Mon compte
    Panic sur Florida Beach
    Note moyenne
    3,9
    555 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Panic sur Florida Beach ?

    84 critiques spectateurs

    5
    10 critiques
    4
    28 critiques
    3
    30 critiques
    2
    10 critiques
    1
    3 critiques
    0
    3 critiques
    Trier par :
    Les plus utiles Les plus récentes Membres avec le plus de critiques Membres avec le plus d'abonnés
    septembergirl
    septembergirl

    575 abonnés 1 069 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 8 mai 2014
    Une admirable comédie dramatique à l’excellent scénario, drôle et nostalgique, servi par une mise en scène très inspirée. Une œuvre originale, sincère et touchante, sur fond de crise des missiles nucléaires de Cuba, qui bénéficie d’une très belle atmosphère et photographie, et dans laquelle les années 1960 américaines sont très bien recréées. Une réalisation astucieuse au cours de laquelle Joe Dante, père des "Gremlins", livre un brillant hommage aux séries B horrifiques des années 1950 ainsi qu’au cinéma !
    landofshit0
    landofshit0

    258 abonnés 1 745 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 16 août 2011
    Panic sur florida beach est une véritable déclaration d'amour aux films d'horreur des années 50.Car qui d'autre qu'un amoureux de ce cinéma pourrais faire un film respectant autant l'essence de ce cinéma et de ce qui provoquait chez le spectateur.C'est génial bien ficelé et bourré de petits détails,comme le film projeté dont l'oncle s'est transformé en caddy on dirait presque du Zemeckis.
    Caine78
    Caine78

    6 227 abonnés 7 396 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 17 février 2012
    Quel dommage qu'il n'aie pas eu une carrière à la Spielberg l'ami Joe Dante, car quand je vois ce « Panic à Florida Beach », je me dis (enfin, on le savait déjà, mais ça confirme!) que le Monsieur avait un sacré talent. Car quel régal que cet hommage aux films de séries B qui ont rythmé l'enfance du garçon, et en particulier au mythique William Castle (créateur notamment des fauteuils vibrants histoire de mieux effrayer les spectateurs!). Plaçant d'ailleurs son intrigue lors de la crise des missiles de Cuba afin de contextualiser son récit de manière précise, Dante s'en donne à cœur joie pour évoquer la paranoïa qui animait alors 99% des Américains, le tout sans être méchant, le regard posé étant au contraire toujours tendre. Car c'est bel et bien de cinéma dont l'ami Joe veut surtout parler, et il souhaite le faire à travers la comédie, ce qu'il fait d'ailleurs fort bien. Car les scènes de panique causées par l'angoisse vis-à-vis des potentiels missiles ne sont en définitive jamais des moments dramatiques, mais bien des purs moments d'humour, notamment grâce à une utilisation ingénieuse de la confusion entre fiction et réalité, et ce toujours par l'intermédiaire d'un écran de cinéma. C'est enfin un film sur l'enfance et les premiers émois amoureux, sujet que le réalisateur ne prend pas à la légère en nous offrant deux jolis et sensibles personnages principaux, bien accompagné au passage par la présence d'un John Goodman irrésistible en producteur narcissique mais néanmoins sympathique. Chapeau en tout cas à Carlotta d'avoir eu l'idée de sortir cette petite merveille de nostalgie en DVD et Blu-ray, je ne doute pas que celle-ci aie fait des heureux... A découvrir d'urgence.
    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    1 061 abonnés 4 109 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 4 août 2012
    Ce film qui s’inspire du parcours du producteur et metteur en scène William Castle est une véritable déclaration d’amour au cinéma Z de la part de Joe Dante. Comédie adolescente beaucoup moins nunuche que les traditionnelles séances de bizutages sur les campus américains, « Panic sur Florida Beach » distille une bonne humeur communicative grâce à la formidable présence du pachydermique John Goodman quoi parcourt le film avec son énorme cigare au bec. Il est touchant de voir ce colosse un peu à la manière de Clint Eastwood dans son trop méconnu « Bronco Billy » courir après son rêve de gosse qu’il a décidé de prolonger le plus tard possible. Cet enthousiasme est en général communicatif et il peut soulever des montagnes. Comme le Ed Wood de Tim Burton, Laurence Woolsey se promène avec une joyeuse bande chargée avec lui de créer le climat propice au remplissage des salles où ses films sont projetés. Il est délicieux de voir la polémique montée de toutes pièces pour donner un parfum de scandale à son film de monstres. A la tête de ses acolytes il y a bien sûr la charmante compagne, jouée par la toute sensuelle Cathy Moriarty, qui est tout à la fois charmée et agacée par les pitreries enfantines de son amoureux qui lui fait souvent tirer le diable par la queue. Mais comme Joe Dante est un fin observateur de la société américaine il en profite pour écorner au passage la paranoïa qui s’était emparé de son pays en pleine guerre froide (ici l’épisode de « la baie des cochons »).Les films de science-fiction à coup de petits hommes verts ou d’araignée géantes ne faisaient en vérité qu’attiser la crainte d’une invasion soviétique sans doute dans le but de justifier toutes les actions militaires des States hors de leurs frontières.
    Akamaru
    Akamaru

