Mon compte
    1er jour France : Dune fait exploser le box-office
    16 sept. 2021 à 17:00
    Vincent Formica
    Vincent Formica
    -Journaliste cinéma
    Bercé dès son plus jeune âge par le cinéma du Nouvel Hollywood, Vincent Formica découvre très tôt les œuvres de Martin Scorsese, Coppola, De Palma ou Steven Spielberg. Grâce à ces parrains du cinéma, il va apprendre à aimer profondément le 7ème art, se forgeant une cinéphilie éclectique.

    Avec 181 316 entrées, Dune marque de son empreinte le 1er jour France ! Il est suivi par deux comédies françaises, L'Origine du monde et Pourris gâtés.

    2020 Warner Bros. Entertainment Inc. All Rights Reserved./Courtesy of Warner Bros. Pictures and Legendary Pictures
    RangFilmEntrées*Nombre de copies*Moyenne par copie*
    1 Dune 181 316 (dont 65 799 en AVP) 647 280
    2 L'Origine du monde 27 751 (dont 12 087 en AVP) 490 57
    3 Pourris gâtés 25 246 (dont 12 045 en AVP) 435 58
    4 Les Amours d'Anaïs 5 210 (dont 1 454 en AVP) 174 30
    5 La Proie d'une ombre 4 976 (dont 579 en AVP) 190 26
    6 Le genou d'Ahed 2 802 (dont 969 en AVP) 90 31
    7 L'Affaire Collective 1 038 (dont 650 en AVP) 46 23
    8 Blue Bayou 841 71 12
    9 Mush-Mush et le petit monde de la forêt 817 68 12
    10 Summertime 582 (dont 65 en AVP) 46 13

    Dune fait une entrée fracassante dans les salles hexagonales, prenant la tête du 1er jour France avec 181 316 entrées ! Denis Villeneuve pulvérise son record de Blade Runner 2049, qui avait attiré 63 881 curieux le jour de sa sortie. Il s'agit du 5ème meilleur démarrage de 2021 et le 6ème meilleur depuis le début de la pandémie.

    La fresque SF du cinéaste canadien se place derrière Black Widow (184 770 entrées) et se retrouve malgré tout très loin de Fast & Furious 9 et ses 468 862 billets vendus le jour de sa sortie en juillet dernier. Il est aussi devancé par les locomotives françaises de l'été, OSS 117 3 (210 052 spectateurs) et Kaamelott (423 922 fans du Roi Arthur).

    Dune
    Dune
    De Denis Villeneuve
    Avec Timothée Chalamet, Rebecca Ferguson, Oscar Isaac, Jason Momoa, Stellan Skarsgård
    Séances (835)

    À la seconde place, le premier film de Laurent Lafitte, L'Origine du monde, peut se prévaloir de 27 751 tickets déchirés. Il devance Pourris gâtés, la comédie avec Gérard Jugnot, qui termine sur la 3ème marche du podium avec 25 246 entrées. Quant à la la craquante Anaïs Demoustier, elle échoue au pied du podium avec Les Amours d'Anaïs, attirant 5 210 personnes.

    Par ici les sorties du 15 septembre

    PILS - Par ici les sorties cinéma du 15/09/2021

     

