Notez des films
Mon AlloCiné
    Voyage au bout de l'enfer
    note moyenne
    4,4
    13962 notes dont 608 critiques
    répartition des 608 critiques par note
    345 critiques
    157 critiques
    33 critiques
    40 critiques
    20 critiques
    13 critiques
    Votre avis sur Voyage au bout de l'enfer ?

    608 critiques spectateurs

    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 6206 abonnés Lire ses 10 700 critiques

    5,0
    Publiée le 30 avril 2011
    Totalement maître de son style en dynamitant l'ènergie et la violence de la sèrie B à la Don Siegel, pour nous donner la quintessence du cinèma d'action contemporain, le cinèma de Michael Cimino est lyrique, exaltè, passionnè mais aussi douloureusement amer! C'est le cas avec le sublime "The Deer Hunter" où Cimino s'avère cinèaste du dèsenchantement qui ne cesse de ressasser un passè idyllique où l'on savait reconnaître la valeur des choses et où les honneurs ètaient accordès aux personnes mèritantes! Admirablement construit en trois volets (avant, pendant, après), c'est un film èpique de l'histoire amèricaine alliant èlèments spectaculaires et rèflexion philosophique! Cette fresque grandiose de trois heures apporte à Cimino le succès et les tempètueuses controverses qui n'allaient pas cesser d'accompagner sa carrière! Le naufrage de trois hommes (puissamment interprètè par trois acteurs en ètat de grâce: Robert de Niro, Christopher Walken, John Savage), dans une guerre de Vietnam sur laquelle on ne porte aucun jugement, èvoquèe comme elle pouvait l'être dans une bande dessinèe avec ses diaboliques "jaunes". Le meilleur ici côtoie le pire entre une èmotion et une cruautè rarement èprouvèes au cinèma! La chasse au daim en montagne, la guerre loin de leur petite ville de Pennsylvanie, le jeu horrible de la roulette russe sont autant de motifs tragiques, qui permettent d'examiner cette volontè de puissance au rèel! Selon les protagonistes que sont Mike, Stan et Nick, on la verra se casser, se fracturer ou bien continuer en se transformant et en changeant de contenu! Quelques sèquences comme la longueur dèmesurèe de la noce orthodoxe (qui la rend vraiment mystèrieuse), la roulette russe (scène très dure, qui vous prend aux tripes parce qu'elle est jouèe de façon inouïe par John Savage, Bobby de Niro et Chris Walken) ou les magnifiques èchappèes bucoliques (la très belle chasse au daim après le Vietnam) sont de grands moments de cinèma! Laurèat de cinq oscars dont celui du meilleur film, du meilleur rèalisateur et du meilleur second rôle pour Walken, un chef d'oeuvre incontournable du 7ème art bercè par les partitions poignantes de Stanley Myers! L'occasion ègalement de revoir une dernière fois au cinèma John Cazale, acteur formidable au physique chètif qui fut emportè par une saloperie de cancer à la fin du tournage! God Bless America où comment deux petites gouttes de vin rouge tombant sur une robe de marièe vont faire office de mauvaise augure à Steven...Nick et Mike, trois hommes, trois amis, trois potes, trois destins diamètralement opposès! L'un de mes Top 10...
    MaCultureGeek
    MaCultureGeek

