Mon compte
    La Commune (Paris 1871)
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "La Commune (Paris 1871)" et de son tournage !

    Note d'intention du réalisateur

    "Je voulais que notre film invite certains des participants à vivre la recomposition de la pensée et de la psyché de personnes douées de valeurs politiques et sociales totalement opposées aux leurs. Et de transmettre ce processus au public. Cet aspect de notre film a malheureusement été partiellement perdu dans la version cinéma, mais il demeure une part intégrante de la version longue, et souligne l'expérimentation complexe du film pour, d'un côté soutenir fermement (tout en restant critiques) la Commune, mais de l'autre, de ne pas déshumaniser ses opposants. Étant donné le rôle violent et polarisateur joué par la majorité de la télévision et du cinéma, je crois que ceci constitue un autre aspect important de notre film. Mon espoir est qu'en traversant un processus filmique comme La Commune, on en ressorte avec des perspectives complètement différentes, et que notre conscience des possibilités et contraintes des différentes méthodes cinématographiques s'en trouve significativement développée. Si le film atteint ses objectifs avec succès, cela impliquera que la relation entre notre film et l'acteur / participant, et entre nous et le public, est plus ouverte que ce n'est le cas dans le processus hiérarchique habituel."

    Casting du film

    Le casting du film est composé de 210 participants, pour la plupart des intermittents du spectacle, chômeurs, sans papiers mais aussi de simples citoyens.

    La Commune de Paris

    La guerre avec la Prusse et les états allemands vient de se terminer par une cuisante défaite. L'empereur Napoléon III est fait prisonnier à Sedan et Paris est assiégé. L'armistice est signé le 28 janvier 1871.

    Paris, ville populaire, patriote, qui a proclamé la République le 4 septembre 1870, et qui vient de subir l'épreuve d'un siège de quatre mois, se refuse à accepter cette humiliation. Malgré le soulagement que leur vaut la fin du siège et des pénuries alimentaires, ils se sentent trahis par les gouvernants réfugiés à Bordeaux. Ville républicaine, Paris refuse encore plus les résultats de l'élection d'une Assemblée nationale, le 8 février 1871, au sein de laquelle les députés royalistes constituent une écrasante majorité. Ils choisissent le très modéré Adolphe Thiers, comme président provisoire. La garde nationale parisienne se constitue au début du mois de mars en une fédération, dirigée par un Comité central, qui se veut la "barrière inexorable élevée contre toute tentative de renverser la République".

    L'Assemblée nationale attise les tensions. Elle renonce à revenir à Paris, par peur de la capitale et de ses deux millions d'habitants, majoritairement républicains. Le gouvernement décide donc le 10 mars de s'installer à Versailles. Le conflit est dès lors difficilement évitable entre l'Assemblée et la capitale, qui menace de se constituer en République autonome".

    Le 18 mars 1871, une maladroite tentative militaire de reprendre la ville rebelle échoue face à la résistance populaire. Le 26 mars, Paris élit une "Commune" révolutionnaire. L'utopique aventure de Paris "ville libre" ne durera que soixante-treize jours. Elle se termine tragiquement : la féroce répression versaillaise de la Semaine sanglante, du 21 au 28 mai, fait au minimum de 15 à 20 000 morts. La république, très modérée, ne s'établira en France qu'en 1878.

    Watkins, pape du documenteur

    Peter Watkins peut être considéré comme le pape du documenteur, ce genre si particulier qui mélange le style documentaire à la fiction. Les films de Watkins utilisent ce procédé avec un réalisme et une précision telle que les frontières entre la vérité et la fiction sont parfois très floues. Pour illustrer ceci, on citera en particulier des oeuvres comme La Bombe ou Punishment Park. Le documenteur n'est cependant pas l'apanage de Watkins. Des réalisateurs illustres ont pu s'y essayer de près (Forgotten Silver de Peter Jackson) ou d'un peu plus loin (Incident au Loch Ness avec Werner Herzog ). On peut citer aussi cet incroyable docufiction signé William Karel, Opération lune, dans laquelle le cinéaste arrive à faire croire à la véracité des faits exposés : Neil Armstrong n'aurait jamais posé les pieds sur la Lune, les images diffusées à ce moment là ayant été produites par la NASA avec la complicité de Stanley Kubrick ! Opération lune est pourtant bel et bien un canular et Armstrong a posé les pieds sur la Lune !

    Version longue

    La version longue et intégrale de La Commune (Paris 1871) dure 5h45. Plusieurs scènes importantes et même certains rôles ont disparu de la version de 3h30. Par exemple, la version intégrale contient plusieurs discussions animées où les "acteurs" évoquent le lien entre la Commune de Paris et la société contemporaine. Il ne reste que quelques-unes de ces scènes dans cette version courte.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Titane (2021)
    • Black Widow (2021)
    • Kaamelott – Premier volet (2019)
    • Fast & Furious 9 (2021)
    • Annette (2021)
    • Cruella (2021)
    • Benedetta (2021)
    • Présidents (2021)
    • Désigné Coupable (2020)
    • Mystère à Saint-Tropez (2019)
    • Le Sens de la famille (2020)
    • Old (2021)
    • Les Croods 2 : une nouvelle ère (2020)
    • Nomadland (2020)
    • Pierre Lapin 2 (2021)
    • La Fine fleur (2021)
    • Space Jam - Nouvelle ère (2021)
    • Bloody Milkshake (2021)
    • Un espion ordinaire (2021)
    • The Deep House (2020)
    Back to Top