Notez des films
Mon AlloCiné
    Lumières 2021 : Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait, film de l'année
    Par Brigitte Baronnet (@bbaronnet) — 19 janv. 2021 à 21:01
    FBwhatsapp facebook Tweet

    La presse internationale remettait ce soir ses Lumières, distinguant les meilleurs films français de l'année. L'édition s'est réinventée cette année en prenant la forme d'une émission télé, sur Canal+. Découvrez le palmarès complet.

    Malgré le contexte sanitaire complexe, la presse internationale, réunie au sein de l'Académie des Lumières, à l'instar des Golden Globes aux Etats-Unis, remettait ce soir ses Lumières au cinéma français, permettant de donner une première tendance de la saison des prix en France.

    Nominations Lumières 2021 : Deux, Les choses qu’on dit et les choses qu’on fait en tête 

    Au cours d'une émission spéciale, remplaçant ainsi la cérémonie qui aurait dû se tenir à l'Olympia comme l'an dernier, le meilleur du cinéma français a été célébré. L'émission était présentée par Laurie Cholewa et Laurent Weil ainsi que treize des correspondants de l’Académie des Lumières, et diffusée en clair sur Canal+. Les comédiens Léa Drucker et Alex Lutz sont intervenus pour rappeler l’importance de la presse internationale dans la défense du cinéma français.

    Un an après Les Misérables de Ladj Ly, c'est le film d'Emmanuel Mouret, Les Choses qu'on dit, les choses qu'on fait, qui remporte la plus haute distinction. Trois films ont, par ailleurs, réalisé un doublé lors de cette cérémonie : Deux de Filippo Meneghetti, Eté 85 de François Ozon et Josep d'Aurel. Précisons que le film Deux est en lice pour représenter la France aux Oscars pour la cérémonie 2021, fixée en avril prochain. 

    César, Oscars, Cannes en 2021 : comment ces événements cinéma veulent faire face à la pandémie  

    Dans un communiqué, l’Académie des Lumières de la presse internationale se dit heureuse d’avoir maintenu dans sa sélection deux films dont les sorties étaient prévues fin 2020 mais reportées pour cause de fermeture des salles et de les voir finalement au palmarès : Slalom et L’homme qui a vendu sa peau. L'Académie espère que ces prix aideront ces films au moment de leur sortie. 

    Découvrez le palmarès complet de la cérémonie :

    Meilleur Film : Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait d’Emmanuel Mouret 

    Meilleure Mise en scène : Maïwenn pour ADN  

    Meilleure Actrice : Martine Chevallier et Barbara Sukowa pour Deux de Filippo Meneghetti

    Meilleur Acteur : Sami Bouajila pour Un fils de Mehdi M. Barsaoui

    Meilleur Scénario : Stéphane Demoustier pour La Fille au bracelet 

    Meilleure Image : Hichame Alaouié pour Eté 85

    Révélation féminine : Noée Abita dans Slalom de Charlène Favier 

    Révélation masculine : Félix Lefebvre et Benjamin Voisin pour Eté 85 de François Ozon

    Meilleur Premier film : Deux de Filippo Meneghetti 

    Meilleure Coproduction internationale : L’Homme qui a vendu sa peau de Kaouther Ben Hania

    Meilleur Film d'animation : Josep d'Aurel

    Meilleur Documentaire : Un pays qui se tient sage de David Dufresne

    Meilleure MusiqueSílvia Pérez Cruz pour Josep d'Aurel

    La 26e Cérémonie des Lumières était dédiée au journaliste espagnol José María Riba (1951-2020), membre historique de l’Académie, "qui a su lui donner un second souffle en tant que délégué général (2016-2019)", indique l'Académie. "Passeur de cinéma passionné, grand découvreur de talents, aimé et reconnu par la profession, José María Riba fit rayonner sa vie durant, le cinéma espagnol et latino-américain en France mais aussi le cinéma français à l'international, avec modestie et humour". 

    La bande-annonce de Deux (candidat de la France aux Oscars), primé en tant que meilleur premier film et pour ses deux actrices principales :

    Deux Bande-annonce VF

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Hunnam29
      Je ne vois pas l'intérêt de ta remarque ? Ce sont des films certes tous décalés mais différents.Mais je dis pas ça à mal, j'ai adoré Adieu les Cons. Mais Dupontel a la meilleure chose : l'approbation du public. Les gens sont là pour aller voir ses films, les critiques sont toujours bonnes. Les récompenses après... Quand je vois qu'on file la meilleure mise en scène à Maïwenn, je me dis que ça ne vaut pas grand chose.
    • singeou7
      Il fallait bien rentabiliser le coût du film, ça peut se comprendre.C'est pas tellement un film à récompense : Regarde les pages wikipédia du Fabuleux Destin d'Amélie Poulain, de 9 mois fermes et d'Au Revoir Là-Haut.
    • ouadou
      ADN ... mais c'est vraiment la parodie d'un film torché au montage qui a du souffrir de sa non mise en scène et de son non scénario. Les acteurs en roue libre qui se crient dessus ... Maiwen a fait son premier navet , ça arrive mais ce prix est franchement ridicule
    • ouadou
      ah oui c'est vraiment les gens qui n'ont pas vu le film... j'ai eu cette Mal chance de le voir... c'est consternant et sidérant de nullité
    • Hunnam29
      Tout aussi bon soit-il, c'est pas tellement un film à récompenses je trouve. Surtout pas pour ce genre de cérémonies, même s'ils ont quand même eu la décence de le nominer.
    • Subotaï
      Meilleure Mise en scène : Maïwenn c'te bonne blague !
    • singeou7
      L'affreux Adieu les cons reparti bredouille. Parfait.
    • Cuderoy
      Content pour Noée Abita. Pas vu grand chose du reste du palmarès malheureusement.
    Voir les commentaires
    Back to Top