Mon compte
    Evangelion : 3.0+1.0: Thrice Upon A Time
    Bande-annonce Evangelion : 3.0+1.0: Thrice Upon A Time
    12 août 2021 sur Amazon Prime Video / 2h 34min / Animation, Action, Drame
    De Hideaki Anno, Kazuya Tsurumaki, Katsuichi Nakayama ...
    Par Hideaki Anno
    Avec Megumi Hayashibara, Megumi Ogata, Yûko Miyamura
    Titre original Shin Evangelion Gekijôban
    Voir sur Prime Video
    Spectateurs
    4,0 56 notes dont 10 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Dans ce quatrième et ultime opus d'Evangelion, la WILLE débarque à Paris, ville détruite par une catastrophe nucléaire. L'équipage du vaisseau Wunder atterrit sur une tour de confinement et dispose de seulement 720 secondes pour reconstruire la ville. Quand une horde de Nerv Evas surgit, l'unité 8 Eva de Mari doit les intercepter. De leur côté, Shinji, Asuka et Rei continuent à errer au Japon.

    Regarder ce film

    En SVOD / Streaming par abonnement
      Amazon Prime VideoAbonnement
    Voir toutes les offres de streaming

    Bande-annonce

    Evangelion : 3.0+1.0: Thrice Upon A Time Bande-annonce VO 1:31
    Evangelion : 3.0+1.0: Thrice Upon A Time Bande-annonce VO
    2202 vues

    Critiques Spectateurs

    eldarkstone
    eldarkstone

    Suivre son activité 96 abonnés Lire ses 1 461 critiques

    4,0
    Publiée le 14 août 2021
    Enfin l'ultime chapitre du Manga culte Evangelion, avec une véritable fin, toujours aussi complexe et torturée, mais incroyablement poignante et prenante, par tous ses personnages et son histoire unique !
    liamsi
    liamsi

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 454 critiques

    5,0
    Publiée le 15 août 2021
    Visuellement et musicalement c'est propre, on ne sent pas le temps passer, et on ne peut qu'imaginer le travail colossal que ça a nécessité (les crédits de fin durent 10 minutes...!). Dommage qu'il n'ait pas eu le droit à une sortie au cinéma. Mais au delà de ça, on attendait surtout une conclusion, certes avec la saga Evangelion les réponses ne sont jamais servies sur un plateau et chacun les interprétera à sa manière, mais Hideaki ...
    Lire plus
    Anthony B.
    Anthony B.

    Suivre son activité Lire sa critique

    2,0
    Publiée le 26 août 2021
    J'ai juste envie de demander pourquoi autant de 3d et surtout pourquoi autant de 3d aussi bâclé et moche, pour ma part c'est pitoyable et honteux, on parle quand même de EVANGELION.
    R1 Geek-L
    R1 Geek-L

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 23 août 2021
    "Evangelion 3.0+1.01" est le quatrième et dernier volet de la série "Rebuild of Evangelion", qui se veut à la fois résumé très condensé de la série d'animation (le premier volet) et fin alternative à cette série phare de la jap'animation des années 90. Suite directe du volet précédent ("Evangelion 3.0 : You Can (Not) Redo"), avoir vu les précédents volets est un prérequis nécessaire à la compréhension de cet épisode, sous ...
    Lire plus
    10 Critiques Spectateurs

    Photos

    Dernières news

    Infos techniques

    Nationalité japonais
    Distributeur -
    Année de production 2021
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage -
    Budget -
    Langues Japonais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Commentaires

