Mon compte
    Persona Non Grata, After Hours, Petits meurtres entre amis... 7 films qui partent en cacahuète
    Brigitte Baronnet
    Passionnée par le cinéma français, adorant arpenter les festivals, elle est journaliste pour AlloCiné depuis 10 ans. Elle anime le podcast Spotlight.

    On a tous en mémoire un film qui part complètement en cacahuète et qui nous a scotché. A l'occasion de "Persona Non Grata", thriller sombre à souhait de Roschdy Zem, focus sur 6 autres films qui partent en vrille, de After Hours à Very Bad Trip !

    Persona Non Grata de Roschdy Zem (2019)

    Engrenage infernal pour le tandem Raphaël Personnaz et Nicolas Duvauchelle dans Persona Non Grata, film noir tourné dans une région chaude et ensoleillée. Dans le remake de ce film brésilien, mis en scène par Roschdy Zem (qui campe le 3ème rôle savoureux de ce film), c'est la descente infernale qui s'offre à nos deux héros. Pour le pire et pour le pire ! Le pitch : José Nunes et Maxime Charasse sont amis et associés minoritaires dans une entreprise de BTP en difficulté. Devant la nécessité de protéger leurs intérêts, ils prennent une décision radicale et se retrouvent liés par un sombre secret. Alors qu’ils commencent à entrevoir un avenir meilleur, un étrange personnage fait irruption dans leurs vies, leur rappelant que rien ne peut complètement s’effacer. Persona Non Grata, à l'affiche ce mercredi 17 juillet 2019/

    Mother de Bong Joon Ho (2010)

    Alors que Parasite, dernier film en date du cinéaste coréen, Palme d'or 2019, cartonne en salles (et aurait pu aussi à sa manière se retrouver dans cette brève sélection non exhaustive), retenons Mother qui réunit lui ausis tous les ingrédients d'un bon film partant en vrille. L'histoire : Une veuve élève son fils unique Do-joon qui est sa seule raison d'être. A 28 ans, il est loin d'être indépendant et sa naïveté le conduit à se comporter parfois bêtement et dangereusement ce qui rend sa mère anxieuse. Un jour, une fille est retrouvée morte et Do-joon est accusé de ce meurtre. Afin de sauver son fils, sa mère remue ciel et terre mais l'avocat incompétent qu'elle a choisi ne lui apporte guère d'aide. La police classe très vite l'affaire. Comptant sur son seul instinct maternel, ne se fiant à personne, la mère part elle-même à la recherche du meurtrier, prête à tout pour prouver l'innocence de son fils...

    After Hours de Martin Scorsese (1986)

    Qui a déjà vu After Hours s'en souvient inévitablement tellement cette sensation d'engrenage infernal et oppressant est réussie et marquante. Porté par Griffin Dunne, ce film, réalisé par Martin Scorsese, entre La Valse des pantins et La couleur de l'argent, raconte la nuit infernale d'un jeune informaticien, employé de banque et grand admirateur d'Henry Miller, dans le quartier bohème de Soho, à New York...

    Petits meurtres entre amis de Danny Boyle (1995)

    24 avant Yesterday, actuellement à l'affiche, Danny Boyle s'illustrait dans un film qui partait bien en vrille, angoissant à souhait, porté par un casting attachant, Ewan McGregor en tête. L'histoire de Petits meurtres entre amis : A la recherche du colocataire idéal, trois amis font passer un examen d'entrée très strict à bon nombre de postulants jusqu'à ce qu'ils découvrent la perle rare en la personne de Hugo. Celui-ci se révèlent tellement discret qu'il meurt en silence, enfermé dans sa chambre, quelques heures seulement après avoir emménagé. Avec le corps se trouve une valise pleine de billets qui va rapidement avoir raison d'une longue amitié.

    Une nuit en enfer de Robert Rodriguez (1996)

    Quand l'engrenage devient carnage ! Une Nuit en enfer est un sommet dans le genre du film partant méchamment en cacahuète, avec un énorme bain de sang à la clé ! L'histoire : Deux criminels (George Clooney et Quentin Tarantino) prennent une famille en otage près de la frontière mexicaine, après une cavale particulièrement sanglante durant laquelle ils ont tué un policier et kidnappé l'employée d'un magasin. Ils se rendent tous ensemble dans un bar pour routier au-delà de la frontière mexicaine, appelé le "Titty Twister", établissement qui leur réserve pas mal de surprises une fois la nuit tombée... Précisons que le film a été interdit aux moins de 16 ans en France.

    Very Bad Things de Peter Berg (1999)

    Casting diabolique pour film qui l'est tout autant : Christian Slater, Cameron Diaz, Jon FavreauJeremy Piven ou encore Jeanne Tripplehorn... Bien avant Very Bad Trip, dont le titre français s'inspire justement de ce film, Very Bad Things offrait une histoire bien sombre avec un engrenage stressant à souhait : quelques jours avant son mariage avec Laura, Kyle décide d'enterrer sa vie de garçon avec quelques copains, lesquels organisent une virée à Las Vegas. Laura voit d'un mauvais œil cette sortie, obsédée par un mariage qu'elle attend depuis toujours. La fête tourne au cauchemar quand Michael tue accidentellement une prostituée engagée pour animer la soirée. Entrainé par Boyd, le groupe d'amis décide de ne pas avertir la police et d'enterrer le cadavre dans le désert. C'est alors le début d'une spirale infernale.

    Very Bad Trip de Todd Phillips (2009)

    Avec un point de départ proche de Very Bad Things, cité précédemment, mais en prenant ici une tournure plus comique plus que dramatique, Very Bad Trip n'en reste pas moins une spirale infernale à rendre fou ! Emmené par l'excellent trio Bradley Cooper, Ed Helms, Zach Galifianakis, le film sorti il y a 10 ans déjà raconte un enterrement de vie de garçon qui va très mal tourner. Le pitch officiel : Au réveil d'un enterrement de vie de garçon bien arrosé, les trois amis du fiancé se rendent compte qu'il a disparu 40 heures avant la cérémonie de mariage. Ils vont alors devoir faire fi de leur gueule de bois et rassembler leurs bribes de souvenirs pour comprendre ce qui s'est passé.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top