sur le même plateau. Tout ce que j’avais en guise de compagnie, c’était 13 photos de Nains montés sur des socles avec des petites lumières qui s’allumaient pour dire quel personnage était censé parler", explique l'interprète du vieux sorcier sur ContactMusic.com.

    La manière la plus simple de gérer la différence de taille entre Gandalf, les Nains et Bilbon, était d'avoir recours aux fonds verts. Cette nouvelle façon d'appréhender le jeu d'acteur a créé beaucoup de stress chez McKellen, qui a fini par craquer sur le plateau.

    "Faire semblant d’être avec treize personnes alors que tu es en fait seul, ça pousse ta technique d’acteur dans ses retranchements. Alors j’ai craqué et je me suis mis à pleurer. J’ai pleuré pour de bon. Puis j’ai crié : ‘ce n’est pas pour faire ça que je suis devenu acteur !’. Malheureusement, le micro était allumé et tout le studio a entendu", se souvient le comédien.

    Le Seigneur des anneaux : 10 citations de Gandalf qui redonnent du courage

    Après cela, Ian McKellen a envisagé de quitter purement et simplement le tournage : "Je me suis même dit qu'il était peut-être temps pour moi de laisser tomber le métier d'acteur si je ne parvenais pas à surmonter ce type de difficultés. C'était stressant et compliqué de joueur seul. Je me suis dit que si ça continuait comme ça, je n'avais plus envie de faire partie de l'aventure. Ce n'est pas mon boulot de parler tout seul. Je joue avec des gens, pas dans mon coin."

    Peter Jackson a cependant assuré que la suite du tournage a été beaucoup plus intéressante pour McKellen, sans l'utilisation à outrance de fonds verts. Il a toutefois concédé que l'acteur avait mal vécu cette partie du tournage et qu'il en était désolé. Aujourd'hui âgé de 81 ans, le natif de Burnley n'exclut pas un retour dans le costume de Gandalf le Gris dans la future série Amazon Le Seigneur des anneaux :

    "Comment ça il pourrait y avoir un autre Gandalf que moi ? Pour l'instant, je n'ai pas dit oui au rôle, parce qu'on ne me l'a pas encore demandé ! Mais suggérez-vous qu'un autre acteur va jouer mon rôle ? Gandalf a plus de 7000 ans, alors je ne suis pas trop vieux !", s'exclamait le comédien lors d'une interview pour Telegraph en 2017.

    TOUT CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR GANDALF DANS GIVE ME FIVE

