Notez des films
Mon AlloCiné
    La Planète sauvage
    note moyenne
    3,8
    784 notes dont 70 critiques
    répartition des 70 critiques par note
    21 critiques
    26 critiques
    13 critiques
    4 critiques
    5 critiques
    1 critique
    Votre avis sur La Planète sauvage ?

    70 critiques spectateurs

    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 5858 abonnés Lire ses 10 610 critiques

    3,5
    Publiée le 25 janvier 2011
    il a fallu quatre annèes de travail pour rèaliser, dans des studios tchèques, "La planète sauvage" avec des dessins de Roland Topor! C'est un long-mètrage de science-fiction qui relate les mèsaventures du peuple des Oms, rèduits en esclavage par des crèatures gèantes! Le film n'ètait pas spècialement destinè aux enfants, mais atteignait un public plus large que celui de l'hermètique "Thèâtre de M. et Mme Kabal" de Borowczyk! On connait le style graphique de Topor (qui avait dèjà dessinè ses "Escargots" pour Laloux), où le trait tient une place aussi importante que le volume et la couleur, sinon plus! Malgrè la collaboration prestigieuse d'animateurs tchèques des studios de Prague (le film ètant une coproduction franco-tchècoslovaque), il semble que la technique du "papier dècoupè en phases" adoptè par Laloux n'ait pas ètè perfectionnèe au point de donner toute la souplesse nècessaire aux personnages de Topor, et certaines sèquences s'en ressentent quelque peu! Quoi qu'il en soit, "La planète sauvage", film ambitieux et rare, restera une date dans l'histoire de l'animation française avec la musique obsèdante d'Alain Goraguer...
    lhomme-grenouille
    lhomme-grenouille

    Suivre son activité 2115 abonnés Lire ses 3 132 critiques

    5,0
    Publiée le 21 décembre 2009
    Certes l'animation et le dessin en destabiliseront plus d'un. Ces pourtant de ces deux singularités que cette "planète sauvage" tire tout son charme et tout son pouvoir d'envoûtement. Regardez le, et vous verrez que ce film vous habitera plus longtemps que vous ne pouvez l'imaginer.
    Arthur Debussy
    Arthur Debussy

    Suivre son activité 82 abonnés Lire ses 611 critiques

    2,5
    Publiée le 20 mai 2012
    Un dessin animé original, français (et tchèque) qui plus est, mais malheureusement un peu trop court et pas assez développé pour en faire un réel chef-d'oeuvre. L'animation est bancale mais vu les moyens habituellement alloués à ce genre de long métrages indépendants ça n'est guère surprenant, et il est donc difficile d'émettre un quelconque reproche à ce sujet. Surtout que le talent de Roland Topor nous permet aisément d'oublier les contraintes techniques en nous faisant voyager vers cette étrange planète Ygam peuplée de Draags et d'Oms. «La Planète Sauvage» fonctionne comme une métaphore de l'humanité (les Draags sont des êtres humanoïdes, intelligents et rationnels à la civilisation très développée), tout en la projetant dans une situation tout autre de la nôtre : les Oms (nos vrais semblables) ne sont qu'une espèce animale parmi tant d'autres. Le scénario de Laloux construit autour de cette idée est donc intéressant mais ne brille pas par son audace, surtout que l'intrigue qui sert de trame au film est linéaire et archétypique (l'éternelle révolte contre l'oppression). Ce sont surtout les dessins surréalistes de Roland Topor qui s'avèrent inoubliables! Comme l'évoque Fabrice Blin, la « naïveté cruelle » de son coup de crayon donne toute sa profondeur à «La Planète Sauvage», et font de cette aventure un singulier mélange de rêve et de cauchemar éveillé. Il convient aussi de souligner l'imagination foisonnante du dessinateur : des plantes toutes plus bizarres les unes que les autres poussent à la surface d'Ygam, et un bestiaire tout aussi riche et extraordinaire peuple ce monde. Finalement les séquences les plus poétiques sont les moments où l'on s'écarte du récit, où René Laloux nous permet de contempler à notre guise les magnifiques dessins de Roland Topor. Sans oublier l'excellente BO, dont la magnifique musique signée Alain Goraguer (aux relents psychédéliques) participe pleinement du charme de ce long métrage! S'il n'est pas un chef-d'oeuvre absolu «La Planète Sauvage» est toutefois d'une grande beauté, et s'avère tout simplement incontournable pour qui se risquerait à parler d'animation. [2/4] http://artetpoiesis.blogspot.fr/
    CineRepertoire.free.fr
    CineRepertoire.free.fr

    Suivre son activité 131 abonnés Lire ses 1 364 critiques

    3,5
    Publiée le 12 novembre 2013
    En 1973, La Planète sauvage fit l'effet d'une petite révolution. C'était l'un des premiers films d'animation et de science-fiction qui n'étaient pas exclusivement dédiés aux enfants. À la réalisation : René Laloux, peintre et sculpteur ; aux dessins, Roland Topor, initiateur du mouvement Panique ; au scénario : Laloux et Topor, d'après un livre de Stefan Wul, Oms en série. Le résultat est atypique. Sur le fond, les auteurs ont développé un petit conte philosophique, centré sur la place de l'homme dans le monde. Dans ce film d'animation, l'être humain est dominé par plus grand, plus fort et plus savant que lui. Les événements invitent à relativiser tout sentiment de supériorité et à se méfier de l'idée de toute-puissance, qui ouvre la voie au totalitarisme. Le récit milite pour une approche humble du monde, pour une appréhension intelligente des différences, et dessine à la fin un rêve d'harmonie. Laloux et Topor inscrivent leur propos dans une longue tradition qui remonte à Montaigne, Voltaire, Swift... Sur la forme, le film possède une réelle étrangeté. Le rythme est assez lent et le style visuel, très singulier. En dessinant les décors et les créatures d'une planète fictive, Topor a laissé libre cours à son imagination et fait jaillir une poésie bizarre, qui a toujours quelque chose d'un peu monstrueux.
    Vrakar
    Vrakar

