Mon compte
    In the Time of the Butterflies
    In the Time of the Butterflies
    Date de sortie inconnue / 1h 29min / Romance, Thriller, Drame
    De Mariano Barroso
    Avec Salma Hayek, Edward James Olmos, Mia Maestro
    Spectateurs
    2,8 3 notes dont 1 critique
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    En 1960, dans la République Dominicaine, les trois soeurs Mirabal, Minerva (Salma Hayek), Patria (Lumi Cavazos) et Dede (Pilar Padilla), participent à un complot destinant à renverser le régime dictatorial du General Rafael Leónidas Trujillo (Edward James Olmos).

    Acteurs et actrices

    Casting complet et équipe technique

    Critique Spectateur

    Eric C.
    Eric C.

    Suivre son activité 128 abonnés Lire ses 2 269 critiques

    5,0
    Publiée le 20 avril 2014
    Tres tres beau film helas meconnu. L'histoire de la revolte du peuple dominicain porte par des soeurs, les soeurs Mirabal. Salma Hayek trouve la un tres grand role de femme forte, independante, revoltee. Ce film est un hymne a la resistance et aussi a l'amour en particulier l'amour familial. Encore une fois Salma Hayek prouve qu'elle est une tres grande actrice au dela de sa beaute sublime. Beaucoup d'emotion dans ce film tant le combat politique ...
    Lire plus
    1 Critique Spectateur

    Photo

    Infos techniques

    Nationalités américain, mexicain
    Distributeur -
    Année de production 2001
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage -
    Budget -
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2001, Les meilleurs films Romance, Meilleurs films Romance en 2001.

    Commentaires

    • sergelefort
      Ce téléfilm mérite le détour même s'il donne une version très romantique du mouvement contre la dictature de Trujillo et passe sous silence le fait que ce dernier fut un allié des Américains jusqu'en 1960.
    Voir les commentaires
    Back to Top