Notez des films
Mon AlloCiné
    Panic sur Florida Beach
    note moyenne
    3,9
    450 notes dont 72 critiques
    répartition des 72 critiques par note
    9 critiques
    26 critiques
    24 critiques
    7 critiques
    3 critiques
    3 critiques
    Votre avis sur Panic sur Florida Beach ?

    72 critiques spectateurs

    septembergirl
    septembergirl

    Suivre son activité 488 abonnés Lire ses 1 069 critiques

    4,0
    Publiée le 8 mai 2014
    Une admirable comédie dramatique à l’excellent scénario, drôle et nostalgique, servi par une mise en scène très inspirée. Une œuvre originale, sincère et touchante, sur fond de crise des missiles nucléaires de Cuba, qui bénéficie d’une très belle atmosphère et photographie, et dans laquelle les années 1960 américaines sont très bien recréées. Une réalisation astucieuse au cours de laquelle Joe Dante, père des "Gremlins", livre un brillant hommage aux séries B horrifiques des années 1950 ainsi qu’au cinéma !
    landofshit0
    landofshit0

    Suivre son activité 196 abonnés Lire ses 1 745 critiques

    4,5
    Publiée le 16 août 2011
    Panic sur florida beach est une véritable déclaration d'amour aux films d'horreur des années 50.Car qui d'autre qu'un amoureux de ce cinéma pourrais faire un film respectant autant l'essence de ce cinéma et de ce qui provoquait chez le spectateur.C'est génial bien ficelé et bourré de petits détails,comme le film projeté dont l'oncle s'est transformé en caddy on dirait presque du Zemeckis.
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 1765 abonnés Lire ses 4 339 critiques

    2,5
    Publiée le 29 avril 2014
    Au même titre qu'un Steven Spielberg ou qu'un Robert Zemeckis,Joe Dante est un cinéaste phare des divertissantes années 80,à l'exception notable que ces films n'ont pas rencontrés le même succès. Ceci étant,il est temps d'apprécier cet hommage aux séries B métaphoriques des années 50. Celles de Roger Corman par exemple. Celle où l'imminence d'une catastrophe nucléaire était évoquée à travers des fourmis géantes. Celle où le frisson naissait au milieu de salles de cinéma nouvellement équipées de grands écran et de fauteuils vibrants. "Panic sur Florida Beach"(1993)est donc un hommage à cet âge d'or,par le biais d'un fait réel (la crise des missiles de Cuba)et par le regard d'adolescents. C'est aussi cela qui étonne. Le fait que Joe Dante ait conservé cette part d'innocence lui permet de très bien parler des premiers émois amoureux et de la camaraderie. John Goodman en émule fauché d'Hitchcock est très amusant. Le film subit son rythme incertain,et sa folie parfois incontrôlée,péchés mignons de Dante.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 3487 abonnés Lire ses 7 267 critiques

    4,0
    Publiée le 17 février 2012
    Quel dommage qu'il n'aie pas eu une carrière à la Spielberg l'ami Joe Dante, car quand je vois ce « Panic à Florida Beach », je me dis (enfin, on le savait déjà, mais ça confirme!) que le Monsieur avait un sacré talent. Car quel régal que cet hommage aux films de séries B qui ont rythmé l'enfance du garçon, et en particulier au mythique William Castle (créateur notamment des fauteuils vibrants histoire de mieux effrayer les spectateurs!). Plaçant d'ailleurs son intrigue lors de la crise des missiles de Cuba afin de contextualiser son récit de manière précise, Dante s'en donne à cœur joie pour évoquer la paranoïa qui animait alors 99% des Américains, le tout sans être méchant, le regard posé étant au contraire toujours tendre. Car c'est bel et bien de cinéma dont l'ami Joe veut surtout parler, et il souhaite le faire à travers la comédie, ce qu'il fait d'ailleurs fort bien. Car les scènes de panique causées par l'angoisse vis-à-vis des potentiels missiles ne sont en définitive jamais des moments dramatiques, mais bien des purs moments d'humour, notamment grâce à une utilisation ingénieuse de la confusion entre fiction et réalité, et ce toujours par l'intermédiaire d'un écran de cinéma. C'est enfin un film sur l'enfance et les premiers émois amoureux, sujet que le réalisateur ne prend pas à la légère en nous offrant deux jolis et sensibles personnages principaux, bien accompagné au passage par la présence d'un John Goodman irrésistible en producteur narcissique mais néanmoins sympathique. Chapeau en tout cas à Carlotta d'avoir eu l'idée de sortir cette petite merveille de nostalgie en DVD et Blu-ray, je ne doute pas que celle-ci aie fait des heureux... A découvrir d'urgence.
    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    Suivre son activité 563 abonnés Lire ses 3 529 critiques

