Mon compte
    Elvis : comment Austin Butler est devenu le King ?
    23 juin 2022 à 07:00
    Maximilien Pierrette
    Journaliste cinéma - Tombé dans le cinéma quand il était petit, et devenu accro aux séries, fait ses propres cascades et navigue entre époques et genres, de la SF à la comédie (musicale ou non) en passant par le fantastique et l’animation. Il décortique aussi l’actu geek et héroïque dans FanZone.

    Austin Butler et son réalisateur Baz Luhrmann reviennent sur les coulisses de "Elvis" et notamment la manière dont le comédien s'est investi corps et âme pour devenir le King dans le film.

    Parler d'Oscar est encore un peu prématuré. Mais nul doute que la performance d'Austin Butler dans Elvis fera parler. Dès le Festival de Cannes, où le nouveau film de Baz Luhrmann a été présenté hors-compétition en mai dernier, son nom était sur toutes les lèvres et il faisait l'unanimité, même auprès de ceux qui n'avaient pas été convaincus par l'ensemble.

    Et c'est un juste retour des choses pour l'acteur américain. Révélé par la série Les Chroniques de Shannara, puis The Dead Don't Die de Jim Jarmusch et Once Upon a Time... in Hollywood de Quentin Tarantino (tous eux en Compétition à Cannes en 2019), il a vécu pendant près de deux ans dans la peau du King, comme il nous l'expliquait sur la Croisette il y a moins d'un mois.

    Elvis
    Elvis
    Sortie : 22 juin 2022 | 2h 39min
    De Baz Luhrmann
    Avec Austin Butler, Tom Hanks, Olivia DeJonge, Helen Thomson, Richard Roxburgh
    Presse
    3,8
    Spectateurs
    4,3
    Séances (1 111)

    En compagnie du réalisateur et co-scénariste Baz Luhrmann, il revient à notre micro sur les coulisses de cette aventure. Et le metteur en scène nous explique notamment à quel point il a craint de ne pas trouver l'interprète idéal, condition sine qua non à la mise sur pied de son biopic où il fait encore parler son art visuel et sonore. Dans les séquences de concert notamment.

    Des morceaux de bravoure auxquels Austin Butler s'est très vite attaqué. Car, dès le deuxième jour, l'équipe devait mettre en boîte l'émission de 1968 (également appelée "Comeback Special" et diffusée sur la chaîne NBC), et l'acteur s'est retrouvé dans la même situation que la légende du rock, seul face à des centaines de figurants qui attendaient de le voir chanter et danser.

    Plutôt que de rester tétanisé, comme n'importe qui l'aurait été, Austin Butler raconte s'être imprégné de cette peur pour se mettre un peu plus dans le même état d'esprit qu'Elvis Presley. Ce qui explique aussi à quel point il a l'air habité dans le long métrage.

    Propos recueillis par Maximilien Pierrette à Cannes le 27 mai 2022 - Montage : Arthur Tourneret

    "Elvis" est à voir au cinéma depuis le 22 juin :

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top