Mon compte
    Cadavres exquis
    note moyenne
    3,5
    98 notes dont 21 critiques
    répartition des 21 critiques par note
    3 critiques
    7 critiques
    4 critiques
    5 critiques
    2 critiques
    0 critique
    Votre avis sur Cadavres exquis ?

    21 critiques spectateurs

    Eowyn Cwper
    Eowyn Cwper

    Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 1 846 critiques

    1,5
    Publiée le 17 janvier 2019
    Il paraît que je passe à côté de quelque chose, mais je n'ai pas réussi à sentir ce qui fait des Cadavres de Rosi une production aussi exquise.

    Plantant Ventura comme un piquet policier stoïque dans le champ d'un thriller, il fait penser à la figure godardienne de Constantine : lui aussi va sombrer dans la paranoïa d'un noir et blanc très photographique. Mais il m'a semblé qu'il manquait un minimum de ténacité dans l'énonciation : les blancs de la narration rendent très vites distraits, et pour être honnête, j'en cherche toujours l'utilité. Pas de tension, pas de ferveur dans les liens qui se cimentent. Aurais-je manqué la lecture politique ? Elle m'a paru fortuite trop longtemps, effleurée du doigt par un détective trop flegmatique, résolvant les énigmes pour lui-même et se gardant jalousement les indices ; je ne demande pas qu'il les donne à son chef, mais à nous au moins.

    Il est rare que je trouve des lenteurs dans le cinéma, mais je n'ai pas trouvé de beauté visuelle ou de renforcement métaphoriques à mettre sur leur compte ici. Si je prends l'air de m'excuser, c'est que ma perplexité devant le consensus sur à la qualité de l'œuvre me reste inexpliquée, mais je suis sûr d'une chose : j'ai ma dose hebdomadaire de complots condoriens (tus plutôt qu'inextricables), autour duquel un casting purement nominatif gravite comme fier qu'aucune ligne décrivant sa personnalité ne fût écrite, et alimentant l'illusion d'un progressisme politique faussement apatride qui se sert du meurtre avec autant de répétitivité que six coups sont tirés. Film à revoir, peut-être.

    septiemeartetdemi.com
    loulou451
    loulou451

    Suivre son activité 85 abonnés Lire ses 1 503 critiques

    3,0
    Publiée le 7 août 2010
    Un film plutôt moyen et décevant pour le réalisateur de l'extraodinaire "Main basse sur la ville". Ici, l'auteur prend le parti du silence et des sous-entendus pour mener à bien son histoire et fait porter à Lino Ventura tout le poids de l'interprétation. Hélas, c'en est trop pour ce dernier, qui ne peut à lui seul sauver ces "Cadavres exquis" d'une lente et longue descente vers l'ennui. Un film à oublier dans la filmographie de Francesco Rosi.
    Yoloyouraz
    Yoloyouraz

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 566 critiques

    2,5
    Publiée le 11 juillet 2007
    Malgré le bon souffle de Rosi et le jeu de Ventura, cette enquête peine à passioner tant son rythme est poussif. Un film trop long, dommage.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 3662 abonnés Lire ses 7 267 critiques

    4,0
    Publiée le 21 décembre 2008
    Grand classique du film politique italien, ce "Cadavres exquis" garde encore aujourd'hui tout son impact. Aussi bien par sa brillante mise en scène que son scénario au cordeau, l'ensemble sait se faire d'entrée captivant, les morts se révélant d'une grande sobriété et ne venant jamais empiéter sur le récit. Bien au contraire, Rosi préfère se concentrer corps et âme à son récit, et on aurait bien du mal à lui donner tort. Car à l'exception d'une petite baisse de régime dans le deuxième tiers, l'oeuvre sait se faire vraiment dense, nous plongeant qui plus est dans un monde particulièrement angoissant, remarquablement rendu par des décors glacés et particulièrement saisissants. Et que dire de l'éblouissant final, certes presque attendu, mais au discours tellement grave et sombre qu'il n'en demeure pas moins d'une rare puissance. Une grande oeuvre.
    ElAurens
    ElAurens

