Notez des films
Mon AlloCiné
    Pieta
    10 avril 2013 / 1h 44min / Drame
    De Kim Ki-duk
    Avec Lee Jung-Jin, Min-soo Jo, Ki-Hong Woo
    Nationalité sud-coréen
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    2,7 23 critiques
    Spectateurs
    3,0 217 notes dont 51 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Interdit aux moins de 12 ans avec avertissement
    Abandonné à sa naissance, Kang-do est un homme seul qui n’a ni famille, ni ami. Recouvreur de dettes sans pitié et sans compassion, il menace ou mutile les personnes endettées dans un quartier destiné à être rasé. Un jour, Kang-do reçoit la visite d’une femme qu’il ne connaît pas et qui lui dit être sa mère. Pour la première fois de sa vie, le doute s’installe en lui…
    Distributeur Pretty Pictures
    Récompenses 1 prix et 3 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 2012
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 31/01/2001
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 9 anecdotes
    Budget 200000 $
    Langues Coréen
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Regarder ce film

    En VOD
    À découvrir sur
    Acheter ou louer sur CANAL VOD
    ARTE Boutique Location dès 3,99 € HD
    Canal VOD Achat dès 7,99 €
    UniversCiné Location dès 2,99 €
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    Pieta Bande-annonce VO 1:54
    Pieta Bande-annonce VO
    251580 vues

    Acteurs et actrices

    Lee Jung-Jin
    Rôle : Kang-Do
    Min-soo Jo
    Rôle : Mi-sun
    Ki-Hong Woo
    Rôle : Hoon-chul
    Eun-jin Kang
    Rôle : L’épouse de Hoon-chul
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    Emile Strogonoff
    Emile Strogonoff

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 95 critiques

    2,5
    Publiée le 10 avril 2013
    Crevard ayant morflé tout moujingue, le retour d'une daronne qu'on espérait plus vient chambouler l'existence blécharde du héros. Plutôt salopin sur les bords, celui-ci perd les pédales et fait l'expérience du doute. "Et si je m'étais gouré"... Un scénar à l'esthétique bien ripolinée mais qui souffre de conformisme dans la réalisation. Les adeptes de la rédemption expresse prendront leur pied, les autres le perdront...
    Flore A.
    Flore A.

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 518 critiques

    5,0
    Publiée le 11 avril 2013
    Film bouleversant et extrêmement noir qui m'a scotchée de la première scène très réussie jusqu'à la dernière. Une critique féroce de la banalisation de la violence en Corée et du pouvoir de l'argent qui en est la cause ... et le récit d'une vengeance savamment orchestrée, le tout bien servi par des acteurs impeccables. On ressent la haine, les désespoirs, ... Les premières rencontres entre les 2 héros sont une vraie réussite ...
    Lire plus
    Alice L
    Alice L

    Suivre son activité 93 abonnés Lire ses 162 critiques

    0,5
    Publiée le 11 avril 2013
    Pretentieux, ennuyeux, vide... Autant de raisons pour éviter ce film! Moi qui suis habituellement fan de kim ki duk j ai cru mourir d ennui...
    wesleybodin
    wesleybodin

    Suivre son activité 530 abonnés Lire ses 3 864 critiques

    2,5
    Publiée le 24 mars 2013
    (...) Avec de si solides bases, Kim Ki-Duk a juste loupé le coche et est passé à côté du choc émotionnel qu’il désirait déclencher. Un petit raté auquel il ne faudra retenir que le démarrage divinement orchestré et l’interprétation parfaite de l’acteur principal.
    51 Critiques Spectateurs

    Photos

    17 Photos

    Secret de tournage

    Le cri du Lion

    Pieta a obtenu le Lion d'Or au Festival de Venise 2012 et a concouru pour représenter la Corée du Sud pour l'Oscar du meilleur film étranger. A noter que Kim Ki-duk est le premier Coréen à obtenir la statuette dorée vénitienne. Le Sud-Coréen avait déjà obtenu une récompense dans la ville des amoureux, le Lion d'Argent du meilleur réalisateur en 2004 pour Locataires.

    Pietà ?

    La Pietà, aussi appelée vierge de pitié, est une représentation artistique de la Vierge Marie tenant la dépouille de Jésus-Christ sur ses genoux une fois descendu de la croix. Ce thème chrétien a inspiré de nombreux artistes avant Kim Ki-duk, de Michel-Ange à Delacroix en passant par Van Gogh. Martin Scorsese distille également ce thème dans ses films, notamment dans A tombeau ouvert où Patricia Arquette tient Nicolas Cage sur ses genoux à la man... Lire plus

    Kim chasse les marchands du temple

    Si Jésus a chassé les marchands du temps afin de se dresser contre le pouvoir de l'argent, Kim Ki-duk compte reprendre le flambeau en dénonçant cela dans Pieta : "L’argent met inévitablement les individus à l’épreuve dans une société capitaliste. Et ceux-ci sont obsédés par le fantasme selon lequel l’argent rend tout possible. L’argent est la raison principale des incidents qui se passent aujourd’hui dans le monde. Dans ce film, deux personnes qu... Lire plus

