Mon AlloCiné
    Les Sentiers de la perdition
    note moyenne
    3,9
    14385 notes dont 434 critiques
    répartition des 434 critiques par note
    116 critiques
    194 critiques
    74 critiques
    37 critiques
    10 critiques
    3 critiques
    Votre avis sur Les Sentiers de la perdition ?

    434 critiques spectateurs

    Ykarpathakis157
    Ykarpathakis157

    Suivre son activité 134 abonnés Lire ses 7 550 critiques

    4,0
    Publiée le 3 mars 2021
    Les Sentiers de la perdition combine une intensité et une légèreté de toucher qui ne conviendra pas à ceux qui veulent des films d'action rapide typique. Si nous vivions à l'époque élisabéthaine je dirais que ce film est un peu comme une tragédie shakespearienne. L'intrigue est simple mais l'histoire est complexe. Le film est intelligent dans la façon dont les relations et les questions sont explorées. Une grande partie de l'histoire est montrée plutôt que racontée ce qui la rend plus subtile et plus émouvante ce qui fonctionne bien pour une histoire basée sur une bande dessinée ou un roman graphique. Parfois j'ai eu l'impression d'être réellement là dans les années 1930 de faire partie de cette histoire car le style de son récit était si réaliste et pourtant si onirique. Je ne préfère pas souvent les films aux livres qui les ont inspirés mais dans ce cas-ci c'est le cas. J'ai acheté le DVD qui est génial parce qu'il contient de merveilleuses scènes supprimées et des commentaires perspicaces...
    Attila de Blois
    Attila de Blois

    Suivre son activité 331 abonnés Lire ses 3 223 critiques

    4,0
    Publiée le 3 novembre 2020
    Très bon film de mafieux à l'ancienne. Le scénario y est simple mais efficace. La plus-value vient de la l'extraordinaire mise en scène de Sam Mendes. Du grand art ! "Les sentiers de la Perdition" ne renouvelle pas le genre mais y apporte une pierre non négligeable. A voir.
    DanielOceanAndCo
    DanielOceanAndCo

    Suivre son activité Lire ses 384 critiques

    3,0
    Publiée le 8 octobre 2020
    Sam Mendes transforme en or tout ce qu'il touche. Ici, une histoire de vengeance portée par un Tom Hanks sombre, une mise en scène virtuose, une photographie magnifique, des seconds rôles de choix (Paul Newman, Daniel Craig, Jude Law). Seul bémol, le film est trop "propre", la violence est largement atténuée.
    soulman
    soulman

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 819 critiques

    2,0
    Publiée le 19 mai 2020
    On ne peut s'empêcher de penser à ce que Siegel ou les frères Coen auraient fait d'une telle histoire. Ici, le récit met trois bons quarts d'heure à décoller, la mise en scène ampoulée de Mendes, qui aligne des plans chiadés qui ne conviennent pas aux nécessités de l'intrigue, ralentit le film et ne lui confère pas l'intensité attendue. Par moments, lorsque l'imprévisible Jude Law paraît, on se prend à frissonner, ce dont on est toujours loin dans l'essentiel des séquences où passe ce pauvre Tom Hanks, un des acteurs les plus ternes (et surestimés) de son temps.
    Quentin R.
    Quentin R.

    Suivre son activité Lire ses 4 critiques

    4,5
    Publiée le 1 mai 2020
    Un sujet bien mal considéré aujourd'hui : la paternité...
    Elle est au cœur de ce film réalisé par Sam Mendes. Il brosse le portrait d'un père apprenant à connaître son fils au milieu des tumultes de la mafia irlandaise. Il s'en dégage une humanité et une tendresse malgré la violence entourant les personnages.
    Pour les amoureux d'esthétique, la photographie y est sublime, ainsi que la musique de Thomas Newman.
    ReyZor
    ReyZor

    Suivre son activité Lire ses 30 critiques

    4,5
    Publiée le 19 avril 2020
    Un film qui fait parti de ma Favorit List et dont je ne me lasserais jamais de regardé. J’en profite pour le coup pour vous le faire découvrir car si vous ne connaissez pas encore Les Sentiers de la Perdition… Vous passez à côté d’un excellent film…

    Sam Mendes, que vous connaissez surement si vous avez vu American Beauty ou encore Skyfall et Spectre (pour les fada de James Bond), nous livre ici un excellent film truffé de bonnes choses. Le film a beau durer 117min, et avoir un rythme assez lent, on ne se lasse pas et on reste scotché du début à la fin.

    Dû je pense en grande partie à la mise en scène de Mendes, comme je l’ai dit : lente mais très prenante, le suspens est au rendez-vous et la tension que cela entraîne à l’intrigue fait que ce film est vraiment sympathique à regarder et nous plonge la tête la première dans cette histoire.