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Le Seigneur des anneaux : les deux tours sur TF1 : pourquoi le tournage du Gouffre de Helm a-t-il été chaotique ?
    • Le Seigneur des anneaux sur TF1 : quelle grosse erreur Tolkien a-t-il fait dans La Communauté de l'anneau selon l'auteur de Game of Thrones
    • Le Seigneur des anneaux : la théorie de fans sur le plan secret de Gandalf
    Commentaires
    • Bruno Troyens
      Au delà du fait de lire des livres (ce que tout le monde ne fait pas, vieux ou non), si dans les années 70 il n'y avait pas de films fantastiques alors tu n'as pas dû voir grand chose avant 2000...sérieusement ! Comment peut-on affirmer qu'il n'y avait rien à cette époque, tu penses réellement qu'on attendait l'orage pour avoir du feu et qu'on chassait le p'tit dej' ??
    • Stringer B
      Ce que je dis simplement, c'est qu'il ne faut pas réduire l'expérience du fond vert à un simple exercice stérile indigne des acteurs. Ce n'est peut-être pas ce que certains préfèrent et ça se comprend bien entendu, mais c'est un exercice fascinant aussi. McKellen a produit une performance inoubliable dans le Seigneur des Anneaux le plus souvent en ne jouant face à personne, sans même parler de fond vert. Je ne sais pas si sa performance aurait eu dans son ensemble une telle complexité et une telle inventivité sans le challenge régulier que constituait le fait de jouer seul ou de façon légèrement tronquée. Je ne pense pas, honnêtement. Dans le Hobbit, les défauts de l'approche très techniciste de Jackson se sont vus parce que les trois films ont des problèmes d'écriture, de caractérisation et de rythme, de tension dramatique absolument béants.
    • Stringer B
      Ben ça dépend quel théâtre en fait, quelles pièces, quelles traditions de mise en scène... Des scènes de monologue dans des décors minimalistes, ça se rapproche d'une expérience de fond vert, ce n'est pas moi qui le dis ce sont des dizaines d'acteurs qui ont comparé les deux.Après je suis d'accord avec toi en fait. Ce que je dis, c'est que ce que dit McKellen, c'est justement d'autant plus fort que lui est un des acteurs qui a le plus donné à Jackson et même en général en acceptant de tourner dans ces conditions que tu dis impersonnelles et mécaniques et qu'il en a franchement tiré le meilleur (sa performance dans le Hobbit est exceptionnelle en dépit des faiblesses d'écriture significatives). Pour moi, c'est l'ultime désaveu pour Le Hobbit qu'un type qui a été un soldat de ces tournages, un type qui a réussi à créer une performance intègre et puissante dans de telles conditions, en vienne à péter un plomb parce que c'est juste trop et que quand tu n'as plus la qualité d'écriture du Seigneur des Anneaux, tu te retrouves avec des top acteurs déprimés et beaucoup d'argent claqué dans des décors qui ont toujours moins d'âme et des scènes qui ont toujours moins de souffle.
    • Blasi B
      alors déjà il n'y a pas que les vieux qui ont du mal avec ça, Ewan macgregor par exemple à détester tourné sur star wars devant des fond vert , ensuite, certaine personne ont du mal avec ça , mais c'est peut être juste parce qu'ils sont vieux et on du mal avec la nouveauté (qui n'a jamais eu un grand parent qui ne voulait pas d'une nouvelle technologie parce que... c'est trop compliqué pour eux de faire l'effort de s'y habitué :) dernier exemple en date ma grand mère quand j'ai voulue lui offrir un smartphone ^^)Mais bon, c'est pas parce que t'a trouvé 3 acteurs âgé n'aimant pas les fond vert, que tout les acteurs âgé n'aime pas ça.pour finir, voici ce qu'a dis Cristopher Lee sur star wars et les fond vert On m'a souvent demandé ce que ça faisait de jouer devant un écran bleu. Au fil des années, je m'y suis plutôt habitué. La réponse est évidemment qu'il faut avoir une imagination très puissante, des aptitudes professionnelles, une capacité propre d'invention, et les bons instincts. On les a, ou on ne les pas. Si on les a, c'est d'une grande aide pour tout le monde. De quoi un acteur a-t-il besoin d'autre ? De dévouement, de dévotion. Tous ces éléments sont vitaux si l'on veut mener une carrière d'acteur.a première vue il a pas eu de problème, je sais pas d'ou tu tenais ça...Les films modernes, les effets spéciaux, les jeux vidéo, la Réalité virtuelle, ... permet de stimuler considérablement l'esprit imaginatif, beaucoup plus que les livres autrefois. peut être que oui, peut être que non, j'en sais rien, tout ce que je sais c'est que j'ai vue une étude prouvant le contraire, la télé à un jeune âge en tout cas empêche le développement correct de l'imagination... et je préfère croire cette étude que ton intuition ^^ no offense
    • Abe
      Tout simplement car le théâtre est vivant contrairement à un hangar vert ou on te fait parler à des ballons de volley pour te retrouver ensuite dans une scène dont tu n'as aucun souvenir.
    • Lysis AMV
