Notez des films
Mon AlloCiné
    The Predator : faites connaissance avec l'escouade qui prend en chasse la créature
    Par Vincent Formica (@VincentFormica) — 20 oct. 2018 à 12:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Ils sont six, ils se surnomment "les tarés" et vont devoir s'unir pour pourchasser et traquer la créature la plus implacable du cinéma : Le Predator. Focus sur ces six comédiens intrépides !

    Boyd Holbrook dans la peau de Quinn McKenna
    1. Boyd Holbrook dans la peau de Quinn McKenna +

    The Predator - Sortie le 17 octobre 2018
    Réalisé par Shane Black avec Boyd HolbrookTrevante RhodesOlivia Munn

    DE QUOI ÇA PARLE ?

    Les pires prédateurs de l'univers sont maintenant plus forts et plus intelligents que jamais, ils se sont génétiquement perfectionnés grâce à l'ADN d'autres espèces. Alors qu’un jeune garçon devient accidentellement leur cible, seul un équipage hétéroclite d'anciens soldats et un professeur de science contestataire peuvent empêcher l’extinction de la race humaine.

    UNE ÉQUIPE DE TARÉS

    Avant de se concentrer sur chacun des membres de l'équipe, un mot sur ces gentils "tarés" qui vont être contraints de se frotter au Predator ultime. Les six hommes se rencontrent dans un car de la prison militaire ; ils sont en effet tous des anciens soldats atteints de SPT, syndrôme post-traumatique. "Ce sont des marginaux et des parias. Ce sont les Six Fantastiques. Ils ne soupçonnaient pas qu’ils auraient dans leur vie une nouvelle chance, encore moins celle de combattre des guerriers extraterrestres. Je pense que l’expression Tarés est plutôt affectueuse, je crois que c’est ce genre de mot qu’on n’autorise pas n’importe qui à employer, du genre « tu n’as pas le droit de traiter mon frère de cette manière, mais moi je peux le faire ». McKenna (Boyd Holbrook) peut nous appeler les Tarés, mais si quelqu’un d’autre le faisait, on le truciderait »" plaisante Keegan-Michael Key, qui campe le soldat Coyle.

    QUINN MCKENNA, LE MERCENAIRE

    Le leader de l'équipe se nomme Quinn McKenna. C'est un ancien tireur d'élite du régiment des rangers. Il devient mercenaire suite à une mission qui a mal tourné. Le personnage est incarné par Boyd Holbrook. L'acteur est notamment connu pour son rôle de flic déterminé à coincer Pablo Escobar dans Narcos. C'est également lui qui traque le mutant griffu Wolverine dans Logan.

    Logan Bande-annonce VO

     

    NEBRASKA WILLIAMS, MONSIEUR MUSCLES

    Gaylord Williams, alias Nebraska, un Sergent des Forces Spéciales qui a perdu toute son unité lors d'une mission et qui en est ressorti traumatisé. Sa particularité physique à part être très musclé ? Ses tatouages. Il a fallu une collaboration étroite avec la chef du département maquillage, Victoria Down pour créer les tatouages élaborés du personnage. Ils ont tous un sens très précis pour le comédien, qui s'est inspiré de véritables tatouages de vétérans qu’il a rencontrés dans les hôpitaux pour anciens combattants pour préparer son rôle. "Chaque tatouage est un souvenir du chemin parcouru dans sa vie. Sur chacun de ses doigts une lettre est tracée pour composer le mot Sorry. À mes yeux, il demande Pardon à son unité de les avoir fait tuer." Nebraska est campé par Trevante Rhodes, révélé en 2017 dans l'oscarisé Moonlight.

     

    COYLE ET BAXLEY, LES INSÉPARABLES

    Coyle et Baxley sont aussi des anciens militaires souffrant de stress post-traumatique et de dépression. Le premier compense sa fragilité en passant son temps à faire des blagues de cul et le second a développé le syndrôme Gille de la Tourette. Les deux soldats ont combattu ensemble pour l’Opération Bouclier du Désert, première intervention en Irak en vue de protéger le Koweït. "Coyle et Baxley n’ont jamais été en position de commander, ni l’un ni l’autre. C’étaient de simple Marines, en bas de l’échelle. Les autres gars de leur groupe de thérapie sont bien plus spécialisés qu’ils ne l’étaient eux-mêmes", souligne Keegan-Michael Key, interprète de Coyle.

    Key est surtout connu pour son duo comique formé avec Jordan Peele, réalisateur du film d'épouvante à succès Get Out. Les deux compères sont les stars de la sitcom Key et Peele depuis 5 saisons. Quant à Baxley, il est joué par le très chevronné Thomas Jane alias le Punisher du film de 2004 ou le héros de The Mist, adaptation de Stephen King. Il est en ce moment un des personnages principaux de la série The Expanse.

