Mon compte
    Blanche Neige
    note moyenne
    2,4
    3712 notes dont 484 critiques
    répartition des 484 critiques par note
    27 critiques
    79 critiques
    129 critiques
    128 critiques
    74 critiques
    47 critiques
    Votre avis sur Blanche Neige ?

    484 critiques spectateurs

    kieran_h3ld
    kieran_h3ld

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 269 critiques

    4,5
    Publiée le 14 mars 2021
    Je ne suis peut être pas objectif mais dans ce film il y a 2 des femmes que je trouve les plus belles au monde surtout Lily Collins dont j'étais amoureux après avoir vu ce film. Hormis cela c'est un très bon film un peu niais mais cela se regarde très facilement.
    Dj Prime
    Dj Prime

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 1 041 critiques

    4,5
    Publiée le 1 janvier 2021
    Toute première note et critique de 2021, c'est après "Promenons-nous dans les bois" que je découvre avec grande joie et grand étonnement la nouvelle version d'un nouveau et mythique conte des frères Grimm. Etonnement puisque pour une production Metropolitan, jamais j'aurais cru voir des décors, costumes, accessoires, maquillages, coiffures et effets aussi dément. Une version aussi moderne que rock et une pointe gothique par instant, avec un casting principal détonnant avec Julia Roberts moderne et dynamique en reine maléfique, moderne sans démolir l'époque du récit et son rôle, puis la jeune et magique Lily Collins en Blanche-Neige regroupant tous les critères : jeune cela vas de soit, sexy par ces tenues finales, rock par moment sans toujours démolir le personnage, poétique et sensible par d'autres... Une jeune actrice magique pour ce rôle, tout comme Anna Kendrick an Cendrillon dans le film de Disney. Un jeune parfait donnant un puissant modernisme à la jeune princesse. Le reste des actrices /acteurs y est aussi épatant avec pour tous, un très bon jeu. spoiler: Seul la version du miroir magique m'aura déçu puisqu'au lieu de faire un miroir design simple dans une salle de son château, on nous "offre un passage temporel" dans une demeure immense puis 3 petits miroir "minables", pas compréhensible du tous.
    Enfin sur l'histoire, tout est sympas à suivre, une bête féroce aux ordres de la reine terrifiant le peuple, ce dernier dans une détresse sociale pas possible, un prince recherchant l'aventure mais tombant né à né sur Blanche, des nains épatant de modernisme et de dynamisme avec un très bon humour. Plusieurs scènes sont également très bien penser tel le jeu d'échec géant, la gênante transformation animale du prince en chien... Pour conclure, un réelle tremplin pour ces versions modernes et dépoussiérantes de ces contes millénaires, ou plutôt centenaires. Réellement canon et surprenant. Et puis bien sûr, BONNE ANNEE 2021
    CINETIM
    CINETIM

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 590 critiques

    4,5
    Publiée le 17 juillet 2020
    Une relecture culoté du célèbre conte des frères Grimm, ou Lily Collins qui fait ses premiers pas et Julia Roberts, superbe en marâtre font des étincelles. C'est aussi drôle qu'un bon Disney, aussi bizzare qu'un Tim Burton, et aussi charmant qu'un bon film de Rob Marshall ! Sans oublier de vous mettre plein les yeux avec de somptueux costumes, des décors magnifique, et une délicieuse bo signé Alan Menken (La Petite Sirène/Aladdin) : de quoi vous en mettre plein les yeux et plein le cœur. Un pure divertissement comme on en avait pas vu des si bon depuis Il était une fois.
    Romain P.
    Romain P.

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 31 critiques

    2,5
    Publiée le 29 avril 2020
    Si j'avais su que le vrai titre était "Julia Roberts et Blanche" neige je n'aurais pas regardé.
    Par contre c'est vrai que c'est beau, costumes et décors.
    JoMik
    JoMik

    Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 275 critiques

    3,5
    Publiée le 1 janvier 2020
    Surprenant en tous points, ce Blanche neige revisité est très sympa.
    L'histoire est bien écrite, le visuel très joli, un peu comme du théâtre mélangé à du bollywood.
    Les differents acteurs jouent juste, avec des rôles parfois décalés, mais qui donne un humour et une peau neuve à cette histoire.
    Eowyn Cwper
    Eowyn Cwper

    Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 1 853 critiques

    2,0
    Publiée le 4 mai 2019
    Sorti la même année que Blanche-Neige et le chasseur, c’est un duel de cinéma qu’a joué Tarsem Singh avec sa création. Si l’autre lançait la carte d’un spin off noir, lui s’est conformé à l’histoire pour sortir un divertissement familial et baroque.

