Mon compte
    Imposture
    Bande-annonce Imposture
    25 mai 2005 en salle / 1h 40min / Thriller, Drame
    De Patrick Bouchitey
    Par Patrick Bouchitey, Jackie Berroyer
    Avec Patrick Bouchitey, Laetitia Chardonnet, Isabelle Renauld
    Presse
    3,4 18 critiques
    Spectateurs
    2,6 226 notes dont 52 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Critique redouté perdu dans une existence banale, Serge Pommier n'a toujours pas écrit le livre que tout le monde espère de lui. Pour vivre, il doit se contenter d'enseigner la littérature à l'université. Lorsque l'une de ses étudiantes, Jeanne, lui soumet un manuscrit remarquable, sa vie bascule...
    Ce texte, il aurait dû l'écrire, il aurait pu. Ce roman est à coup sûr un passeport pour la reconnaissance si longtemps espérée. Serge décide de kidnapper Jeanne et de lui voler son texte.
    Entre les non-dits, les confidences, l'envie d'aimer et la soif de vengeance, chacun devient le prisonnier de l'autre...

    Regarder ce film

    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 9,99 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bande-annonce

    Imposture Bande-annonce VF 1:16
    Imposture Bande-annonce VF
    21 446 vues

    Acteurs et actrices

    Patrick Bouchitey
    Rôle : Serge Pommier
    Laetitia Chardonnet
    Rôle : Jeanne Goudimel
    Isabelle Renauld
    Rôle : Anna
    Ariane Ascaride
    Rôle : Brigitte
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Brazil
    • Ciné Live
    • Le Figaro
    • Le Figaroscope
    • TéléCinéObs
    • Zurban
    • L'Express
    • Ouest France
    • Positif
    • Première
    • Score
    • Studio Magazine
    • Télérama
    • aVoir-aLire.com
    • Cahiers du Cinéma
    • Le Monde
    • Libération
    • MCinéma.com

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    18 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    sly-stallone88
    sly-stallone88

    Suivre son activité 108 abonnés Lire ses 2 critiques

    4,0
    Publiée le 11 mai 2010
    un très bon film, à l'atmosphère tendu qui dispose de deux grandes prestations d'acteurs, très convaincant !!!
    DAVID MOREAU
    DAVID MOREAU

    Suivre son activité 75 abonnés Lire sa critique

    2,5
    Publiée le 14 janvier 2018
    THE GHOST WRITER. Le Misery du pauvre en moins barbare. L'écrivain frustré Bouchitey martyrise cette pauvre et merveilleuse Laetitia Chardonnet. Sous ses airs d'Audrey Dana, elle électrise le film. Une révelation.... sans suite?
    cinéfyl
    cinéfyl

    Suivre son activité 26 abonnés Lire sa critique

    1,5
    Publiée le 22 avril 2016
    Voila un film qui porte tres bien son titre car vouloir reprendre l'idee de l'excellent Misery de Stephen King en inversant ici les 2 roles principaux donne pour resultat une veritable imposture pour qui a vu la version de Rob Reiner.Apres tout cette idee de depart n'etait pas mauvaise mais malheureusement pour nous pauvres spectateurs ni Bouchitey en ecrivain recherchant l'inspiration ,ni la jolie Chardonnet en jeune etudiante au talent precoce ...
    Lire plus
    rogertg2
    rogertg2

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 762 critiques

    1,0
    Publiée le 27 novembre 2007
    Décidemment, TF1 ne nous a guère gâtés ce dimanche soir 25/11/07 : après l'ennuyeux "L'UN RESTE... L'AUTRE PART", puis le film sans véritable scénarion avec des bagarres sans intérêt du début à la fin "L'ART DE LA GUERRE", voici le non moins ennuyeux "IMPOSTURE" qui nous raconte une histoire abracadabrante d'un écrivain raté qui séquestre une jeune écrivaine douée pour lui voler son oeuvre et qui prend sa revanche.
    52 Critiques Spectateurs

    Photos

    17 Photos

    Secrets de tournage

    Bouchitey réalisateur, deuxième !

    Imposture marque le retour derrière la caméra du comédien Patrick Bouchitey, près de quinze ans après coup d'essai très remarqué, Lune froide, oeuvre provocatrice qui avait secoué la Croisette en 1991. L'acteur s'était alors inspiré d'une nouvelle de Charles Bukowski. Il a choisi cette fois de porter à l'écran un polar grinçant du romancier espagnol Jose Angel Manas, intitulé Je suis un écrivain frustré.

    Présenté à la Semaine de la Critique

    Imposture est présenté en 2005 au Festival de Cannes, dans le cadre de la Semaine de la Critique, en séance de minuit.

    Masques et plumes

    Les héros d'Imposture évoluent, entre autres, dans le milieu de l'édition. Plusieurs personnalités du microcosme médiatique et littéraire défilent ainsi dans Imposture. Citons l'écrivain et homme de télévision Michel Polac, chargé d'annoncer l'identité du lauréat d'un prix littéraire, la vedette du petit écran Michel Field, l'animatrice radio Paula Jacques, ou encore les romanciers à succès Frédéric Beigbeder et Daniel Picouly.
    8 Secrets de tournage

    Dernières news

    Infos techniques

    Nationalité français
    Distributeur EuropaCorp Distribution
    Récompense 1 nomination
    Année de production 2005
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 8 anecdotes
    Box Office France 64 333 entrées
    Budget 5 180 000 €
    Langues Français
    Format production 35 mm
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 106 750

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2005, Les meilleurs films Thriller, Meilleurs films Thriller en 2005.

    Commentaires

    • zorglub21
      Belle surprise, après quelques minutes de film pendant lesquelles l'intrigue se met en place. On comprend alors que l'aspect "Oeuvre sur les affres de la création dans la Grande Littérature" ne tient pas du prétexte, qu'il ne s'agit pas donc d'un petit bourdonnement bien propre à un certain milieu beau, beau (!) intello parisien. Au contraire, on retrouve le Bouchitey dans le rôle auquel on l'attendait plus : un personnage charmeur mais sombre et taciturne, pervers, ambivalent. Le scénario ne présente pas de vraie surprise, surtout pas le syndrôme de Stockholm, puisque la jeune fille jouée par Laetitia Chardonnet est éprise avant d'être prise ... Quelques incohérences, puisque les absences répétées du personnage soulèvent d'abord les doutes de son épouse, mais par la suite, plus rien ... alors qu'il passe plus de temps sur le lieu de son forfait, dormant sur place. Et puis, l'effraction et l'incendie, en plein jour, ne me paraissent pas dignes d'une personne aussi calculatrice que lui. Mais l'essentiel n'est pas là : on ne recherche pas ici du Hitchcock, mais plutôt la profondeur d'une relation entre écrivains, de la séduction à la jalousie, de la course au succès à la frustration.
    Voir les commentaires
    Back to Top