    Source : CBO Box-Office

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • 1er jour France : Boîte noire décolle en tête
    • 1er jour France : Shang-Chi donne un coup de fouet au box-office
    Commentaires
    • Plaza De lavega
      après vérification sur jpbox, c'est une sorte de ratio qui prend en compte uniquement le boxoffice en excluant les - 25 milles entrées... d’où le décalage sur les années....l'essentiel c'est qu'avec des critères différents, on tombe sur le même constat ;)(je croiserais plusieurs sources la prochaine fois pour éviter la flagellation en place public lol)
    • tueurnain
      Non, pas le bucher..., Juste un petit passage dans les geôles de l'inquisition, trois fois rien je te dit...Effectivement on ne parlait pas de la même chose, toi tu voyait la fréquentation par habitant (et là c'est vrais que c'est stable depuis 40 ans) tandis que moi je parlais des chiffres bruts (et là ça remonte bien depuis 30 ans).Pas de rancune de mon coté. ;)
    • Plaza De lavega
      je te sens tendu....a quel moment je t'ai dis que t'avais tord et que c’était faux ?dans l'analyse générale, le constat global, je te rejoins sur les périodes de baisses et d'augmentation : aucun soucis.j'ai simplement dit que sur un autre site, j'avais pas les mêmes chiffres sur exactement une même année (genre 2000 sur wiki et 2002 sur jp) mais la tendance est pareille (on devrait les lyncher en place public hein) et qu'en considérant TES sources (que j'ai pris la peine de consulter), on tombe sur une moyenne par spectateur stable qui n'évolue pas.55 millions d'habitants en 80 : 3.3 films par personne67 millions en 2019 : 3.3 films par personneavec plus d'habitants y a plus d'entrées, plus de voitures qui circulent, plus de canapés vendus, etc etc... (aucune anomalie, c'est mécanique) mais les gens (individuellement) ne voient pas plus de films, aucune appétence particulière ou désaffection malgré le stream légal ou illégal : c'est factuel.j'ai simplement rajouté (confirmé par tes sources) que comme avec la chute entre les 60's (7.2) et 70's (3.6) avec l'arrivée de la tv dans tout les foyers, faut s'attendre a une autre dans les années qui arrivent avec l'arrivée des plateformes présente et à venir dans tout les foyers.....genre de 3.3, ça repasserait a 2 films en moyenne par an comme dans les 90's.je mérite le bucher avec le goudron et les plumes ? lolAllez ! sans rancune ;)
    • tueurnain
      Bon voyons le nombre d'entrées en France depuis l'après guerre, on ne vas pas faire chaque année mais on vas faire les chiffres les plus bas et les plus haut par décennies en millions d'entrées:Entre 1950 et 1959: entre 353 et 412 millions (globalement stable)le plus haut 1957 le plus bas 1959moyenne de la décennie: 378.3 millionsEntre 1960 et 1969: entre 355 et 183 millions (grosse chute avec l'arrivé de la TV dans les foyers en fin de décennie)le plus haut 1960 le plus bas 1969moyenne de la décennie: 265.3 millionsEntre 1970 et 1979: entre 170 et 184 millions (globalement stable)le plus haut 1972 le plus bas 1977moyenne de la décennie: 178.7 millionsEntre 1980 et 1989: entre 120 et 201 millions (grosse chute en fin de décennie) le plus haut 1982 le plus bas 1989moyenne de la décennie: 168.2 millionsEntre 1990 et 1999: entre 116 et 170 millions (reprise surtout en fin de décennie)le plus haut 1998 le plus bas 1992moyenne de la décennie: 135.3 millionsEntre 2000 et 2009: entre 165 et 201 millions ( les meilleurs chiffres étant surtout en fin de décennie) le plus haut 2009 le plus bas 2000moyenne de la décennie: 184.2 millionsEntre 2010 et 2019: entre 193 et 213 millions,(globalement stable)le plus haut 2011 le plus bas 2013 (2011 représentant le meilleur résultat depuis 1966, tandis que 2016 et surtout 2019 sont juste derrière avec 213.2 millions chacune juste avant la crise du covid...)moyenne de la décennie: 207.3 millions, la meilleur décennie depuis les années 1960..._Donc stable dans les années 50_Grosse chute particulièrement spectaculaire dans les années 1960 (une fréquentation moyenne divisé par 2)._Une stabilisation dans les années 70 début 80._Une chute dans la deuxième moitié des années 80 et début 90 (avec un plus bas à 116 millions en 1992 qui est la pire de tous les temps, contrairement à ce que tu dit, 2018 a fait 201.2 millions d'entrée)_Une reprise dans la deuxième partie des années 90, début 2000 (la meilleur années des 2000 étant 2009 et pas du tout 2002 qui est justement une des pires de cette décennie avec 184.4 millions)_Une stabilisation dans les années 2010 avec quand même un top en 2011 à 217.2 million (presque le double de 1992)Mes source: wikipédia d'après les chiffres du CNC sur la page: Fréquentation cinématographiqueSur ce, bonne journée.
    • Plaza De lavega
      j'ai pas les mêmes chiffres....on voit la baisse des années 70 avec l'arrivé de la tv dans tout les foyers, celle des années 80/90 avec canal +,les bouquets et les vidéo-club.tu te réfères surement au nombre d'entrée par habitant (wikipedia):- 1960 : 7.2- 1970 : 3.6- 1980 : 3.3- 1990 : 2.2- 2000 : 2.8- 2010 : 3.2- 2019 : 3.3Moi sur un moyenne sur jp box...(année, décennie)...en considèrent tes chiffres, c'est au mieux une fréquentation stable depuis 2000 en revenant à la fréquentation des années 80 ni plus ni moins.sans oublier, que les entrées de ces dernières années étaient gonflés artificiellement par le pass cinéma... ça n'existait pas en 1980.De toutes façons avec l'hygio-anxiété et l'arrivé des plateformes, la donne a totalement changée pour cette décennie 2020.