    Il ne sait pas tout filmer, en témoignent des scènes de combats restituées par un changement de plan toutes les demi-secondes, tant et si bien qu’on n’y lit plus rien de grisant. C’est d’ailleurs à peine si le film titille la moindre fibre spectatoriale, hésitant gauchement entre l’affectation de dialogues à l’ancienne et les mots plus modernes et plus amusants ; c’est ainsi que se côtoient « wee » et « shut up », « bizarre » et « psycho ».

    Si c’est ça, le familial, ça n’agrée guère aux sens ni à la logique. Pas plus, d’ailleurs, que le reste des anachronismes moraux ou culturels conduisant même le régisseur à nous offrir une scène finale dansée comme si l’on venait de regarder Madagascar dans des tons orientaux. Les cordes sont immenses. Et c’est bien dommage car il ne s’en fallait peut-être pas de tant que la cohérence fût à la hauteur modeste mais respectable de la créativité graphique.

    Le personnage de Nathan Lane est parfait, malmené, obligé de jouer un double jeu tout en occupant décemment sa place de comique et de gentil, survivant dans l’adversité d’un scénario qui lui tend des ficelles sous les jambes au risque de l’user ; la reine Julia Roberts n’est pas mal non plus, éloignée des clichés parce qu’elle est méchante sans être cruelle, non interventionniste sans être timide.

    On reconnaît bien l’histoire, mais elle est refondue : spoiler: pas de frustration, l’épisode de la pomme lui-même est euphémisé dans ce château en forme de poupe de bateau où un tourbillon disneyiforme nous envoie sur les côtes du happy end
    . Légère, mais assez ridicule, l’œuvre prend forme sous ses pierres d’achoppement, mais il lui manque encore l’envol d’un casting qui serait totalement libéré de ses allures pâlotes du mannequinat.

    septiemeartetdemi.com
    Alicia C
    Alicia C

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 195 critiques

    3,0
    Publiée le 2 janvier 2018
    Beaucoup de mauvaises critiques à l'égard de ce film mais pour ma part j'ai adoré. Je trouve qu'il y a une belle prise d'audace par rapport aux éléments de base du conte et ce n'est pas négligeable. C'est aussi plaisant de voir que l'on bouscule un peu les codes habituels, la princesse n'est pas en détresse, elle en a de la culotte, un peu à l'inverse du prince charmant. Le film se revendique kitsch et rose bonbon mais l'assume complètement et dieu merci ça fait du bien ! Julia Roberts est une reine cynique que l'on se plaît à aimer et à détester tout à la fois.
    Alexis D.
    Alexis D.

