Mon compte
    Hunger Games - L'embrasement
    note moyenne
    3,9
    38852 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Hunger Games - L'embrasement ?

    1 905 critiques spectateurs

    5
    446 critiques
    4
    688 critiques
    3
    406 critiques
    2
    195 critiques
    1
    88 critiques
    0
    82 critiques
    vincenzobino
    vincenzobino

    Suivre son activité 81 abonnés Lire ses 390 critiques

    5,0
    Publiée le 30 novembre 2013
    Étant un grand fan de la saga après l'avoir découverte au cinéma et depuis, dévoré les 3 livres, ce second volet était impatiemment attendu.
    Si vous n'avez pas lu le livre, préparez-vous a un film bien plus sombre que le premier et ce n'est rien en comparaison du 3ème (je fais partie des sceptiques quand au fait qu'il y ait 2 films). A celles et ceux qui, comme moi, ont adoré le livre, vous allez être ravi car l'adaptation, a 2 détails près, est extrêmement fidèle au livre.
    Jennifer Lawrence est toujours au top, de même que Woody Harrelson; la BO toujours aussi belle et les prises de vues et décors toujours aussi grandioses. Le fan est ravi et reconnaît peut-être un manque d'objectivité. Mais quel bonheur...
    sparowtony
    sparowtony

    Suivre son activité 222 abonnés Lire ses 148 critiques

    5,0
    Publiée le 3 mai 2014
    Bon, ben, après l'avoir vu au cinéma, je dois avouer que ce film...est une putain de réussite !!! J'avais déjà littéralement adoré le premier (ce qui m'a fait découvrir cette saga, le lendemain même, j'attaquais les romans) , mais alors celui-là, encore plus !!!
    Tout d'abord, le film se montre très très fidèle au roman, il y a quelques scènes en moins, mais dans l'ensemble, tout y est ! Le caractère des personnages (comme Peeta ou Finnick) est brillamment retranscrit, j'ai vraiment vu le roman prendre vie ! Pour résumer tout simplement ce que je pense du film, c'est bien simple : toutes les qualités du premier sont encore mieux dans ce film, et tout les défauts du premier n'en sont plus dans ce film. Je dois vous avouer que personnellement, je n'ai pas vraiment trouvé de défauts, a part à la limite une ou deux scènes cucul, et encore, il y a LARGEMENT pire !
    Ce que je considèrerai comme la plus grande qualité de ce film, c'est les acteurs. Ils sont tous parfaits, tous, même celui qui joue le nouveau Haut-Pacificateur. Donald Sutherland est plus charismatique et froid que jamais dans le rôle du président Snow, Elisabeth Banks et Woody Harrelson incarnent toujours aussi justement Effie et Haymitch, Josh Hutcherson reste un Peeta très convaincant et égal au roman, etc. Ce que j'attendais le plus concernant les acteurs du deux, ce sont ceux qui incarnent les nouveaux tributs : Sam Clafflin (choix qui m'avait laissé perplexe au départ) m'a vraiment étonné en jouant Finnick, il était très bon. De même pour Jena Mallone et Jeffrey Wright qui sont parfaits. MAIS la meilleure interprétation du film reste celle de Jennifer Lawrence : elle était époustouflante ,bon dieu !!! Juste incroyable, elle y est parfaite, elle y fait une prestation qui m'a marqué ! Toutes les scènes de pleurs, de cris, de frustrations qu'elle a dans ce film, c'est incroyable comment elle y est convaincante, je dis juste bravo, je suis fan !!!
    La musique du premier était déjà géniale (de la part de James Newton Howard, c'était pas étonnant) , celle du deux est encore mieux : des thèmes plus émouvants, d'autres qui incarnent la tension (comme dans les scènes avec Snow) , bref c'est encore une réussite de ce côté-là. Un des aspects très critiqués du premier, c'était la réalisation de Gary Ross, pour beaucoup, on pouvait rien voir tellement la caméra bougeait (ce n'était pas du tout mon cas, la réalisation ne me gênait pas le moins du monde, il y a eu largement pire) , là, on change de réal pour passer à Francis Lawrence (Je suis une légende) . La caméra est plus posée, c'est très bien filmé, tout le monde est content (même si je trouve cette réalisation moins dynamique que celle du premier) . Il y a quand même des plan vachements classes (surtout dans l'arène) , c'était un bon choix de prendre Francis Lawrence. Concernant le scénario, il est bien sur réussi, car le livre était déjà réussi (le meilleur des trois selon moi) : je ne me rappelais plus que c'était autant sombre, car franchement, pour un film pour "ado" (je mets ça entre guillemets car les thèmes traités sont très très loin d'être enfantin) , c'est très très mature. C'est violent (pas trop non plus, bien sur) , parfois dur psychologiquement pour Katniss (qui morfle beaucoup dans le film d'ailleurs, et dire que ça va être pire dans le 3) , et on ressent beaucoup de stress à certains moments. J'ai d'ailleurs trouvé certains moments très émouvants, comme dans le premier.
    Le film a un plus gros budget que le premier et ça se voit bien dans l'arène : les singes sont très bien faits, les pièges réussis, les décors magnifiques. Pour résumer tout ça, je n'ai pas été déçu. Hunger Games L'embrasement est une très grosse réussite, fidèle, spectaculaire, émouvant, très bien joué (je le répète, Jennifer Lawrence est bluffante) et vraiment mature. La mièvrerie de certaines scènes (je mets encore ça entre guillemets car bon, c'est secondaire, bien dosé et ça passe plutôt bien) ou la censure de la violence sont critiqués, mais faut pas oublier que c'est un film destiné aussi aux plus jeunes et je suis pas certain qu'on voit dans beaucoup de films destinés en partie à ce public des exécutions, une héroine qui pète un câble souvent, des gens qui s'entretuent ou des discussions politiques (encore, ça, ce sera plus dans la suite). Le Cliffhanger final, apparemment critiqué car trop rapide, ne fait que respecter le roman car la fin était pareille, assez brutale, ce n'est pas vraiment la faute des scénaristes (même si ils avaient la possibilité de changer la fin, bien sur).
    Pour moi, c'est du 5/5. Vivement la suite, ça va être long !!!
    tony-76
    tony-76