    • tueurnain
      Ben un space opéra c'est quand ça se passe dans l'espace, pour dune c'est effectivement plutôt un planète opéra, c'est à dire un space opéra dont l'essentiel de l'histoire se passe sur une unique planète (tout comme Avatar par exemple)...
    • tueurnain
      Sauf que c'est faux, les entrées se sont effondrées jusqu'au début des années 1990 pour chuter autour des 115 millions , puis les entrées sont remontées jusqu'aux années 2010 avec des résultats tournant autour des 200 millions annuels et stagnaient à cette hauteur avant l'arrivé du Covid...
    • tueurnain
      Bah, pour un blockbuster, il faut en moyenne multiplié par 2.5 pour avoir le résultat final (allez, disons entre 2 et 3)...Bien sur ça peut varier avec de nombreux facteurs (concurrence, période de vacance, bad buzz ou au contraire bon bouche à oreille etc...) mais en général ça tourne autour de ça...Si un blockbuster fait un million d'entrées en première semaine, en général son résultat final se situera entre 2 et 3 millions...
    • Kurobator
      Bah si tu as lu que l'adaptation de Dune, intitulé du premier tome, était planifié en deux parties, il n'y a pas de mensonge. Même si on s'en doutait déjà bien avant, Villeneuve n'a commencé à parler d'adapter au-delà que depuis cet été, lors du Venice Film Festival.
    • Plaza De lavega
      ah...j'ai pas lu la même chose... on m'aurait menti a l'insu de mon plein grès alors ?on verra bien déjà si y a un 2....
    • Kurobator
      Villeneuve a bien parlé d'une trilogie en adaptant le second tome Le Messie de Dune.
    • Plaza De lavega
      le projet a été pensé qu'en 2 parties...
    • Plaza De lavega
      il a toujours été minoritaire ;)On a voulu faire croire que les 30/40% de non vaccinés étaient tous des anti test et de surcroit a 100% des spectateurs salle alors que les chiffres de fréquentation par semaine depuis l'instauration du pass démontre le contraire car il fait le yoyo. C'est uniquement la programmation qui décide d'y aller ou pas.Pour info:- depuis les années 30 les fréquentations en France ne font que chuter.- depuis 1980 la fréquentation a baissé de -37% dont -12% de la décennie 2000/2009 a celle de 2010/2019.- la plus mauvaise année de tout les temps est 2018 (hors covid)- la meilleure des années 2000/2020 est 2002.Bref, devant l'évidence, l'anomalie serait une progression dans la prochaine décennie.
    • Hunnam29
      De la SF ultra sérieuse, avec des effets spéciaux épurés, un film de 2h35 qui prend son temps... Perso je ne m'attends vraiment pas à un carton planétaire. C'est comme pour Blade Runner 2049, ce n'est pas le genre de produit qui attire les foules aujourd'hui. Après Dune ça reste Dune, ça a quand même une réputation.Du coup je trouve que c'est quand même un très beau démarrage (et puis avec le pass sanitaire encore). Mais je ne pense pas qu'il ne va pas attirer les foules à l'image d'un MARVEL ou autre, d'autant plus qu'il sort en simultanée sur HBO max. M'enfin bon, espérons.
    • Niels Euler
      C'est pas faux. Néanmoins, dans le cas de Dune, la question de sa déprogrammation la semaine prochaine ne se pose même pas. Autant pour un petit film, ça peut être fatal, autant pour celui-ci, c'est le résultat sur une semaine ou deux qui va donner le tempo sur son succès hexagonal.
    • L'indien zarbi
      Oui, le problème est la rentabilité du produit. C'est ce qui fait toute la tristesse de la chose.
    • L'indien zarbi
      C'est tout sauf un Space opéra. Spice opéra, peut être.N'empêche, je suis sorti de la salle sans l'impression que l'on m'a pris pour un débile. Comme pour Tenet, d'ailleurs.
    • Justice Prime
      Je souhaite vraiment qu'il fasse son petit succès pour avoir la chance de voir les suites et réussir enfin l'adaptation complète au cinéma :)
    • tueurnain
      Pas moi, je me doutait bien que ce film ne ferait pas un énorme démarrage, honnêtement je m'attendais même à moins bien (dans les 80 000/100 000 entrées premier jour et une première semaine à 500 000).C'est pas forcément un film grand public, qui sort à une mauvaise date, avec presque un an de retard, avec un casting certes solide mais sans tête d'affiche bankable et un genre (le space opéra) en perte de vitesse depuis quelques années (les derniers Star Wars, voir même Valérian auront refroidit pas mal de spectateurs éventuels à mon avis)...
    • tueurnain
      Sauf qu'il faut prendre en chose un facteur particulier:Pour les exploitants de salle le premier jour, (voir la première séance) est capital pour choisir (anticiper) la programmation de la semaine suivante.C'est terrible à dire, mais si un film ne cartonne pas le premier jour, avec une moyenne de 10 nouveautés par semaine, et bien le film est immédiatement déprogrammé et on espère avoir mieux la semaine suivante...
    Voir les commentaires
    Back to Top