Mon compte
    Lantana
    note moyenne
    3,3
    250 notes dont 38 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 38 critiques par note
    5 critiques
    15 critiques
    12 critiques
    4 critiques
    2 critiques
    0 critique
    Votre avis sur Lantana ?

    38 critiques spectateurs

    anonyme
    Un visiteur
    1,0
    Publiée le 29 novembre 2009
    Beaucoup de longueurs pour rien , le film hésite entre drame psychologique et film policier .
    Coté policier , le ratage est total tellement l'intrigue est mince . Tous les évènements sont liés aux memes personnages , rendant le tout parfaitement invraisemblable .
    Coté psychologie , rien de bien nouveau , des couples qui se déchirent et se trompent , des pleurs , des drames ...
    Bref , à la fin je me dis "tout ça pour ça !!! "
    justineg
    justineg

    Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 906 critiques

    4,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    J'ai vraiment beaucoup aimé mais je ne sais pas expliqué pourquoi. Je trouve que ce film est une sorte d'OVNI du cinéma, c'est un film comme je n'en avais jamais vu avant, il sort totalement du lot. L'histoire est passionante toute en retenue, les acteurs sont géniaux et la réalisation intime, fine et pudique.
    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    Suivre son activité 615 abonnés Lire ses 3 622 critiques

    4,0
    Publiée le 1 juillet 2017
    Le cinéma australien fait assez peu parler de lui, la plupart de ses metteurs en scène émigrant assez rapidement à Hollywood une fois leurs classes effectuées dans leur pays à l'image de George Miller, Peter Weir ou Roger Donaldson. Il produit pourtant régulièrement des films très intéressants et souvent innovants comme ce "Lantana" de Ray Lawrence. Ray Lawrence dont on ne comprend pas très bien comment après la réalisation d'un film aussi prenant suivi d'un autre ("Jinbadyne" en 2006) moins abouti mais tout aussi très méritoire, il n'ait pas eu davantage l'occasion de démontrer tout son talent. A la même époque, toute la critique s'était énamourée de la construction scénaristique proposée par le duo mexicain, Inarritu/Arriaga, avec "Amours chiennes" qui entremêlait trois histoires à priori distinctes pour les faire se rejoindre dans un climax ébouriffant. Ray Lawrence accompagné d'Andrew Bowell qui adapte sa propre pièce adopte une démarche un peu similaire même si elle est moins spectaculaire et radicale sur la forme. Il privilégie en effet l'approfondissement des portraits psychologiques des dix personnages principaux de ce film policier dont l'intrigue démarre curieusement assez tard sans que cela ne nuise en aucune façon à l'intérêt que l'on porte aux tourments que doivent affronter trois couples de quarantenaires arrivés au point de rupture de leur relation . Lawrence parvient très habilement à entrelacer les destins de tous les personnages pour faire de chacune des rencontres le point d'appui de la progression vers le nœud de l'intrigue dont le résultat final nous a été présenté furtivement dans le générique. Par un simple hasard, le destin tragique d'un des protagonistes va permettre de remettre toutes les choses en ordre comme c'est quelque fois le cas dans la vraie vie. Resté plus de quinze ans sans tourner après un premier film ("Bliss" en 1985) qui avait eu un certain retentissement critique en Australie, Ray Lawrence réussit malgré cette absence à réunir un casting de premier choix avec Barbara Hershey, Anthony LaPaglia et surtout Geoffrey Rush encore tout auréolé de son Oscar reçu en 1997 pour "Shine" (Scott Hicks ) . Chacun s'y entend à merveille pour donner toute la profondeur nécessaire à un film choral d'une fluidité remarquable qui amène à réfléchir sur l'étiolement des couples quand la communication ne vient pas éviter l'enferment dans le regret de la passion envolée souvent suivi de l'impression ressenti par chacun que son propre épanouissement est freiné par la présence de l'autre. A revoir le très maitrisé "Lantana", on regrette vraiment la trop parcimonieuse filmographie de Ray Lawrence.
    moonboots
    moonboots

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 1 322 critiques

    4,0
    Publiée le 28 février 2010
    sous les apparences d'un polar c'est avant tout un film sur le couple, pas mal du tout
    kray
    kray

    Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 1 266 critiques

    4,0
    Publiée le 24 mai 2011
    Splendide réussite au scénario alambiqué et aux acteurs fantastiques. Inclassable, lantana est une merveille .
    QuelquesFilms.fr
    QuelquesFilms.fr