    Suivre son activité 882 abonnés Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 1 décembre 2013
    Hunger Games : L'embrasement est aussi bon, sinon meilleur, que son prédécesseur. La tension dramatique est telle qu'après 2h30, on est étonné de voir l'image se figer et l'annonce de la fin de ce second opus à une franchise à l'avenir. Bien sûr, pour apprécier ce Hunger Games 2, il faut rester conscient que l'oeuvre s'adresse à de jeunes adultes et, par la force des choses, à des adolescentes, à la recherche indéfectible d'une idole et d'un modèle. Katniss est d'ailleurs une parfaite candidate à ce titre. Avouons-le, on préfère que nos jeunes filles s'intéressent au tir à l'arc qu'aux vampires et entretiennent des valeurs d'espoir et de compassion plus que d'amour et d'amitié. Plusieurs ont soulevé les ressemblances entre Hunger Games et Battle Royale, un film japonais dans lequel des jeunes s’entre tuaient dans une enceinte comme c'est le cas dans le roman de Suzanne Collins. Je crois que de les comparer serait une erreur. The Hunger Games, tout comme Hunger Games: Catching Fire, est beaucoup beaucoup plus soft que ne l'était le sanglant Battle Royale, et c'est très bien ainsi. Nous n'avons pas besoin d'un bain de sang et des exécutions publiques pour comprendre la nature du débat et l'impératif d'une rébellion. La réalisation de Francis Lawrence est aussi très réussie. L'un des plus grands défauts du film The Hunger Games était l'omniprésence d'une caméra nerveuse, parfois mal maîtrisée. Ces images agitées n'apparaissent dans Hunger Games: Catching Fire que lorsqu'elles sont absolument nécessaires; dans un combat frénétique ou une situation critique. Les décors et les costumes s'avèrent, encore une fois, spectaculaires, et la performance des acteurs - Jennifer Lawrence, Josh Hutcherson, Liam Hemsworth, Elizabeth Banks, Woody Harrelson - est au diapason. Une conclusion très intéressante, puisqu'on ne peut vraiment pas la prédire. [spoiler]On s'imagine bien que l'héroïne ne périra pas dans l'arène, mais le sort des autres participants est incertain et c'est probablement l'une des raisons pour lesquelles nous nous tenons sur le bout de notre chaise jusqu'au défilement du générique avec cette magnfique musique du générique fin qui est Coldplay.
    fyrosand
    fyrosand

    Suivre son activité 88 abonnés Lire ses 173 critiques

    4,5
    Publiée le 27 novembre 2013
    Et voici la 75ème édition des Hunger Games !
    Hunger Games, premier du nom, était un film puissant qui avait réussi à m'enchanter du début à la fin . La suite, "l'embrasement", est la digne succession du premier volet . Le rythme du film équivaut au précédent, bien que celui-ci bouge un tantinet plus . Malgré une fin "à suivre", le scénario reste dans la lignée de la série ( c'est à dire très bon ) et le casting ( à part les protagonistes ) est très correct . James-Newton Howard ( et oui, encore lui ) a su créer une partition encore meilleure que le premier ( bien que "Rue's Farewell" reste encore à l'heure actuelle le meilleur thème des 2 films ), bourré de superbes mélodies ( sauf au début, fort ambiance ) . Visuellement joli, cet épisode réserve quelques surprises assez alléchantes ! Suspense assuré, Hunger Games l'embrasement est une réussite et parvient quasi à équivaloir le premier . J'attends la suite avec impatience !
    SSiders
    SSiders

