Mon AlloCiné
    Les Lois de l'attraction
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Les Lois de l'attraction" et de son tournage !

    L'adaptation d'un roman de Bret Easton Ellis

    Les Lois de l'attraction est l'adaptation cinématographique d'un roman de l'Américain Bret Easton Ellis. Cet écrivain culte et controversé, dont les oeuvres provocatrices mettent régulièrement en vedette de jeunes gens en proie à une spirale mêlant sexe, drogue et violence, a déjà vu deux ses écrits adaptés pour le grand écran avec Neige sur Beverly Hills en 1987 (adaptation de Moins que zéro) et American psycho en 2000. Roger Avary, le réalisateur des Lois de l'attraction, adaptera en 2004 un autre roman de Bret Easton Ellis avec Glamorama.

    La rencontre de deux univers

    Pour le producteur Greg Shapiro, Les Lois de l'attraction constitue la rencontre de deux univers forts et singuliers. " D'un côté, Bret Easton Ellis, qui sait faire voler en éclats les apparences des milieux aisés. Et Roger Avary, qui filme les endroits que l'on croyait connaître d'une manière tout à fait innatendue. Au final, vous obtenez une fable acide, drôle et fascinante sur la réalité d'une jeunesse dorée qui n'a que certaines préoccupations en tête."

    D'un film à l'autre...

    Sean Bateman, le personnage incarné par James Van Der Beek dans Les Lois de l'attraction, est le jeune frère de Patrick Bateman, héros d'American psycho, autre adaptation cinématographique d'un roman de Bret Easton Ellis.

    Une distribution de jeunes talents

    Les Lois de l'attraction possède une distribution riche de jeunes acteurs américains prometteurs emmenée par James Van Der Beek, l'interprète principal de la série télévisée Dawson, qui brise ici l'image lisse qu'il a l'habitude de proposer sur petit écran. Au générique des Lois de l'attraction, on retrouve également Shannyn Sossamon, révélée dans Chevalier et 40 jours et 40 nuits, ainsi que Jessica Biel (Summer Catch), Kate Bosworth (Blue crush), Fred Savage (Austin Powers dans Goldmember) ou encore Thomas Ian Nicholas, l'un des joyeux lurons d'American pie.

    Quinze ans de travail...

    Quinze années ont été nécessaires au réalisateur Roger Avary pour donner naissance aux Lois de l'attraction, adaptation sur grand écran d'un sulfureux roman de Bret Easton Ellis. Dès la parution du livre, en 1987, Avary est fasciné et n'a d'autre idée en tête que de mettre en images ce portrait cynique et grinçant de la jeunesse américaine à la fin des années 80. Pour le cinéaste, le roman a aujourd'hui un impact toujours aussi fort qu'il y a quinze ans, l'époque étant toujours placée sous le signe du nihilisme, du refus de toute contrainte sociale et de la recherche de la liberté sociale. Pas question alors de stigmatiser une période précise pour son long métrage. Pour Avary, l'essentiel est de gommer touts les éléments spécifiques à la fin des années 80 pour rendre Les Lois de l'attraction le plus intemporel possible. Résumant le film, le metteur en scène avance qu' "il parle bien sûr de la jeune génération, mais surtout, il lui parle à elle."
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Adieu Les Cons (2020)
    • Conjuring 3 : sous l'emprise du diable (2021)
    • The Father (2020)
    • Le Discours (2020)
    • Drunk (2020)
    • Mandibules (2020)
    • Le Dernier voyage (2020)
    • Demon Slayer - Kimetsu no Yaiba - Le film : Le train de l'infini (2020)
    • ADN (2020)
    • Villa Caprice (2020)
    • Nomadland (2020)
    • Envole-moi (2020)
    • Chacun chez soi (2019)
    • Falling (2020)
    • Promising Young Woman (2020)
    • Méandre (2020)
    • L'Etreinte (2020)
    • L' Oubli que nous serons (2020)
    • Billie Holiday, une affaire d'état (2020)
    • Nobody (2021)
    Back to Top