    Suivre son activité 901 abonnés Lire ses 1 224 critiques

    5,0
    Publiée le 19 juillet 2014
    "Allez putain, vas y, fais le, montre leur que t'as des couilles bordel, prouve leur qu'ils doivent avoir peur de toi, montre leur que tu peux le faire"! ( c'est pas exactement ça, mais ça y ressemble. ), hurle Mike ( De Niro ) à son ami d'enfance Nick ( Walken ) dans la scène la plus mémorable de presque tous les films sur la guerre du vietnam. Entourés par une dizaine de soldats viets, tous plus cruels les uns que les autres, les deux hommes rêvent de s'en sortir et nous offrent un passage inoubliable et traumatisant. Les mecs, les méchants, les cruels, éclatent de rire, Walken craque, appuie sur la gâchette et... rien. La tension retombe, les mecs arrêtent de s'esclaffer, et on ressent toute la peur et le stress que le pauvre gars aurait pu éprouver si cela avait été vrai. Et Nick, au physique atypique et spécial, envoie le flingue sur la table, avant que les sadiques de viets ne s'en emparent et ne le filent à notre De Niro à nous, soit à Mike. Le mec a un putain de jeu d'acteur et une bête de charisme de malade. Et là, tu le vois hurler, crier jusqu'à ne plus pouvoir rien faire, provoquer les mecs, les insulter, les traiter de tous les noms, maudire la planète entière, rougissant de rage, l'air encore plus crédible que son ami, qui enchainait de se prendre des claques en pleine tête. Et puis, sourire à nos amis viets horriblement cruels, et le mec nous fait comprendre un truc : ils vont crever, et tous deux vont survivre à cet abîme d'horreurs et de mort , alors qu'ils espèrent revenir de ce "Voyage au bout de l'enfer". Et, photographie superbe et soignée oblige, on a droit à la fusillade la plus violente et réaliste de tout le film ( c'est peut-être la seule, en fait ). Dès lors, le Vietnam, c'est fini, c'est le passé, c'est DU passé, et il n'en restera à présent que les retombées, vous n'en verrez plus que les conséquences et tout ce qui en découle, se trouvant principalement être d'odieux malheurs. Le réalisme du tout baignera alors le spectateur dans l’atmosphère de l'époque à ce lieu précis ( non pas que j'y étais, mais c'est tellement soigné que je m'y croyais ), et alors que vous regrettiez peut-être d'avoir attendu plus d'une heure pour assister à vingt minutes de guerre du vietnam, je peux vous assurer, vous certifier même, que tout ce qui va suivre vous convaincra que vous avez bien fait de vous montrer patient, et de rester jusqu'au bout. Parce que oui, contrairement à ce que certains pourraient prétendre, la première heure ne sert pas à rien, non, bien au contraire, elle est entièrement consacrée au but de nous introduire et nous présenter les personnages et leur personnalité, pour nous les rendre encore plus attachants et humains pour la suite, car oui, ils deviendront bien plus que des personnages, ils seront dès lors les représentants d'une génération brisée par une guerre perdue, entre amitiés massacrées et tortures infligées par le camp ennemi. Et puis, dès lors qu'on aura passé le vietnam, on pourra comprendre que "Voyage au bout de l'enfer" n'est pas vraiment un film de guerre, non, lui, c'est plus un drame qu'autre chose, le destin de quatre potes après le vietnam. Et si vous voulez voir un autre "Platoon", passez votre chemin, c'est préférable, parce que vous ne pourrez rien faire d'autre que vous ennuyer, en plus d'être profondément surpris par ce qui se trouve sous vos yeux. Parce que oui, le résultat est aussi surprenant lorsqu'on ne s'y attend pas que le scénario est génialement bien ficelé. Parce que oui, pour une fois, les mecs ne se sont pas arrêtés à la guerre, ils sont allés plus loin, et ils ne se sont pas seulement concentrés sur le côté guerrier du truc. Non parce que sans déconner, celui qui osera me dire que le tout a été fait pour ses scènes de combats n'aura rien compris au tout, parce que justement, il n'y a pratiquement pas de séquences de combat. En même temps, quand le truc dure vingt minutes sur trois heures, qu'est-ce que vous espériez? Non, les roulettes-russes sont largement suffisantes et offrent un côté inattendu au tout qu'il n'aurait jamais pu avoir sans elles, en plus d'y fournir originalité et de l'inédit, un max d'inédit. Et pour une fois, on ne nous idéalisera pas les soldats américains; bon, on nous montrera les soldats viets comme des putains de mecs cruels encore plus sadiques qu'un Hannibal Lecter en liberté, mais comme certains d'entre eux étaient vraiment comme cela, en plus de choquer, cela nous montrera la réalité. Un foutu chef-d'oeuvre de dingue que ce "Voyage au bout de l'enfer", qui, en plus de marquer plus que n'importe quel autre film, offrira de la nouveauté à un genre fait de bien moins de chef-d'oeuvres que de séries b. Vous ne l'avez pas encore vu? Sans déconner? Foncez de suite les gars, partez sans réfléchir et au hasard pour le trouver, un peu comme si vous deviez presser la détente d'un flingue dans une partie de roulette russe, face à un Christopher Walken plus fou qu'humain.
    Roy Batty
    Roy Batty