      Au contraire. Les JV te dictent litteralement l'environnement et enleve justement le coté imaginative de la trame. ca te prend directement par la main et te permet de vivre la vision du directeur Tandis qu'un bouquin te force a imaginer ce qui est décrit puisque tu n'as aucun support visuel et auditif et que tout est créé dans ta tete. Le meilleur exemple sont justement les livres de Tolkien, qui est reconnu pour fournir beaucoup de description d'ou le pourquoi que certain grognaient a la sortie des films car c'était la vision de PJ et que cela détruisait ce qu'ils avaient imaginer en lisant les livres
    • Lysis AMV
      Beaucoup de jeune acteur se plaignent également de jouer sur fond vert. il n'a qu'a voir les episode 1-2-3 de Star wars. Une bonne partie du cast ont détesté l'expérience et quelqu'uns d'entre eux ont mis du temps a retourner jouer sur fond vert. Nathalie Portman ainsi que Hayden Christensen ont détesté ca et pourtant, ils étaient de jeunes star plein d'espoir
    • Lysis AMV
      La différence au théatre c'est que malgré que tu peux etre seul sur scene, tu as le public qui réagit a ce que tu fais et amene un coté plus intime entre l'acteur et le public. Il y a aussi le fait que en théatre, les acteurs ont une certain liberté de mouvement. Devant un fond vert, c'est seulement une équipe technique et un directeur qui te dit quoi faire a chaque scene et quelqu'un qui donne vaguement la réplique.Il y a une ressemblance mais aussi une grosse différence
    • Lysis AMV
      Aucune chance de le voir dans la série d'Amazon, se déroulant au 2e age pendant la créations des anneaux. Gandalf a été envoyer sur la terre du Milieu comme conséquence au forgement des anneaux afin de nuir a Sauron et de l'empecher de revenir. Spirituellement, il a 7000 ans et est aussi vieux que Sauron (ou presque) mais physiquement, il est tout 'jeune'. Meme Elrond et Galadriel sont plus vieux que lui en 'mortel'. Je crois que seuls les Mages Bleus était present sur Arda lorsque les anneaux ont été forgés mais ils sont partis dans une autre région et ont simplement disparu de l'Histoire
    • Dargor-
      Ce n'est pas que le décor minimalisme.Au théatre, tu parles généralement avec d'autres acteurs.Quand tu te lèves le matin, tu prends ton café, tu tournes seul devant un fond vert, tu débauches et tu termines ta journée, tu es en droit de trouver cette façon de faire terriblement impersonnelle et mécanique. Ce qui fait la magie d'un film comme Alien, c'est la vie qu'il peut y avoir dans le dialogue entre les personnages, leur interactions font réelles parce qu'elles le sont !
    • Fenrir .
      Alors explique moi pourquoi les vieux acteurs ont autant de mal pour jouer des films sur fond vert ? Ian McKellen n'est pas du tout un cas a part. C'est extrêmement courant, contrairement aux acteurs plus jeunes qui n'ont pas ce problème là.Christopher Lee a eu exactement le même problème dans Star Wars.Pareil pour Michael Gambon, dans Harry Potter.Lire un livre, c'est totalement autre chose. Le livre raconte les événements, décrit les lieux, objets, avec précision.Mais être capable de s'imaginer dans un autre monde, vivant, qui bouge et évolue en même temps que l'on fait sa scène, ça n'a rien a voir. Etre capable d'imaginer et de visualiser un dragon a la place d'une balle de tennis et d'interagir avec, ça n'a rien a voir avec la lecture. C'est hyper difficile pour les personnes âgées.Les générations jeunes, de nos jours, ont beaucoup plus d'imagination qu'autrefois, ça a été prouvé par de très nombreuses études.Les films modernes, les effets spéciaux, les jeux vidéo, la Réalité virtuelle, ... permet de stimuler considérablement l'esprit imaginatif, beaucoup plus que les livres autrefois.Aujourd'hui, le jeu vidéo plonge quotidiennement le joueur dans un monde fantastique entièrement virtuel. Ce que n'a jamais vécu Ian McKellen, or, c'est ce qu'on lui demande pour le Hobbit. De se plonger dans un autre monde par lui même. Pas étonnant qu'il a galéré. Peter Jackson a du lui dire : Allez, fait moi ta scène et imagine que t'es dans une grotte avec tous les nains devant toi ...
    • Darkreveur
      Gandalf n a que 2000 ans de mortalité au moment du seigneur des anneauxIl est donc arrivé 1000 ans après la grande Bataille de la Dernière Alliance, qui était la fin du 2e Âge, et probablement la fin de la série Amazon au bout de x saisons.Il ne pourra être dans cette série que s il est un narrateur racontant les faits de milliers d années auparavant: l histoire de la série
    • Blasi B
