Notez des films
Mon AlloCiné
    Women Without Men
    Bande-annonce Women Without Men
    13 avril 2011 / 1h 35min / Historique, Drame
    De Shirin Neshat, Shoja Azari
    Avec Shabnam Tolouei, Arita Shahrzad, Pegah Ferydoni
    Titre original Zanan-e Bedun-e Mardan
    Bande-annonce
    Presse
    3,1 18 critiques
    Spectateurs
    3,1 73 notes dont 18 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    1953, sur fond de coup d'état iranien orchestré par la CIA, le destin de 4 femmes converge vers un magnifique verger synonyme pour elles d'indépendance, de réconfort et d'amitié.
    Women Without Men Bande-annonce VO 1:36
    Women Without Men Bande-annonce VO
    71440 vues

    Acteurs et actrices

    Shabnam Tolouei
    Rôle : Munis
    Arita Shahrzad
    Rôle : Fakhri
    Pegah Ferydoni
    Rôle : Faezeh
    Orsolya Tóth
    Rôle : Zarin
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • 20 Minutes
    • L'Express
    • L'Humanité
    • La Croix
    • Le Figaroscope
    • Le Journal du Dimanche
    • Positif
    • TéléCinéObs
    • Télérama
    • Brazil
    • Libération
    • Paris Match
    • Studio Ciné Live
    • Cahiers du Cinéma
    • Le Monde
    • Première
    • Critikat.com
    • Les Inrockuptibles

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    18 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    jfharo
    jfharo

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 1 232 critiques

    0,5
    Publiée le 24 avril 2011
    Après le navrant Somewhere primé au même festival , que dire de ce film inclassable et soporifique et sans saveur .Tarantino déconne un max ...
    Gérard Delteil
    Gérard Delteil

    Suivre son activité 94 abonnés Lire ses 1 539 critiques

    2,0
    Publiée le 20 mars 2013
    Les films iraniens dénonçant la condition des femmes dans ce pays sont très à la mode en Occident, même si, comme celui-ci, ce sont de "faux films iraniens" tournés par des exilés dans d'autres pays. On aimerait voir autant de films dénonçant la condition des femmes dans certaines régions des Etats unis où pullulent les sectes religieuses machistes... Tout en surfant sur une mode qui instrumentalise la condition des femmes au service ...
    Lire plus
    velocio
    velocio

    Suivre son activité 504 abonnés Lire ses 2 304 critiques

    3,0
    Publiée le 30 octobre 2011
    "Women without men" est un faux film iranien : l'artiste vidéaste et photographe Shirin Nashat est certes iranienne, mais elle a quitté l'Iran pour les Etats-Unis depuis longtemps. Il en est de même pour Shoja Azari, autre artiste vidéaste qui a collaboré à la réalisation du film. De même, les comédien(ne)s sont des exilé(e)s, l'une d'elle étant même hongroise. Quant au film, il est financièrement allemand, autrichien, français, ...
    Lire plus
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 1199 abonnés Lire ses 3 471 critiques

    3,0
    Publiée le 16 avril 2011
    Connue dans le monde entier pour son travail de photographe et de vidéaste, l'iranienne Shirin Neshat, qui a quitté son pays en 1979, se lance pour la première fois dans le long-métrage de fiction avec Women without Men, Lion d'argent au dernier Festival de Venise. Situé au moment du coup d'état militaire de 1953, le film aborde le thème de la condition féminine dans la société iranienne, sujet plus que jamais d'actualité aujourd'hui. ...
    Lire plus
    18 Critiques Spectateurs

    Photo

    Secret de tournage

    En leur mémoire

    Women without men est dédié à tous les Iraniens décédés qui ont combattu pour que l'Iran soit un pays libre et démocratique, depuis la Révolution Constitutionnelle qui date de 1906 au Mouvement Vert de 2009 (qui fait suite aux dernières élections présidentielles iraniennes).

    Neshat, artiste vidéaste et photographe

    Shirin Neshat est avant tout une photographe et artiste vidéaste. Depuis plus de 10 ans, elle réalise des installations vidéo sur des sujets très différents comme les rapports entre hommes et femmes, le dogmatisme religieux ou l'autodétermination culturelle. Elle a tourné aussi quelques bandes vidéo dont Turbulent (1998) qui a remporté le Lion d’Or à la 48ème Biennale de Venise. Ses œuvres ont été exposées notamment à Paris, New York, Athènes, Lo... Lire plus

    Shahrnush Parsipur

    A l'origine, Women Without Men est l'adaptation d'un livre éponyme écrit par Shahrnush Parsipur, une des plus célèbres auteures iraniennes de l'époque contemporaine. Parsipur a subi plusieurs années d'emprisonnement et a dû ensuite s'exiler aux États-Unis. La nouvelle a été interdite en Iran depuis sa publication. L'écrivaine apparaît en outre au début du film sous les traits d'une mère maquerelle.

    Dernières news

    66e Mostra de Venise : le Palmarès
    NEWS - Festivals
    samedi 12 septembre 2009

    Infos techniques

    Nationalités français, italien, autrichien, ukrainien, allemand, iranien
    Distributeur KMBO
    Récompenses 4 nominations
    Année de production 2009
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 12 anecdotes
    Box Office France 23 031 entrées
    Budget -
    Langues Perse, Anglais
    Format production 35 mm
    Couleur Couleur
    Format audio Dolby
    Format de projection -
    N° de Visa 117859

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2009, Les meilleurs films Historique, Meilleurs films Historique en 2009.

    Commentaires

    • apfelsaft
      En 1953, dans un Iran politiquement instable, quatre femmes que tout séparait vont se trouver et partager un moment de vie. Une ode subversive et poignante. Ma critique complète ici
    • ArtEtEssai
      Un bon sujet qui ne devrait pas déplaire aux férus d'histoire et qui rappelle qu'avant la révolution iranienne à la fin des années 70 et sa confiscation par l'ayatollah Khomeiny, il y a eu un Iran moins religieux et conscient des enjeux économiques liés au pétrole pour le pays.
    Voir les commentaires
    Back to Top