    Et que dire de l’histoire ! Elle est tout simplement grandiose, passant du film de gangster au mélo-dramatique familiale sur les relations pères/fils, cette histoire ne peut que parler à tout le monde. J’ai appris récemment que le film était adapté d’un Comics publié par DC Comics, et n’a reçu que des bonnes critiques sur l’adaptation, ce qui fait que j’ai vraiment envie de la lire pour le coup.

    Mais une bonne histoire ne peut tenir la route, que si les interprètes font le taf, et là, ce casting est vraiment l’un des meilleurs que le cinéma nous a proposé. Tom Hanks, Paul Newman, Jude Law ! Mais quel casting !! Et je n’ai pas besoin de vous le présenter ! Sans oublier Tyler Hoechlin, que peut-être certains d’entre vous on pu voir dans la série Teen Wolf.

    Sans parler de la BO, composée par Thomas Newman (Le Monde de Némo, Les Evadés, Skyfall) qui est une vrai pépite qui amplifie cette tension de suspens mélo-dramatique

    Je vous conseille vraiment ce film si vous ne le connaissez pas encore, les acteurs sont vraiment grandioses et l’histoire également, j’ai beau cherché, je ne trouve pas un petit défaut à ce film.
    Arnaud R
    Arnaud R

    Suivre son activité 68 abonnés Lire ses 819 critiques

    4,0
    Publiée le 28 février 2020
    Un excellent thriller d'époque qui mêle une ambiance de film noir et une histoire touchante. Le style de Sam Mendes est toujours léché.
    Attigus R. Rosh
    Attigus R. Rosh

    Suivre son activité 76 abonnés Lire ses 2 225 critiques

    4,5
    Publiée le 13 novembre 2019
    Les Sentiers de la Perdition est un magnifique long-métrage de Sam Mendes.
    Le film est visuellement très beau, Sam Mendes s'affirme comme un vrai cinéaste. Sans être expert en cinématographie, les plans sont absolument magnifique et l’esthétique est particulièrement chiadée.
    Les décors sont très réussis : une véritable plongée dans les années 30.
    L'histoire : un tueur à gage doit s'enfuir pour protéger son fils, témoin d'un crime mafieux.
    Le casting est particulièrement remarquable. Tom Hanks est toujours aussi magistral. Même en tueur en gage, il y a une profonde humanité et simplicité dans les rôles qu'il incarne et pour lesquels on éprouve inévitablement de l'empathie. Il est toujours intéressant de (re)découvrir Daniel Craig dans sa filmographie pré-James Bondienne. Paul Newman est tout simplement parfait en parrain de la mafia. Le jeune Tyler Hoechlin se débrouille très bien. Quant à Jude Law, il est assez flippant dans son genre aussi : entre le fait qu'il semble inarrêtable et sa passion morbide pour les photographies de cadavres.
    Le personnage de Michael Sullivan est superbe : le père de famille qui se retrouve mêlé aux sales affaires et ne souhaitant absolument pas que son fils prennent la même voie que lui. On est loin du tueur à gage sanguinaire ou inspirant une sensation de coolitude comme on en voit trop souvent dans le cinéma hollywoodien actuel ; c'est juste un homme, avec ses compétences particulières et ses failles. Et sa relation avec son fils est extrêmement attachante.
    Très belle composition de Thomas Newman, dont la douceur coupe avec la violence de ce que le récit raconte. Elle fait vraiment partie du style Mendes.
    Je recommande vivement.
    Ragnar38
    Ragnar38