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 382 critiques

    5,0
    Publiée le 27 février 2015
    "Hunger Games : l'embrasement" est la suite parfaite comme on l'attendait. Une adaptation fidèle et époustouflante du roman de Suzanne Collins qui éblouit. Ce deuxième volet tant attendu où l'on retrouve Katniss et Peeta qui ont survécus aux 74èmes Hunger Games, mais qui doivent retourner dans l'arène une seconde fois dans la mesure où les 75èmes Hunger Games, les Jeux de l'Expiation, une édition spéciale, renvoient les anciens vainqueurs toujours en vie dans l'arène. Vu en avant-première, je n'ai absolument pas été déçu de ce second volet qui est la suite par excellence, celle redoutée mais finalement efficace. Beaucoup plus prenant, plus sombre, plus dramatique et un peu plus mature que le premier volet. Quelques touches d'humour présentes dans le roman viennent détendre l'atmosphère sombre et embrasante, mais également de l'émotion plus présente que jamais, notamment dans certaines scènes. Jennifer Lawrence livre une performance éblouissante et intense. De nombreux personnages font leurs entrées à commencer par Finnick Odair, interprété par Sam Claflin, vu dans "Pirates des Caraïbes 4" et "Blanche-Neige et le chasseur", et Johanna Mason, interprétée par la superbe Jena Malone, qui jouent extrêmement bien. Contrairement à ce qui a pu être dit, le film n'est pas du tout ennuyant. L'intrigue met effectivement un certain temps avant de démarrer (1h environ), mais de nombreux retournements de situation et péripéties se produisent avant comme la Tournée de la Victoire et la rencontre assez comique avec les nouveaux personnages. Il y a le triangle amoureux de l'histoire qui prend forme comme jamais, entre Katniss, Peeta et Gale, ce qui ajoute un surplus de romance à la saga qui prend en conséquent un tournant plus "adulte". Les costumes sont toujours aussi variés et au top, surtout pour Effie Trinket et pour Katniss et Peeta lors de la présentation au public des Tributs et de la Tournée de la Victoire. Le film est vraiment très fidèle au bouquin et le retrace très bien et, comme dans le premier film, ce nouvel opus est divisé en deux parties. La première partie où l'on retrouve une Katniss bouleversée par les jeux, et la Tournée de la Victoire. La deuxième partie plus intense, plus prenante et une action plus présente jusqu'à la dernière minute nous tient en haleine jusqu'à un fin bouleversante. Les effets spéciaux dans l'arène sont impressionnants. En résumé, Hunger Games - L'Embrasement est beaucoup plus intense que le premier, voir meilleur que le film de Gary Ross. Pour ceux qui se plaignent d'un fin décevante voir nulle, je tient à dire que le film s'achève EXACTEMENT comme dans le livre donc pour moi et ceux qui ont lu le livre, la fin est exceptionnelle et très bien maitrisée par Jennifer Lawrence et Liam Hemsworth, même si elle nous laisse un peu perplexe. Un suite réussie, séduisante, époustouflante, spectaculaire, haletante. Rien à dire.
    Walter Mouse
    Walter Mouse

