Mon compte
    L'Homme qui a vendu sa peau
    Bande-annonce L'Homme qui a vendu sa peau
    18 mai 2022 sur Canal+ / 1h 48min / Drame
    De Kaouther Ben Hania
    Par Kaouther Ben Hania
    Avec Yahya Mahayni, Dea Liane, Koen De Bouw
    Titre original The Man Who Sold His Skin
    Bande-annonce
    Spectateurs
    3,5 135 notes dont 8 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Sam Ali, jeune syrien sensible et impulsif, fuit son pays pour le Liban afin d’échapper à la guerre. Pour se rendre en Europe et vivre avec l’amour de sa vie, il accepte de se faire tatouer le dos par l’artiste contemporain le plus sulfureux au monde. En transformant son corps en une prestigieuse œuvre d’art, Sam finira toutefois par découvrir que sa décision s’est faite au prix de sa liberté.

    Bande-annonce

    L'Homme qui a vendu sa peau Bande-annonce VO 1:28
    L'Homme qui a vendu sa peau Bande-annonce VO
    7 406 vues

    Dernières news

    Nominations Oscars 2021 : Mank en tête, Nomadland et The Father dans le peloton
    NEWS - Festivals
    lundi 15 mars 2021
    Avec 10 nominations, "Mank" de David Fincher part favori pour la 93ème cérémonie des Oscars. Mais cinq films suivent avec…
    Oscars 2021 : Deux et Drunk dans la shortlist pour le meilleur film étranger
    NEWS - Festivals
    mercredi 10 février 2021
    "Deux" et "Drunk" font partie des 15 films sélectionnés pour concourir pour le meilleur film international aux Oscars 2021.…
    Lumières 2021 : Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait, film de l'année
    NEWS - Festivals
    mardi 19 janvier 2021
    La presse internationale remettait ce soir ses Lumières, distinguant les meilleurs films français de l'année. L'édition…

    Acteurs et actrices

    Yahya Mahayni
    Rôle : Sam Ali
    Dea Liane
    Rôle : Abeer
    Koen De Bouw
    Rôle : Jeffrey Godefroi
    Monica Bellucci
    Rôle : Soraya Waldy
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 1 810 abonnés Lire ses 4 022 critiques

    4,5
    Publiée le 16 octobre 2020
    Le titre du nouveau film de la talentueuse réalisatrice tunisienne Kaouther Ben Hania (Le Challat de Tunis, La belle et la meute) est singulier et intrigant : L'homme qui a vendu sa peau. Et la fable qu'il raconte ne l'est pas moins, original et très actuel, avec son héros syrien au tatouage dans le dos, mais aussi universel par son thème récurrent dans la littérature et le cinéma : le pacte méphistophélique. Le projet est excitant et ...
    Lire plus
    Fêtons le cinéma
    Fêtons le cinéma

    Suivre son activité 366 abonnés Lire ses 2 397 critiques

    3,5
    Publiée le 19 mai 2021
    L’Homme qui a vendu sa peau trouve dans l’art et son marché un biais audacieux au travers duquel aborder d’une part la migration causée par les régimes dictatoriaux et terroristes, d’autre part notre regard occidental sur ces réfugiés. La valeur du film de Kaouther Ben Hania tient justement à faire du scandale artistique un moyen de renouveler notre regard sur une réalité que nous méconnaissons et qui nous laisse souvent ...
    Lire plus
    Bolatin13
    Bolatin13

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 513 critiques

    4,0
    Publiée le 3 juin 2022
    Fable critique de l'art moderne qui diabolise le mercantilisme. Cet objet d'art vivant existera grâce à une manipulation sordide : il pourra fuir la Syrie et aller voir sa bien-aîmée avec un VISA international sur le dos.
    Mais ce pacte le transformera en "bête de foire". Pour s'en libérer il devra inventer un nouveau tour de passe-passe. Le scénario est habile et la beauté formelle est remarquable.
    Coric Bernard
    Coric Bernard

    Suivre son activité 129 abonnés Lire ses 285 critiques

    4,0
    Publiée le 21 octobre 2020
    Ce film raconte l'histoire étonnante et très originale de ce syrien qui parvient à émigrer en Europe grâce à l'art contemporain. Le scénario très bien construit est basé à partir de l'histoire vraie d'un suisse dont le tatouage sur son corps était devenu un chef d'oeuvre présenté dans les musées internationaux. La réalisation et l'interprétation sont soignés et réussis. Le film de cette réalisatrice tunisienne fait très bien ...
    Lire plus
    8 Critiques Spectateurs

    Photos

    17 Photos

    Secrets de tournage

    Naissance du projet

    Kaouther Ben Hania a eu l'idée du scénario de L'Homme qui a vendu sa peau lorsqu'elle était au Louvre en 2012. Cette année, le musée consacrait une rétrospective au Belge Wim Delvoye et la réalisatrice a été marquée par l'une de ses oeuvres, "Tim 2006", un homme tatoué par la main de l'artiste exposé sur un fauteuil. Cette image ne l'a alors plus quittée. Elle se rappelle : "Petit à petit d’autres éléments de mon vécu, de l’actualité brûlant Lire plus

    Un pacte faustien...

    Le film est centré sur une rencontre entre deux sphères qui captivent Kaouther Ben Hania : celle de l’art contemporain et celle des réfugiés, avec d'un côté un univers élitiste où la liberté est le mot d’ordre et de l’autre un monde de survie. La cinéaste précise : "Le contraste entre ces deux univers dessine dans ce film une réflexion sur la notion de liberté. Quand Sam le réfugié rencontre Jeffrey l’artiste, il lui dit : 'Tu es né du bon c Lire plus

    Un écorché vif

    Pour jouer Sam Ali, un personnage sensible, impulsif, authentique et entier, Kaouther Ben Hania a cherché un acteur possédant une patte émotionnelle large. Elle se rappelle : "Le casting était long mais quand j’ai visionné les essais filmés de Yahya Mahayni, j’ai tout de suite vu en lui un diamant brut. Un acteur capable de porter le film sur son dos !"
    6 Secrets de tournage

    Infos techniques

    Nationalités Tunisie, France, Belgique, Suède, Allemagne
    Distributeur Bac Films
    Récompenses 2 prix et 2 nominations
    Année de production 2019
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 6 anecdotes
    Budget 2,4 M€
    Langues Arabe, Anglais, Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Commentaires

    • Salim S
      On dirait l'adaptation de Lorsque j'étais une oeuvre d'art
    Voir les commentaires
    Back to Top