Mon compte
    Le Sergent noir
    Bande-annonce Le Sergent noir
    5 septembre 2007 en salle | 1h 50min | Western
    Date de reprise 5 septembre 2007
    De John Ford
    |
    Par James Warner Bellah, Willis Goldbeck
    Avec Woody Strode, Billie Burke, Juano Hernandez
    Titre original Sergeant Rutledge
    Presse
    5,0 2 critiques
    Spectateurs
    3,8 148 notes, 24 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Arizona, 1881. Le Sergent Rutledge, soldat noir, est accusé du viol d'une jeune fille blanche et du meurtre de son père. Il est alors jugé en cours martiale. Qui de l'accusation, qui dresse un portrait accablant et raciste du sergent, ou de Mary Beecher, seul témoin à décharge, saura convaincre le juge et faire éclater la vérité ?

    Bande-annonce

    Le Sergent noir Bande-annonce VO 2:26
    Le Sergent noir Bande-annonce VO
    22 075 vues

    Interview, making-of et extrait

    Les cowboys noirs vus par Hollywood 10:34
    Les cowboys noirs vus par Hollywood
    4 976 vues

    Dernières news

    Les cowboys noirs à Hollywood, ça donne quoi ?
    News - Interviews
    samedi 6 novembre 2021
    Des 7 Mercenaires à Django Unchained, comment Hollywood a représenté les cowboys noirs oubliés de l'Histoire américaine
    News - Interviews
    Oubliés des livres d’histoire des Etats-Unis, la présence des cowboys afro-américains est aussi très rare sur grand écran.…
    jeudi 3 juin 2021

    Acteurs et actrices

    Woody Strode
    Rôle : Sergent Braxton Rutledge
    Billie Burke
    Rôle : Mrs Fosgate
    Juano Hernandez
    Rôle : Sergent Matthew Luke Skidmore
    Willis Bouchey
    Rôle : Colonel Otis Fosgate

    Critique Presse

    • Africultures.com
    • Les Inrockuptibles

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    Critiques Spectateurs : ils ont aimé

    Meilleures critiques les plus utiles
    Plume231
    Plume231

    3 364 abonnés 4 639 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 20 août 2009
    Un très beau plaidoyer contre l'intolérance où le réalisateur John Ford montre que le racisme n'est pas forcèment qu'une affaire de paroles menaçantes ou de grands gestes bléssants mais qui peut aussi au contraire s'exprimer par de petits gestes (voir le soldat qui se bouche le nez à l'approche de l'accusé au début du film !) ou de petites paroles. Par raconter son récit, Ford utilise la méthode des flash-backs qu'il utilisera deux ...
    Lire plus
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 25 janvier 2014
    Parmi la filmographie de John Ford, Le sergent noir fait figure de film détonant, surtout à l'époque de sa sortie, en 1960, où les noirs américains bataillent pour la reconnaissance de leurs droits civiques. Ford, souvent qualifié à tort de conservateur, fait preuve d'audace en réalisant un film courageux et humaniste. Il utilise abondamment le flashback, ce qui facilite et agrément aisément la compréhension du scénario, au lieu de se ...
    Lire plus
    Benjamin A
    Benjamin A

    626 abonnés 1 922 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 26 mai 2014
    John Ford est alors en fin de carrière lorsqu’il nous livre « Le sergent noir», un western humaniste où l’on suit le procès autour d’un sergent noir accusé de viol défendu par un lieutenant dans une situation mal embarquée. Le film s’ouvre dès le début sur le procès militaire où l’on découvre les différents protagonistes, de l’accusé de noir aux deux avocats et John Ford construira son film avec différents flash-back ...
    Lire plus
    AMCHI
    AMCHI

    4 822 abonnés 5 932 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 25 octobre 2010
    Beau plaidoyer de Ford pour la tolérance et contre les préjugés ; avec Les Cheyennes il rendit hommage aux Indiens avec Le Sergent noir c'est aux noirs qu'il rend hommage mais de façon moins appuyé et plus sobre. Sans être le plus connu ni le plus grand film de John Ford Le Sergent noir n'en reste pas moins un remarquable film qui offre un beau rôle à Woody Strode (le sergent noir en question) et comme pour L'Homme qui tua Liberty Valance ...
    Lire plus

    Photos

    Secrets de tournage

    Retour en arrière

    Pour ce film de procès, Ford utilise la technique du flash-back, qu'il emploiera aussi, notamment, dans L'Homme qui tua Liberty Valance.

    Qu'importe l'ivresse, tant que l'on joue bien

    Woody Strode raconte que John Ford , insatisfait des répétitions avec pour la scène où son personnage est blessé par balle, entreprit de donner plus de naturel à la scène. Pour ce faire, il énivra l'acteur la veille et charga un assistant de le maintenir dans cet état jusqu'au moment de filmer. La gueule de bois conséquente qui imprégna son jeu sembla pleinement satisfaire Ford.

    Le choix de John Ford

    Woody Strode, connu également par la suite pour son apparition dans Spartacus , n'avait jusqu'alors interprété que des rôles mineurs (comme dans La Gloire et la peur et Panique à bord) Il fut choisi par John Ford pour le rôle principal malgré l'avis du studio Warner, qui souhaitait engager un acteur de couleur plus connu tel que Sydney Poitier (L'Homme qui tua la peur ) ou Harry Belafonte (Le Monde, la chair et le diable ). Les deux hommes tourn Lire plus

    Infos techniques

    Nationalité U.S.A.
    Distributeur -
    Année de production 1960
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 6 anecdotes
    Budget -
    Date de reprise 05/09/2007
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 23 594

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Pour découvrir d'autres films : Meilleurs films de l'année 1960, Meilleurs films Western, Meilleurs films Western en 1960.

    Commentaires

    • beautifulfreak
      Un western humaniste de John Ford avec un héros noir dans une dénonciation de la justice expéditive pétrie de préjugés racistes.
    Back to Top