Mon compte
    Armageddon en vrai : 24 ans après, la NASA sauve la Terre sans Bruce Willis !
    27 sept. 2022 à 15:30
    Olivier Pallaruelo
    Olivier Pallaruelo
    -Journaliste cinéma / Responsable éditorial Jeux vidéo
    Biberonné par la VHS et les films de genres, il délaisse volontiers la fiction pour se plonger dans le réel avec les documentaires et les sujets d'actualité. Amoureux transi du support physique, il passe aussi beaucoup de temps devant les jeux vidéo depuis sa plus tendre enfance.

    Il y a 24 ans, Bruce Willis sauvait l'Humanité dans le film de SF "Armageddon", en tentant de faire exploser un astéroïde qui se dirigeait droit vers la Terre. C'est désormais une réalité grâce à la NASA et sa mission DART, couronnée de succès !

    Un astéroide se dirige vers la Terre à la vitesse de 35.000 kilomètres a l'heure. Harry S. Stamper, grand spécialiste du forage pétrolier, est recruté par le directeur de la NASA pour tenter de le détruire. Lui et son équipe de têtes brulées devront se poser sur l'astéroide et placer en son coeur une charge nucléaire. Débute alors l'entraînement indispensable des astronautes et l'apprentissage des outils spatiaux...

    Armageddon
    Armageddon
    Sortie : 5 août 1998 | 2h 28min
    De Michael Bay
    Avec Bruce Willis, Billy Bob Thornton, Ben Affleck
    Spectateurs
    3,4
    Voir sur Disney+

    A la lecture du synopsis qui précède, vous avez très certainement reconnu l'histoire d'Armageddon de Michael Bay, dans lequel Bruce Willis, mâchoire serrée, l'oeil humide et plus déterminé que jamais, emmenait son équipe de kamikazes dans une mission dont l'enjeu n'était rien de moins que le devenir de l'Humanité. De la SF mâtinée d'action qui fleurait bon les 90's.

    Sauf que, 24 ans plus tard, une telle initiative n'est plus du tout de la science fiction, mais est au contraire devenue une réalité. Lancée en octobre 2021 par la NASA, la mission DART (Double Asteroid Redirection Test) a pour objectif d'utiliser un engin spatial pour tenter de dévier la trajectoire d'un corps céleste.

    Pour cette première, les scientifiques de l'agence spatiale américaine ont ciblé un système d’astéroïde binaire : l’astéroïde Didymos, qui mesure environ 780 mètres, et sa lune Dimorphos. Ces astéroïdes sont situés à 11 millions de kilomètres de la Terre.

    La sonde spatiale DART, d'un poids de 550 kg, fut précipité cette nuit sur Dimorphos, qui mesure seulement 163m de diamètre. L'impact a été filmé en direct cette nuit, à une vitesse de plus de 20.000 km/h. Un très beau succès donc. "Nous sommes embarqués dans une nouvelle ère, où nous avons potentiellement la capacité de nous protéger d'un impact d'astéroïdes dangereux", a déclaré Lori Glaze, directrice des sciences planétaires à la Nasa.

    Si des rencontres potentielles entre des astéroïdes géocroiseurs et la Terre sont très faibles, elles restent une menace. En 2013 en Russie, une pluie de météorites dont un astéroïde de 19m, s'était abattu dans la région de Tcheliabinsk, à 1.500 km à l'est de Moscou, faisant près de 1500 blessés.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top