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 366 critiques

    3,0
    Publiée le 15 mars 2013
    Si les graphismes et l'animation sont plus que datés et inesthétiques, si les voix sont très naïves, la musique funk/jazz plus que d'époque (néanmoins excellente), les différents thèmes plutôt survolés que vraiment développés, cet univers psychédélique est un véritable appel à la réflexion, à la méditation prônée par les draags. Toutefois, le final plombe cruellement l'ensemble. Et ils eurent beaucoup d'enfants...
    Shinny
    Shinny

    Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 248 critiques

    3,5
    Publiée le 8 décembre 2013
    Magnifique! Peut-être un peu trop de musique psychédélique inspirée des courants rock des A60-70, et peut-être aussi un peu lent dans la première moitié du film, mais l'histoire et les dessins valent le détour! On a l'impression de suivre les aventures de Terre dans des tableaux digne de Dali! En revanche les plans restent souvent très classiques avec les personnages au centre. Terre est ce petit homme un peu innocent comme Candide qui apprend à se découvrir et à exister avec la fuite, l'expérience et la science. Un joli conte qui montre l'importance du nombre, de la cohésion pour se révolter et devenir assez menaçant pour vivre en paix.
    babar3
    babar3

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 532 critiques

    5,0
    Publiée le 31 décembre 2011
    Un beau film d'animation avec des extraordinaires dessins de Topor. Sur le plan métaphorique, cette histoire d'esclavage de celui qui est plus faible est un classique du cinéma et est toujours réalisé. Quand à la réalisation elle est bien orchéstré.
    peypino
    peypino

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 1 088 critiques

    2,0
    Publiée le 4 juin 2011
    ce film d'animation de sf vaux surtout pour son originalité . son histoire et son traitement ne sont clairement pas destiné aux plus jeunes! techniqement cela a beaucoup vieilli a voir tout de même! a quand le remake!?
    burrows28
    burrows28

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 233 critiques

    5,0
    Publiée le 24 mai 2008
    Des dessins et une animation étrange qui font tous le charme de ce film.Les effets sonores sont particulièrement bien trouvés.Un film d'une grande beauté.
    Vinyleapolis
    Vinyleapolis

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 90 critiques

    5,0
    Publiée le 28 janvier 2014
    Très très beau dessin animé. Si j'ai des enfants, eux aussi le regarderont, tout comme les Miyasaki.
    Outburst
    Outburst

    Suivre son activité 100 abonnés Lire ses 517 critiques

    0,5
    Publiée le 24 septembre 2011
    J'ai tout simplement détesté, du début à la fin. Je trouve les dessins affreusement laids, l'ambiance et la musique sont insupportables, c'est beaucoup trop long et même si l'histoire est plutôt sympa ben ça ne m'a pas convaincu.
    Shékiinä .
    Shékiinä .

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 678 critiques

    4,0
    Publiée le 26 décembre 2014
    Un film d'animation original qui fait réfléchir, ce n'est pas du divertissement simplet pour la masse. Film d'animation SF, français, des années 70, et avec une musique (envoûtante) et un graphisme très rock prog, ce qui est d'autant plus singulier.
    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 2260 abonnés Lire ses 5 684 critiques

    4,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Voici tout à fait le type de film d'animation qu'on aimerait voir plus souvent au cinéma. Certes au niveau technique c'est un peu dépassé mais l'histoire est poétique et originale. Intelligent et prenant La Planète sauvage est une très belle oeuvre.
    Frederic S.
    Frederic S.

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 62 critiques

    5,0
    Publiée le 25 février 2013
    Le film qui a tué le concept du psychédélisme, autant par le graphisme que par la musique Jazz Rock d'Alain Goraguer. Post-surréaliste, pré-cyberpunk/manga. Avec la voix fascinante de feu Jean Topart... Chef d'oeuvre fonfateur... GLOBAL JAZZALIST sur ton moteur de recherche
    Wagnar
    Wagnar

    Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 1 363 critiques

    4,0
    Publiée le 23 juillet 2020
    Bien avant les japonais, René Laloux abordait déjà en 1973 le thème de la science-fiction dans le monde de l'animation avec la Planète Sauvage. La France n'est pas réputée pour avoir fait beaucoup de longs-métrage d'animation au XXème siècle. Mais elle a quand même produit durant ce siècle quelques oeuvres particulières et souvent remarquables. La Planète Sauvage est tout d'abord un dessin animé tout à fait atypique, très éloigné de l'univers disney, que ce soit dans le ton ou dans l'aspect visuel. Aucune trace d'humour (ou presque) et le film conserve continuellement un côté très sérieux. Il brille surtout par la qualité de ses dessins et par la poésie qui s'en dégage et que l'on retrouvera dans Gandahar, autre oeuvre de René Laloux. Dégageant une atmosphère psychédélique, l'histoire offre une réflexion sur la société en général. Un message de paix qui était en très vogue à l'époque par la communauté hippie. Au final, la Planète Sauvage demeure une très grande réussite du cinéma d'animation. Sa poésie reste intacte et son message toujours d'actualité car on sait hélas qu'il y a et aura toujours la guerre ainsi que des hommes mal intentionnés qui continueront d'asservir des plus faibles qu'eux.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top