    Suivre son activité 66 abonnés Lire ses 868 critiques

    3,5
    Publiée le 1 décembre 2017
    Une relecture drôle et pleine d’énergie du conte des frères Grimm, qui resplendit des trouvailles visuelles du réalisateur Tarsem Singh. Le scénario reprend assez fidèlement le conte original de Blanche-Neige, en le modernisant toutefois quelque peu : lorsque spoiler: son père, le Roi, meurt, Blanche-Neige est en danger. Sa belle-mère, cruelle et avide de pouvoir, l’évince pour s’emparer du trône. Quand la jeune femme attire malgré tout l’attention d’un Prince aussi puissant que séduisant, l’horrible marâtre ne lui laisse aucune chance et la bannit. Blanche-Neige se réfugie alors dans la forêt… Recueillie par une bande de nains hors-la-loi au grand cœur, Blanche-Neige va trouver la force de sauver son royaume des griffes de la méchante Reine. Avec l’aide de ses nouveaux amis, elle est décidée à passer à l’action pour reconquérir sa place et le cœur du Prince
    … Autant le dire tout de suite, cette vision humoristique du conte des frères Grimm perd en profondeur et en noirceur ce qu’elle gagne en légèreté, puisque ici, on est dans l’humour cabotin, celui qui anime les enfants dans les salles sans pour autant crisper les adultes accompagnateurs, tant le propos et la forme sont gracieux et savoureux. Julia Roberts en cougar imbue de sa beauté illumine l’écran et retrouve des forces de jeu qu’on ne lui avait pas vues depuis très très longtemps. Elle s’amuse beaucoup, parvenant à communiquer aisément sa bonne humeur. Elle s’applique dans les stéréotypes de la femme autoritaire prête à toutes les méchancetés pour satisfaire ses vanités. La voir courtiser le jeune prince du haut de son relatif grand âge nous fait sourire. Elle est le grand plaisir de cette farce. Face à elle, Lily Collins à la beauté immaculée, n’est pas sans second degré non plus, mais on s’amusera davantage avec les sept nains, devenus brigands sylvestres ; ils s’affublent d’une tenue en accordéon qui les fait bondir sur les victimes de leur rapine. Une idée géniale qui fait d’eux des nains géants pour des séquences de cape et d’épée irrésistibles. Crado, Glouton, Boucher, Loup, Grimm l’instit, Demi-Pinte et Napoléon ont plus d’un tour dans leur sac, et seront à coup sûr les favoris des bambins. Evidemment, la minceur du script pourra décevoir les spectateurs en quête d’action ou d’émotions. Avec Tarsem Singh à la réalisation, c’est plus la quête d’un style propre au conte enchanté qui sert d’atout majeur au long-métrage. Le réalisateur des "Immortels" et de "The Cell" propose plutôt une autopsie de tout ce qui caractérise le conte de fées, avec une propension unique à boursoufler les plans de couleurs fécondes, de formes ahurissantes et de cadrages singuliers. Tout est ici propice à nourrir l’imaginaire enfantin, comme cette forêt enneigée où l’on combat un beau dragon volant, ou la magnificence du château royal, niché sur une improbable corniche, ou encore le saut dans le fantastique bariolé que représente le passage de la sorcière à travers le miroir... Le réalisateur Tarsem Singh continue donc de se voir comme un artisan peintre du septième art, qui, dès le générique d’ouverture, donne dans l’animation traditionnelle sublimée. Il livre une une œuvre certes légère, mais resplendissante dans son homogénéité, une fantaisie diaprée qui ravit la rétine et comble les aspirations enfantines. Les décors sont magnifiques bien que très kitsch (on se croirait dans une pub pour parfum) et l'esthétique du film est très soignée. Bref, une relecture satisfaisante d’une histoire qu’on ne connaît que trop bien et qui ne paraît pas trop redondante à l’écran. Presque un exploit, donc. Un bon divertissement, drôle et féérique
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 1913 abonnés Lire ses 3 809 critiques

    1,0
    Publiée le 11 janvier 2017
    Si j'ai tout regardé j'ai pas forcément suivi, c'était tellement chiant, tellement mou et finalement pas si intéressant que ça... Reprendre un mythe universel pour en faire autre chose, pour le réadapté, pourquoi pas, surtout si le réalisateur est connu pour avoir un style visuel assez prononcé (même s'il a fait Les immortels) mais en réalité si c'est pour arriver à un truc d'un aussi mauvais goût, avec certes quelques trouvailles visuelles, mais qui font tellement pauvres, qui n'arrivent pas à donner de l'ampleur... ben je crois que je préfère encore regarder l'autre navet avec Blanche Neige reine de guerre...
    Wagnar
    Wagnar

    Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 1 363 critiques

    1,0
    Publiée le 31 décembre 2016
    Ce film est juste pourri comme un vieux morceau de bois mort. Et si vous pensez que c'est un bon film familiale, détrompez-vous car il fait tellement de trucs stupides et ridicules que même les enfants le trouveront bizarre ou même nul. Se traînant paresseusement, enchainant les scènes les unes après les autres sans parvenir à faire rire ou à donner un sens quelconque, avec un scénario ennuyeux qui n'apporte rien au conte, il n'est ni drôle ni enchantant malgré de beaux décors et costumes. Ce n'est rien qu'une déformation grotesque et pitoyable du conte et qui part complètement en vrille avec en plus une Julia Roberts qui se révèle aussi agaçante que pitoyable comparée à Charlize Théron dix fois plus convaincante dans Blanche Neige et le Chasseur. Mieux vaut se tourner vers le film avec Kristen Stewart, infiniment plus abouti et passionnant que cette version complètement débile. À éviter que l'on soit enfant ou adulte !
    DaeHanMinGuk
    DaeHanMinGuk