    Suivre son activité 94 abonnés Lire ses 215 critiques

    5,0
    Publiée le 6 octobre 2014
    Premier film de Michael "le maudit" Cimino et premier coup de maître. "Voyage au bout de l’enfer" dépasse le simple film de guerre, c’est une réflexion sur les dégâts physiques et surtout moraux qu’elle engendre sur l’Homme. En somme, le film nous montre que c’est dans la douleur et le malheur que l’Homme apprend la valeur précieuse de la vie. La mise en scène de Cimino est absolument géniale, notamment lors des scènes de roulette russe, entrées depuis dans la légende. Robert de Niro et Christopher Walken livrent deux prestations magistrales, qui comptent parmis leurs meilleures. Walken a d’ailleurs reçu l’oscar (largement mérité) du meilleur second rôle pour sa performance très émouvante. Les autres acteurs sont également à la hauteur, notamment Meryl Streep, qui est très touchante. Quant à la musique de Stanley Myers, elle est poignante. "Voyage au bout de l’enfer" est un film dur, violent et désespéré, et peut-être le meilleur film sur la guerre jamais réalisé. En un mot : un chef-d'oeuvre.
    jimmyc
    jimmyc

    Suivre son activité 107 abonnés Lire ses 135 critiques

    5,0
    Publiée le 22 juillet 2013
    Voyage au bout de l 'enfer ne représente pas un film de guerre mais une oeuvre "sur"la guerre ... Charge antimilitariste parfaitement maîtrisé par Michael Cimino il est l 'opposé de Apocalypse Now signé Francis Coppola .Le film s' intronise sur une amitié et non pas sur le contexte du conflit en lui même ... c'est là que repose le génie du cinéaste ... Lors de leur arrivée au Vietnam nous constatons déjà une terrible évolution chez les personnages nous suivons toujours les protagonistes sans jamais s'en décoller nous les retrouvons dans une atmosphère plus cruelle, sombre et dure. D'ailleurs, la musique a disparu complètement afin de créer une ambiance plus réaliste et plus crue, ce qui est un choix plus que génial. La scène à retenir est évidemment la scène de la roulette russe qui fait clairement partie des meilleures scènes du cinéma ! La dimension dramatique d est hallucinante , elle est appuyée par le jeu grandiose de Christopher Walken et de Robert De Niro. Le premier est très fragilisé , tandis que le deuxième garde un sang-froid à toute épreuve. Robert De Niro est simplement extraordinaire , notamment lorsque son personnage est à deux doigts de perdre "les pédales" au coeur de cette situation désespérante. Les caractères des deux personnages sont saisissants et on se prend évidemment de compassion pour chacun d'entre eux. Cette scène frissonnante est clairement l'une des merveilles du cinéma.. Le film prend un tournant à ce moment précis, puisque c'est l'ultime horreur de la guerre qui va souiller le mental de" Nick" et rendre la troisième partie déprimante à souhaits. D'ailleurs, le fait de ne quasiment jamais revoir le personnage de Walken avant la fin contribue à la puissance du dénouement, car le spectateur se demande constamment ce qu'il est advenu de lui. La musique fait son retour dans la troisième partie du film, elle est maintenant dramatique et déprimante. Mike revient chez lui mais, même si rien n'a changé, sa vision n 'est plus la même . Transformé à jamais, il n'est plus le même homme et son comportement lors de la seconde session de chasse en est témoin, tout comme la scène où, un peu détraqué, il fait comprendre à Stan qu'il ne prend plus les armes à la légère!! Lorsque il retrouve enfin son ami celui -ci est pris dans un engrenage infernal qui le pousse à l 'autodestruction ... Rarement un spectacle aussi difficile, a gardé en lui une part très intimiste ...sans glorifier une nation ! C'est pour cela que " voyage au bout de l 'enfer" est sans conteste LE plus grand film de guerre traitant un sujet aussi délicat ....il est talonné de prés bien évidemment par celui de Francis Ford Coppola....mais tout en étant aux antipodes ..... Mention spéciale à John Williams et son thème "cavatina"..................
    ClashDoherty
    ClashDoherty

