Mon compte
    Paterson
    Bande-annonce Paterson
    21 décembre 2016 en salle | 1h 58min | Comédie, Drame, Romance
    De Jim Jarmusch
    |
    Par Jim Jarmusch
    Avec Adam Driver, Golshifteh Farahani, Rizwan Manji
    Presse
    4,1 33 critiques
    Spectateurs
    3,6 2938 notes, 247 critiques
    VOD
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Paterson vit à Paterson, New Jersey, cette ville des poètes, de William Carlos Williams à Allen Ginsberg, aujourd’hui en décrépitude. Chauffeur de bus d’une trentaine d’années, il mène une vie réglée aux côtés de Laura, qui multiplie projets et expériences avec enthousiasme et de Marvin, bouledogue anglais. Chaque jour, Paterson écrit des poèmes sur un carnet secret qui ne le quitte pas…

    Regarder ce film

    En VOD / Blu-Ray, DVD
    Canal VOD
    Canal VOD
    Location dès 2,99 €
    Regarder
    Hopikid
    Hopikid
    Disponible en HD
    Location dès 2,99 €
    Regarder
    VIVA
    VIVA
    Disponible en HD
    Location dès 2,99 €
    Regarder
    Service proposé par Service proposé par le CNC Service proposé par le ministère de la culture

    Bande-annonce

    Paterson Bande-annonce VO 1:59
    Paterson Bande-annonce VO
    504 660 vues

    Interview, making-of et extrait

    Paterson BONUS VF "Réactions du public" 1:07
    Paterson BONUS VF "Réactions du public"
    1 092 vues

    Dernières news

    Sorties cinéma : Assassin's Creed règle leur compte aux premières séances !
    News - Box Office
    Assassin's Creed s'empare naturellement des premières séances parisiennes cette semaine : le très attendu film de Justin…
    mercredi 21 décembre 2016
    Assassin's Creed, À fond, Beauté cachée... Les sorties de la semaine !
    News - Vu sur le web
    Anecdotes de tournage, notes d'intention, informations cinéphiles : chaque semaine, découvrez les coulisses des sorties…
    mercredi 21 décembre 2016
    Festival Cinéma et Musique de Film : Paterson primé à La Baule
    News - Festivals
    Créé par Christophe Barratier et présidé cette année par Richard Berry, le 3e Festival Cinéma et Musique de Film de La Baule…
    lundi 14 novembre 2016
    Premier Contact, Papa ou maman 2, Les Animaux Fantastiques... Les 20 photos ciné de la semaine !
    News - Vu sur le web
    Amy Adams et Jéremy Renner face aux aliens dans "Premier Contact", l'afficheImax des Animaux Fantastiques, les photos de…
    samedi 29 octobre 2016

    Acteurs et actrices

    Adam Driver
    Rôle : Paterson
    Golshifteh Farahani
    Rôle : Laura
    Rizwan Manji
    Rôle : Donny
    Trevor Parham
    Rôle : Sam

    Critiques Presse

    • L'Humanité
    • L'Obs
    • La Voix du Nord
    • Le Figaro
    • Libération
    • Ouest France
    • Studio Ciné Live
    • Transfuge
    • Télérama
    • Bande à part
    • CNews
    • Cahiers du Cinéma
    • CinemaTeaser
    • Culturopoing.com
    • Femme Actuelle
    • L'Express
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Figaroscope
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Monde
    • Le Parisien
    • Les Fiches du Cinéma
    • Les Inrockuptibles
    • Paris Match
    • Positif
    • Première
    • Sud Ouest
    • aVoir-aLire.com
    • Ecran Large
    • La Croix
    • La Septième Obsession
    • Critikat.com
    • Studio Ciné Live

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    Critiques Spectateurs : ils ont aimé

    Meilleures critiques les plus utiles
     Kurosawa
    Kurosawa

    523 abonnés 1 509 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 12 février 2018
    On avait quitté Jim Jarmusch dans la nuit de Tanger avec des vampires désespérés et assoiffés, dans une ambiance de fin du monde; on le retrouve dans la ville de Paterson avec ses gens modestes, chacun étant artiste - poète - à sa façon. Après la mélancolie vient donc la douceur d'un présent simple où les jours se ressemblent logiquement tout en étant distingués par d'infimes variations, qui seraient plutôt de l'ordre de ...
    Lire plus
    Soren.K
    Soren.K

