Notez des films
Mon AlloCiné
    Tom Hanks domine le box-office
    13 sept. 2002 à 12:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Bon démarrage pour "Les Sentiers de la perdition" qui affiche 12 546 entrées sur Paris et sa périphérie.

    Malgré un box-office en petite forme due à une baisse de la fréquentation, Les Sentiers de la perdition, distribués dans 47 salles, et menés par un Tom Hanks ténébreux, ont séduit 12 546 Parisiens pour une moyenne de 267 entrées par copie. Pas de concurrent pour ce long métrage qui est suivi de loin avec 7 957 spectateurs par la comédie française Filles perdues, cheveux gras de Claude Duty exploitée sur 25 écrans, ce qui porte à 318 sa moyenne d'entrées par copie.

    En troisième place on retrouve Etre et avoir, pourtant sorti depuis déjà deux semaines. Ce documentaire réussit à réunir 4 127 spectateurs. Et en quatrième position Peter Pan, retour au Pays Imaginaire attire encore 4 006 spectateurs devant L'Adversaire et ses 3 683 personnes. Deux nouveautés peinent à percer: il s'agit de Entre chiens et loups qui ne réalise que 3 601 entrées et Vendredi soir dont le score s'élève à 3 555 entrées. Le film d'Alexandre Arcady se distingue par une mauvaise moyenne de 109 entrées par copie, tandis que celui de Claire Denis atteint une moyenne de 161 entrées par copie, un bon résultat pour une cinéaste dont les oeuvres sont réputées difficiles.

    L'Adversaire devant "MII2"

    L'Adversaire devance enfin MIIB 2 pour la semaine France allant du 4 au 10 septembre. Le long métrage de Nicole Garcia, distribué sur 463 écrans, attire 274 015 spectateurs pour une moyenne de 592 entrées par copie ce qui porte à 685 115 le nombre de ses entrées cumulées depuis sa sortie le 28 août. C'est donc au deuxième rang que l'on retrouve MIIB qui comptabilise encore 229 631 entrées et 4 355 257 entrées cumulées.

    Au vu de son démarrage la semaine précédente, la troisième place de Windtalkers, les messagers du vent et ses 221 836 entrées ne sont pas surprenants. Plus étonnantes sont les belles carrières et la longévité des films qui suivent: Etre et avoir avec 192 809 entrées, Peter Pan et ses 138 662 spectateurs et enfin L'Auberge espagnole et ses 114 665 entrées.

    Amélie Charnay
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top