    Suivre son activité 167 abonnés Lire ses 716 critiques

    5,0
    Publiée le 1 juin 2007
    Un des films les plus beaux que j'ai vus. La première heure (avant la guerre) est sublime, avec une scène de mariage orthodoxe de toute beauté (cérémonie et fête). Ensuite, on passe à la seconde partie, la guerre, succession de scènes d'une violence rare (la scène de la roulette russe est littéralement terrifiante - à propos, les coups que Michael/Robert De Niro se prend de la part de ses geôliers sont vrais, l'acteur les a vraiment reçus pour la crédibilité et la puissance de la scène et de son jeu d'acteur). Pour ensuite s'achever sur une troisième partie, retour au pays, triste et désanchantée, et qui montre bien ce que la guerre peut faire aux hommes : les détruire, en corps ou en esprit. Monumental film, à voir et à revoir.
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 487 abonnés Lire ses 1 901 critiques

    5,0
    Publiée le 30 mars 2014
    Avec Voyage au bout de l'enfer, Michael Cimino, nous fait suivre le destin de trois ouvriers sidérurgistes d'une ville de Pennsylvanie qui vont être envoyé à la guerre du Vietnam. Juste avant de partir, l'un d'eux va se marier, puis passé une ellipse, on les retrouve tout trois prisonniers de guerre, et s'ils vont s'échapper, chacun se retrouvera avec un handicap différent, l'un paraplégique, un autre qui va s'enliser au Vietnam et le dernier qui va rentrer bouleversé aux USA. A partir de ça, Cimino va donc étudier le comportement et l'évolution de chacun, entre remords, folie ou encore handicap et c'est le sort d'après-guerre, le traumatisme qui va vraiment approfondis. Durant trois heures, Cimino nous captive, nous bouleverse, entre moments calme comme le mariage du début, moments de bravoure ou encore partie de chasse. Le seul bémol serait une réalité historique peut être un peu trop étroite mais l'importance n'est pas là. Cimino nous livre un portrait des États-Unis triste et peu flatteur, entre héroïsme et patriotisme aveugle, faux espoir et ignorance. C'est le symbole de la perte de l'innocence de l'Amérique au Vietnam. Certaines scènes sont grandiose (la roulette), à l'image de cette fresque à l'intensité dramatique très forte. Les interprétations sont excellentes, que ce soit De Niro, Walken, Savage ou Streep et chacun nous fait bien ressentir la complexité de son personnage. Tout simplement un très grand film intelligent et qui prend aux tripes.
    l'homme qui murmurait à l'oreille des chameaux
    l'homme qui murmurait à l'oreille des chameaux

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 166 critiques

    3,0
    Publiée le 12 mai 2015
    Je suis partagé sur l'ensemble du film. Il est en fait plutôt axé sur les ravages psychologiques post-guerre et non la guerre en elle même, ce qui est un aspect positif. Néanmoins, les longueurs du début ont eues raison de ma patience. Même si cela revêt d'une certaine importance afin d'appuyer le contraste, il aurait été judicieux de faire moins long. Notamment la scène du mariage qui est véritablement interminable. Mis à part cela ce film contient certaines scènes d'une intensité rare. Il y a certaines séquences auxquelles on est totalement scotché et d'autres où on décroche. On gardera malgré tout ce film dans un coin de notre tête après sa vision.
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 1822 abonnés Lire ses 3 786 critiques

    5,0
    Publiée le 31 mai 2008
    Absolument somptueux… Absolument terrifiant… Ce n'est pas un film de guerre, c'est un film sur la guerre. Des acteurs tous géniaux, une histoire prenante, captivante… un excellent film.
    Red Master
    Red Master

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 12 critiques

    5,0
    Publiée le 6 novembre 2013
    Le plus grand film sur la Guerre du Viêtnam et aussi un des plus beaux films qu'il m'ait été de voir. Il dépasse selon moi Apocalypse Now et Platoon qui étaient tout de même eux aussi très bons. Celui-ci a quelque chose en plus. Cimino a construit ce film en 3 étapes bien distinctes : l'avant-guerre, la guerre et l'après-guerre. Ceci est parfaitement maîtrisé, ce qui fait de ce film un chef-d’œuvre. Au casting : Robert De Niro,Christopher Walken, Meryl Streep, John Cazale et John Savage. Ils sont tous très bons, surtout Walken et De Niro. Certaines scènes m'ont marqué, notamment celle de la roulette russe qui est vraiment terrifiante...Je vous recommande fortement ce film, que j'aime énormément! ;)
    MC4815162342
    MC4815162342