    Suivre son activité 141 abonnés Lire ses 1 399 critiques

    4,0
    Publiée le 16 juin 2013
    Première surprise : Anthony LaPaglia, plus connu pour son rôle dans la série FBI : portés disparus, que pour ses compositions au cinéma. Il est convaincant en colosse fragile. Deuxième surprise pour ce polar passé plus ou moins inaperçu en salle : un très bon scénario, qui mêle habilement réflexion sur le couple et intrigue policière, dans un subtil chassé-croisé de personnages, tous en proie au doute et confrontés à des secrets. Un climat lourd de crise intérieure... Troisième surprise : une réalisation léchée (ambiance nocturne, image stylisée...). À cela s'ajoute une bande originale planante et inquiétante, de très bonne facture.
    Dommage, cependant, que Ray Lawrence n'ait pas achevé son film cinq minutes plus tôt, avec la scène de la voiture et l'écoute de la cassette. Il a voulu donner le fin mot de chaque histoire dans l'histoire, conclure sur chaque personnage, mais ce n'était peut-être pas nécessaire. Une fin ouverte aurait été parfaite. Il n'empêche que Lantana est une très belle réussite.
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 2140 abonnés Lire ses 4 639 critiques

    3,0
    Publiée le 16 juin 2013
    Thriller Made In Australia qui s'attache beaucoup plus à la psychologie des personnages qu'à une intrigue policière, qui ne démarre qu'au bout d'une heure et qui même après cela est toujours placée au second rang. Par le fait que les personnages, qu'au début rien ne relie, vont être amenés pratiquement tous à se croiser au moins une fois chacun et à voir leurs destins mêlés, on est dans le domaine du film mosaïque. Sans être le chef d'oeuvre vanté par la plupart des critiques, "Lantana" s'avère assez soutenu pour être prenant ; et puis par une interprétation réaliste, les acteurs font admirablement leur boulot, particulièrement Anthony LaPaglia qui juste avant "FBI : Portés disparus" jouait déjà le rôle d'un flic. Un polar psychologique efficace.
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 1899 abonnés Lire ses 4 339 critiques

    4,0
    Publiée le 12 janvier 2011
    Quelque part entre un thriller psychologique et une étude de moeurs,"Lantana"entrecroise les destins de plusieurs personnages tourmentés,en proie au doute sur la solidité de leur couple,sur leurs secrets cachés,sur leur souffrance quotidienne.Le renouveau du cinéma australien passe par ce brillant drame choral,récompensé au festival de Cognac en 2002.L'atmosphère y est particulière,fascinante,lancinante et vacillante.Ray Lawrence parvient à capter toutes les fêlures infiniment intimes de chacun,avec l'aide d'un scénario extrêmement minutieux et d'une poignée d'acteurs à la sensibilité exacerbée.Le montage s'attarde sur les regards,les réactions ambiguës ou spontanées avec une finesse qui impressionne.Anthony LaPaglia incarne un flic rude et geignard qui parviendra à se réconcilier avec sa femme(superbe Kerry Armstrong).Barbara Hershey(magnifique)est la psychiatre disparue vers laquelle convergent les destinées,et son mari qu'interprète un Geoffrey Rush exquis,est le premier suspect.Le film prend le temps de présenter chaque personnages et les liens les unissant,tissant une toile d'araignée de plus en plus étendue.L'intrigue policière,dans cette optique,apparaît tardivement car elle est secondaire,et surtout révélatrice des comportements mensongers et couard des uns et des autres.Une plongée suffocante dans le Sydney réaliste.
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 827 abonnés Lire ses 3 461 critiques

    3,5
    Publiée le 29 février 2012
    Débutant comme un splendide drame sentimental construit à la manière d’un film choral, cette multiplication de tableaux va converger pour se transformer en un polar à l’esprit très lynchien puisqu’il met en parallèle aux mœurs de chacun des peurs du regard d’autrui. Un sentiment de paranoïa règne dans les relations entre ces personnages tous rongés par leurs secrets et leurs inquiétudes. Ce sentiment est appuyé par la mise en scène valorisant les gros plans sur des jeux de regards tour à tour effrayants et pleins d’amour. Son intrigue est donc secondaire derrière cette image de la vie de couple qui, derrière une image unie, subit, elle aussi, les affres de la crise de la quarantaine.
    this is my movies
    this is my movies