    Suivre son activité 442 abonnés Lire ses 425 critiques

    5,0
    Publiée le 20 décembre 2013
    Hunger Games - L'embrasement pouvait aussi bien être une excellente suite au premier film qu'un plaisir coupable ( ce que je ne voulais surtout pas pour une histoire avec un tel potentiel qu'Hunger Games! ) à cause d'une seule chose: Son réalisateur. Francis Lawrence n'était, selon moi, pas le meilleur choix possible de metteur en scène pour réaliser ce deuxième volet. Pour autant, j'avais beaucoup apprécié De l'eau pour les Éléphants, mais Je suis une Légende m'avait pas mal déçu. Je ne vais pas revenir sur les points qui m'avaient bien énervé mais disons que c'était beaucoup trop gênant pour passer. Au final, le film éatit regardable mais loin d'être une réussite. Mouais, j'étais vraiment à la fois excité et inquiet pour ce second opus. Mais le 90% de critiques positives sur Rottentomatoes m'a vite rassuré et je me suis donc empressé d'aller le voir mais avec un peu de retard. Et c'est une bombe!!!!!! Encore mieux que le premier!!!! Je m'y attendais tellement pas à ça!!! Je ne vois vraiment pas quel défaut lui attribuer excepté des petites incohérences néanmoins largement pardonnables par rapport à ce que propose le film. Donc qui dit saga à succès, dit acteurs qui ont du charisme assurés, et c'est bien ce qu'on retrouve ici! Décidément, Jennifer Lawrence ne cessera jamais de m'épater! Après son excellente performance dans X-Men: Le Commencement, et dans bien sûr Hunger Games, elle ira plus loin dans le génial Happiness Therapy!! Et ce qu'on peut dire c'est qu'elle l'a pas volé son Oscar de la Meilleure Actrice!!! Elle reprend sans aucun mal le rôle de Katniss en y ajoutant, j'ai trouvé, un brin en plus d'émotion étant donné le traumatisme vécu par le personnage tout au long du long-métrage. L'une des scènes où elle m'a le plus épaté est tout simplement le dernier plan du film où spoiler: Katniss se met à pleurer puis à montrer sa rage en quelques secondes seulement.
    La scène aurait pu facilement pu être ridicule avec une autre actrice mais pas avec Jennifer Lawrence! Elle, elle assure!!! Donc oui, encore une superbe interprétation! Josh Hutcherson revient lui aussi dans le rôle de Peeta et il y va à fond!!! Il fait très bien passer ses émotions, n'exagère jamais et sait se montrer attachant. Liam Hemsworth a un rôle plus important que dans le premier ce qui n'est pas pour me déplaire. J'ai apprécié le fait que son personnage n'hésite pas à spoiler: se soulever face à Snow et ses hommes
    . Sa scène qui nous marquera le plus étant celle où spoiler: il se fait fouetter en public.
    Woody Harrelson, lui aussi, occupe une place plus importante que dans le premier Hunger Games, on le voit beaucoup plus contrairement à ce que disaient les critiques et a droit à quelques répliques bien marrantes. Elizabeth Banks apparaît un peu moins par contre mais les scènes où elle pleure pour l'avenir de Katniss et Peeta sont marquantes et fonctionnent très bien. J'aime vraiment décidément ce personnage d'Effie Trinket! Lenny Kravitz se fait assez discret dans cette suite mais la dernière scène où il apparaît est probablement la meilleure du film! Je parle évidemment du moment où spoiler: il se fait tabasser par les hommes de Snow sous les yeux de Katniss qui reste impuissante face à cette horreur!
    Sublime scène!!! Donald Sutherland est encore plus détestable dans son rôle de Président Snow que dans le premier film! Une vraie tête-à-claques et donc une très bonne performance pour l'acteur! Stanley Tucci est toujours aussi déjanté que dans le premier volet bien que son personnage apparaît moins. Philip Seymour Hoffman, dont la présence dans le film a beaucoup été remarquée, se débrouille très bien lui aussi. Et enfin pour conclure: Un acteur dont je n'attendais rien! Sam Clafin qui a réussit à me surprendre! Dans Pirates des Caraïbes: La Fontaine de Jouvence, ce n'était pas son jeu le problème mais son personnage ce qui faisait qu'il était insignifiant à mes yeux. Je n'ai pas vu Blanche-Neige et le Chasseur mais apparemment ça ne s'améliorait pas. Mais là, très bonne surprise! Étonnamment, le fait qu'il incarne un gars musclé, frimeur et beau gosse ne m'a pas dérangé et ça lui allait très bien. Même son personnage est sympathique, je m'attendais à un connard manipulateur sans âme mais au final, il est un gros frimeur mais qui sait rester fidèle à ses engagements. Jena Malone aussi m'a bien plu. En bref, un excellent casting mais qui en doutait? Niveau bande-originale, j'ai trouvé les musiques plus marquantes que dans le premier film. Le thème de Panem m'est plus facilement resté en mémoire, y compris un autre. James Newton Howard ne révolutionne rien mais fait en sorte que ça accompagne bien les images. Visuellement, on voit tout de suite que le budget est plus important. La photo, déjà, est plus claire que dans le premier et moins sombre, elle met bien en évidence les couleurs si particulières du Capitole ou de L'Île sur laquelle se déroule les Jeux. Les effets visuels de l'Île sont très convaincants, ceux des Singes pas trop mal mais ça se voit quand même que ce sont des images de synthèse. Les costumes sont encore plus créatifs qu'avant, le maquillage est parfaitement réussi. Que du bon! Francis Lawrence manie bien sa caméra, il la fait moins trembler que Gary Ross ( même si ça ne gênait absolument pas le visionnage du premier film contrairement à ce que beaucoup ont dit. ) et les plans sont généralement plus larges, Les scènes d'action sont, d'ailleurs, très bien filmées même si j'ai trouvé ces Hunger Games un poil moins violents que les premiers. Ce qui n'est ni un défaut ni un avantage. Et encore une fois, on a vraiment l'impression d'être avec Katniss sur l'Île, la tension est à son maximum, et on est vraiment impatient de savoir comment ça va finir!!! Et enfin côté scénario: Y a d'excellentes choses!!!! Tout d'abord, les concurrents des Hunger Games sont, je trouve, beaucoup plus mémorables que dans le premier où je n'ai pratiquement aucun souvenir des candidats. Là, plus de personnages sont charismatique une fois dans l'Arène comme Johanna, Beetee ou Finnick et je suis impatient de retrouver certains d'entre eux dans les 2 prochains opus. La relation entre Peeta et Katniss prend un nouveau tournant, au point qu'on commence vraiment à douter de qui l'héroïne va choisir. Et bien entendu, elle est toujours aussi réussie malgré les dires de certains crétins qui n'ont rien compris à leur relation dans le premier film, ce qui à tendance à souvent m'énerver! La manipulation est le sujet central du film et permet à cette suite d'être captivante de bout en bout. Mais après, il y a quelques petits problèmes quand même: spoiler: Le plan de Plutarch pour faire sortir Katniss des Hunger Games est quand même sacrément foireux!!! Quand on voit le nombre de fois où Katniss est à deux doigts de crever notamment lors de la scène où l'île fonctionnant telle une horloge se met à tourner, franchement on se dit que Plutarch est un sacré con! Ou un vrai psychopathe! Aussi, le truc avec le brouillard empoisonné je l'ai trouvé un peu..... comment dire....... bizarre?? Et aussi un dernier détail: C'est quoi ce baiser entre Finnick et Mags??????!!!!!!! Ça sort d'où ce truc??????!!!!!
    D'ailleurs, je m'attendais aussi au twist final. Mais franchement, si c'est ça les défauts du film qui vont m'empêcher de l'apprécier, c'est vraiment que j'ai aucun goût! En conclusion, Hunger Games - L'embrasement se révèle être encore meilleur que son prédécesseur et n'annonce que du bon pour les deux prochains opus censés conclure la saga et toujours réalisés par Francis Lawrence. Rendez-vous en 2014!!!!
    Zoé B.
    Zoé B.