    Dernières news

    "Pieta" Lion d'Or à Venise et candidat à l'Oscar du Meilleur film étranger
    NEWS - Festivals
    jeudi 13 septembre 2012
    "Pieta", réalisé par Kim Ki-duk et Lion d'Or de cette 69ème Mostra de Venise, représentera la Corée du Sud pour l'Oscar du...
    69e Mostra de Venise : le palmarès !
    NEWS - Festivals
    samedi 8 septembre 2012
    "Pieta", du Sud-Coréen Kim Ki-duk et sensation forte du festival, remporte le Lion d'or de cette 69e Mostra de Venise. Joaquin...
    4 news sur ce film

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2012, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2012.

    Commentaires

    • elriad
      Grand amateur du cinéma sud-Coréen, voici encore un film dont l'ossature est la vengeance, un thème récurent dans le cinéma de là-bas, dont le plus emblématique et remarquable reste j'ai rencontré le diable. Sombre et violent, ce Pieta offre une vision mystique de l'expiation dont la scène finale portée par une musique sacrée en illustre tout le propos. Dramaturgé comme une tragédie, cet excellent film au premier abord difficile assume avec maîtrise son sujet et livre une partition forte, bouleversante et émotionnelle.
    • michmonde
      Dommage qu' Autorits spoile car c'est l'avis le plus nuancé ici.Le film n'est ni nul ni génial.On aurait simplement espéré moins de lenteurs stériles et plus de subtilité dans l'acheminement et les revirements de situations.Kim Ki-Duk mise, ici, sur un aspect dramatique intense, déprimant même, à force de surenchère dans la misère sociale mais, hélas, sans jamais réussir à réellement nous remuer les tripes.Avec, de surcroît, quelques scènes improbables, très préjudiciables pour ce genre qui se réclame habituellement d'un réalisme absolu.Reste le jeux, très sobre et talentueux, des deux acteurs principaux qui empêche l'ennui total, de par leur sincère conviction. C'est là, me semble-t-il le seul élément marquant.Je ne sais à quel niveau il se situe dans la filmographie conséquente de Kim Ki-Duk, ne connaissant pas les autres, mais celui-ci ne m'a pas dissuadé de voir les autres car on y trouve quand même pas mal de potentiel.Nul doute qu'il y ait mieux...
    • Hirokane
      Mauvais. Dommage. Le cinéma coréen se complait en ce moment, et se vautrer dans la boue ne peut pas attirer de la compassion.
    • saskatchewan
      @Laurent C : D'accord avec toi ... C'est un autre cinéma ... Autre chose que tous ces navets français.
    • saskatchewan
      Moi aussi j'ai adoré ... Film très dur, vu au BIFFF à Bruxelles. Juste après PIETA ai vu CONFESSION OF MURDER, provenant aussi de la Corée du Sud... G E N I A L !!!
    • Autorits
      Attention spoilers:Dès le début, le ton est posé : ambiance désenchantée, prédéterminisme social…Mais surtout, rencontre avec Min soo Jo une formidable actrice au regard intense. L'introduction du personnage énigmatique qu'elle incarne est une des meilleure que j'ai vu depuis longtemps au cinéma.Dommage que le film assez manichéen ne soit pas à la hauteur de sa remarquable première demi-heure. Le changement de comportement de Kang-Do est amené sans subtilité et au final, on a encore affaire à un énième film de vengeance sud-coréen. Mon carton rouge serait la scène où un des clients du recouvreur de dettes lui dit qu’il veut être estropié des deux mains parce qu’il attend un enfant…J’ai trouvé ça tellement grossier !Loin de moi l'idée de vouloir refaire le film, mais pourquoi par exemple ne pas avoir davantage développé un aspect à peine évoqué à la fin de Pieta ? A savoir l'affection naissante de Mi-Sun pour le bourreau de son enfant? Le voir réellement devenir à ses yeux un fils de substitution aurait été assez subversif je trouve mais j'imagine que là n'était pas le thème que le réal voulait traiter.Reste une direction des acteurs maitrisés et une atmosphère bien installée. Mon film préféré de Kim Ki-duk demeure cependant toujours Time.
    • Christoblog
      On adorera ou on détestera.J'ai adoré.Ma critique en googlant "Christoblog Pieta"
    • Laurent C.
      La Corée..........Un pays du "GRAND" cinéma, je suis fan
    • james93
      Le meilleur film de Kim Ki-duk - de loin- depuis Locataires !
    • VASSAL
      PIETA TRANSPIRE LE DESESPOIR AU POINT D'ETRE PARFOIS PATHETIQUE AVEC TROP DE VIOLENCE POUR S'EMBOURBE DANS LE GROTESQUE. FVH
    • TheJaeger
      je veux le voir !!!
    • royal-biarritz
      Enfin !!!
    • Wilyrah
      Kim Ki-duk est de retour :)
    Voir les commentaires
    Back to Top