      je suis pas sur de ce que tu avance, comme dis plus bas, les vieux n'avaient que des livres, et donc utilisais énormément leur imagination, la ou les jeux vidéos et les films et série ne nous font rien imaginé, elle nous montre... un test avait été effectué sur des gamins qui d'un coté regardais souvent la télé et de l'autre ne la regardais pas du tout, ou on demandais a chaque groupe de dessiné des arbres, ou des maisons, et les résultat était la, les enfants sans télé avait beaucoup plus d'imagination, et faisait des maison avec soleil, nuages, arbres dans le jardon, fenêtre, porte etc... la ou les gamins qui regardais la télé eux faisait des trucs extrêmement basique, sans fioriture....avoir des tonnes de monde imaginaire sous les yeux ne veut pas dire qu'on a de l'imagination...
    • Abe
      C'est carrément faux ce que tu dis, les anciens lisaient des livres contrairement aux jeunes d'aujourd'hui, et les livres font bien plus travailler l'imagination que tous les autres médias que tu cites.
    • Stringer B
      Ça a tout à voir : énormément de comédiens ont parlé de l'expérience de tourner devant un fond vert et l'ont comparé à des expériences théâtrales qui les ont confrontés à des décors minimalistes, ou à des expériences de jeu au théâtre où ils devaient donner au public l'illusion d'avoir tout un tas de choses autour d'eux avec lesquelles ils interagissaient ; pour n'importe qui qui a fait du théâtre même à un niveau amateur, c'est un exercice courant. Ce n'est pas pour rien que les grandes sagas de fantasy, de space opera ont souvent des castings bien spécifiques, pas forcément remplis de stars. Ils ont besoin d'acteurs qui ont des CV diversifiés, et souvent ce sera l'expérience d'un côté du théâtre ou de l'autre celle du cinéma de genre ou de films à costumes qui sera privilégiée. Le casting du Seigneur des Anneaux en est un exemple frappant. Il y a beaucoup d'acteurs dans ce casting qui ont fait la comparaison fond vert/théâtre, et beaucoup d'acteurs en général qui ont parlé de ça. C'est aussi dans ce contexte qu'il faut comprendre l'attitude d'Ian McKellen. Il avait déjà fourni énormément d'efforts dans le Seigneur des Anneaux dans les scènes avec les Hobbits où il y avait déjà eu des exemples de ces tournages cloisonnées avec plusieurs décors construits à différentes échelles et des acteurs (le plus souvent Ian McKellen d'ailleurs) qui n'était en train de donner la réplique à personne ou à une doublure naine d'un des acteurs jouant les Hobbits. Sur Le Hobbit, ça a dû lui demander deux à trois fois plus de boulot vu le nombre de personnages de petite taille. C'est aussi de la lassitude.
    • Melnibonéen
      Pourquoi ?
    • Melnibonéen
      J'ai toujours trouvé étrange que les acteurs aient du mal avec les fonds verts. Avant le cinéma, les acteurs jouaient seulement au théâtre, et au théâtre ce sont souvent des décors minimalistes quand le budget est faible, et ce point ne m'a jamais semblé être une difficulté pour les acteurs de théâtre.
    • Fenrir .
      Eh oui. Les effets spéciaux modernes réclament un énorme travail d'imagination aux acteurs, ce qui est très difficile pour les très vieux acteurs comme lui qui n'avaient jamais eu besoin de ça autrefois et qui n'ont jamais eu l'occasion d'exercer ça.Les personnes âgées, dans l'ensemble, ont beaucoup moins cette capacité d'imagination que possèdent les jeunes aujourd'hui.On peut très souvent le constater.C'est du au fait qu'aujourd'hui, on a des films/série comme Avatar, le Seigneur des anneaux, Pirates des Caraïbes, Narnia, Star Wars, Games of Thrones, Jurassic Park ... des films qui créent un véritable univers fictif et fantastique très imaginatif et grandiose, des films qui n'existaient pas dans les années 60 et 70.C'est pareil avec les jeux vidéo comme Skyrim, The Witcher, Warcraft, Horizon Zero Dawn, Diablo, ...L'imagination est beaucoup plus stimulée de nos jours.
    • andiran23
      Y'a ça, et y'a aussi eu le fait qu'ils aient eu seulement deux mois, contre trois ans et demi (!!!), pour préparer le tournage quand del Toro a quitté le projet et que Jackson a pris le relais pour le réaliser. La Warner a refusé de le décaler, et du coup ils ont pas eu le temps de prépaer grand-chose, donc ils ont pas eu le choix, fonds verts dans tous les sens. C'était pas du tout leur intention de base. C'était tellement le foutoir pour le troisième film qu'ils ont été obligés de revenir tourner pendant deux mois et demi dix mois après la fin du tournage principal. D'ailleurs c'est à ce moment-là que les pontes du studio ont imposé un triangle amoureux autour de Tauriel, alors que c'était une condition contractuelle d'Evangeline Lilly de ne pas faire ça, elle en avait ras le bol après celui de Lost (à qui ABC l'avait imposé, là aussi)
    • Bacta142.
      Ils avaient bien trouvé des astuces pour les problèmes de taille dans Le SdA, sans avoir autant recours aux fonds verts. Mais vu leur nombre dans Le Hobbit (il n'y a que Gandalf qui a une taille normale dans la compagnie), on peut comprendre que c'était compliqué et beaucoup trop cher pour la production de faire autrement.. Ou alors il fallait recruter de vrais nains.
    Voir les commentaires
    Back to Top