    Suivre son activité 427 abonnés Lire ses 118 critiques

    3,0
    Publiée le 28 novembre 2013
    Mercredi 27 novembre. L’événement du jour, c’est évidemment la sortie de "Hunger Games, l’embrasement". Dès l’ouverture des compteurs sur allociné, le film affiche la note record de 4,6 et se place d’emblée à la 1ère place du top 250 des spectateurs. "Hunger Games 2" serait le meilleur film de tous les temps ! On peut juste en douter. Le mois dernier, pour la sortie de "Thor", Disney France avait été pris en flagrant délit de bourrage des urnes (Pour mémoire, le film avait démarré avec une note spectateurs de 4,5. Il s’est stabilisé depuis à 4,1). Aujourd’hui, c’est au tour de Metropolitan Filmexport d’utiliser les mêmes lassants stratagèmes, inventer une flopée d’internautes qui gonflent les statistiques en mettant la note maximum. Si on se base sur les nombreuses critiques spectateurs enregistrées à cette heure, on obtiendrait plutôt une moyenne de 4,2. Il n’y a pas vraiment mort d’homme. On peut seulement regretter qu’un distributeur use de pratiques marketing aussi grossières pour aider un film qui se défend très bien tout seul. Les ados ont, je trouve, beaucoup chance avec l’univers que leur propose la romancière Suzanne Collins. Francis Lawrence a eu l’intelligence de coller au bouquin, et signe un divertissement élégant et sombre, plus fable politique d’ailleurs que film d’action. Il rate quand même deux scènes, l’attaque des singes et la séquence des oiseaux. La première, entièrement en images de synthèse, a dû coûter un bras. Elle est pourtant si confuse qu’on croirait un instant que feu Tony Scott est de retour aux affaires. Petit problème de temps aussi : une longue 1ère partie consacrée à la tournée dans les districts et à la préparation des jeux, une 2ème avec les jeux proprement dits, les combats dans l’arène filmés à toute berzingue, et puis soudain, derrière un twist supersonique, le dénouement qui vous tombe dessus. Ecran noir, logo flamboyant des Hunger Games, et puis voilà c’est tout, c’est fini. On se retrouve dans un an. 26 novembre 2014. Ça fait un peu long l’entracte.
    Chevalier du cinéma
    Chevalier du cinéma