    Suivre son activité 309 abonnés Lire ses 1 489 critiques

    5,0
    Publiée le 30 mars 2014
    Premier film de Michael Cimino que je vois et je ne compte pas m’arrêter là, The Deer Hunter ou Voyage au bout de l'enfer pour ceux qui préfèrent, oh je sais même pas quoi en dire, j'aimerais juste crier CHEF D’ŒUVRE et arrêter là mais bon ça le fait pas trop hein ?! Bon alors je vais essayer d'argumenter, déjà 3 heures de film et pas une microseconde d'ennui, un scénario parfait, passionnant, touchant et dur, avec ses petits passages assez drôle par ci par là, l'histoire prend bien son temps, rien n'est brusqué, rien n'est bâclé. Une bande de copains qui aiment boire, déconner et chasser dont trois d'entre eux veulent partir servir leur pays au Vietnam, trois jeunes qui s'imaginent que la guerre ils peuvent la faire, ils ne se rendent pas totalement compte de l'horreur qui les attends. Mais évidement une fois sorti de là rien n'est plus pareil, les trois jeunes qui aimaient tant s'amuser ont une fois pour toute dégagé le sourire qu'ils avait si souvent aux lèvres. Pour incarner ces trois jeunes, des pointures: Robert De Niro, Christopher Walken et John Savage, ils sont accompagnés tout du long d'autres très bon nom comme Meryl Streep ou encore John Cazale. Niveau mise en scène c'est époustouflant tellement c'est parfait, le moment du mariage est particulièrement incroyable, d’ailleurs la scène qui m'a le plus marqué si trouve, quand la bande arrive au bar, un soldat en permission en train de boire si trouve, ils s'approchent en riant, commence à lui parler et lui n'a aucune envie de rire ou de parler, il leur sort "Vous faites chier", la puissance de ce moment, on comprend bien que le soldat a vu des choses atroces à la guerre et voit les autres s’amuser sans avoir conscience qu'ailleurs c'est le véritable enfer, on ressent tellement la maturité du soldat face à l'ignorance de cette bande de pote bourré jusqu’au trognon, bien d'autres moments sont tout aussi grandioses, comme la première fois que De Niro se retrouve à jouer à la roulette russe et s’éclate de rire devant les ennemis. La réalisation est également impeccable, rien à lui reprocher, les décors naturels sont absolument magnifiques, les moments en forêt sont d'une beauté sans nom et les reconstitutions du Vietnam sont épatantes, la bande son est superbe, et le scénario est tout bonnement MAGISTRAL, je m'attendais à un film sur la guerre du Vietnam avec Bob De Niro quoi et bien pas du tout, la guerre n'est franchement pas le sujet principal du film, les ravages de la guerre sur des jeunes sans réelles expériences de la chose voulant servir leur pays l'est en revanche, en ce qui concerne De Niro il est STUPÉFIANT quoi j'ai pas d'autres mots. En bref ce film fut une foutu claque, bravo Monsieur Cimino pour ce CHEF D’ŒUVRE ABSOLU.
    conrad7893
    conrad7893

    Suivre son activité 186 abonnés Lire ses 1 678 critiques

    5,0
    Publiée le 10 janvier 2012
    du grand cinéma !!!! c'est le premier film que je voyai avec DE NIRO à l'époque c'est un film qu'il ma marqué les destins brisés par la guerre du vietnam et les séquelles sur une bande de copains des scénes cultes comme la roulette russe
    Eldacar
    Eldacar

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 357 critiques

    5,0
    Publiée le 20 août 2007
    Un film magnifique; pour moi le meilleur film sur la guerre du Vietnam, devant "Apocalypse now". Robert de Niro, Meryl Streep, John Cazale et les autres acteurs sont fantastiques. Mention spéciale à Christopher Walken qui livre là sa meilleur prestation d'acteur. Michael Cimino signe ici son plus grand film, loin devant ses autres réalisations. Et même s'il n'est pas toujours fidéle sur le plan historique, "Voyage au bout de l'enfer" à le mérite de fire passer des émotions incroyablement fortes, notamment grâce à la scéne de la roulette russe ou Christopher Walken démontre toute l'étendue de son talent. Un film incontournable qui a largement mérité son oscar.
    stingmatique
    stingmatique