     

    NETTLES, LE PILOTE

    Nettles est un énigmatique pilote d'hélicopthère dont le passé reste trouble. Shane Black a donné carte blanche à l'acteur Augusto Aguilera pour créer son personnage. "Nous avons discuté ensemble pendant près de deux heures de la manière dont nous imaginions Nettles. On a supposé qu'il pilotait un hélicoptère qui s’est accidenté et qu’il a subi un traumatisme crânien. Il est donc privé de faire ce qu’il connaît le mieux et qu’il souhaite faire par-dessus tout. On s’est accordé sur le fait que tous ces personnages ont été mis au banc par le gouvernement et par l’armée, et dans un plus large spectre par la société. À cause de son LTC (lésion cérébrale traumatique), Nettles ne peut plus être pilote d’hélicoptère. Il est donc laissé-pour-compte et totalement brisé, mais également gêné de l’être", explique le comédien.

    Augusto Aguilera est acteur américano-mexicain dont Predator est le premier rôle majeur au cinéma. Il est apparu auparavant dans des séries TV comme Grey's Anatomy ou Chasing Life. On le retrouvera prochainement dans la série créée par Nicolas Winding Refn, Too Old To Die Young.

    LYNCH, L'INTRÉPIDE

    Le soldat Lynch est incarné par un comédien qu'on ne présente plus, Alfie Allen ! En effet, c'est lui qui se glisse dans le costume de Theon Greyjoy dans la série Game of Thrones, et ce depuis les débuts du show. On le verra bientôt dans le nouveau film de Taika Waititi (Thor 3), Jojo Rabbit, dans lequel le cinéaste interprète Adolf Hitler.

    BONUS : SOUS LE MASQUE DU PREDATOR, BRIAN PRINCE

    Si le Predator évolué de plus de 3 mètres est créé numériquement, ce n'est pas le cas du Predator normal, qui est joué par un vrai acteur sous un lourd costume, Brian Prince. Il s'agit du premier rôle sur grand écran pour cet homme de 2 mètres adepte de parkour. Prince avait déjà de l’expérience en tant que cascadeur, mais débutait vraiment comme comédien, et ne savait pas encore que la préparation d’une prise peut prendre du temps. "Parfois j’étais là, entièrement costumé, et je me disais, allez, je suis prêt, allons-y, et les heures passaient. Je restais là assis dans mon costume. Et le simple fait de le porter est déjà un travail ! La tête pèse 5 kilos, le corps en fait plus de 20 !"

    Voir et entendre ont aussi été un défi. L’une des têtes était mécanique, avec engrenages motorisés à l’intérieur pour bouger des éléments sur le visage de l'extra-terrestre. Brian Prince devait aussi porter des lentilles de contact de couleur vive, ce qui lui brouillait la vision. Le masque a été créé d’après un moulage de la tête de l'artiste. "Le masque était bien ajusté, mais pas suffisamment pour les grands mouvements saccadés, il se déplaçait et c’est le nez qui prenait, étant le point d’ancrage de chaque mouvement."

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Hunnam29
      C'est vrai que les quatre premiers Alien sont excellents. Avoir autant de super réalisateurs qui viennent poser leur patte de belle manière (sauf le Fincher qui n'est pas sa vision 100% personnelle) dans une saga, c'est très rare. Du coup on a 4 films avec 4 styles et 4 visions artistiques, c'est génial à découvrir. Alien, c'est un monstre qui a eu quand même beaucoup de chance. Qui se fait sous exploiter depuis les Aliens VS Predator par contre.
    • riqueuniee
      Nième new sur le sujet. Ce n'est pas ça qui va me donner envie d'aller le voir. Le film de McTiernan était une réussite (pas vraiment fan de ce genre d'histoires, j'avais adoré), mieux valait peut-être en rester là (les suites sont nulles).Les quatre films de la saga Alien (je mets à part les deux Ridley Scott récents) sont tous réussis, avec une combinaison rare : personnels, mais respectant l'esprit de la saga.
    • lolo 3
      pas du tout d'accord, sauf pour le dernier acte.L'humour dans l'air du temps ? un humour typique années 80. Je te rappel que dans le premier film on rigole à des blagues de sexe plus que douteuse, ça envoi des aiguise moi ça avec un gros sourire après avoir percer un ennemie avec un couteau de la taille d'un bras.Bras d'honneur ? c'est tout le contraire. Contrairement à du Jurassik World et autre, là on ne refait pas la même chose en moins bien. La on change le contexte, le but, le lieu de l'action. On en veut pas faire un predator 1 bis, on veut faire un nouveau film de Shane Black. Tel Aliens de J Cameron. On n'essaie pas de faire des perso comme le 1, on propose des perso différents, etc. Perso qui sont tout aussi peu travailler que dans n'importe qu'elle film a gros bras des années 80, et pis ça fait quoi ? C'est mieux ça que d'avoir 40 min de psychologie donc tout le monde s'en fiche qui ne sert rien, ni le film, ni le rythme, ni l'histoire.En plus de ça tu rajoutes tout la générosité d’hémoglobine, de fun et de scène d'action bien loin de tout ce qui se fait dans 99% des blockbuster aujourd'hui.Un film avec des soucis mais avec des qualités rare aujourd'hui
    • ksh55
      Non c'est pas une blague. C'est comme pour tout des gens aiment d'autres non. Je suis fan de la franchise comics inclus. Pour moi le film est une réussite et vu la fin, vivement la suite. si t'as pas aimé, libre à toi mais respecte le gout de chacun
    • Ludovic D.
      c'est une blague?
    • ksh55
      Jai adoré le film, c'est du Predator, et du Shane Black
    Voir les commentaires
    Back to Top