Mon compte
    Panic sur Florida Beach
    Note moyenne
    3,9
    555 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Panic sur Florida Beach ?

    84 critiques spectateurs

    5
    10 critiques
    4
    28 critiques
    3
    30 critiques
    2
    10 critiques
    1
    3 critiques
    0
    3 critiques
    Trier par :
    Les plus utiles Les plus récentes Membres avec le plus de critiques Membres avec le plus d'abonnés
    Luuuuuuuuc
    Luuuuuuuuc

    9 abonnés 612 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 5 janvier 2024
    « Thanks Mister Hitchcock. »

    Démarrant sur un prétexte plus que sur une histoire solide, un peu à la manière de 1941 (Steven Spielberg, 1979), Panic sur Florida Beach/Matinee est une formidable mise en abyme traitant du cinéma d’horreur et de la culture populaire en général (télévision et comic books), au coeur de la filmographie de Joe Dante.

    Scénarisé par Charles S. Haas (déjà présent sur le scénario de Gremlins 2, 1990, et interprétant ici Mr Elroy), et sur une idée de Jerico Stone (scénariste de J’ai Epousé une Extraterrestre, Richard Benjamin, 1988), le film met en lumière la construction d’un film en spectacle intégral, le tout sur fond de crise des missiles cubains dans une ville balnéaire de Floride (octobre 1962).

    A ce titre, le personnage interprété par John Goodman est à lui seul un plaidoyer pour le cinéma de série Z, et quel plaidoyer ! On sent à travers ce rôle de mentor imposant toute la passion que Joe Dante a pu concevoir étant enfant pour un genre qu’il a lui-même si bien servi. Le casting contient en outre Cathy Moriarty en actrice blasée, Simon Fenton dont l’excellente prestation ne sera hélas pas suivie d’une carrière régulière, et des fidèles de Dante, tels que Robert Picardo, Kevin McCarthy, l’indéboulonnable Dick Miller, William Schallert et John Sayles, par ailleurs scénariste de Piranhas (1978) et Hurlements (1981), les deux premiers films en solo de Joe Dante.

    Déclaration d’amour au cinéma en tant qu’art populaire, Panic sur Florida Beach/Matinee fut paradoxalement un relatif échec commercial à réhabiliter de toute urgence.
    Artriste
    Artriste

    97 abonnés 1 899 critiques Suivre son activité

    2,5
    Publiée le 14 octobre 2023
    Comédie, réalisée par Joe Dante, Panic Sur Florida Beach est un long-métrage plutôt moyen. L'histoire se déroule en octobre 1962, et nous fait suivre deux jeunes frères vivant avec leur maman, fraîchement arrivés dans une nouvelle ville dû au travail de leur père en mission à bord d'un sous-marin de l'US Navy au large de Cuba. C'est alors que le président Kennedy annonce à la télévision la présence de missiles russes à Cuba, faisant craindre le pire à Key West. Alors que toute la ville tombe dans la paranoïa, un producteur vient y présenter son nouveau film d'horreur et profite de la panique générale pour faire sa promotion. Le jeune Gene, passionné d'horreur, se rend avec son petit frère et de nombreux habitants à cette séance d'un nouveau genre. Ce scénario d'une grande richesse au niveau de ses thématiques abordées, nous plonge dans une mise en abyme hélas peu passionnante pendant un peu plus d'une heure et demie. L'intrigue met beaucoup trop de temps avant de réellement décoller. En effet, il faut attendre la dernière demi-heure pour qu'il se passe enfin quelque chose de croustillant. Pourtant, les sujets traités sont nombreux comme la crainte d'un conflit armé, l'absence paternelle, les relations amoureuses adolescentes, sans compter le véritable hommage rendu au cinéma de série B à travers de nombreuses références. Mais tout cela ne parvient pas à toucher. Cela est notamment dû à un ton ne provocant ni tristesse, ni rires. L'humour arrache à peine quelques sourires. La faute à peu de situations propices à exalter les sentiments et à des personnages pas assez approfondis. Si les protagonistes sont tout de même appréciables, ils ne sont pas assez développés pour qu'on s'attache à eux. Les différents rôles sont quand même bien interprétés par une distribution agréable entre John Goodman, Cathy Moriarty, Simon Fenton, Omri Katz, Lisa Jakub, Jesse Lee Soffer, Lucinda Jenney ou encore Robert Picardo, sans oublier l'habituelle présence de Dick Miller. Malheureusement, les échanges entretenus par tous ces individus manquent d'émotions. La faute également à des dialogues peu marquants et pas assez amusants. Si le fond n'est pas très passionnant, la forme est comme toujours de bonne facture avec Joe Dante. Sa réalisation est soignée et créative. De plus, sa mise en scène évolue dans un cadre sympathique et l'époque est parfaitement retranscrite à l'écran. Ce joli visuel est en plus accompagné par une b.o. de qualité signée Jerry Goldsmith, mêlant compositions personnelles et titres originaux se fondant à ravir dans cette période révolue. Cette projection avant-gardiste s'achève sur une fin convenable, venant mettre un terme à Panic Sur Florida Beach, qui, en conclusion, est un film décevant vu la filmographie du cinéaste qui nous à habitués à bien mieux.
    Mia Wallace
    Mia Wallace

