Notez des films
Mon AlloCiné
    Diabolo Menthe
    note moyenne
    3,6
    459 notes dont 49 critiques
    répartition des 49 critiques par note
    7 critiques
    11 critiques
    23 critiques
    7 critiques
    1 critique
    0 critique
    Votre avis sur Diabolo Menthe ?

    49 critiques spectateurs

    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 735 abonnés Lire ses 3 461 critiques

    3,5
    Publiée le 27 septembre 2013
    Très émouvant retour sur les années de lycée de sa réalisatrice, Diabolo Menthe est un des tout premiers teen-movies ancrés dans les années soixante, comme l’a été American graffiti aux Etats-Unis. Mais ce qui fit réellement du film un phénomène de société et le film culte de toute une génération c’est parce qu’à l’époque de sa sortie Diane Kurys était l’une des seules femmes à connaitre un tel succès en France. C’est justement de son point de vue de femme qu’elle aborde avec énormément de sincérité tout un tas de sujets encore assez tabous et purement féminins tels que les premières règles ou les amours entre adultes et adolescents et des éléments tout aussi subversifs représentatifs de cette époque où la discipline stricte des adultes commençait, cinq ans avant mai 68, à être remis en question par la politisation de la jeunesse. Ajoutez à cela d’excellentes jeunes actrices pleines de vie et une inoubliable musique signée par Yves Simon, et vous obtiendrez cette œuvre intemporelle sur la jeunesse.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 5554 abonnés Lire ses 10 542 critiques

    4,0
    Publiée le 6 janvier 2009
    La fabuleux succès de "Diabolo menthe" tint à ce que la jeunesse de l'èpoque crût se reconnaitre dans cette oeuvre sincère et nostalgique! Pour son premier long mètrage, Diane Kurys rèalise une èvocation fraîche et pètillante des annèes lycèe vues à travers les regards d'adolescentes dans le Paris des annèes 60! En jeune adolescente de 13 ans Eleonore Klarwein est bluffante de vèritè! Rècompensè par le prix Louis-Delluc 1977, ce classique intemporel porte bien l'air du temps, entre lycèe de filles et premiers èmois, en passant par les collants qui remplacent les chaussettes blanches et puis il y a surtout l'inoubliable chanson d'Yves Simon...
    William G.
    William G.

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 74 critiques

    3,5
    Publiée le 22 novembre 2011
    J'ai toujours adoré ce film, ça rapelle la rentrés des classes, c'est sûr c'est une période un peu ancienne pour moi, mais malgrès ça, il laisse un goût mélancolique sur les années "lycée". Bref, à voir absolument.
    Piou38
    Piou38

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 36 critiques

    4,0
    Publiée le 8 septembre 2013
    Je l'ai vu ado, j'adore le voir et le revoir, j'aime le fait que les années 60 soient bien reconstituées.
    Caroline C
    Caroline C

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 367 critiques

    5,0
    Publiée le 18 août 2010
    J'ai découvert ce film à l'adolescence, et malgré les 30 années qui nous séparaient, je me suis sentie très proche du personnage de Anne, de ses doutes, de ses envies, de ses joies et de ses peines. Le lycée, les profs qu'on aime ou qu'on déteste, les affinités avec les copines qui changent au fil du temps, les relations avec la famille... tout sonne tellement juste ! Diabolo menthe, c'est un dosage parfait d'humour et de nostalgie, de petites joies et de vague à l'âme. La musique d'Yves Simon (et surtout son magnifique générique de fin) finissent de nous tirer une petite larme qu'on verse sans trop savoir pourquoi... comme quand on avait 13 ans...
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 2223 abonnés Lire ses 5 117 critiques

    2,5
    Publiée le 14 décembre 2008
    Joli film sur l'adolescence. La force du film est sans doute des avoir coller au plus près d'une vérité même si on a l'impression d'être dans les années 70 plutôt que des années 60 notamment dans les relations enfant-parents. La nostalgie et le retour à cette époque sont parfaitement retranscrise. Cependant la chronique manque de style ; pas vraiment comédie, pas non plus un drame, le tout manque vraiment de caractère.
    nusim
    nusim

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 14 critiques

    5,0
    Publiée le 17 avril 2010
    Cette chronique sur les ados sur l'époque des yéyé est remarquable, et pour moi le meilleur film justement sur les années 60.Prix L.Delluc 1977;il est également l'une des oeuvres majeurs de D.Kurys,sortie àprés le nul des nul 'A ns les petites anglaises'et avant la boom 1 culte avec Sophie Marceau .Je pense que ce type de sujet touche tt le monde,vraiment délicat comme Eléonor Klarwein alors àgée de 13 ans et puis d'une maniére perso, il est un souvenir indélébile de ma vie .... à toi Cécile nos tendres années snif.
    youfahakit
    youfahakit

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 172 critiques

    5,0
    Publiée le 3 juin 2009
    C'était un monde sans portables, heureusement. À voir et revoir. J'ai encore des frissons nostalgiques en entendant certains slows.
    bouldegomme
    bouldegomme

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 23 critiques

    4,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Ce film a beaucoup vieilli mais se regarde toujours avec un bonheur teinté de nostalgie.
    azibaza
    azibaza

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 74 critiques

    5,0
    Publiée le 10 avril 2008
    Il faut d'abord rappeler que le film tourné en 1977 fait revivre une période (1962) qui fait figure de préhistoire en matière d'éducation. Pourtant, pour l'avoir revu 30 ans après sa sortie, il tient la route car il était sincère à l'époque et ça, la sincérité, c'est qq chose qu'on ne peut pas retirer et qui traverse les années. Chaque scène sonne juste. Que les petites filles (oh! pardon, jeunes filles) du 21ème siècle regardent et donnent leur avis. Il me semble qu'il est intemporel.
    Alain D.
    Alain D.