    Suivre son activité 188 abonnés Lire ses 338 critiques

    4,0
    Publiée le 1 décembre 2013
    Après le gros succès du premier film au box-office mondial avec plus de 600 millions de dollars de recettes, les fans de la saga littéraire de Suzanne Collins attendaient avec impatience le second opus : Hunger Games - L’Embrasement. Il était l’un des films les plus attendus de cette fin d’année 2013 et personnellement je trouve ce deuxième film meilleur que le premier ! Katniss Everdeen est rentrée chez elle saine et sauve après avoir remporté la 74ème édition des Hunger Games avec son partenaire Peeta Mellark. Mais ce n’est pas finit, les deux jeunes vainqueurs doivent une fois de plus quitter leur famille et amis pour aller effectuer la Tournée de la Victoire dans les districts de Panem. Au fil du voyage Katniss sent la colère et la révolte gronder au sein des populations, mais le Capitole exerce toujours un contrôle absolu et autoritaire sur les douze districts tandis que le président Snow prépare avec l’aide de Plutarch Heavensbee, le nouveau Haut Juge, la 75ème édition des Hunger Games qui sera cette fois marquée par les troisièmes Jeux de l’Expiation, une compétition où se verra s’affronter les anciens vainqueurs. Film destiné à faire exploser les box-offices mondiaux, Hunger Games - L’Embrasement est le second film qui marque les aventures de Katniss Everdeen qui vit dans une société dirigé par un Etat autoritaire et qui se sert des Hunger Games comme moyen de pression sur la population afin rappeler qui dirige. Le scénario reprend donc là où l’histoire du premier film s’était arrêtée : Katniss et Peeta rentre chez eux sain et sauf pour effectuer la Tournée de la Victoire et se préparent à vivre les Jeux de l’Expiation. Suite au succès mondial du premier film, les studios Lionsgate et Metropolitan Films ont vu en Hunger Games le nouveau phénomène pour adolescent dans la veine d’Harry Potter ou de Twilight. Et donc nous voici déjà, environ un an et demi plus tard, au second opus de la saga intitulé L’Embrasement et on peut dire que cette suite s’embrase car la rébellion gronde et finit par exploser à la toute fin du film. Le livre était selon moi le meilleur des trois et mon préféré, le film, lui, est pour le moment meilleur que le premier. Ce qui a certainement profité à la réussite de cet Hunger Games - L’Embrasement c’est certainement son changement de réalisateur. Gary Ross, réalisateur du premier film, avait à la fois séduit et déçus les fans avec sa mise en scène en caméra portée et ses changements scénaristiques par rapport au livre et c’est donc Francis Lawrence, réalisateur de l’excellent Je suis une Légende avec Will Smith, qui arrive aux commandes de ce second opus de la saga Hunger Games. On peut dire que Lawrence maîtrise parfaitement son film car il réussit à nous emmener dans la première partie, plutôt encrée dans la politique et les réflexions sur une société qui vit dans une sorte de dictature autoritaire, et réussit également à nous emporter dans une seconde partie plus musclée et intense dans un survival spectaculaire au cœur d’une jungle tropicale inquiétante. Ce qui est intéressant dans ce film c’est qu’il s’attarde plus sur l’aspect politique du roman de Suzanne Collins et ne déçoit pas du tout ! Le réalisateur nous entraîne dans la vision d’un Etat autoritaire qui n’hésite pas à se servir de châtiments corporels comme flagellation ou exécutions pour faire respecter sa loi et empêcher la population d’entrer en pleine rébellion. La propagande télévisuelle est également critiquée au sein de la première partie où il nous est montré la mise en scène des programmes TV avec l’histoire du mariage entre Katniss et Peeta, la mise en scène de leur amour et tout ce qui contribue à faire passer le Capitole pour un Etat démocratique et libéral. Le film n’oublie évidement pas de dénoncer les jeux de téléréalités, critique déjà entamé dans le premier film. L’aspect politique est vraiment intéressant dans ce film car les livres sont très passionnants à ce niveau là. Ensuite l’histoire du triangle amoureux où Katniss ne sait choisir entre Peeta et Gale est très bien exploitée par le réalisateur et reste ainsi fidèle au livre. Mais ce qu’on pourrait reprocher au réalisateur c’est peut-être d’être trop fidèle au livre car les évènements principaux arrivent trop vite comme la Tournée de la Victoire alors que dans le livre on prend tout son temps pour replacer le contexte, les morceaux de bravoures lors de la partie survival dans l’arène s’enchaînent, selon moi, trop vite par rapport au livre, la fin reste correcte mais celle-ci n’est pas aussi bouleversante que dans les écrits de Collins où cette fin était brillante et claquait plus. C’est vrai que quand on a lu le livre on connaît les évènements, on sait comment ça va se finir ce qui fait que le suspense et la surprise n’y sont plus mais ce qui fait à la fois le défaut et le premier point positif de cet Hunger Games - L’Embrasement c’est justement sa fidélité par rapport à l’œuvre de Suzanne Collins. Et oui le film est même plus fidèle au livre que l’était le film de Gary Ross qui passait sous silence de multiples moments et changeait un peu l’ordre des scènes d’action dans la partie survival. Ici, le film de Francis Lawrence est très fidèle, quasiment de A à Z, des dialogues en passant par les morceaux de bravoures ! C’est vraiment très bien mais le problème c’est que certains moments passent trop vite où arrive trop vite. Mais ce n’est pas grave puisque l’histoire et le spectacle y sont. Le film est plus intense et possède le même degré de violence que le premier avec un affrontement musclé entre des singes, une course-poursuite où Katniss, Peeta, Finnick et Mags font face à un brouillard mortel, l’une des scènes les plus intense et puissante du film, des affrontements à l’arme blanche, une scène avec des geais bavard terrifiante,… bref Hunger Games - L’Embrasement est un blockbuster de catégorie « Young Adult » ultra efficace et spectaculaire. Mais le film passe tout de même certains éléments du livre sous silence comme l’histoire d’Haymitch quand celui-ci a gagné les Hunger Games, l’histoire qui tourne autour du mariage de nos deux héros n’est pas très développée ainsi que celui du bébé imaginaire de Katniss qui n’est évoqué qu’une seule fois durant tout le film, il y a également moins de passages dans le district 12 et la partie des Jeux de l’Expiation s’enchaîne trop vite et est moins précise que dans le livre, j’avoue que j’en attendais plus sur le côté de l’arène et du survival que sur l’aspect politique et sociale qui reste fascinant. Le film est donc au final très bon malgré un côté fidèle trop intensif par rapport au livre à mon goût. Avant de conclure j’aimerais parler du casting du film qui est par ailleurs excellent. D’abord Jennifer Lawrence est, elle, excellente dans le rôle de Katniss Everdeen. A la fois très séduisante et guerrière, l’actrice oscarisée pour son rôle dans Happiness Therapy a trouvé sont rôle le plus mémorable et populaire au cinéma qui a permis de la faire connaître au grand public et restera à nos yeux et pour toujours Katniss Everdeen, la fille du feu ! Ensuite il y a Josh Hutcherson dans le rôle de Peeta Mellark et est toujours aussi bon, Liam Hemsworth est cette fois plus présent dans son rôle de Gale et possède une des scènes les plus importantes du film, le moment où celui-ci est flagellé sur une place public. Après on retrouve Woody Harrelson dans le rôle d’Haymitch, Elizabeth Banks dans celui d’Effie Trinket, Stanley Tucci dans le rôle de Caeser Flickerman et Donald Sutherland est toujours le président Snow qu’il interprète parfaitement bien. Mais ce qui est bien dans ce film c’est qu’il introduit de nouveaux personnages comme celui de Finnick Odair interprété par l’excellent Sam Claflin et je doit avouer que je n’est pas été déçus sur l’arrivée de ce personnage, ensuite il y a Jena Malone dans le rôle de Johanna Mason et Philip Seymour Hoffman dans le rôle de l’énigmatique Plutarch Heavensbee. Pour conclure Hunger Games - L’Embrasement est un très bon divertissement pour adolescent et ne m’a quasiment pas déçus a part le fait qu’il soit trop fidèle au livre et qu’il soit trop rapide par moments mais le film reste de grande qualité et se regarde très bien. Et le pire c’est qu’on se dit que ces 2h20 constituaient seulement un épisode de transition pour introduire et préparer le prochain épisode, Hunger Games - La Révolte, qui sera décliné en deux parties et prévues pour 2014 et 2015. On juste envie de dire qu’on a hâte !
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 1 956 abonnés Lire ses 4 critiques

    3,5
    Publiée le 29 novembre 2013
    D'ordinaire,je suis assez sévère avec les adaptations de sagas fantastiques young adults. Mais cette fois,il se passe quelque chose de différent. Une parabole politique légèrement transgressive qui incite à ne pas accepter toute autorité,humiliation ou soumission. Une satire très ludique de la célébrité et de la mise en scène du spectacle de la violence. Et bien sûr,une romance en forme de triangle amoureux,bien menée car en réaction à des événements intenses et crédibles. Dans cette seconde partie de l'adaptation du roman de Suzanne Collins,"Hunger Games" s'embrase bel et bien. Il faut dire qu'avoir une actrice oscarisée en tête d'affiche change tout. Jennifer Lawrence est en un mot: géniale. Insolente,forte,boudeuse,mais également fragile et emportée par ses émotions,elle fait de Katniss Everdeen une égérie féminine très actuelle. C'est pour elle si l'on avale toutes les couleuvres du film,qui pâtit par exemple d'une action confuse et d'effets numériques un peu limites. La chef costumière a dû s'éclater,tant elle puise dans la culture SF et fantasy pour offrir un patchwork d'influences. Le décor de l'Arene,fait de pièges grandeur nature(singes enragés,brouillard empoisonné,lame de fond) fait basculer le film vers la survie pure et simple. Le divertissement est jubilatoire,vif et plutôt finaud. Oubliez donc vos préjugés et profitez du spectacle!
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 7 124 abonnés Lire ses 10 critiques