    Suivre son activité 92 abonnés Lire ses 609 critiques

    5,0
    Publiée le 13 novembre 2019
    Un Chef D'Oeuvre. Après le magnifique American Beauty, Sam Mendes entre dans la cour des grands en portant sur Grand Écran la BD de Max Allan Collins et Richard Piers Rayner pour en faire un film de Gangster Flamboyant et Tragique dans la pure lignée de la saga du Parrain. Pour Commencer la Réalisation est Somptueuse et Magistrale en disposant d'une sublime Photographie qui nous immerge littéralement dans l'ambiance Sombre et Crépusculaire des années 30 qui est accompagné d'une BO splendide de Thomas Newman qui s'accorde merveilleusement au long métrage. Ensuite le Scénario est Captivant du Début jusqu’à la Fin en racontant d'une façon Habile et Shakespearienne les liens familiaux compliqué ainsi que les dessous de la Mafia Irlandaise quand l'Honneur et le Trahison s’entremêlent pour donner lieu a de terribles conséquences inévitables dont notamment Un Dénouement Final mémorable qui laisse pantois dont le Rythme Lent est parfaitement soutenu pendant 2h10, Ajouter a cela des Séquences D'Anthologies qui nous laissent totalement de marbre en passant par quelques séquences de Fusillades mémorables qui n'ont absolument rien a envier aux autres films de Gangster en passant par une Tension Tendue qui s'accentue progressivement tout en n'oubliant pas d'y inclure quelques dose d'Humour pour apaiser les moments tendues ainsi qu'une note d’Émotion qui nous saisit littéralement en parvenant a nous émouvoir sans exagération. Pour Finir le Casting est Parfait avec en tete un Trio D'Acteurs au sommet de leur art dont on retrouve entre autres l'incontournable Tom Hanks qui livre une performance d'acteurs exemplaire en campant le rôle de Michael Sullivan un Pére de Famille dévoué a sa famille mais qui s'avére également comme un Tueur Professionnel Respectable et Implacable dont la dualité de ce Mafieux en quête de rédemption est parfaitement exploité a l'écran, A ses cotés on retrouve le grandiose et regretter Paul Newman qui est magistral dans la peau de John Rooney un Chef de la Mafia Imposant et fils spirituel de notre Tueur repentie en passant par le talentueux Jude Law qui est épatant dans la peau du Glaçant et Sadique Harlen Maguire un Tueur a Gages lancé aux Trousses de notre Anti-Héros et de son fils dont le jeune acteur Tyler Hoechlin tient la dragée haute face a nos trois pointures du cinéma en campant le rôle de Michael Sullivan Jr. un jeune garçon qui cherche l'admiration et la fierté de son père dont la relation entre ces deux personnages se révèlent comme l'une des plus belles relations entre Père et Fils du Cinéma et pour combler le tout les apparitions de Daniel Craig,Stanley Tucci,Jennifer Jason Leigh et Ciarán Hinds viennent enrichir cette Distribution de qualité. En Conclusion, Les Sentiers de la Perdition est assurément l'un des Polars Noirs les plus marquants des Années 2000 mais aussi l'un des grands films de Gangsters du Septième Art a classer aux cotés des Miller Crossing et Le Parrain dont le Cinéaste Sam Mendes prouve qu'il est l'un des Cinéastes Accomplies du Cinéma de ces dernières décennies tout en livrant ici une œuvre a la fois Sombre,Poétique,Brutal et Bouleversant a découvrir impérativement et a posséder de toute urgence dans sa vidéothèque.
    Vincent D
    Vincent D

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 123 critiques

    3,0
    Publiée le 17 septembre 2019
    Je ne sais pas trop expliquer pourquoi je n'aime que moyennement ce film.
    Je pourrai le qualifier de bien fait mais peut être c'est précisément parce qu'il est seulement "bien fait" que j'ai un sentiment mitigé.
    l'image est léchée mais il y a un côté trop chromo qui donne au film une esthétique un peu trop lisse et plane .
    Le scénario est malin mais sans doute un peu trop avec son côté millimétré et calibré dans son dosage savant d'émotion et de violence qui se contrebalancent.
    Les acteurs font un peu tous un numéro en jouant en contre emploi ( Jude law habituellement beau gosse qui joue un personnage disgracieux, Tom hanks habituellement comique qui joue une sorte de VRP du crime et bon père de famille très sérieux, Paul Newman habitué aux personnages positifs qui joue un méchant )

    Tout cela me donne l'impression d'un film habilement fabriqué ( faussement audacieux et somme toute assez conventionnel avec sa fin convenue) qui procure finalement peu de prise à l'émotion mais qui comme on dit se laisse voir car bien foutu.
    Mais c'est tout.
    Dj Prime
    Dj Prime

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 1 016 critiques

    3,0
    Publiée le 23 août 2019
    Ici, Tom Hanks incarne le rare rôle sombre qu'il à eu à avoir, spoiler: entre un père très à cheval sur les principes d'éducation de cette époque plus son "travail" de gangster
    , il est néanmoins intéressant de voir cette différence commune. Son fils est juste super et joue pour lui, un jeune garçon qui veut découvrir et être curieux comme n'importe quel enfant, mais cette éducation très "strict" ne peut lui ouvrir cette porte. On est loin d’aujourd’hui ou nos relation père/fils sont relaxes et ou on se salut comme bon nous semble. Mais à part ça, l'histoire reste certes complexe à suivre. Un décès familiale, des affaire de gangs justement opposant 2 familles, des fils presque corrompus ou qui ne suivent plus les mêmes règles d'antan. Un casting franchement bon avec Craig et Tucci qui livrent de bonnes prestations. Par la suite, ce film qui fut récompenser par un oscar de la photo, la presse jugeant cette dernière de magnifique, perso, c'est pas elle qui m'aura le plus marquer. Mais bien la baguette de Thomas Newman aussi nominé pour sa bande-son juste envoûtante, polar et thriller sont parfaitement mêler. Enfin, si le genre policier, gangster et thriller sont parfois les styles les plus compliquer, quoique S.F. sont parfois bien au-delà mais tous dépend de qui réalise, on suit ce moment de manière sympathique même s'il n'est pas totalement compris. La scène nocturne ou tous le monde se fait canarder par Hanks est juste, parfaitement bien filmer, un moment digne de "Sin City". Bon casting, musique top, Hanks très bon, mais histoire compliquée.
    Stormtrooper62
    Stormtrooper62