    Suivre son activité 212 abonnés Lire ses 2 302 critiques

    3,0
    Publiée le 17 août 2018
    Cette comédie écrite et réalisée par Diane Kurys nous replonge avec nostalgie dans les années 60 ; le temps des boums, de Nougaro, de JFK et du SLC de Daniel Filipacchi. Son scénario, plutôt inconsistant, nous dépeint l'évolution de deux jeunes filles ados : le lycée, les garçons, l'éveil en politique ... Même si le film a pas mal vieilli, il nous offre de jolies scènes malheureusement trop courtes et trop rares. Heureusement cette comédie nous offre tout de même de belles images, une charmante BO de Yves Simon (avec "petite Anne") et une affiche attractive. Les jeunes actrices font plaisir à voir. Eléonore Klarwein (Anne la cadette) et Odile Michel (l'ainée des sœurs) sont parfaitement naturelles. Quant aux enseignants, Dominique Lavanant en prof de maths et Dora Doll en prof de gym, ils se révèlent assez gratinés.
    Artriste
    Artriste

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 987 critiques

    4,0
    Publiée le 9 juin 2017
    Comédie dramatique d'une simplicité sans nom, Diabolo Menthe est pourtant un film d'une beauté particulière. Sorti en 1977 c'est un film qui m'a marqué durant mon enfance alors que pourtant je suis né une décennie plus tard. Premier film de la réalisatrice Diane Kurys, l'histoire de ces deux sœurs est d'une banalité sans nom, on suit simplement leurs vies durant une année scolaire mais elles sont tellement touchantes toutes les deux que l'on s'attache à elle et que l'on veut découvrir leur évolution. Elles sont toutes les deux très différentes mais ont leur visage d'ange en commun. Anne et Frédérique interprété par Eleonore Klarwein et Odile Michel jouent parfaitement. Les autres acteurs ne sont pas en reste et les personnages qu'ils campent sont tous très bons. J'ai adoré la scène spoiler: ou Pascale nous offre un monologue d'une très grande intensité sur l'affaire de la station de métro Charonne. Les jolies scènes sont nombreuses et l'émotion est présente. On rit parfois quand à d'autres moments nous sommes touchés. La réalisation pour sa part est bonne et la b.o. tout simplement à jamais ancré dans ma mémoire avec le thème principal qui est indémodable et très beau. La fin quant à elle est réussi et clos très bien ce film. Je ne peut que vous conseillez de regarder Diabolo Menthe, un film sans prétention mais qui vous marquera.
    real-disciple
    real-disciple

    Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 1 022 critiques

    3,0
    Publiée le 22 août 2010
    un beau film sur les années lycées, belle musique de fin, actrices convaincantes (Éléonore Klarwein en tete). Cela change des teen movies debiles a l'américaine, ici on est dans l'ame des ados bien caracteristique. De plus le cadre des années 60 est bien rendu (film sorti en 1977)
    Val_Cancun
    Val_Cancun

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 764 critiques

    2,5
    Publiée le 10 octobre 2013
    Une jolie peinture de la société française bien rigide des années 60 pré-mai 68, qui ne manque ni de sincérité, ni de charme, ni de nostalgie (cf générique final d'Yves Simon). Après, ça reste un film générationnel, de filles qui plus est... Perso je suis un mec, j'ai pas connu cette période, donc je suis forcément moins accroché par des problématiques telles que l'émancipation féminine ou les premières règles. D'autant que ce premier film de Diane Kurys souffre d'un manque de rythme, d'une réalisation parfois brouillonne et d'un casting en partie non-professionnel, même si la jeune Eleonore Klarwein est parfaite. Reste une oeuvre intemporelle qui nous rappelle quelques réalités sociales inimaginables de nos jours, dans une époque pourtant pas si lointaine.
    Bertie Quincampoix
    Bertie Quincampoix

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 1 194 critiques

    3,5
    Publiée le 16 août 2015
    Premier film de Diane Kurys, qui obtint le Prix Louis Delluc en 1977, cette chronique adolescente du Paris des années 60 se révèle tendre et nostalgique. Tiré des souvenirs personnels de la cinéaste, le long-métrage décrit le quotidien de jeunes filles s'éveillant entre autres à l'amour et à la politique. Les actrices sont convaincantes – tant les sœurs et leurs camarades que les rôles d'adultes (Tsilla Chelton, Marthe Villalonga, Dora Doll, Dominique Lavanant,...) – et la musique superbe.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top