    2,0
    Publiée le 6 décembre 2013
    Après un premier opus très prometteur et fort divertissant avec ses codes, ses tendances et qui a remis à la mode le tir à l'arc, ce deuxième volet de l'adaptation des best-sellers de Suzanne Collins ne confirme pas la qualitè de la saga "Hunger Games". Très sombre, la destinèe de Katniss tient à la fois du blockbuster tout juste efficace qui s'assume comme tel et du film d'anticipation qui se veut glaçant! Les nouveaux jeux rèservent leur lot de dèconvenues (un brouillard empoisonnè, des singes fèroces, une vague gèante) dans une histoire qui perd une certaine fraîcheur par rapport à l'èpisode prècèdent! Fort heureusement, Jennifer Lawrence alias l'intrèpide Katniss est toujours aussi ènergique et èmouvante, aussi lumineuse dans le danger que dans ses robes extravagantes, même si on l'oblige dans cette suite à avoir la larme un peu trop facile parce qu'elle est à la fois victime et bourreau! Un èpisode de transition paresseux dont les costumes et les dècors tèmoignent d'un soin « Hollywood paillettes » (la styliste s’est un peu trop lâchèe sur les robes de « la fille de feu ») et où l'aventure n'est finalement pas reine puisqu'il faut attendre près d'une heure et demie pour avoir un semblant de pèripèties! Qui a dit que "The Hunger Games - Catching Fire" ètait puissant, intelligent et plus rythmè ? Parce que c'est tout sauf ça! La diffèrence entre l’èpisode 1 et 2, c'est que le 2 est beaucoup plus cher avec pas mal de sèquences assez kitsch et à rèpètition, montrant les dessous du spectacle de la dictature où contrairement à Gary Ross, la mise en scène de Francis Lawrence, à aucun moment, n'est à la hauteur de ce potentiel d'incertitudes et de dualitès, d'ambigüitès et de respirations poètiques! Une seconde mouture qui embrase le box-office mais ne nous touche pas en plein coeur avec une distribution trop prestigieuse! Pènibles efforts du grand Donald Sutherland et de Philip Seymour Hoffman pour faire vivre des personnages vite oubliès! Sinon capilairement parlant, Woody Harrelson est toujours au top! Espèrons que le troisième volet, divisè en deux films, ne sera pas du même acabit et retrouvera un peu l’esprit du premier "Hunger Games"...
    Edgar L.
    Edgar L.

    Suivre son activité 172 abonnés Lire ses 271 critiques

    3,5
    Publiée le 13 janvier 2015
    Le premier opus s’était terminé avec la victoire triomphante des deux jeunes héros, Katniss Everdeen, et Peeta aux Hunger Games, qui étaient parvenus à renverser un système établi depuis des années. Alors que le règlement stipule qu’il ne doit rester qu’un survivant sur les 24 boucs émissaires tirés au sort dans les 12 districts, les deux jeunes gens du District 12 ont réussi à faire changer au dernier moment ce règlement strict et archaïque.
    En effet, alors qu’ils n’étaient plus que tous les deux, ils ont préféré une mort commune que de s’entretuer et ont ainsi projeté de manger des baies empoisonnées. Pris de panique, les organisateurs des Hunger Games les ont stoppé au dernier moment en leur annonçant qu’exceptionnellement, les deux pourraient l’emporter. Une nécessité pour les organisateurs qui ne pouvaient pas se permettre de voir des Hunger Games sans vainqueur, mais cette nécessité n’est pas sans danger pour le Capitole qui voit en cette double victoire un aveu de faiblesse de sa part.
    Dans une dictature jusque là à peu près bien contrôlée, le geste des deux faux amoureux redonne espoir à des populations concentrées dans des districts qui n’avaient jusque là aucune foi en un quelconque avenir. [...]
    Dans ce second opus, on retrouve donc nos deux héros quelques mois plus tard encore traumatisés par une expérience aussi cruelle qu’inhumaine qui n’a pas dit son dernier mot. À l’aube de la tournée des vainqueurs qu’ils doivent effectuer à travers les 12 districts, ils sont partagés entre peur et dégoût envers cette société qui est la leur.
    C’est ainsi que telles des marionnettes, ils vont se retrouver baladés de district en district et se rendre compte de l’influence qu’a eu leur victoire sur les populations. Les deux jeunes gens verront ainsi que chaque geste ou mot de Katniss est scruté et qu’elle est l’allumette d’un feu de rebellion qui ne demande qu’à s’embraser.
    [...]
    Ce nouveau chapitre de la saga est donc beaucoup plus abouti que son prédécesseur et est annonciateur d'un dernier chapitre (divisé en deux films comme c'est désormais la coutume), encore plus explosif. La saga permet désormais aux films pour "young adult" de prouver qu'ils peuvent allier spectacle grand public avec un minimum de réflexion sur la société actuelle.
    Chuck Carrey
    Chuck Carrey

