Mon compte
    Je fais feu de tout bois
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Je fais feu de tout bois" et de son tournage !

    La trilogie Daniel Danite !

    Avec Je fais feu de tout bois, le réalisateur Dante Desarthe réintroduit le personnage de Daniel Danite, qui était déjà le héros de Je me fais rare en 2005. Dans les deux cas, Dante Desarthe est devant et derrière la caméra. Un double rôle qu'il retrouvera "dans quelques années", puisqu'il a pour objectif de filmer "une trilogie qui s'étendrait sur quinze ans".

    Qui est Daniel Danite ?

    Daniel Danite est réalisateur. Il est le personnage principal de Je fais feu de tout bois. Dante Desarthe est réalisateur. Il est l'acteur principal et le metteur en scène de Je fais feu de tout bois... Quel lien unit le réalisateur à sa création ? Réponse du principal intéressé : "C’est moi qui joue le rôle de Daniel, mais Daniel, ce n’est pas moi. Ou alors au sens de Flaubert, quand il dit « Madame Bovary, c’est moi ». Disons qu’il est mon avatar décalé."

    Héros mais looser...

    Dante Desarthe n'est pas tendre avec le héros de Je fais feu de tout bois : c'est un looser... un terme qui est en réalité une qualité pour le réalisateur. Cela méritait bien un petit éloge à base de loosers célèbres : "(...) j’aime surtout les personnages de loosers parce que… parce que Woody Allen dans Broadway Danny Rose, parce que Nanni Moretti dans Palombella rossa parce que Charles Chaplin dans tous ses films. Parce que les loosers sont les personnages les moins monolithiques. En l’occurrence, Daniel Danite est un looser qui croit qu’il gagne. C’est ce qui en fait un personnage universel", précise-t-il.

    Frère de cinéma

    Dans Je fais feu de tout bois, le personnage joué par Dante Desarthe a une idée révolutionnaire pour sortir le septième art de la crise : que chaque réalisateur se trouve un frère de cinéma... Voici son avis sur cette fameuse solution : "Ça pourrait marcher. Ça ferait moins de films, faits par plus de créateurs, mais ils ne seraient pas forcément meilleurs."

    Famille multi-fonctions

    Avoir un frère de cinéma est un peu un "fantasme" pour Dante Desarthe, qui est fils unique. Mais, à défaut d'un partenaire créatif, le réalisateur de Je fais feu de tout bois a découvert plus que des amis sur le tournage, grâce à une équipe très resserrée : "J’ai tout de même rencontré des frères et soeurs sur ce film, par exemple Michel Ferry qui le coproduit et qui joue aussi dedans quand il ne cadre pas les images. Un film ne se fait pas seul. Nous, nous étions six dans l’équipe technique, en plus des acteurs, et chacun faisait pas mal de choses. Sophie Quiédeville, la directrice de production a fait le casting à Marseille, les costumes et les accessoires. Et j’en oublie."

    Les frères Coen au bowling...

    Rien n'arrête Daniel Danite : le réalisateur héros de Je fais feu de tout bois reconstitue des scènes du Big Lebowski des frères Coen dans des... bowlings de la région PACA ! Mais comme le précise Dante Desarthe : "(...) il y a quelque chose que je partage avec Daniel Danite, c’est son admiration pour les frères Coen. The Big Lebowski est pour moi un chef d’œuvre, tout comme Fargo, Barton Fink, ou plus récemment, A Serious Man. C’était donc à la fois un honneur et un crime que de reconstituer ces scènes cultes de cette manière."

    Un jeu de Lego qui dure trois ans...

    Dante Desarthe a consacré trois ans à Je fais feu de tout bois : tournage, montage, réécriture, recherche du "financement du film tout en le fabriquant". Différentes étapes entremêlées, qualifiées par le réalisateur de "jonglage" et de "jeu de Lego, mais sans modèle à suivre".

    Dante Desarthe ne répond plus de rien !

    Je fais feu de tout bois n'est pas encore sorti que Dante Desarthe a déjà quelques idées bien précises pour la suite : "Ça s’appellera "Je ne réponds plus de rien" et ça racontera l’histoire de Daniel Danite en pleine crise mystique. Il deviendra le plus ringard des gourous et tentera désespérément de créer une nouvelle religion, avec au final un certain succès. Il y aura des scènes de comédie musicale, tournées en Inde". A découvrir dans quelques années au cinéma, à moins que tout cela ne soit faux : "Je le tournerai d’abord, et l’écrirai ensuite, sous la dictée de Daniel Danite. L’idéal serait de le tourner en 35 millimètres. Mais j’attendrai pour cela que le 35 ait totalement disparu". Affaire à suivre !
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Dune (2021)
    • Mourir peut attendre (2021)
    • Boîte noire (2020)
    • Stillwater (2021)
    • Bac Nord (2020)
    • L'Origine Du Monde (2020)
    • Le Dernier duel (2021)
    • Tout s’est bien passé (2021)
    • Le Loup et le lion (2020)
    • Tralala (2020)
    • Les Intranquilles (2021)
    • Cette musique ne joue pour personne (2020)
    • Pourris gâtés (2021)
    • Le Sommet des Dieux (2021)
    • xXx (2002)
    • Eugénie Grandet (2020)
    • Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux (2021)
    • Eiffel (2020)
    • Délicieux (2021)
    • Venom: Let There Be Carnage (2021)
    Back to Top