Mon compte
    Sept films français à Belgrade
    9 oct. 2001 à 20:00

    Pour la première fois depuis l'éclatement de l'ex-Yougoslavie, Belgrade accueille du 12 au 14 octobre un festival du film français.

    "Aussi paradoxal que cela puisse paraître et grâce notamment à l'activisme forcené d'un distributeur yougoslave, la Yougoslavie affiche presque chaque année depuis quatre ans l'une des meilleures parts de marché du cinéma français dans le monde", souligne Unifrance, chargé de la promotion du cinéma français à l'étranger. Cette part était de 11,76% l'an dernier, et de 28,5% en 1999. Désormais, plus d'une trentaine de films y sont achetés chaque année.

    Pour aider les distributeurs yougoslaves dans leur travail de promotion des films français, Unifrance et l'Ambassade de France ont organisé, du 10 au 12 octobre, un Festival du film français à Belgrade. Au programme : Vidocq qui sera projeté en ouverture, Les Morsures de l'aube, La Comédie de l'innocence, Trouble every day, De l'amour, L'Anglaise et le Duc et Harry, un ami qui vous veut du bien. Pitof (Vidocq), Jean-Francois Richet et Yazid Aït (De l'amour), Florence Loiret et Claire Denis (Trouble every day), Sergi Lopez (Harry, un ami qui vous veut du bien) et Lucy Russell (L'Anglaise et le duc) seront présents. Les sept films, achetés par trois distributeurs différents, sortiront dans les trois mois qui suivent la manifestation.

    Quant à la production locale, 79 longs métrages ont été produits depuis dix ans notamment grâce à des producteurs français. Dans l'Hexagone, sept films yougoslaves sont sortis en salle de 1993 à 2000 et ont attiré un total de 1,1 millions de spectateurs, notamment grâce à Chat noir, chat blanc d'Emir Kusturica (plus de 600 000 spectateurs).

    M-C.H.
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top