    13 abonnés 507 critiques Suivre son activité

    3,0
    Publiée le 28 avril 2023
    Un petit film feel-good de Joe Dante, l'histoire est sympathique, les acteurs sont bons. Le tout est agréable à regarder.
    Lil Sprite
    Lil Sprite

    35 abonnés 505 critiques Suivre son activité

    2,5
    Publiée le 27 avril 2023
    Je reconnais toutes les qualités de ce métrage : son humour, son côté satirique, sa mise en scène.... Mais je n'ai tout simplement pas réussi à rentrer complètement dans le film.
    A voir au moins une fois.
    Michael R
    Michael R

    94 abonnés 1 196 critiques Suivre son activité

    2,5
    Publiée le 7 octobre 2022
    J'étais passé à côté à l'époque et j'ai voulu me faire une séance de rattrapage étant fan absolu de Gremlins, le chef d'œuvre du réalisateur et c'est la douche froide. On sent l'amour du réalisateur pour le cinéma en y projetant ses souvenirs de gosse en les baignant dans une bleuette de gamins pendant la crise de Cuba. Il n'y a pas d'intrigue, c'est plus un film d'ambiance, peu captivant.
    Pascal
    Pascal

    140 abonnés 1 489 critiques Suivre son activité

    3,0
    Publiée le 3 août 2022
    La ressortie de plusieurs des films de Joe Dante, permet de revisiter sa filmographie. On sait que dans les années 80, le cinéaste était considéré comme étant dans le même registre que celui de john Carpenter : les films grands publics d'épouvante inventifs et ingénieux réalisés à peu de frais.

    Aujourd'hui Dante n'a pas la même réputation que celle de Carpenter dont la filmographie est plus accomplie. Il ne faut toutefois pas dédaigner Dante et la cinémathèque française ne s'y ait pas trompé et lui a rendu un hommage mérité.

    " panique sur Florida beach" ne rentre pas dans la catégorie de prédilection de Dante. C'est un hommage au cinéma fantastique à travers l'histoire de jeunes cinéphiles qui rencontrent un petit producteur, sur fond de crise des missiles à Cuba en 1962.

    Charmant et réussi, sans beaucoup de temps mort, " panique..." est dominé par John Goodman, absolument remarquable ( comme toujours).

    " panique..." trouve des points de comparaison avec " ed wood" de Tim Burton et avec " cinéma paraiso" de Tornatore.

    Sans arriver et de loin à la hauteur de l'opus de Tim Burton, il est vrai une de ses meilleures réussites, " panique..." vaut le coup d'oeil pour son casting , sa direction d'acteurs ( les jeunes adolescents sont tous formidables) et son hommage émouvant au cinéma grand public de distraction.

    Une très bonne surprise pour un film qui ne figure pas parmi les titres les plus couramment cités du realisateur. C'est un tort, car c'est sans doute une de ses meilleures réussites.
    Acidus
    Acidus

    664 abonnés 3 681 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 5 avril 2022
    Joe Dante aime le cinéma et lui a maintes fois rendu hommage dans ses films comme c'est le cas avec "Panic sur Florida Beach". Ce dernier n'est pas un coup de coeur pour ma part ni le film le plus connu de son réalisateur. Il mérite pourtant le détour. Outre la qualité de la mise en scène, "Panic sur Florida Beach" dégage de bonnes vibrations malgré le contexte de son histoire (la crise des missiles de Cuba). Les acteurs se donnent corps et âme (mention spéciale à John Goodman) dans cette production typique des années 90. Le long métrage conserve une certaine fraicheur malgré un scénario pas toujours convaincant.
    Hotinhere
    Hotinhere

    473 abonnés 4 832 critiques Suivre son activité

    3,0
    Publiée le 27 janvier 2022
    Joe Dante rend hommage aux series Z de son enfance, à travers cette comédie parodique réjouissante, à l'ambiance sixties très réussie, portée par un John Goodman toujours aussi bon.
    3,25
    Santu2b
    Santu2b