    37 abonnés 28 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 24 mai 2017
    Sublime. Voici l'un des rares films où l'on pourrait croire qu'il ne se passe rien, alors qu'en fait il se passe l'essence d'une vie, un quotidien. Une répétition incessante de matière, comme un vide que l'on comblerait sans cesse : voilà ce qu'est la poésie. Une manière d'aborder notre vie, en lui conférant un sens nouveau, un émerveillement banal, épuré, tranquille. Et quelle beauté de cinéma. Des plans exceptionnels de ...
    Lire plus
    Alice L
    Alice L

    154 abonnés 205 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 23 décembre 2016
    Le grand retour de Jarmusch!! Paterson est un film pleins de grâce et de poésie, Adam Driver et Golshifteh Farahani sont à la fois bouleversants, drôles et légers. C'est un film qui sublime le quotidien et donne envie de vivre, un chef d'oeuvre !!!
    traversay1
    traversay1

    3 160 abonnés 4 640 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 22 décembre 2016
    Le dénommé Paterson habite dans la ville de Paterson dans le New Jersey et son livre de poèmes préféré a pour titre Paterson. Comme le film de Jim Jarmusch, bien entendu, qui grappille les petits bonheurs des journées que d'aucuns trouveraient insipides : des rencontres, une conversation dans un bar, des coïncidences troublantes, des mots pour un poème, le regard de son chien. Bref, des petits riens qui sont pour beaucoup dans la ...
    Lire plus

    Photos

    Secrets de tournage

    Double présentation à Cannes

    Jim Jarmusch a présenté Paterson au 69e Festival de Cannes, en Compétition. Le réalisateur était également présent sur la croisette pour Gimme Danger, un documentaire sur les Stooges, le premier groupe d'Iggy Pop.

    Leçons de conduite

    À sa propre initiative, Adam Driver a pris des leçons pour apprendre à conduire un bus pour les besoins du film.

    Jolies retrouvailles

    Kara Hayward et Jared Gilman se retrouvent à l'affiche de Paterson après avoir fait leurs touchants débuts ensemble dans Moonrise Kingdom de Wes Anderson ; les enfants amoureux sur la plage, ce sont eux !

    Infos techniques

    Nationalités U.S.A., France, Allemagne
    Distributeur Le Pacte
    Récompense # prix
    Année de production 2016
    Date de sortie DVD 26/04/2017
    Date de sortie Blu-ray 26/04/2017
    Date de sortie VOD 20/04/2017
    Type de film Long métrage
    Secrets de tournage 8 anecdotes
    Box Office France 406 209 entrées
    Budget -
    Langues Anglais, Italien
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 145464

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Pour découvrir d'autres films : Meilleurs films de l'année 2016, Meilleurs films Comédie, Meilleurs films Comédie en 2016.

