Notez des films
Mon AlloCiné
    Décès du comédien Kenneth Tobey
    7 janv. 2003 à 17:20
    FBwhatsapp facebook Tweet

    L'acteur américain Kenneth Tobey, spécialisé dans les rôles de durs dans le cinéma de science-fiction, est décédé le 22 décembre à l'âge de 83 ans.

    L'acteur américain Kenneth Tobey est décédé le dimanche 22 décembre 2002 en Californie, des suites d'une longue maladie dont la teneur n'a pas été spécifiée. Il était âgé de 83 ans.

    Spécialisé dans les seconds rôles de durs dans le cinéma policier et de science-fiction, Kenneth Tobey étudie la comédie au New York's Neighborhood Playhouse aux côtés de Gregory Peck et Eli Wallach dans les années quarante. Il débute au cinéma en 1947, dans le western Dangerous venture, puis interprète le premier détective de sa carrière dans Il marchait la nuit, co-réalisé par Anthony Mann un an plus tard. Une spécialisation qu'il retrouve en 1950 pour Un fauve en liberté de Gordon Douglas.

    Le temps du fantastique

    Les années cinquante voient le comédien débarquer dans ce qui devient vite son genre de prédilection : le fantastique. C'est d'abord le rôle du Capitaine Patrick Hendry de La Chose d'un autre monde, dirigé par Howard Hawks en 1951. Suivront notamment Le Monstre des temps perdus d'Eugène Lourié en 1953 et Les Monstres de la mer de Robert Gordon en 1955, entrecoupé du western L'Attaque de la malle-poste de Henry Hathaway en 1951.

    Délaissant quelque peu le cinéma pour la télévision dans les années soixante, Kenneth Tobey retrouve l'horreur dans Ben réalisé en 1972 par Phil Karlson, enchaîne avec George C. Scott sur Rage la même année, puis accompagne son ex-camarade Gregory Peck dans le film de guerre MacArthur, le général rebelle en 1977.

    Participations clin d'oeil

    Plus rare sur les écrans à partir des années quatre-vingt, l'acteur multiplie les petites apparitions clin d'oeil à sa carrière, comme pour Strange Invaders en 1983 et surtout quatre collaborations avec le spécialiste du genre Joe Dante dans Hurlements (1981), Gremlins (1984), L'Aventure interieure (1987) et Gremlins 2 (1990).

    Thomas Colpaert
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top