    231 abonnés 1 785 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 8 janvier 2022
    Sorti en 1993, "Panic sur Florida Beach" est le long-métrage le plus attachant du non moins attachant Joe Dante. Après l'échec commercial de la suite de "Gremlins", le cinéaste signe son film le plus intimiste, situé dans un petit cinéma de Floride durant la crise des missiles cubains. Un hommage vibrant aux productions de série B sur fond de panique nucléaire. Un film porté magistralement par John Goodman, en esthète de la salle, dont les tirades sur l'expérience cinématographique font encore frissonner. Une vraie déclaration d'amour à la salle de cinéma.
    pierrre s.
    pierrre s.

    388 abonnés 3 263 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 6 janvier 2022
    Un très bel hommage au cinéma de genre qui se permet au passage une jolie critique de la société américaine.
    Sosa
    Sosa

    7 abonnés 360 critiques Suivre son activité

    3,0
    Publiée le 26 décembre 2021
    J'aime bien le style vestimentaire des années 60.
    J'ai ri quelques jours, pas énormément mais quand même.
    Film plus pour enfants mais les afultes peuvent neanmoins passer un bon moment en le visionnant.
    Pas le meilleur film de Joe Dante mais il faudrait le taff.
    Roub E.
    Roub E.

    819 abonnés 4 909 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 21 novembre 2021
    Superbe déclaration d’amour au cinéma de genre des années 50 60 dont on devine qu’il a bercé l’enfance et d’adolescence de Joe Dante (le faux film est une petite merveille), Panic sur Florida Beach est aussi une déclaration d’amour au cinéma tout court, montré ici comme une magnifique attraction qui procure des sensations qu’on ne peut retrouver nul par ailleurs. En situant son action pendant la crise des missiles de Cuba, il reprend aussi les codes du cinéma paranoïaque américain, mais bien sûr avec le ton légèrement décalé propre au film de Joe Dante. La troupe d’acteur John Goodman en tête s’amuse beaucoup et les jeunes acteurs ne sont pas en reste. Si Joe Dante est un réalisateur sous estimé ce film fait clairement parti de ceux qui sont à découvrir.
    Fabien S.
    Fabien S.

    496 abonnés 4 150 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 1 novembre 2021
    Une très bonne parodie de Joe Dante sur les films de monstres avec John Goodman. Une très bonne pépite.
    Alain D.
    Alain D.

    534 abonnés 3 236 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 12 mars 2021
    Une bonne Comédie réalisée par Joe Dante, avec un excellent John Goodman. Avec de délicates références, il nous offre une belle reconstitution des années 60 américaines. L'action se déroule à Key West en Floride, dans un climat de guerre atomique imminente, avec la crise des missiles de Cuba qui ne se trouve qu'a 100 Kilomètres.
    Après une très longue introduction, façon bluette de Disney, l'histoire prend finalement de la consistance et la fiction se mêle à la réalité pour nous donner quelques sensations, un brin de poésie et une belle mesure de fantastique.
    Max Rss
    Max Rss

    180 abonnés 1 729 critiques Suivre son activité

    3,0
    Publiée le 8 janvier 2021
    Pas de doutes possibles : nous sommes bien chez Joe Dante. C'est original, décalé et surtout, bourré de références au cinéma B et Z des années 50 et 60. Ce "Panic sur Florida Beach", j'ai eu un peu de mal à rentrer dedans. Il m'a fallu un boon quart d'heure avant de pouvoir m'intéresser à ce que je voyais. Après, je me suis laissé prendre au jeu. Je me suis laissé attacher à ses personnages décalés, à cette petite touche d'humour constante et à ces dialogues certes simples, mais bien souvent percutants. Ce que j'attendais de ce film, c'est d'y trouver le meilleur de son réalisateur, ce que je n'ai pas pu trouver. Et pour cause, le passage clé du film, celui sur lequel repose tout l'argument, c'est-à-dire spoiler: la projection du film d'horreur
    , est assez décousu à partir du moment où spoiler: l'ex-petit ami de Sherryl, déguisé en fourmi, sort de ses gonds et vient s'en prendre physiquement à Stan
    . Le pitch était porteur de plein de promesses, certaines sont tenues évidemment, mais comme pas mal de films de Dante, c'est inégal. Malgré tout, ça reste à voir car sortant de l'ordinaire, puis John Goodman s'y amuse comme un petit fou.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top