    4,0
    Publiée le 4 août 2012
    Ce film qui s’inspire du parcours du producteur et metteur en scène William Castle est une véritable déclaration d’amour au cinéma Z de la part de Joe Dante. Comédie adolescente beaucoup moins nunuche que les traditionnelles séances de bizutages sur les campus américains, « Panic sur Florida Beach » distille une bonne humeur communicative grâce à la formidable présence du pachydermique John Goodman quoi parcourt le film avec son énorme cigare au bec. Il est touchant de voir ce colosse un peu à la manière de Clint Eastwood dans son trop méconnu « Bronco Billy » courir après son rêve de gosse qu’il a décidé de prolonger le plus tard possible. Cet enthousiasme est en général communicatif et il peut soulever des montagnes. Comme le Ed Wood de Tim Burton, Laurence Woolsey se promène avec une joyeuse bande chargée avec lui de créer le climat propice au remplissage des salles où ses films sont projetés. Il est délicieux de voir la polémique montée de toutes pièces pour donner un parfum de scandale à son film de monstres. A la tête de ses acolytes il y a bien sûr la charmante compagne, jouée par la toute sensuelle Cathy Moriarty, qui est tout à la fois charmée et agacée par les pitreries enfantines de son amoureux qui lui fait souvent tirer le diable par la queue. Mais comme Joe Dante est un fin observateur de la société américaine il en profite pour écorner au passage la paranoïa qui s’était emparé de son pays en pleine guerre froide (ici l’épisode de « la baie des cochons »).Les films de science-fiction à coup de petits hommes verts ou d’araignée géantes ne faisaient en vérité qu’attiser la crainte d’une invasion soviétique sans doute dans le but de justifier toutes les actions militaires des States hors de leurs frontières.
    🎬 RENGER 📼
    🎬 RENGER 📼

    Suivre son activité 2764 abonnés Lire ses 6 206 critiques

    3,0
    Publiée le 2 juin 2011
    Joe Dante nous offre ici un vibrant hommage au cinéma Hollywoodien des années 50/60, celui où, durant la Guerre Froide, les cinéastes (et producteurs) profitèrent de la paranoïa suscitée par le conflit pour réaliser des films d'épouvante et de science-fiction tous plus surprenants et invraisemblables les uns que les autres (Tarantula - 1955). Un véritable régal pour les cinéphiles puisque le film se déroule quasi intégralement dans une salle de cinéma et que le cinéaste nous a restitué une ambiance typique des années 60, entre la crise de Cuba, le conflit opposant les Russes et les Américains, ajoutez à cela les références au cinéma de genre, les Séries B et Z, voir Bis, avec le film "Mant ! - L’Homme-fourmi", clin d'oeil évident au film Them ! - Des monstres attaquent la ville (1954). Un hommage au cinéma genre et surtout au producteur/réalisateur William Castle, voilà ce que nous réserve cette séduisante comédie, portée par l'excellent John Goodman.
    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 1404 abonnés Lire ses 4 430 critiques

    4,0
    Publiée le 10 novembre 2014
    Avec ce film trop peu reconnu, Joe Dante livre un hommage aussi drôle que sincère au cinéma de série B des années 50 et 60 sur fond de la crise des missiles à Cuba. Soit l'histoire d'un adolescent friand de cinéma qui voit un réalisateur qu'il admire débarquer dans sa ville pour y présenter son nouveau film intitulé "Mant", l'histoire d'un homme qui fusionne avec une fourmi à cause de radiations nucléaires. Dans la peau de ce réalisateur innovateur qui truffe la salle de cinéma d'effets pour accentuer l'effroi des spectateurs (à l'instar de William Castle) et qui se révèle être, au fond, un grand gamin, John Goodman est parfait. Si parfois le film est inégal, c'est un véritable plaisir de voir Dante multiplier les hommages au genre (le film dans le film est parfaitement réussi) et de s'amuser à y glisser des moments de folie dont lui seul a le secret. C'est bien simple, "Panic sur Florida Beach" transpire l'amour du cinéma et c'est avec délice que l'on s'y plonge.
    MC4815162342
    MC4815162342

    Suivre son activité 309 abonnés Lire ses 1 489 critiques

    3,0
    Publiée le 29 avril 2014
    Panic sur Florida Beach est un film sympathique sans plus, un petit divertissement avec un bon John Goodman, de bon effets spéciaux et une histoire pas hyper folichonne mais qui se laisse volontiers regarder.
    Timothé Poulain
    Timothé Poulain

