Notez des films
Mon AlloCiné
    Diamantino
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Diamantino" et de son tournage !

    Qui est Gabriel Abrantes ?

    Gabriel Abrantes est né en 1984 aux Etats-Unis. En 2006, il sort diplômé en cinéma et arts visuels de la Cooper Union for the Advancement of Science and Art de New York. Il étudie ensuite à l’Ecole Nationale des Beaux-Arts de Paris avant d’intégrer Le Fresnoy – Studio National des Arts Contemporains. Ses courts métrages ont été projetés dans de nombreux festivals à travers le monde dont la Berlinale, le Festival du film de Locarno, la Biennale de Venise ou le Festival International du Film de Toronto, et ont été récompensés à de nombreuses reprises. Des rétrospectives lui ont été consacrées à la Film Society of Lincoln Center (New York), au BAFICI (Buenos Aires), au Sicilia Queer Film Festival (Palerme) et au Festival Entrevues (Belfort). Il fait partie des artistes sélectionnés à la Biennale de São Paulo en 2016, à la Gran Bienal Tropical (Porto Rico) en 2017, et à la Biennale de l’image en mouvement de Genève en 2014. Il vit et travaille actuellement à Lisbonne.

    Qui est Daniel Schmidt ?

    Daniel Schmidt est né en 1984 à New Haven dans le Connecticut. Diplômé en cinéma de la Tisch School of the Arts de l’Université de New York, ses films ont été projetés dans de nombreux festivals à travers le monde dont la Biennale de Venise, le Festival de Rotterdam ou la Berlinale. Ils ont reçu de nombreux prix dont le Golden Pardi di Domani au Festival de Locarno en 2010. Ses oeuvres ont par ailleurs été montrées ou commandées par plusieurs institutions internationales d’art contemporain comme la Whitechapel Gallery (Londres), Kunst-Werke (Berlin), le Centre Pompidou (Paris), Serralves (Porto), l’Institut d’art contemporain (Londres) et la Biennale de l’image en mouvement au Centre d’Art Contemporain (Genève). En 2016, une rétrospective lui a été consacrée à la Film Society du Lincoln Center à New York, mettant en avant à la fois ses oeuvres personnelles et ses multiples collaborations avec des artistes tels qu’Alexander Carver, Raul de Nieves, ANOHNI, Gabriel Abrantes ou Susan Cianciolo.

    Carloto Cotta alias Diamantino

    Carloto Cotta est un acteur portugais, né à Paris en 1984. Il a grandi à Lisbonne et à l’âge de 15 ans, il a commencé à étudier à la Escola Profissional de Teatro de Cascais. Il a fait ses débuts sur grand écran pour Miguel Gomes dans 31 en 2003. Dès lors, il n’a cessé de tourner au Portugal. C’est le film Arena qui l’a propulsé sur le devant de la scène en 2009, lorsque le film gagne la Palme d’Or du court métrage à Cannes. En 2012, Il devient un visage incontournable du cinéma mondial grâce à son rôle dans Tabou de Miguel Gomes. Diamantino est sa quatrième collaboration avec Gabriel Abrantes.

    Mashup horreur / polar / SF / comédie

    Diamantino mêle blanchiment d’argent, clonage de stars de foot, machinations fascistes, jumelles diaboliques et chiots géants. C’est un mashup / science-fiction, de film d’horreur, de polar et de comédie romantique. Un conte de fées noir pour adultes. "Loin d’être construit comme un faux-semblant de pays imaginaire à la “Il était une fois”, ce conte est ancré dans les conflits et ce qui nous préoccupe aujourd’hui. C’est l’histoire de deux amants maudits, perdus au milieu de la crise des réfugiés, des Panama Papers et en pleine montée de l’extrême droite", confient les réalisateurs Gabriel Abrantes et Daniel Schmidt.

    Un personnage principal simple et charismatique

    Gabriel Abrantes et Daniel Schmidt souhaitaient un personnage principal simple, iconique et charismatique, comme Balthazar dans Au hasard Balthazar de Robert Bresson. "Nous avons imaginé un duo romantique improbable, drôle et charmant comme Audrey Hepburn et Cary Grant dans L’impossible monsieur bébé. Nous désirions mettre en oeuvre un récit politique et schizophrène qui serait le miroir de l’insanité de notre réalité politique actuelle, à la South Park, ou à la Jeux dangereux de Lubitsch, jusqu’à Iron Man… On visait un conte de fées simple comme Cendrillon. Diamantino est une icône, un mythe, qui se retrouve dans une histoire d’amour charmante et improbable, empêtré dans une myriade de machinations politiques mais où « tout est bien qui finit bien »."

    Corne d’abondance visuelle

    Le film est une corne d’abondance visuelle, riche, bouffie et contradictoire. Les hologrammes à petit budget contrastent avec la beauté des paysages, le cinémascope hollywoodien, avec le 16 mm granuleux. "La parodie d’affiche de propagande fasciste fabriquée avec des images Getty contraste avec le lyrisme de notre séquence proche d’un roman-photo à la Terrence Malick matinée d’Or du Rhin. C’est une véritable anarchie de références, qui peut-être se rapproche du chaos un peu anarchique de la production de ce film", expliquent Gabriel Abrantes et Daniel Schmidt.

    Les comédiens

    Gabriel Abrantes et Daniel Schmidt évoquent leurs acteurs : "Filipe Vargas, qui joue Helena Guerra, était génial ; je n’ai compris que très récemment qu’il parodiait ton style de mise en scène en hurlant « Son ! Caméra ! Action ! » Et Carloto Cotta a tout simplement permis d’élever le film à un autre niveau. Que dire de notre collaboration avec Manuela Moura Guedes, la très connue et controversée présentatrice de télévision portugaise ? Manuela (qui joue Gisele) a apporté une dose de réalité et paradoxalement de surréalisme à l’ensemble. De toutes les scènes du film, son entretien avec Tino est la plus étrange parodie de notre culture actuelle. La présentatrice de télévision cherchant à provoquer les larmes de l’athlète star. Là où la dynamique s’inverse c’est lorsque Tino lui ouvre son coeur dans un monologue émouvant quoique ridicule sur l’adoption de réfugiés. Pour moi, c’est l’une des séquences les plus fortes du film."
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • En Passant Pécho (2021)
    • La Mission (2020)
    • Green Book : Sur les routes du sud (2018)
    • Monster Hunter (2020)
    • Mortal Kombat (2021)
    • There Will Be Blood (2007)
    • The Dig (2021)
    • xXx (2002)
    • Malcolm & Marie (2021)
    • Fast & Furious 9 (2021)
    • Tarzan (2016)
    • Wonder Woman 1984 (2020)
    • La Faille (2007)
    • Les Choses qu’on dit, les choses qu’on fait (2020)
    • Avatar 2 (2022)
    • Manchester By the Sea (2016)
    • Independence Day : Resurgence (2016)
    • Raya et le dernier dragon (2021)
    • Première année (2018)
    • Interstellar (2014)
    Back to Top