    Suivre son activité 430 abonnés Lire ses 3 087 critiques

    4,0
    Publiée le 11 décembre 2016
    Un film australien qui va se pencher sur le destin de quelques personnages qui vont se croiser et se télescoper au cours d'un événement tragique qui intervient après une grosse installation. L'enquête policière sert plus de prétexte à la réunion de tous ces personnages et il nous livre une mise en abîme de ceux-ci. Le rythme est assez lancinant, les personnages ont une évolution impressionnante vu la relative courte durée du film et tous les personnages traités. Un film pour acteurs, certains livrant des prestations d'une intensité et d'une densité assez rare (comme G. Rush B. Hershey ou A. LaPaglia). La mise en scène est assez classique, l'enquête est menée de façon secondaire et son déroulement est peu prenant (malgré une révélation inattendue) par contre, la photo est trop quelconque. Beau film, scénario brillant mais un poil lent. D'autres critiques sur
    Raw Moon Show
    Raw Moon Show

    Suivre son activité 95 abonnés Lire ses 814 critiques

    3,5
    Publiée le 31 mars 2014
    Petit polar australien méconnu. Histoire d'amour vénéneuse, casting de feu, mise en scène d'une élégance et d'un raffinement que j'adore parce qu'elle sert idéalement l'intrigue puissamment psychologique où chacun a toujours quelque chose à cacher surtout lorsque la personne disparue est une psychanalyste... Lantana est à voir toutes affaires cessantes pour les amoureux du genre..
    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 2716 abonnés Lire ses 5 794 critiques

    1,0
    Publiée le 4 mai 2013
    Ma critique porte sur les 30 premières minutes de Lantana car je n'ai pu visionner le film au-délà en raison du profond ennui que m'a provoqué ce faux polar. De plus je ne suis pas parvenu à m'intéresser aux problèmes des personnages.
    Claude DL
    Claude DL

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 1 224 critiques

    3,5
    Publiée le 2 juillet 2021
    Un bon cru australien. Mais attention, les fans de thriller risquent d’être déçus, la résolution de l’affaire de la disparition d’une psy se trouvant essentiellement en arrière plan. Ici, le réalisateur s’intéresse avant tout à la vie de couple et sexuelle des protagonistes, et il faut reconnaître que la psychologie des personnages est magnifiquement rendue, avec des acteurs et actrices rendant le récit très crédible. Original et bien fait.
    Tendax_montpel
    Tendax_montpel

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 631 critiques

    4,0
    Publiée le 29 novembre 2011
    On se surprend à suivre avec un intérêt croissant les vies relativement banales de ces différents personnages. Ils traversent tous une forme de "crise de la quarantaine", cherchent une légitimité et un sens à leur vie, et leurs destins se croisent pour former une sorte de polar. Le rythme n'est franchement pas soutenu mais l'histoire n'en est pas moins intense. Un reproche ? La fin du film, qui apparaît fade au regard du reste.
    Parkko
    Parkko

    Suivre son activité 110 abonnés Lire ses 2 020 critiques

    3,0
    Publiée le 29 décembre 2012
    Quelques années avant FBI : portés disparus, Anthonly LaPaglia officiait déjà pour rechercher des personnes manquantes, mais cette fois-ci du côté de l'Australie. Le début de Lantana (comprendre la première heure en gros) est assez déconcertant car il ne fait que placer tous les éléments du puzzle (personnages, intrigues etc.) qui serviront plus tard à la dramaturgie (policière et sentimentale). C'est un assemblage qui intrigue car on se demande où le réalisateur veut en venir et surtout qu'est-ce que ces personnages ont à faire dans l'histoire qu'il semble nous raconter, car pour certains il faut un certain temps avant d'y arriver. Ensuite, il peut développer à sa guise son scénario une fois que tout est mis en place. Le film s'envole, intrigue, étonne. On pourra bien entendu regretter un manque de mise en scène (ce n'est jamais vraiment par la caméra que Lawrence parvient à créer une quelconque tension dans son film) mais le scénario, pas trop mal ficellé, parvient à capter l'attention. Au final, Lantana sonne comme un thriller pas déplaisant mais qui aurait peut-êrtre mérité un meilleur traitement en terme de mise en scène, afin de voir ce qu'il aurait réellement pu donner. Intéressant tout de même.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top