    Suivre son activité 57 abonnés Lire ses 506 critiques

    3,0
    Publiée le 28 juillet 2012
    Très drôle et très subtile satire de l'American way of life et de la panique qui s'était emparée des USA dans les 60. Un film réellement intelligent avec des scènes très marquantes !
    Bruno65
    Bruno65

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 766 critiques

    3,5
    Publiée le 20 juillet 2011
    Pas une merveille de comédie,mais un hommâge plutôt amusant de l'Amérique des 60's et des films de série B voire Z.Dominée de la tête et des épaules par J.Goodman cabotin et truculent à souhait.
    Legion666
    Legion666

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 349 critiques

    4,0
    Publiée le 5 août 2011
    Il arrive parfois qu'on achète un film et lorsqu'on le regarde, ça n'est vraiment pas le film auquel on s'attendait! Je pensais voir un petit film d'horreur et j'ai vu un très belle hommage aux 60's... John Goodman est excellent et avec Gremlins, ce film est tout simplement le meilleur de Joe Dante!
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 1959 abonnés Lire ses 4 639 critiques

    3,0
    Publiée le 23 septembre 2011
    Un hommage parodique mais sincère et affectueux au cinéma horrifique de série B des Roger Corman et des William Castle sur fond de paranoïa de nucléaire et du charme rétro des années 60 par le réalisateur de "Gremlins". L'ensemble est inégal, surtout sur le plan du rythme, mais les références cinéphiliques citées ci-dessus, quelques répliques franchement hilarantes (surtout dans les films d'horreur projetés, géniale la réplique du général sur le vendeur de chaussures !!!), des scènes amusantes, des personnages attachants et la bonhomie de John Goodman rendent cette oeuvre inclassable malgré tout très sympathique et même émouvante d'autant plus que l'on sent que c'est avec le regard d'un enfant que le cinéaste a réalisé cela.
    Serge Riaboukine
    Serge Riaboukine

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 946 critiques

    1,5
    Publiée le 15 septembre 2010
    Je m'attendais à autre chose. Il faut supprimer ce film de la catégorie "épouvante - horreur" ! J'imaginais voir fiction et réalité, humour et horreur se confondre... Il faudra se contenter d'une petite comédie dont l'intérêt baisse du début à la fin.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 6213 abonnés Lire ses 10 701 critiques

    3,0
    Publiée le 28 juillet 2011
    Comme son hèros, Joe Dante ètait adolescent au moment de l'affaire de la baie des Cochons et il raffolait des films d'horreur! il a donc largement puisè dans ses souvenirs pour tourner cette comèdie nostalgique en forme d'hommage qui raconte les premiers èmois amoureux d'un jeune garçon et la panique de toute une ville lors d'une folklorique sèance de cinèma! Avec humour et tendresse, Dante accumule les mini-catastrophes autour de l'avant-première de "Mant", modeste film d'èpouvante sur les mèsaventures d'un homme fourmi! Montrant comment dègènèrent les artifices mis en place dans la salle par John Goodman, artifices destinès à pimenter la projection, il ètablit un parallèle entre les innocents frissons suscitès par le cinèma et la peur rèelle d'un bombardement atomique! Une vision cinèphile de l'apocalypse dans une comèdie sixties survoltèe...
    tomPSGcinema
    tomPSGcinema

    Suivre son activité 411 abonnés Lire ses 3 323 critiques

    3,5
    Publiée le 29 juin 2014
    Pas l’œuvre la plus connue dans la filmographie de Joe Dante, mais cela n’empêche pas "Panic sur Florida Beach" d’être un très bon divertissement, bien au contraire. John Goodman s’avère excellent dans le rôle de ce réalisateur de film d’horreur qui veut montrer, dans une bourgade de Floride, un nouveau système de projection de films appelé le Rumble Rama (qui consiste notamment à faire trembler les fauteuils de la salle durant les scènes clés du film), alors quand même temps les américains viennent tout juste de découvrir des missiles nucléaires soviétiques à Cuba. On est en présence d’un vibrant hommage au cinéma des années 50-60 et l’on sent que Joe Dante s’est fait plaisir durant le tournage. Sa mise en scène est amusante, il y a des répliques bien rigolotes et le casting s’en donne à cœur joie. Un long-métrage qui est bien sympathique à visionner et qui mériterait d’être un peu plus reconnu par le grand-public.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top