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 585 critiques

    1,0
    Publiée le 22 juillet 2011
    Lino Ventura au générique, il n'en faut pas plus pour susciter mon intérêt. Malheureusement j'ai vite déchanté. Au bout d'une heure j'en pouvais plus, j'ai donc arrêté de regarder tellement la mise en scène était froide et que le rythme était d'une lenteur indéfinissable.
    halou
    halou

    Suivre son activité 71 abonnés Lire ses 1 530 critiques

    2,0
    Publiée le 22 septembre 2011
    Un film politique dense avec un Lino impeccable dans ce nouveau rôle d'inspecteur. Mais hélas, malgré une réalisation et des acteurs très bons, le film subit quelques lourdeurs.
    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 1475 abonnés Lire ses 4 430 critiques

    2,0
    Publiée le 10 août 2011
    Pas grand chose d'original dans ce thriller où un policier en vient à la théorie du complot après trois assassinats de magistrats. Ce qu'il y a d'intéressant c'est le contexte de l'Italie des années de plomb où chaque groupuscule, chaque organisation inspire la peur, la panique. Rosi s'en sort bien dans cette description mais pour le reste, la mise en scène, très neutre et très sobre, égare le spectateur. Et Lino Ventura lui-même ne semble pas inspiré.
    Gdek
    Gdek

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 450 critiques

    2,0
    Publiée le 4 mars 2012
    Le manque de rythme fait parfois cruellement souffrir le spectateur que même l'importance de l'enquête n'arrive pas à combler. La fin ne m'a pas plus non plus. Seul la retranscription précise d'une Italie vieille avec des mœurs et des manières qui lui sont propres et la justesse du rôle de Ventura peuvent faire honneur au film. Le reste, on peut s'en passer.
    Alain69
    Alain69

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 120 critiques

    4,0
    Publiée le 17 juillet 2013
    A l'instar d'Indagine su un cittadino... (Enquête sur un citoyen...) de Elio Petri, Cadaveri eccelenti représente le meilleur du cinéma politique italien des années 1970. Le meilleur, parce que l'intelligence politique du propos ne prend jamais le pas sur la maîtrise de la réalisation - et vice-versa.
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 2669 abonnés Lire ses 5 224 critiques

    4,0
    Publiée le 2 novembre 2007
    Grand film politique avec un casting grandiose qui couterait bien cher aujourd'hui. Les années 70 en Italie c'est pas une sinécure et le film nous en rends sbien l'ambiance lourde et suffocante. Un scénario pas clair comme la politique et une mise en scène qui suit parfaitement un rendu de l'époque. Seul bémol : quelques longueurs notamment du à quelques passages bavards. De toute façon un film à voir !
    benoitparis
    benoitparis

    Suivre son activité 78 abonnés Lire ses 1 277 critiques

    4,0
    Publiée le 23 avril 2012
    Une histoire de machination politique comme les cinémas italiens et français en ont beaucoup tourné dans les années 70. Même s’il est adapté d’un roman de Sciacia, le scénario n’est pas le plus exceptionnel dans le registre. Ce qui fait tout le prix du film, c’est surtout sa réalisation, sa mise en scène, la densité de son atmosphère macabre et paranoïaque. L’ Italie prend l’aspect d’une société en proie à toutes les manipulations occultes, coincée entre l’agitation des groupuscules gauchistes, les actions de cellules fascisantes nichées dans l’État, les manœuvres du parti communiste. Où « le vrai est un moment du faux ». La lenteur, le coté figé, les décors à la fois antiques et insolites provoquent une sorte d’hébétude, un sentiment d’ atemporalité inquiétante et presque fantastique. Un peu comparable à « Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon » d’ Elio Petri, où la dénonciation du pouvoir prend une dimension métaphysique. Certaines scènes d’interrogatoires policiers ont d’ailleurs de troublantes ressemblances mêmes visuelles.
    Bernard D.
    Bernard D.

