Mon compte
    Assaut de John Carpenter et 6 films pensés comme des westerns
    5 juil. 2018 à 10:00
    Corentin Palanchini
    Corentin Palanchini
    -Chef de rubrique Infotainment
    Passionné par le cinéma hollywoodien des années 10 à 70, il suit avec intérêt l’évolution actuelle de l’industrie du 7e Art, et regarde tout ce qui lui passe devant les yeux : comédie française, polar des années 90, Palme d’or oubliée ou films du moment. Et avec le temps qu’il lui reste, des séries.

    Certains réalisateurs ne cachent pas s'être basés sur des westerns pour certains de leurs films, et c'est le cas notamment pour "Assaut" de John Carpenter, qui fête les 40 ans de sa sortie en France.

    Assaut
    1. Assaut +
    Lire la suite

    Assaut, premier long métrage professionnel de John Carpenter (à l'exception de son film de fin d'études Dark Star) fête les quarante ans de sa sortie française. Mais saviez-vous qu'il a été envisagé au départ comme un western ? Lui et d'autres films ont été conçus comme des westerns, pour devenir des films d'un autre genre au final.

    ASSAUT

    Après s'être fait remarqué avec un projet de fin d'étude ambitieux et réussi, Dark Star, le jeune cinéaste John Carpenter s'engage dans une carrière commerciale avec Assaut, dans lequel il injecte déjà ses plus grandes obsessions. C'est notamment sa passion pour le réalisateur Howard Hawks qu'il déclare ici avec ce remake assumé et librement modernisé du grand classique Rio Bravo, emmené par John Wayne. L'histoire reste en effet la même : un groupe de malfrats s'en prend au sheriff local pour libéré l'un des leurs, retenu en garde à vue. En 2005, le réalisateur français Jean-François Richet en sortira à son tour un remake avec Laurence Fishburne et Ethan Hawke : Assaut sur le central 13.

    SOLO: A STAR WARS STORY

    La présidente de Lucasfilm Kathleen Kennedy a déclaré que le long métrage s'inspirerait "du film de braquage et du western". Elle a ensuite précisé sa pensée : "[Avec les réalisateurs], nous avons parlé de [Frederic] Remington et des couleurs primaires utilisées dans ses peintures pour définir l'aspect visuel du film". Remington étant un peintre ayant évolué au far west, on retrouve de cette influence dans le nouveau long métrage Star Wars. Ron Howard nous en a d'ailleurs parlé en interview :

    Solo - A Star Wars Story : "J'ai beaucoup pensé à Steve McQueen pour notre Han Solo" confie Ron Howard

     

    JACK BURTON DANS LES GRIFFES DU MANDARIN

    Dans les commentaires audio du DVD du film, le réalisateur John Carpenter et l'acteur Kurt Russell ont confié que l'histoire était originellement écrite pour être un western. Jack Burton était un cowboy se faisant voler son cheval ! Après beaucoup de réécritures et des batailles juridiques de certains scénaristes pour faire valoir leurs droits, la production optera pour une version modernisée où le cheval devient un camion poids-lourd et le colt un Uzi. Quant au San Francisco de 1880 où devait se tenir l'action, il céda sa place à une version contemporaine de la "City by the Bay".

    MAD MAX 2, LE DEFI

    Voyons voir... Max, un homme solitaire et mutique vit dans un monde recouvert de désert où le pétrole se fait rare. Lorsqu'une petite communauté est attaquée par des pillards, Max décide de les aider à combattre les pirates en redécouvrant son humanité. On retrouve cet archétype narratif dans nombre de westerns, parmi lesquels la référence Les Sept mercenaires de John Sturges, dans lequel des tueurs sans foi ni loi redécouvrent la vie simple et l'amitié en aidant une bande de fermiers contre un bandit mexicain et sa bande. S'il fallait décrire Mad Max 2, "western post-apocalyptique" serait sans doute un bon qualificatif.

     

    LOGAN

    En plus de faire référence à un classique du western, L'Homme des vallées perdues, le réalisateur James Mangold montre carrément un extrait du film de George Stevens ! Dans les deux films, on retrouve la présence d'un antihéros qui se retrouve à protéger des gens vulnérables et prêt à livrer pour cela ce qui sera peut-être son dernier combat. Du western en général, Logan emprunte les codes : couchers de soleil, dernier baroud d'honneur d'un héros fatigué et solitaire, et violence sans concession. Un aspect crépusculaire qui rappelle bien sûr l'Impitoyable de Clint Eastwood.