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 401 critiques

    3,0
    Publiée le 8 mai 2019
    Voir Tom Hanks en quête de vengeance est ce qui m'a convaincu de regarder ce film.Le film se regarde très facilement dans l'ambiance années 1920-1930 où le gangs font un peu la loi,en s'appuyant sur des personnages intéressants.Bien que l'histoire soit assez simple,l'évolution de la complicité père/fils à la poursuite du même but est vraiment l'atout majeur du film.
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 3 avril 2019
    C’est captivant comme film pour une intrigue classique de gangster papa, son métier est dangereux et y paiera le prix de sa vie de famille. Un drame au temps de la Dépression, une prohibition qui fit coulé du sang et des larmes essuyées, ce fut une période enrichissante pour les bad guys de Chicago. La base de la mise en scène est issue d’une bande dessinée américaine, ce ne sont pas seulement des histoires de super-héros super-pouvoirs et puis ça change du comic populaire habituel. Le style neo-noir est bien foutu, dans l’air du temps de « From Hell », le graphique dessin l’inspire, cet univers donné une sensation tendue, c’est la tragédie. Ça n’a rien à voir avec « American Beauty », l’Oscar d’un film horripilant et scénario prétentieux, grâce aussi à une excellente subtilité dans le bain d’ambiance musicale, l’enchaînement parfait pour la bande originale. Une légende cinématographique qu’est Paul Newman en vieux boss mafieux irlandais, fermant les yeux sur les bêtises de son fiston sans pitié avec les fuites de collaborateur, une infaillible filiation. Tom Hanks change son registre d’acteur tendre à sombre, vengeur mais n’usant jamais trop de la violence excessive, ce ne sera que succinct. Avec tranquillité, le dénouement est préparé vers une destinée fatale pour les tueurs à gages, un monde impitoyable.
    Hugo L
    Hugo L

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    4,5
    Publiée le 8 mars 2019
    Les sentiers de la perdition, un polar noir retraçant la quête de vengeance d'un tueur professionnel de la pègre irlandaise dans les 30's, Tom Hanks ici dans le rôle de Michael Sullivan, un père froid, se retrouve confronté aux meurtres de sa femme et de son plus jeune fils, commandité par le fils de son père spirituel John Rooney, formidablement incarné par Paul Newman, ce dernier lui laisse le choix de partir et ainsi de ne pas se venger, mais Michael Sullivan pris une autre option : la vengeance, sombrant ainsi dans les sentiers de la perdition, la perdition d'un homme abandonné par la mort de sa femme et de son jeune fils, qui va chasser le meurtrier de ces derniers dans ce qu'on peut nommer : les sentiers de la perdition. Un film très noir, mais à la fois aussi très touchant notamment lors des scènes père-fils entre Michael Sullivan et son fils, et superbement réalisé, en effet chaque scène est une véritable photographie parfaite des années 30, remportant logiquement l'oscar pour la meilleur photographie en 2003, Tom Hanks encore une fois excellent dans son rôle, tout comme Jude Law qui incarne un assassin chargé de tuer Michael Sullivan, spoiler: ce sera chose faite à Perdition, ici même où Michael Sullivan permis à son fils de ne pas choisir la même voie que lui, celle de la perdition.

    L'ouverture du film s'ouvre sur un plan du fils de Michael Sullivan qui dit : "Michael sullivan, certains disent que c'était un homme bien, Certains disent qu'ils n'y avait rien de bon en lui"
    Cette phrase sera reprise à la fermeture du film avec comme réponse : "C'était mon père" concluant ainsi cette excellent polar.
    weihnachtsmann
    weihnachtsmann

    Suivre son activité 315 abonnés Lire ses 3 756 critiques

    3,0
    Publiée le 10 février 2019
    Je suis un peu partagé par ce film qui traite de la vengeance et de la filiation paternelle en restant toujours en surface. Tout est expédié. Et pour cause. Le film met presque une heure à démarrer. Ensuite la vengeance n’est exploitée que par les incessants coups de feu à droite et à gauche et le père qui ne saisit l’amour de son enfant que par l’intermédiaire de la femme de la ferme.
    Ça manque de profondeur.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top