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 414 critiques

    4,0
    Publiée le 8 juillet 2017
    De retour de Palerme, j’ai revu « Cadavres exquis » de Francesco Rosi surtout pour la magnifique scène où Charles Vanel erre dans les célèbres catacombes des Capucins. Le film n’a pas beaucoup vieilli (le rythme est peut-être un peu trop lent de nos jours ?) et on y revoit avec plaisir de 2 autres grands acteurs français : Lino Ventura et Alain Cuny. Le film montre parfaitement le climat politique de « plomb » de l’époque avec les groupes gauchistes et fascistes d’une part et l’intrication qui existait à l’époque entre le pouvoir (le rôle joué par Max von Sydow est édifiant de cynisme), la justice et la mafia sicilienne d’autre part ! Ce film a été tourné en 1976 … et il aura fallu les assassinats de plusieurs juges « téméraires » dont Giovanni Falcone (1992) pour arriver à lutter contre ce fléau mais qui hélas perdure !
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 6549 abonnés Lire ses 10 785 critiques

    4,0
    Publiée le 1 novembre 2009
    Avec "Cadavres exquis", son plus beau film, Francesco Rosi continue de faire du film policier le rèvèlateur du prèsent! L'assassinat d'un magistrat, abattu d'un coup de fusil, dèclenche une enquête! C'est Lino Ventura, dans l'un de ses plus beaux rôles, qui remonte la piste mais les cadavres se multiplient, et l'on quitte bientôt le fait divers pour un registre politique! Autour de Ventura, Rosi a construit une ètonnante galerie de portraits inquiètants dans une sorte de polar philosophique: le ministre de l'Intèrieur (Fernando Rey), qui dèclare: "Mon parti, la Dèmocratie chrètienne, qui gouverne mal ce pays depuis trente ans..."; les juges assassinès: Charles Vanel, qui fait des discours à des momies dans un couvent, et Alain Cuny, qui châtie sa main coupable d'avoir serrè celle d'un flic, etc...Tout un monde obscur, souterrain, vicieux grouille...Par la violence glacèe de ce superbe film, rèalisè d'après un roman de Leonardo Sciascia intitulè "Le contexte", Rosi place le cinèma policier italien au tout premier rang de la production internationale! Remarquable...
    BlindTheseus
    BlindTheseus

    Suivre son activité 179 abonnés Lire ses 2 566 critiques

    5,0
    Publiée le 13 décembre 2009
    décidément & encore un chef d'oeuvre.
    Galmaril
    Galmaril

    Suivre son activité Lire ses 18 critiques

    5,0
    Publiée le 7 février 2010
    Un immense film sur l’Italie des années de plomb, où une mise en scène un peu austère souligne le pessimisme radical de Rossi. Rien ne vient sauver l’ambiance délétère qui règne dans la politique italienne des années 70. Le gouvernement conservateur fait assassiner des magistrats en tentant de faire porter ses crimes par la victime d’une erreur judiciaire. L’inspecteur Rogas (Lino Ventura), trop malin pour le rôle qu’on veut lui faire jouer, flaire la vérité. Au moment où il s’en ouvre au secrétaire du parti communiste italien, les deux hommes sont assassinés. Le chef de la police fera passer Rogas pour un paranoïaque qui aurait tué secrétaire du PCI sous prétexte que celui-ci aurait fait parti d’un complot imaginaire. Jamais la vérité ne sera dévoilée. Dernier mot d’un communiste : «La vérité n’est pas toujours révolutionnaire».
    Un des moments forts du film : l’entretien entre le président Rochès (Max von Sydow) et Rogas, venu l’avertir que sa vie est en danger. C’est l’occasion d’un extraordinaire délire mystique de Rochès sur la transcendance absolue de la justice : «L’erreur judiciaire n’existe pas» (…) «A chaque fois – je dis bien à chaque fois – que le prêtre mange le pain et boit le vin, le mystère s’accomplit. (…) Quand le juge célèbre (sic) la loi, c’est comme quand le prêtre célèbre la messe» (…) «Je n’ai jamais cru à Voltaire, à son traité sur la tolérance. (…) La vertu ? La pitié ? L’innocent tombé à la suite d’une erreur ? Quelle erreur ? (…) Ainsi on arrive à Bertrand Russel, à Sartre, à Marcuse et à tous les délire de la jeunesse d’aujourd’hui !». Du grand Rossi. Du grand Max von Sydow.
    Petit mot final sur Lino : si on avait le moindre doute, ce serait la confirmation qu’il est un acteur magnifique. Une présence massive, virile, avec infiniment de sensibilité et de subtilité. Parfois, sur son visage filmé en gros plan, passe une pensée, une réaction, une émotion, comme un rai d’ombre ou de lumière, et c’est toujours parfaitement juste et sobre.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top