Mon compte
    Le Grand Georges (TV)
    Le Grand Georges (TV)
    Date de sortie inconnue / 1h 30min / Drame
    De François Marthouret
    Par Patrick Rotman
    Avec Xavier Gallais, Marie Denarnaud, Philippine Pierre-Brossolette
    Spectateurs
    3,2 13 notes dont 4 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Georges Guingouin fut le premier maquisard de France. Premier, parce que le plus précoce, il prit le maquis dès l’été 40. Premier parce qu’à la Libération, il dirigeait dans le Limousin, le plus grand maquis de France (20 000 hommes). De Gaulle a dit de celui qu’on appelait "le préfet du maquis" ou le "Tito du Limousin" qu’il était "l’une des plus belles figures de la Résistance". Or, ce compagnon de la Libération va être l’objet dans les années cinquante d’un double procès. De la part de ses anciens camarades communistes, qui le traînent dans la boue avec les pires méthodes staliniennes. Devant la justice où d’anciens collaborateurs l’accusent de crimes commis sous l’Occupation.

    Acteurs et actrices

    Xavier Gallais
    Rôle : Georges Guingouin
    Marie Denarnaud
    Rôle : Henriette Guingouin
    Philippine Pierre-Brossolette
    Rôle : Françoise
    Vincent Winterhalter
    Rôle : Malot
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    mazou31
    mazou31

    Suivre son activité 60 abonnés Lire ses 1 173 critiques

    3,0
    Publiée le 22 janvier 2013
    Téléfilm sans éclat mais qui a le mérite de rappeler quelques pages d’histoire… déchirées — attitude des dirigeants du PCF pendant et après la guerre, ostracisme à l’égard d’un héros dont de Gaulle disait « l’une des plus belles figures de la Résistance », résurgence de quelques pourritures collaborationnistes qui relèvent la tête qu’ils ont sauvée (ex. Maurice Papon) — et la lâcheté des politiques (déjà !). ...
    Lire plus
    Gérard Delteil
    Gérard Delteil

    Suivre son activité 126 abonnés Lire ses 1 740 critiques

    2,0
    Publiée le 9 janvier 2013
    Idéologiquement, Le grand Georges s'inscrit dans la tradition des films de résistance qui encensent les communistes... comme patriotes. C'est à dire des communistes comme la bourgeoisie les aime bien, du moins aujourd'hui, ceux qui ont choisi de se "battre pour la France" et non pour la révolution. En 1942 ou dans les années cinquante, sous Vichy puis pendant la guerre froide, évidemment, c'était autre chose. Mais aujourd'hui, ça ne ...
    Lire plus
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 21 novembre 2014
    film émouvant et juste .. rappeler l'histoire de ce personnage de combat et ses "démélés" tragiques avec son parti d'origine est nécessaire
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 10 janvier 2013
    Georges Guingouin est un héros de la résistance et un modèle d’intégrité. Quelle déception que ce téléfilm mal filmé, mal joué, au scénario et aux dialogues nuls. Quand va t’on cesser d’oser produire et montrer au public des daubes pareilles ? J’ai tenu 10 minutes avant de zapper, pourtant c’est une histoire, celle de ma région, qui me touche particulièrement. L’histoire de ce personnage exceptionnel et celle de ses ...
    Lire plus
    4 Critiques Spectateurs

    Photo

    Infos techniques

    Nationalité France
    Distributeur -
    Année de production 2011
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Télefilm
    Secrets de tournage -
    Budget 3 000 000 €
    Langues Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Commentaires

    • Daniel T.
      Ces deux dernières critiques me navrent. Georges Guingoin était un idéaliste qui croyait pouvoir critiquer le parti communiste de l'intérieur et il en a été exclu, comme beaucoup d'autres (certains en sont mort). Ce modeste film, prenant et pas mal joué, montre la perversité du parti pendant et après la dernière guerre. Le stalinisme n'est pas mort et quelques nostalgiques essaient encore de nos jour de réécrire l'histoire de cette sombre période.
    Voir les commentaires
    Back to Top