    2 893 abonnés 4 339 critiques Suivre son activité

    2,5
    Publiée le 29 avril 2014
    Au même titre qu'un Steven Spielberg ou qu'un Robert Zemeckis,Joe Dante est un cinéaste phare des divertissantes années 80,à l'exception notable que ces films n'ont pas rencontrés le même succès. Ceci étant,il est temps d'apprécier cet hommage aux séries B métaphoriques des années 50. Celles de Roger Corman par exemple. Celle où l'imminence d'une catastrophe nucléaire était évoquée à travers des fourmis géantes. Celle où le frisson naissait au milieu de salles de cinéma nouvellement équipées de grands écran et de fauteuils vibrants. "Panic sur Florida Beach"(1993)est donc un hommage à cet âge d'or,par le biais d'un fait réel (la crise des missiles de Cuba)et par le regard d'adolescents. C'est aussi cela qui étonne. Le fait que Joe Dante ait conservé cette part d'innocence lui permet de très bien parler des premiers émois amoureux et de la camaraderie. John Goodman en émule fauché d'Hitchcock est très amusant. Le film subit son rythme incertain,et sa folie parfois incontrôlée,péchés mignons de Dante.
    🎬 RENGER 📼
    🎬 RENGER 📼

    6 451 abonnés 7 301 critiques Suivre son activité

    3,0
    Publiée le 2 juin 2011
    Joe Dante nous offre ici un vibrant hommage au cinéma Hollywoodien des années 50/60, celui où, durant la Guerre Froide, les cinéastes (et producteurs) profitèrent de la paranoïa suscitée par le conflit pour réaliser des films d'épouvante et de science-fiction tous plus surprenants et invraisemblables les uns que les autres (Tarantula - 1955). Un véritable régal pour les cinéphiles puisque le film se déroule quasi intégralement dans une salle de cinéma et que le cinéaste nous a restitué une ambiance typique des années 60, entre la crise de Cuba, le conflit opposant les Russes et les Américains, ajoutez à cela les références au cinéma de genre, les Séries B et Z, voir Bis, avec le film "Mant ! - L’Homme-fourmi", clin d'oeil évident au film Them ! - Des monstres attaquent la ville (1954). Un hommage au cinéma genre et surtout au producteur/réalisateur William Castle, voilà ce que nous réserve cette séduisante comédie, portée par l'excellent John Goodman.
    Eselce
    Eselce

    1 257 abonnés 4 238 critiques Suivre son activité

    2,0
    Publiée le 2 mai 2017
    Bof. En dehors de la séance de cinéma avec la fourmis, que j'ai trouvé bien réalisée et distrayante, il n'y a pas grand chose à voir. Le contexte des missiles de Cuba est exploité pour le cinéma d'horreur et témoigner des dangers du nucléaire sans plus de conviction. En dehors de John Goodman plus que convaincant, les acteurs sont très moyens et peu amusants. Pas terrible !
    cylon86
    cylon86

    2 324 abonnés 4 430 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 10 novembre 2014
    Avec ce film trop peu reconnu, Joe Dante livre un hommage aussi drôle que sincère au cinéma de série B des années 50 et 60 sur fond de la crise des missiles à Cuba. Soit l'histoire d'un adolescent friand de cinéma qui voit un réalisateur qu'il admire débarquer dans sa ville pour y présenter son nouveau film intitulé "Mant", l'histoire d'un homme qui fusionne avec une fourmi à cause de radiations nucléaires. Dans la peau de ce réalisateur innovateur qui truffe la salle de cinéma d'effets pour accentuer l'effroi des spectateurs (à l'instar de William Castle) et qui se révèle être, au fond, un grand gamin, John Goodman est parfait. Si parfois le film est inégal, c'est un véritable plaisir de voir Dante multiplier les hommages au genre (le film dans le film est parfaitement réussi) et de s'amuser à y glisser des moments de folie dont lui seul a le secret. C'est bien simple, "Panic sur Florida Beach" transpire l'amour du cinéma et c'est avec délice que l'on s'y plonge.
    MC4815162342
    MC4815162342