    Suivre son activité 241 abonnés Lire ses 576 critiques

    3,5
    Publiée le 3 juin 2019
    L'adaptation sur grand écran de la trilogie best-seller "Hunger Games" écrite par Suzanne Collins continue. Pour ce deuxième film, les règles changent quelques peu. En effet, suite aux événements qui se sont déroulés pendant les 74èmes "Hunger Games", la révolte gronde parmi les districts. Afin de mater ce début de révolution, et en l'honneur des jeux de l'Expiation, le président Snow organise des Hungers Games un peu particuliers qui verront s'affronter des anciens vainqueurs. Katniss est alors obligée de remettre sa vie en jeu dans une nouvelle arène pleine de dangers et de surprises. Comme c'était le cas dans le premier film, le gros point fort est la fidélité au livre. Une nouvelle fois, les décors, les péripéties et les personnages sont respectés. Mais également comme c'était le cas dans le premier film, c'est paradoxalement l'un des points négatifs du film car cette grande fidélité au livre entraîne une première partie assez lente où on attend que les choses sérieuses commencent. D'autant plus que cette première partie est assez proche de celle du premier film, ce qui donne comme une impression de répétition. Mais c'était soit ça, soit ne pas respecter le livre. Mieux vaut donc que ce soit ainsi. Ces jeux sont plus intéressants et avec moins de temps. Les effets spéciaux sont de très bonne qualité, les acteurs s'améliorent notamment Jennifer Lawrence mais Woody Harrelson et Stanley Tucci restent les meilleurs du casting. James Newton Howard est de retour à la composition et c'est une bonne nouvelle. Gary Ross cède quant à lui la place de réalisateur à Francis Lawrence et c'est pas plus mal ainsi car ce dernier ne s'amuse pas à nous servir des scènes tournée caméra à l'épaule comme Gary Ross l'avait fait dans le premier film. "Hunger Games - L'embrasement" est donc une bonne suite, très fidèle au livre même si cela implique quelques petites impressions de déjà-vu.
    septembergirl
    septembergirl

    Suivre son activité 500 abonnés Lire sa critique

    2,5
    Publiée le 1 février 2014
    Un film qui constitue le deuxième opus de la saga et qui se présente finalement comme une redondance du premier volet, une pale et superflue redite qui ennuie par sa longueur et son début poussif, ses chutes de rythme, sa romance fade et sa fin insatisfaisante. Seuls, l’univers riche et coloré du Capitole ainsi que l’interprétation de qualité de Jennifer Lawrence donnent un peu d’intérêt à la réalisation. Un épisode tout simplement inutile, qui apporte bien peu d’évolution à l’histoire et aux personnages !
    tdeleau
    tdeleau

    Suivre son activité 68 abonnés Lire ses 491 critiques

    4,0
    Publiée le 27 novembre 2013
    La révolte gronde dans les districts les plus défavorisés de Panem depuis que Katniss Everdeen a remporté la dernière édition des « Hunger Games ». Devenue un symbole de la Résistance malgré elle en tenant tête indirectement au Président Snow et au Capitole, « The Girl on Fire » attise les désirs de rébellion. Pour calmer les ardeurs, Snow trouve le moyen de ramener la jeune femme dans l’arène. Hunger Games était réussi et rendait justice au roman de Suzanne Collins révélant au passage Jennifer Lawrence depuis oscarisée pour Happiness Therapy mais Francis Lawrence détrône de loin le film de Gary Ross. Blockbuster sombre et puissant, ce nouvel épisode s’impose comme un des meilleurs films de l’année. Trois raisons d’aller voir Hunger Games : L’Embrasement.

    1. Une mise en scène plus adulte

    Si le départ de Gary Ross avait un temps inquiétait les fans, Francis Lawrence (Je suis une légende, De l’eau pour les éléphants) surpasse finalement en tout point son prédécesseur. Comme Ross, il réalise un superbe film d’anticipation, un film-pamphlet contre l’oppression et une ode à la solidarité et à la résistance, mais contrairement au premier épisode, L’Embrasement se fait plus extrême. On n’hésite plus à nous montrer les exactions du gouvernement dont les agissements totalitaires ne sont pas sans nous rappeler une certaine Gestapo. Les habitants de Panem n’ont pas digéré les derniers « Hunger Games » et en ont assez de subir les brimades incessantes du Capitole. Et le pire est à venir. Comme le président Snow le dit à Katniss, la première arène était à côté des 75ème jeux, un véritable « jeu d’enfants ». S’ensuit un blockbuster esthétique mais aussi plus adulte et plus violent. En bref, un film aussi réussi sur le fond que sur la forme.

    2. Une Jennifer Lawrence au sommet

    Brisée par sa participation aux jeux, on retrouve une Katniss encore fragile au début du film. L’occasion pour Jennifer Lawrence de prouver qu’elle n’a pas volé son Oscar. Si certains ont reproché à l’Académie de la sacrer pour une comédie romantique (toute aussi caustique qu’elle soit), il n’aurait certainement rien eu à redire si elle avait décroché la statuette pour ce nouvel Hunger Games. L’actrice y est tout simplement exceptionnelle. D’une intensité rare, au bord de l’implosion de bout...

    Venez lire la suite de ma critique sur ScreenReview !
    elaphebolos
    elaphebolos

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 45 critiques

    5,0
    Publiée le 27 novembre 2013
    Tout aussi bien que le premier! J'ai lu les livres donc les rebondissements ne m'ont pas étonnée mais le rendu, les enjeux et la tension sont magnifiquement retranscrits. Vivement les prochains!
    Les meilleurs films de tous les temps
    Back to Top