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 261 critiques

    4,5
    Publiée le 16 mars 2013
    Une belle reussite mais n'empeche qu'en j'en sort ( un peu ) decu... Je m'explique , la 1 er partie du film est vraiment longue , peux de chose ce passe , et cela aurait put etre raccourci mais cela reste regardable et a quelques bons moments . La 2 eme partie est la meilleur , pas pcq c'est justement ''la geurre'' mais car le film devient dense d'une intensitee folle ! La 3 eme partie est elle aussi trop longue , ont dirait que certainnes scenes sont ralonges pour rien , mais cette 3 eme et derniere partie contient elle aussi d'exellentes parties extrement dense et boulversante ! Les acteurs sont geniaux , De Niro j'ai envie de dire comme d'hab. est epoustouflant mais Christopher Walken le surpasse et je n'aurais pas crue ! La derniere scene entre eux deux est juste un moment culte ! Une photographie magnifique et realiste ! Un scenario qui change des autres films car ont voir l'avant , le pendant et apres et ca s'est une tres bonne idee qui est bien adaptee . Certes il y a beaucoup de points forts positifs mais il y en a aussi des negatives , comme le fait que ce film reste pour moi trop longue , car ont voit que tres peux de la geurre ( 30 min ) , car il n'y a pas de b.o tres ''marquante'' et que la fin n'est pas geniale ( trop americaine ! ) Bref , je respecte et je suis d'accord que le film est le statue de film ''culte'' et qu'il meritait son oscars mais pour moi ce n'est pas un chef-oeuvre ...Sur le coup , apres avoir vu le film je trouvais que c'etait tres bien mais cela ne m'avais pas tellement boulverser , avec le temps je suis comeme plus positif car certainnes scenes sont vraiment incroyables et que meme les scenes ''lentes'' sont justifies mais helas je ne trouve pas que ce soit un chef-oeuvre , cela reste mon avis , mais je le conseille enorment a tous le monde sauf on gens qui s'attente a voir un film de geurre banal car c'est tous sauf ca !
    ghyom
    ghyom

    Suivre son activité 60 abonnés Lire ses 150 critiques

    4,0
    Publiée le 3 mars 2014
    Dernier "grand film" sur le Viet-Nam qu'il me restait à voir, ce film évoque plus les conséquences de la guerre que la guerre elle-même (qui se résume à nos héros prisonniers et forcés de jouer à la roulette russe). La première partie évoque le mariage et la fête de départ de 3 amis américains d'origine russe (De Niro, Walken et Savage) avant qu'ils ne s'engagent pour le Viet-Nam. C'est une partie extrêmement festive ou tout est question de danses, de chants et d'alcool. Puis vient la partie de chasse, moment de calme mais dont la mort violente du cerf symbolise la fin de l'innocence. La guerre arrive alors et personne n'en sortira indemne. spoiler: De Niro s'en sortira à peu près mais hanté par ses souvenirs et définitivement changé aux yeux de ses amis restés au pays, Savage perdra ses 2 jambes précipitant sa femme (mariage juste avant son départ pour la guerre) dans un état catatonique et Walken perdra l'esprit risquant sa vie dans des tripots viet-namiens en jouant à la roulette russe.
    Un film puissant, violent et sombre sur l'un des plus grand traumatisme qu'aient connus les états-unis.
    Sebmagic
    Sebmagic

