Mon compte
    Liverpool
    Bande-annonce Liverpool
    5 août 2009 en salle / 1h 24min / Drame
    De Lisandro Alonso
    Par Lisandro Alonso, Salvador Roselli
    Avec Juan Fernández (II), Giselle Irrazabal, Nieves Cabrera
    L'extrait
    Presse
    3,2 9 critiques
    Spectateurs
    2,4 24 notes dont 8 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Au milieu de l'océan Atlantique, Farrel demande au capitaine du cargo sur lequel il travaille l'autorisation de descendre à terre : il veut se rendre là où il est né pour savoir si sa mère respire encore. Farrel a travaillé comme marin les vingt dernières années de sa vie. Il s'est soûlé à en rouler par terre et a toujours payé les femmes qu'il a eues. Il ne s'est fait aucun ami. Une fois parvenu au hameau enneigé où il a vécu ses premières années, il découvre que sa mère vit toujours mais également que la famille compte une personne de plus.

    Dernières news

    1ères séances : les "G.I. Joe" en mode mineur
    NEWS - Box Office
    mercredi 5 août 2009

    Acteurs et actrices

    Juan Fernández (II)
    Rôle : Farrel
    Giselle Irrazabal
    Rôle : Analia
    Nieves Cabrera
    Rôle : Tujilo
    Casting complet et équipe technique

    Critique Presse

    • Les Inrockuptibles
    • Cahiers du Cinéma
    • Le Monde
    • TéléCinéObs
    • Première
    • Télérama
    • Dvdrama
    • Positif
    • Studio Ciné Live

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    9 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    velocio
    velocio

    Suivre son activité 729 abonnés Lire ses 2 643 critiques

    5,0
    Publiée le 5 août 2009
    La première fois que j'ai entendu parler de Lisandro Alonso, c'était en 2001, à Cannes, après que certains cobayes aient été voir son premier film, "la libertad". J'ai donc entendu parler d'un film où, pendant plus d'une heure, on voit un bûcheron à l'oeuvre dans une forêt. Passionnant, me suis-je dit, et je ne suis pas allé le voir. Par contre, 3 ans après, est sorti "Los Muertos" que je suis allé voir et que j'ai beaucoup aimé. ...
    Lire plus
    norman06
    norman06

    Suivre son activité 180 abonnés Lire ses 1 453 critiques

    1,0
    Publiée le 23 août 2009
    Ce film a des qualités certaines, à commencer par une beau travail photographique et une cohérence thématique et esthétique. Mais ce minimalisme naturaliste a ses limites, surtout trois décennies après Duras, Akerman ou Wenders : plans séquences étirés à n'en plus finir, quête existentielle sous forme de road movie, absence d'enjeu dramatique réel. Plus rien n'est ici novateur. Le plus pénible est surtout cette impression de ...
    Lire plus
    Eowyn Cwper
    Eowyn Cwper

    Suivre son activité 57 abonnés Lire ses 1 988 critiques

    3,0
    Publiée le 9 mai 2020
    Alonso ne simule pas le documentaire : il fait tout ce que le genre ne montrerait pas. De cinématographique, il ne garde que le montage, & encore, seulement les coupures ; au sein d’un même plan, le temps ne doit pas être distordu & c’est bien ce qui rend Liverpool insupportable. S’il n’y a pas de film désagréable dans l’absolu, celui-ci fait de son mieux pour démontrer le contraire. En revanche, le réalisateur a du ...
    Lire plus
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 1 804 abonnés Lire ses 4 019 critiques

    0,5
    Publiée le 6 août 2009
    La Terre de feu est enneigée. C'est beau. Parfois, des lapins gris viennent courir sur cette immensité immaculée. Ce sont les moments les plus palpitants de Liverpool, le film de l'argentin Lisandro Alonso, d'où tout ressort dramatique est exclu. Les plans fixes se succèdent. Un marin, descendu à terre, marche, mange, dort, échange quelques paroles anodines (le film n'est pas muet !), puis boit quelques gouttes d'alcool parce qu'il fait ...
    Lire plus
    8 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secrets de tournage

    Liverpool à Cannes

    Liverpool a été présenté en 2008 au Festival de Cannes, dans le cadre de la Quinzaine des Réalisateurs. Le cinéaste argentin est un grand habitué du festival puisque tous ses longs métrages ont été présentés sur la Croisette. Le premier, La Libertad, a été sélectionné à Un Certain Regard. Les deux suivants, Los Muertos et Fantasma ont été projetés à la Quinzaine des Réalisateurs.

    Cercle polaire... et cercle familial

    Lisandro Alonso précise ses intentions : "Je voulais marcher sur les traces d'un homme qui respire avec peine et qui ne peut plus avoir, dorénavant, de contacts avec les autres. Je voulais tenter de savoir et de montrer ce qui se passait dans sa tête pleine de ténèbres, de souvenirs flous et de gueules de bois. Je voulais filmer son visage lorsqu'il apprend qu'il a un nouveau, très proche, parent, plus jeune que lui, qui vit dans la même vil Lire plus

    Voyage, voyage...

    L'essentiel du film a été tourné en Terre de feu, autour d'Ushuaia, la région la plus australe du monde. Le réalisateur se souvient : "A la différence de mes films précédents tournés en général en quatre semaines ou un peu moins, nous avons disposé de deux mois, en plein hiver, dans la ville la plus proche du Pôle Sud, en plein froid, en plein dans la neige, la forêt et la mer, en compagnie d'un alcoolique qui revient chez lui vingt ans aprè Lire plus
    4 Secrets de tournage

    Infos techniques

    Nationalités Espagne, Argentine, Pays-Bas
    Distributeur Zootrope Films
    Récompenses 6 nominations
    Année de production 2008
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 4 anecdotes
    Box Office France 2 204 entrées
    Budget -
    Langues Espagnol
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 121 692

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Commentaires

    Voir les commentaires
    Back to Top