    Commentaires

    • Chesterfield39
      Tout le monde semble plus ou moins s'accorder pour dire que ce film est vide et ennuyeux. Pour certains c'est beau et poétique. Puis pour d'autres comme moi c'est juste long. On attends que quelque chose se passe. Et puis c'est quoi ce délire avec les jumeaux ? Il avait un frère jumeau mort au combat - c'est ça la photo du salon ?En conclusion : méfiez vous des chiens
    • Chesterfield39
      j'y ai mis de la bonne volonté mais rien à faire... ça ne fonctionne pas pour tout le monde
    • Palpapine
      Je ne saurait dire pourquoi mais, j’adore vraiment ce film!Une approche poétique de la routine et de l’ennui, ce sujet nous parle plus ou moins à tous (surtout si vous vivez dans une petite ville où il ne se passe jamais rien).Alors ne vous attendez pas à un plot twist incroyable ou à une scène de Baston inattendue mais plutôt à vous ennuyer... vous ennuyer certes, mais avec douceur et enthousiasme! Jamais je n’ai autans apprécié m’enquiquiner que pendant ces 2 heures :) de plus Adam Driver apporte vraiment une touche pure et bienveillante qui réchauffe le coeur
    • ghostcat
      même pas une et demie!
    • ghostcat
      très déçu par ce film ! le cinéma de Jim Jarmusch n'est plus comme avant...
    • grimblegrumble
      Il y a des films poétiques et fins qui ne sont pas aussi hors sol que celui-ci. Les mecs sont censés être des prolos avec une vie et des aspirations, pas un couple de bourgeois qui s'emmerdent pour de vrai.
    • CreedTime
      Que ce film est bon ! Totalement emporté par la poésie du quotidien. Un film qui fait du bien cœur !
    • laufre
      Ce film n'est pas fait pour toucher les bourrins du cerveau. C'est certainement le film le plus touchant que j'ai vu, mais c'est tout en finesse, en poésie et en délicatesse que ça se passe...
    • laufre
      Bien sûr que si c'est un spoil !!! Un spoil c'est quand quelqu'un te gâche la surprise en t'annonçant ce qui va se passer à l'avance. Kapisch??
    • laufre
      Imbécile.
    • HierSoirJaiMateUnFilm
      film ennuyeux qui relate le quotidien d'un gars ennuyeux vivant dans une ville ennuyeuse et pourtant j'ai bien aimé ! Même si à vrai dire je me suis attendu durant tout le film à ce qu'il se passe quelque chose genre je sais pas un dognapping ou que sa femme soit en vrai un fantôme (tellement elle semblait bizarre) bref, j'ai attendu en vain jusqu'à la dernière seconde et c'est peut être dans ça que réside la beauté de ce film dans le fait qu'il ne se passe rien !
    • Ramm-MeinLieberKritiker-Stein
      La joie d'Internet.
    • L'irrationnel
      Un film intéressant sur la poésie et même l’art en général. Jim Jarmusch assez ambitieux et performant. Je le déconseille aux moins de 7 ans. 3/5
    • Fractaloskop
      Exactement le même commentaire que pour Compte tes blessures et Au bout du tunnel. Un parfait copié-collé. Le même nombre de petits points.. Mais bordel t'es pas foutu d'écrire correctement? Tu pollues le site, on ne voit que toi. T'es un vrai boulet gars...
    • defleppard
      Rapidement ennuyeux............................................................................................1 étoile et demie !
    • Des images et des mots
      Unjeune homme prénommé Paterson (très bon Adam Driver) vivant à Paterson, mène uneexistence parfaitement réglée. De son travail de chauffeur de bus au bar qu’ilfréquente tous les soirs, en passant par sa compagne (Golshifteh Farahani) avecentre eux deux un chien au regard vide, cet univers nous devient vite familier,afin de mieux nous rendre sensibles à tout ce qui déroge à cette routine, enparticulier les talents de poète de ce chauffeur, qui glane çà et là soninspiration au fil des conversations qu’il peut entendre. C’est un film assezcalme, voire un peu planant, comme le sont certains films du cinéaste, qui fait parailleurs preuve d’une grande sobriété en ce qui concerne la mise en scène,contrairement à Only lovers left alive, plus baroque, plus stylisé, pour collerà cette histoire de passion et de réclusion amoureuse chez des vampires, dansle Détroit dévasté et déserté d’après la crise de 2007-2008. La répétition estprésentée comme étant une base de la création artistique, s’opposant à unevision plus romanesque qui voudrait qu’un artiste crée nécessairement son œuvred’un seul jet, dans une sorte de folie créatrice ne devant plus être stoppée. Orici, c’est la vie quotidienne qui est célébrée, dans ses aspects les plusbanals, nous conviant à être plus attentifs aux petits riens. Les autresacteurs jouent parfaitement leur rôle d'Américains moyens, dans cette histoirepouvant paraître banale, mais qui comporte, comme toujours chez Jarmusch, cepetit quelque chose d'aérien et de poétique. Bref, un des meilleurs films de2016, comme vous pouvez le voir dans mon classement des meilleurs films del'année sur mon blog, où se trouvent également des critiques illustrées et avecquelques extraits : https://7emeart.wordpress.c...
    • laufre
      Après l'avoir vu il y a quelques semaines, je peux dire que ce film reste gravé dans ma mémoire tant il est beau, ce film est un poème à lui tout seul...
    • bedsouin
      Pas étonnant de lire ici, de nos jours, que beaucoup de monde est passé à côté du film. Moi, il m'a bouleversé.
    • gentilbordelais
      d'une grande lenteur, un récit routinier, répétitif, des situations et dialogues banals, des personnages froids... que ce Paterson est bien pâle, on attend désespérément que quelque chose se passe enfin, en vain... quel ennui!
    Back to Top