    Suivre son activité 137 abonnés Lire ses 1 120 critiques

    5,0
    Publiée le 14 avril 2012
    [SPOILERS] Et voilà encore un film totalement culte à côté duquel j'étais passé pendant toutes ces années. Le casting aurait pourtant déjà dû m'interpeler depuis longtemps. Michael Cimino livre ici certainement l'un des meilleurs films jamais créés sur la guerre, en l'occurrence celle du Vietnam, et surtout sur les effets divers de cette guerre. En trois parties, Voyage au bout de l'Enfer change constamment de ton et j'ai adoré suivre l'évolution des 3 ou 4 personnages principaux. La première partie, qui montre nos personnages avant la guerre, est certainement la partie que j'ai le moins aimé, même si elle reste excellente. J'ai beaucoup aimé la présentation de cette bande de potes mais j'ai trouvé le mariage trop long. Cette phase du film est accompagnée de musiques joyeuses et festives qui montrent des jeunes hommes heureux, ce qui est nécessaire pour faire le contraste avec la suite. Je trouve juste dommage, personnellement, que cette première partie se concentre sur un mariage, alors qu'il y avait certainement matière à montrer d'autres choses, comme l'excursion de chasse qu'ils entreprennent avant de partir. J'ai vraiment adoré cette séquence et le parallèle fait avec la fin du film au niveau de l'évolution du personnage de Mike. Ce qui m'a le plus marqué dans cette première partie est sans doute le moment où les gaillards se retrouvent dans un bar et semblent excités de partir à la guerre, et notamment la réplique de Nick "j'espère qu'on ira là où ça canarde !!". Cette simple réplique donne rétrospectivement une dimension dramatique géniale au personnage de Christopher Walken. Le casting est vraiment de haute volée, à commencer par Walken justement. Mais pourquoi cet acteur est-il si discret ? Son regard, son sourire, ses mimiques font de lui un acteur unique en son genre et il mériterait d'avoir plus de premiers rôles. De Niro est également parfait dans ce rôle, incarnant un personnage plus fort psychologiquement, celui qui s'avère avoir le plus de courage et de sang-froid. John Savage est clairement celui qui m'a le moins marqué, je ne sais pas bien pourquoi car son personnage est intéressant. J'ai trouvé John Cazale plus mémorable même s'il apparait moins, notamment la discussion assez drôle entre Stan et Mike, lorsqu'il lui demande de lui prêter des chaussures pour la chasse. Cette scène est très révélatrice du caractère de Mike, arrêté sur ses idées et mentalement infaillible. Mais passons sur cette première partie qui, bien qu'assez longue, est essentielle pour rendre la suite percutante. La deuxième partie se passe au Vietnam et constitue déjà une terrible évolution chez les personnages. S'il y avait une comparaison à faire avec un film comme Apocalypse Now, je dirais que la réalisation laisse parfois à désirer. Ou tout du moins la photographie qui s'avère souvent assez moyenne. Néanmoins, ça n'empêche pas à cette deuxième partie d'être une vraie merveille cinématographique. On suit toujours nos personnages sans jamais s'en décoller (ça fait d'ailleurs plaisir que le scénario ne divague jamais ailleurs) et on les retrouve dans une atmosphère plus cruelle, sombre et dure. D'ailleurs, la musique a disparu afin de créer une ambiance plus réaliste et plus crue, ce qui est un choix plus que génial. La scène à retenir est évidemment la scène de la roulette russe qui fait clairement partie des meilleures scènes que j'ai jamais vu. Voir ces jeunes hommes perdre pratiquement la tête face à cette pratique cruelle et scandaleuse est pour le spectateur révoltant et déprimant. La dimension dramatique de cette scène est hallucinante et elle est appuyée par le jeu grandiose de Walken et De Niro. Le premier flippe complètement, tandis que le deuxième garde un sang-froid à toute épreuve. Robert De Niro est simplement extraordinaire dans cette scène, notamment lorsque son personnage est à deux doigts de perdre pied au coeur de cette situation désespérante. Les caractères des deux personnages est saisissant et on se prend évidemment de compassion pour chacun d'entre eux. Cette scène frissonnante est clairement l'une des merveilles du cinéma. Le film prend un tournant à ce moment précis, puisque c'est l'ultime horreur de la guerre qui va bousiller le moral et le mental de Nick et rendre la troisième partie déprimante à souhaits. D'ailleurs, le fait de ne quasiment jamais revoir Nick avant la fin contribue à la puissance du dénouement magnifique. La musique fait son retour dans la troisième partie du film, elle est maintenant dramatique et déprimante. Mike revient chez lui mais, même si rien n'a changé, sa vision a changé et il n'est plus le même. Transformé à jamais, il n'est plus le même homme et son comportement lors de la seconde session de chasse en est témoin. Il part à la recherche de Nick et on assiste alors à la deuxième meilleure scène du film : la deuxième roulette russe. Suite de la critique : http://sebmagic.over-blog.com/article-voyage-au-bout-de-l-enfer-de-michael-cimino-103408616.html
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top