    Suivre son activité 79 abonnés Lire ses 1 903 critiques

    2,5
    Publiée le 1 mars 2016
    L’histoire est connue mais elle est revisitée ici, parfois de manière inspirée spoiler: (les nains géants, la combattante Blanche Neige dans la lignée des héroïnes à poigne des dernières productions hollywoodiennes de « Lara Craft » à « Underworld »)
    ou non spoiler: (la bête de la forêt, des décors minimalistes
    ). A cela, s’ajoute le plaisir de découvrir Julia Roberts dans le rôle de la méchante reine. Alors, ma fille est une fan absolue du film (elle l’a déjà vu 2 fois en 24 heures et est même scotchée devant chaque diffusion télévisée de sa bande-annonce) et moi, pragmatique, j’attends de comparer ce film avec les deux autres adaptations américaines sorties cette année (« Blanche Neige et le Chasseur » et « La Fantastique histoire de Blanche Neige »).
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 6580 abonnés Lire ses 10 797 critiques

    2,5
    Publiée le 18 février 2016
    Mais qui veut la peau de Blanche Neige ? La reine Julia Roberts bien sûr! il ètait une fois un royaume enchantè où vivait une jolie princesse à la peau blanche comme la neige et aux cheveux noirs comme la nuit! Son nom ? Blanche Neige, jouèe par l'espiègle et fantasque Lilly Collins, qui a le mèrite d'avoir les pieds sur terre en ne faisant pas de son personnage une caricature! Le moins que l'on puisse dire, c'est qui y a eu beaucoup de variations sur ce personnage adaptè du conte des frères Grimm! Une vèritable source d'inspiration pour le metteur en scène indien Tarsem Singh qui rèalise une histoire à la fois lumineuse et sombre, très diffèrente de celle de Walt Disney! C'est donc bien d'avoir ces deux concepts opposès dans le film et de trouver des actrices telles que la gentille Lilly Collins et la mèchante Julia Roberts quelque part au milieu, avec la magie de Singh au centre, dans sa façon d'insuffler sa propre vie dans l'espace! Ici, le prince ne sauve pas Blanche Neige, mais l'inverse arrive souvent, donc rien que ça, cette version 2012 est diffèrente! il est bien èvident que si l'on aime ce genre de cinèma, on passera un bon moment! De plus, les sept nains et le prince Armie Hammer sont amusants...
    GyzmoCA
    GyzmoCA

    Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 1 363 critiques

    3,0
    Publiée le 24 janvier 2016
    On a affaire à une histoire re-visitée de blanche neige avec des nains chapardeurs, une blanche neige combattante et un prince un peu nigaud sur les bords. Julia Roberts impeccable en méchante reine.
    Entre science fiction et comédie, le réalisateur ne fait pas un vrai choix et le film s'en ressent. J'ai préféré la version plus sombre avec Kirsten Stewart.
    moket
    moket

    Suivre son activité 212 abonnés Lire ses 3 498 critiques

    3,0
    Publiée le 11 décembre 2015
    Ce film hésite entre conte de fées et parodie, si bien qu'il n'est jamais totalement féérique ni complètement drôle... Les décors sont un peu en toc et Lily Collins est un peu fade. En revanche, il est vrai que l'on sourit souvent, ne serait-ce que devant la prestation amusée et amusante de Julia Roberts ou l'interprétation décalée d'Arnie Hammer.
    rogerwaters
    rogerwaters

    Suivre son activité 100 abonnés Lire ses 1 089 critiques

    2,5
    Publiée le 9 décembre 2015
    Version plutôt comique, mais pas parodique du conte Blanche Neige, ce long-métrage reprend surtout les personnages connus de tous pour raconter une toute autre histoire. Les puristes seront donc déçus de ne pas retrouver les rouages habituels de l’intrigue. Les autres trouveront assez sympathiques les petites innovations qui ont été pensées par Tarsem Singh, cinéaste kitsch qui atteint encore une fois des sommets en matière de trop-plein visuel. Cela pique les yeux tellement l’image déborde d’éléments. On peut toutefois trouver charmant un spectacle qui rend hommage aux féeries des années 30 (Armie Hammer ressemble presque à Errol Flynn d’ailleurs) tout en faisant du pied au public plus jeune, friand d’action et d’humour décalé. Julia Roberts est assez marrante en mégère obsédée par l’âge. Tout ceci ne va pas très loin, mais on apprécie également le générique de fin où l’on se retrouve parachuté dans un musical de Bollywood. Après tout, c’est divertissant.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top