Notez des films
Mon AlloCiné
    Décès de Herbert Ross
    10 oct. 2001 à 15:30

    Le réalisateur américain Herbert Ross s'est éteint à l'âge de 74 ans. Il avait notamment dirigé Woody Allen dans "Tombe les filles et tais-toi".

    Le cinéma américain vient de perdre l'un de ses réalisateurs fétiches. Herbert Ross, artiste très complet, particulièrement à l'aise dans les comédie noires et les films ayant pour cadre la musique sous toutes ses formes, est décédé à l'âge de 74 ans des suites d'une longue maladie.

    Une carrière sous le signe de la musique et de la comédie

    La carrière d'Herbert Ross débute à Broadway au début des années cinquante, où il évolue en tant que danseur et chorégraphe. En 1954, il assure la chorégraphie de Carmen Jones, réalisé par Otto Preminger. La danse occupera une majeure partie de son existence et cette passion se reflétera dans des films tels que Funny lady (1975), avec Barbra Streisand, Le Tournant de la vie (1977), avec Shirley MacLaine, mais aussi le gros succès qu'a été Footloose (1984) avec Kevin Bacon en vedette. A noter également sa biographie remarquée de Nijinsky dans le film du même nom en 1980.

    Mais Herbert Ross s'est également penché sur la réalisation de comédies dont l'une des plus célèbres reste Tombe les filles et tais-toi (1972), un hommage parodique à Humphrey Bogart dans lequel il dirigeait Woody Allen. Quatre ans plus tard, dans Sherlock Holmes attaque l'Orient Express, d'après un roman de Nicholas Meyer, il livrait un portrait pour le moins décalé du célèbre limier britannique, ici psychanalysé par le docteur Freud.

    Un cinéaste prisé par les plus grands

    Une belle collaboration aura émaillé la carrière du cinéaste. Herbert Ross se sera en effet à cinq reprises adjoint les services du dramaturge et scénariste Neil Simon, notamment pour Ennemis comme avant (1975) et California Hotel (1978). Deux longs métrages dans lesquels figurait un autre fidèle complice d' Herbert Ross, le comédien américain Walter Matthau.

    Enfin, Herbert Ross, qui faisait partie de l'American Ballet Theatre, aura dirigé quelques grosses vedettes américaines d'aujourd'hui : Michael J. Fox en 1987 dans Le Secret de mon succès; Julia Roberts en 1989 dans Potins de femmes; Steve Martin en 1990 dans My blue heaven ; ou encore Drew Barrymore et Whoopi Goldberg en 1995 dans Avec ou sans hommes, qui fut sa dernière mise en scène.

    C.C. avec AP
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top