    376 abonnés 1 489 critiques Suivre son activité

    3,0
    Publiée le 29 avril 2014
    Panic sur Florida Beach est un film sympathique sans plus, un petit divertissement avec un bon John Goodman, de bon effets spéciaux et une histoire pas hyper folichonne mais qui se laisse volontiers regarder.
    Bruno65
    Bruno65

    26 abonnés 802 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 20 juillet 2011
    Pas une merveille de comédie,mais un hommâge plutôt amusant de l'Amérique des 60's et des films de série B voire Z.Dominée de la tête et des épaules par J.Goodman cabotin et truculent à souhait.
    Timothé Poulain
    Timothé Poulain

    64 abonnés 507 critiques Suivre son activité

    3,0
    Publiée le 28 juillet 2012
    Très drôle et très subtile satire de l'American way of life et de la panique qui s'était emparée des USA dans les 60. Un film réellement intelligent avec des scènes très marquantes !
    lhomme-grenouille
    lhomme-grenouille

    3 207 abonnés 3 170 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 11 janvier 2018
    Ah ! Joe Dante ! Je n’arrête pas de vanter les mérites de ce mec là et je me rends compte au final qu’encore aujourd’hui, je laisse pas mal de ces films de côté, ne prenant même pas la peine de les voir tous. C’est le hasard qui m’a d’ailleurs planté devant cette « Panique à Florida Beach », et pour le coup, je loue le hasard ! Ah mais quel régal ! L’air de rien, ils sont peu nombreux ces films qui se replongent dans les années 1960 et qui parviennent à singer les codes de ce cinéma sans sombrer eux-mêmes dans ses lourdeurs. Pour le coup, c’est justement le piège qu’évite ce film de Joe Dante. Il parvient à rendre hommage à une époque et à un genre tout en parvenant à développer un message autant corrosif qu’évident. Encore une fois, comme le sale gosse qu’il est, Joe Dante va profiter de cette nouvelle intrigue pour renverser la table et donner le beau rôle à une adolescence lucide sur le monde, pétrie de bons sentiments, le tout dans un spectacle très gentiment iconoclaste, filou et coquin. Moi en tout cas je me suis régalé avec ce film là. C’est à la fois une belle déclaration d’amour au cinéma tout en sachant se montrer doucement irrévérencieux. Moi, ça, j’adore. Alors après, ce n’est que mon point de vue. Donc si vous n’êtes pas d’accord et que vous voulez qu’on en discute, n’hésitez pas et venez me retrouver sur lhommegrenouille.over-blog.com. Parce que le débat, moi j’aime ça… ;-)
    Yetcha
    Yetcha

    787 abonnés 4 318 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 15 juillet 2011
    Bon, un titre français un fois encore lamentable mais heureusement, le nom du réalisateur nous laisse plonger dans un univers dont lui seul a le secret. Les 60's sont parfaitement recréées et les hommages au cinéma de cette époque très touchants. Une vraie belle histoire sur fond d'incident nucléaire réel. Un excellent Joe Dante.
    pierrre s.
    pierrre s.

    383 abonnés 3 253 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 6 janvier 2022
    Un très bel hommage au cinéma de genre qui se permet au passage une jolie critique de la société américaine.
    this is my movies
    this is my movies

    653 abonnés 3 087 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 31 juillet 2016
    Un film de J. Dante est toujours un pur régal et ce film méconnu donc culte en est la nouvelle illustration. Il y fait montre une nouvelle fois de son extraordinaire cinéphilie et rend hommage aux films qui l'ont marqués dans sa jeunesse avec une dévotion, un amour et un respect qui force l'admiration. Le rythme est toutefois un peu plus mou que d'habitude, la nostalgie prenant un peu de place mais il ne perd pas le fil de son histoire et dresse le portrait d'ados qui mêle tendresse et affection réelle (et non pas mercantile comme aujourd'hui). J. Goodman est excellent, les gamins formidables, le film monte en pression avant un final explosif et palpitant. Très beau film, miroir du cinéma au reflet acide mais déclaration d'amour à celui-ci en même temps, un travail d'équilibriste brillant et passionnant. D'autres critiques sur
    Les meilleurs films de tous les temps
    Back to Top