    ROB ROY

    Le film porté par Liam Neeson a tout du western, et ce n'est pas un hasard ! L'auteur Alan Sharp a décrit son scénario comme "un western avec une structure scénaristique relativement simple contenant des motivations et des dynamiques bien définies". Le réalisateur Michael Caton-Jones a confirmé cette volonté, en décrivant le projet comme "une vraie histoire écossaise à la manière d'un western de grande envergure" (cités dans The New Scottish Cinema de  Jonathan Murray). On retrouve effectivement dans Rob Roy d'incroyables paysages, un sens de l'épique et des thématiques qui rappellent le western, et Le Dernier des Mohicans sorti quelques années auparavant par Michael Mann

    LE DERNIER REMPART

    Avec Le Dernier rempart, le réalisateur Kim Jee-Woon signe un long métrage qui s'inspire, de son propre aveu, "du Train sifflera trois fois", avec Arnold Schwarzenegger à la place de Gary Cooper, et une mitrailleuse gatling à la place du six-coups. Reste un personnage de shérif qui ne s'en laisse pas compter, et qui va tenter d'arrêter un baron de la drogue et sa troupe. Déjà presqu'un classique de Schwarzy !

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Danny Wilde
      c'est presque un western moderne en fait...
    • Danny Wilde
      m'ouais, Rob Roy pensé comme un western, j'y crois pas trop...y'a un film qu'ils ont oublié, c'est Outland qui à l'époque de sa sortie reprenait l'intrigue du Train sifflera 3 fois : western de l'espace
    • andiran23
      Sans oublier les éléments de fantasy (la Force) !
    • Naughty Dog
      oui il y a certaines éléments :)
    • Naughty Dog
      et No Country for Old Men il est où ?
    • Rastan
      Rob Roy ,film porté par L.Neeson....Ah...Jessica lange et T.Roth ,c'est Mario et Luigi aussi ?
    • Docteur_Kino
      oh c’était une boutade rien de méchant .. mais heureusement tu es la pour veiller au grain .. c'est bien .. la bise
    • killerice
      Vampires de John Carpenter
    • L'Quebecois
      Sauf que tu oublies le mélange des genres. Il est rare de voir un film 100% pure dans son genre. Tu peux avoir des S.F. comique comme Les Gardiens de la Galaxie, comme des S.F. horrifique comme Alien. Pour faire un Western, ce n'est pas que l'époque et l'endroit qui défini le genre. Ils existent des codes propre au genre et certains films modernes les utilisent.
    • L'Quebecois
      J'ajouterai Faster avec The Rock. Le film s'apparente au western à en point douter.
    • Sicyons
      Incroyable de voir que certains ont encore une vision aussi étriquée des genres et veulent toujours réduire les oeuvres à des étiquettes prédéfinies...
    • Laurent C.
      sauf que star wars à des inspirations assumés de films de sabres japonais et que ce n'est pas du tout de la sf mais du space opera.Si un film qui se passe dans l'espace ne rentre pas du tout dans les critères de la science-fiction, c'est bien star wars ou alors Le seigneur des anneaux est une oeuvre historique parce que ça se passe dans une époque moyen-âgeuse.
    • sochalien95
      Aujourd'hui on appelle tout et n'importe quoi western, en disant que c'est l'évolution du genre, le modernisme, le progrès, l'avancée des genres et des mentalité et j'en passe ! le ridicule a de beau jour devant lui.On peut aussi dire que Star Wars est un film de cap et d'épées tant qu'on y est...Star Wars c'est de la S.F et point !!!!
    • Alfred N.
      Merci d'ajouter tous les films réalisé par John Carpenter.
    • Le commandant Sean Ramius
      Film western ? Film de braquage et de casse.... sérieusement ? lol
    • Guillaume B.
      Le dernier rempart, presqu'un classique. Oui, bien sûr...Sinon, rien sur Death wish qui est un western urbain rebooté? C'en est presque étonnant. Dans le genre futuriste, outre Mad max on a, en réussi, Outland ou Westworld. Quant à la filmo Carpenter, les influences western sont légions et on pourra citer les Plissken, l'assaut du central (qui rejoue Alamo) et surtout Vampires, plus encore western que Jack Burton (qui pour le coup va plus du côté des films d'actions fantastiques chinois).Enfin bref, c'est pas les exemples oubliés qui manquent.
    • brunodinah
      Pas pour moi, en tout cas.........
    • sptz
      j'allais posté exactement le même commentaire, affligeant...
    • Awshit
      c'est pourtant subtil ils l'ont mis en dernier !
    • brunodinah
      Un dossier qui n'en est pas un, et ne rappelant à aucun moment l'évolution du genre western.Un (sous!) dossier qui cache la promo du prochain Star Wars.Bravo Allociné !
    Voir les commentaires
    Back to Top