Notez des films
Mon AlloCiné
    Les Révoltés de l'an 2000
    note moyenne
    3,8
    264 notes dont 59 critiques
    répartition des 59 critiques par note
    12 critiques
    21 critiques
    11 critiques
    9 critiques
    5 critiques
    1 critique
    Votre avis sur Les Révoltés de l'an 2000 ?

    59 critiques spectateurs

    Davidhem
    Davidhem

    Suivre son activité 64 abonnés Lire ses 336 critiques

    5,0
    Publiée le 24 novembre 2008
    Qui peut tuer un enfant? C'est la question posée au spectateur, une question dont la réponse paraît évidente au premier abord. Car en effet, voilà une interrogation que tout être croit pouvoir répondre sans la moindre hésitation. Le film, vous l'aurez compris, est une métaphore de la réalité dans toutes les guerres qui génèrent la mort de millions d'enfants dans le monde depuis des décennies et l'idée du réalisateur est de transformer ces victimes en bourreaux contre ceux qui n'hésitent pas à faire feu contre eux. Evidemment, ce film déclencha la fureur de la censure et fut interdit pendant très longtemps et penser élaborer un tel film de nos jours paraît inconcevable et impossible. Montrer l'inmontrable, des enfants torturer et éliminer des adultes avec une cruauté rarement égalée, voici l'exemple du film le plus controversé du cinéma fantastique des années 1970. Si le sujet est original, la trame, elle, est diabolique. La mise en scène est extraordinaire, permettant à un scénario très riche et très dense d'être sublimé par des images sanglantes et d'une musique véritablement angoissante et tonitruante. Le réalisateur dirige son film de main de maître et installe une tension extrême et encore plus effrayante que certains films comme "Zombie" de Romero qui sortira deux ans plus tard ou "Les oiseaux" d'Alfred Hitchcock. Voici un film dérangé, effroyable, effrayant, distillant une intrigue unique, malsaine qui vient perturber l'ordre établi et affiche des scènes de violence extrême jusqu'au dégoût. Le dénouement est inattendu, ignoble, répugnant, le tout forme un grand film fantastique d'épouvante qui viendra apeurer le plus téméraire des spectateurs. Le réalisateur espagnol Serrador livre ici son long-métrage le plus abouti de sa filmographie, un film qui laisse une trace indélébile et qui possède tous les éléments pour qu'on le traite comme un grand classique du genre. Il constitue l'un des tous premiers films à finalité pessimiste, un chef-d'oeuvre malsain! Bravo!
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 6 novembre 2015
    Un chef-d'oeuvre oublié ou on n'a pourtant rarement approché une terreur sourde aussi viscérale et insondable depuis "Massacre à la tronçonneuse". Un grand film malade et un joyau rare qui redonne ses lettres de noblesse à la série B transgressive et audacieuse.
    totoro35
    totoro35

    Suivre son activité 68 abonnés Lire ses 1 787 critiques

    5,0
    Publiée le 2 janvier 2010
    Derrière un titre français purement bis ce cache en fait un véritable joyau du cinéma espagnol, scandaleusement oublié dans nos contrées ! S'ouvrant avec un des génériques les plus marquants du septième art et s'achevant dans un final hallucinant de noirceur, une oeuvre dingue, enragée, glaçante et jusqu'au-boutiste, qui risque fort de marquer durablement la rétine du spectateur.
    Toutou to you
    Toutou to you

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 599 critiques

    5,0
    Publiée le 4 mai 2012
    Who Can Kill A Child, élevé au rang de film culte, est un chef d'oeuvre. Le film vieillit très bien. Après un générique qui montre fort à propos les horreurs de la guerre et son impact sur les enfants (victimes collatérales ou comme pendant la seconde guerre mondiale, victimes tout simplement d'être ce qu'elles étaient), le film propose une vision retournée de l'innocence juvénile et qui a sans doute dû abasoudir Mme Dolto... eh bien moi, j'aime je ne suis pas un féru de " l'enfant roi ". Serrador, avec sa mise en scène léchée, ses plans travaillés sous un soleil de plomb et de fait une lumière intense, promet au spectateur une visite guidée pleine d'ironie et de transgresion. Le jeu des acteurs est assez bon contrairement à l'avis de certains et les enfants (chose rare) sont si impliqués qu'ils arrivent à faire passer les différents stades émotionnels qui les habitent. Esthétiquement soigné, avec un propos ambitieux, transgressif et qui prend à contre-pied une moralité faussement vertueuse, Quien Puede Matar A Un Nino est et restera un sommet du genre. 5/5
    Tupois Blagueur
    Tupois Blagueur

    Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 1 162 critiques

    3,5
    Publiée le 5 septembre 2015
    Censuré par la commission de classification des œuvres cinématographiques espagnole lors de sa sortie en 1977, "Les Révoltés de l'an 2000" n'a rien perdu de sa force visuelle. Ce qui est original ici, par rapport à la plupart des films de genre, c'est la représentation du mal à travers les faciès rieurs et angéliques des enfants de l'île : ils ne commettent pas leurs actes dans la pénombre d'un couloir faiblement éclairé, mais en plein soleil, en pleine lumière (un peu dans l'idée de "Shining") avec une joie et une violence peu communes. Les deux touristes qui vont tenter de leur survivre sont un peu débiles sur les bords, rendant dès lors certains ressorts scénaristiques incohérents, mais ils sont suffisamment consistants pour rendre vivant le malaise qui s'installe progressivement, à mesure qu'ils visitent l'île apparemment déserte. La réalisation de Narciso Ibáñez Serrador rend le tout encore plus intense avec tout d'abord les images d'archive abominables, puis le climat oppressant qu'il impose au spectateur, et enfin la séquence finale qui termine le film d'une manière inattendue et jubilatoire. Ce n'est pas phénoménal mais cela se regarde bien.
    ch69007
    ch69007

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 33 critiques

    2,5
    Publiée le 27 mai 2009
    Imaginer le monde encore plus cruel qu'il ne l'est. Il fallait y penser : des enfants devenant par une mystérieuse mutation hypnotique, les bourreaux de leurs parents, ayant pour arme principal l'affection de ses derniers. Le scénario est diaboliquement bien monté et l'oppression va crescendo pour une fin inéluctable ... qui ne semble être en faite que le début de la révolte. Dommage que la qualité des images ne soit pas à la hauteur de l'ensemble du film, ce qui donne un peu trop l'impression d'avoir affaire à une banale série télévisée.
    landofshit0
    landofshit0

    Suivre son activité 195 abonnés Lire ses 1 745 critiques

    2,5
    Publiée le 27 juin 2013
    Un couple parti en vacances sur une ile espagnol va se retrouver confronté à d'étranges événement et comportement. Ce petit film démarre lentement mais il garde son effet captivant. Tout se révèle dans une conclusion peu conventionnel pour l'époque.
    karkarian
    karkarian

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 232 critiques

    4,0
    Publiée le 25 août 2008
    Ce film méconnu (merci au DVD pour sa réédition...) est à découvrir de toute urgence. Un sentiment de malaise se fait ressentir durant toute la projection (pour commencer, on a jamais vu un générique aussi long et déprimant), une atmosphère malsaine se dégage ensuite de son décor inquiétant (un petit village situé sur une ile complètement désert)durant toute la durée du métrage pour débouler sur un final d'une violence rare. Un petit bijou ibérique.
    WindBug
    WindBug

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 421 critiques

    3,0
    Publiée le 30 mai 2010
    Le titre français n'a pas grand-chose à voir avec le schmilblick. Reste un petit film d'auteur, assez prévisible mais étrangement captivant.
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 2455 abonnés Lire ses 5 159 critiques

    3,0
    Publiée le 20 juin 2016
    Le film s'ouvre sur un générique qui sert de prologue, qui impose l'idée qui mène tout le récit : "qui pourrait tuer une enfant ?". Une idée de départ bonne mais avec laquelle Serrador se tire une balle dans le pied. En effe il pose une question à laquelle il répond dès le départ avec ce générique qui prouve matériellement que tous les humains le peuvent et le font depuis toujours ! Le film repose donc surtout sur l'ambiance malsaine et une atmosphère spécifique. Mais franchement, entre l'idée première qui n'est finalement pas soutenue à fond et les invraisemblances multiples il faut avouer que c'est un film très surestimé dans sa valeur intrinsèque et qui ne vaut que par sa valeur "historique".
    Cyril J.
    Cyril J.

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 625 critiques

    4,0
    Publiée le 13 décembre 2015
    Traduction ridicule de « Quién puede matar a un niño ? » (Qui pourrait, oserait, tuer un enfant ?). Formidable et effroyable histoire mêlant fantastique, horreur et fascinante virtualité. Un film effrayant de 1975, qui sait encore choquer aujourd hui malgré notre saturation. Un homme normal ferait-il du mal à un enfant ? Oui bien sûr, quand on constate, ô combien de millions de fois, les horreurs subies par les guerres au napalm, les milliers de villages gazés, les expériences scientifiques des camps de concentration, les famines politiques organisées, le tout perçu dans l innocence puérile de nos petits ? A l instar des Oiseaux d Hitchcock, qui se révoltent mystérieusement contre les hommes, nous voici à la place de deux gentils touristes en vacances débarquant sur une ile de pêcheurs espagnole, où une étrange maladie contagieuse semble avoir frappé les enfants, les bébés, et même les foetus. Dans leur extravagance et leur disproportion enfantines, ils tuent les adultes avec ce dont ils disposent : bâtons, pierres, ciseaux, instruments agricoles, couteaux et armes à feu. Un enfant normal ferait-il cela, semblent-ils nous rétorquer ? Et vous, que feriez-vous ? Vous laisseriez-vous tuer, puisque naturellement incapables de violenter d angéliques bambins, ou bien vous permettriez-vous une monstrueuse légitime défense ?
    Jérôme L.
    Jérôme L.

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 53 critiques

    4,0
    Publiée le 31 décembre 2013
    Un film qui n'a pas vieilli ! Le message est universel, le scenario est renversant. Les enfants de tout temps ont souffert des conflits adultes, ceux-ci se vengent désormais. Le lieu inédit pour un climat de terreur (une île espagnole où le soleil vous inonde), des horreurs commises par des acteurs plus ou moins inédits, des enfants (inédit dans le degré de violence). Un petit bémol sur le jeu de l'épouse, peu convaincant dans son rôle de naïve en cloque, mais un message intact, des moments bouleversants, et une anticipation folle
    Tom-A
    Tom-A

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 49 critiques

    2,5
    Publiée le 21 juin 2010
    Passé le jeu approximatif du couple vedette et certaines situations "ficelles" un peu réchauffées (un téléphone sonne mais personne au bout du fil, l'incompréhensible obstination du mari à rester sur cette île qui sent la mort dès le début, la femme enceinte et passive qui met les 3/4 du film à comprendre ce qui se passe...) on tiens là une péloche rageuse et sincère, qui s'ouvre sur des images d'archives avant de laisser place à un conte noir et cruel.
    Pascal I
    Pascal I

    Suivre son activité 320 abonnés Lire ses 3 422 critiques

    1,0
    Publiée le 3 juin 2011
    D'un ennui terrible, d'une histoire loufoque, d'une interprétation théâtrale, des attitudes à la "blonde attitude", rien à garder ... et même si l'on se remet dans l'époque du tournage (1976). 1/5 pour avoir essayé mais quel ennui !!!
    Frenchy Kook Kid
    Frenchy Kook Kid

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 3 critiques

    4,0
    Publiée le 3 août 2014
    La plupart des films se suivent et se ressemblent ( je dis ça pour en voir vu un certain nombre et pour ne pas dire un nombre certain ), celui-ci a pour mérite d'aborder un sujet rarement traité - Alors oui c'est pas le meilleur des films en soi, le jeu des acteurs est assez médiocre je trouve ( exception des enfants qui sont vraiment dérangeant) , la blonde m'a exaspéré et les choix qu'ils font relèvent parfois du non-sens ( ça n'engage que moi ) ... cela dit c'est un titre très original - La scène choque pour moi étant les extraits d'archives en N&B en ouverture - Je recommande, à voir ( 1 ou 2 fois pour ma part Il y a de quoi faire de l'analyse dessus comme les tirs de feu d'artifice qui évoquent les scènes de guerre, intéressant a décrypter en tout cas...
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top