    • Vincent L.
      Le film est qualitatif sur le plan visuel et de la narration ajoutée par rapport à The End of Evangelion en 1997. Il est cependant inférieur à ce dernier dans la mise en scène, l'audace (exemples dans le 1er film : Shinji se soulageant, passage en live-action, explosion des humains en LCL...), et dans la force d'impact.Il y a des mauvais choix d'exposition. Certaines choses sont superflues (Paris, rajout de background à un personnage...), d'autres sont manquantes comme d'habitude. Ma note est de 2,5.Liste des contradictionsIl s'agit d'éléments pouvant révéler que l'auteur se serait auto-saboté.• Décourager les fantasmes. / Encourager le fan-service.• Réaliser une œuvre d'auteur. / Ne porter aucune vision.• [Rei II] La développer. / La tuer sans autre but explicite que de choquer gratuitement. L'apprentissage et l'émerveillement laissent place à la perversité.• [Asuka] La tuer de manière épique. / Annuler la tension dramatique en ajoutant un background non-inspiré au dernier moment.• [La WILLE] Exposer les personnages. / Rendre superficiel leur intérêt à l'intrigue.-> Avoir une technologie complexe / Créer une lance divine en mode TGCM (6 minutes de récit).• [Gendo] Faire qu'il ait toujours 10 coups d'avance. / Faire qu'il renonce après 1 séance de thérapie (20 minutes de récit).• [Shinji] Le rendre sage. / Manquer de lui faire atteindre l'illumination (!).• [Shinji] Lui faire accepter la réalité. / Lui faire manipuler la réalité.• [Shinji] Lui faire surmonter le dilemme du hérisson. / Faire qu'il manipule l'apparence de Mari (qui devrait avoir un corps vieux de l'âge de sa mère) et son comportement pour qu'elle trouve normal d'être en couple avec lui.• [Shinji et Kaworu] Les faire aimer la nature et la terre selon Kaji / Les intégrer en milieu urbain à la fin, avec des marques citadines (habits, cravate, montre).• [Les 3 couples] Les former de manière cohérente : les 2 génies ensemble, les 2 yeux-rouges ensemble, les 2 personnages capables d'amour inconditionnel ensemble. / Déballer celui de Shinji sans exposition, sans indice.
    • Vincent L.
      Le film est qualitatif sur le plan narratif et visuel. Il est cependant inférieur à The End of Evangelion. Ma note est de 2,5.Il y a de l'exposition gratuite, superflue ou manquante. Il y a des raccourcis scénaristiques. Il y a des contradictions dans les propos (décourager les fantasmes / encourager le fan-service ; retourner à la nature / porter une cravate en milieu urbain). Il y a un manque d'audace, d'invitation émotionnelle, et surtout de vision d'auteur.Je vois le côté sombre du réalisateur à travers 2 personnages. Via l'exposition et l'explosion de Rei II, Gendo et Anno veulent respectivement choquer gratuitement Shinji et les spectateurs, sans explications. A la fin, Anno fait en sorte que Shinji manipule l'apparence de Mari (qui devrait avoir un corps plus vieux) et son comportement pour qu'elle trouve normal d'être en couple.
    • Vincent L.
      ComplémentaritéCe film est un remake complémentaire de The End of Evangelion en 2 parties.• La 1ère raconte la dépression de Shinji de manière inédite et pertinente.• La 2de est une amélioration narrative du film de 1997, la SEELE en moins.D'un côté, il y a l'œuvre cultissime, élevée par des scènes puissantes(masturbation, bataille d'Asuka, live-action, clip show sur la musique Komm Süsser Tod, final…). De l'autre, il y a la conclusion. Telle est la préoccupation : réussir la fin.Notes• 1ère partie : 4-0,5 Paris 100 % superflu,-0,5 sexualisation contradictoire avec le propos de l'œuvre*.• 2e partie : 3-0,5 manque de clarté d'exposition comme d'habitude,-0,5 ajout de background d'Asuka superflu,-0,5 stratégie trop simpliste : « C'est faisable ? — Oui. »,-0,5 personnages secondaires montrés, mais balayés.• Final : 4-0,5 Shinji porte une cravate et parle de grosses paires de seins, -0,5 l'auteur de SF a renoncé à porter une vision sur le futur.• Global-0 la vision de Rei en tenue d'écolière dans les films 1 et 3 n'est pas expliquée.-0,5 manque d'impact émotionnel sur moi depuis le film 3. J'ai perdu toute émotion concernant des personnages que je suivais depuis mon adolescence. Le film apporte son lot de kiff lors du visionnage, mais pas suffisamment pour me donner envie de le revoir.Moyenne : 3,5*- 1997 : « Arrêtez de vous masturber sur vos waifus. »- 2021 : « Regardez quand même encore une fois toutes ces courbes de jeunes ados. »
    • D85
      Dernier chapitre de cette saga revue et repensée pas son auteur. Un final a la hauteur des espérances (pour ma part), le 3 était mitigé niveau critique mais celui retrouvera une meilleure critique. On suit un faux rythme de Shinji et des ses deux équipiers (Asuka et Rei) dans une situation confuse et mélancolique. On résume on commence comme on a terminé le 3 (suite directe). On découvre un peu plus des personnage et se focalisant cette fois-ci sur un que j'ai toujours voulu que la série développe mieux mettant en avant encore une fois le coté humain. D'ailleurs c'est une des trames principale de cette saga dualité entre Humain (Humanité) et Entités supérieurs. L'auteur nous rappel alors que nos héros sont tout aussi fragile que n'importe qui et le développement de cette relation entre eux et encore une fois mis en avant. Du long de ses 2h35 le film nous fait passer par tous les états d’âmes et le réussi avec brio mélangeant subtilement tous les styles (Fiction, Spirituelle, Drame, Poésie, un peu de Romance et psychologie). On appréciera le dénouement final tant attendu par toute une génération de fan ou non. Ce final nous laisse également la libre interprétation. On peu se dire mais ATTENTION TRÈS GROS SPOILER si tout était dans la tête de Shinji qui attend simplement sa copine sur le quai de la gare. Un bon gros 5/5 (ça fait faisait longtemps qu'un film ne m'avait pas captivé autant.
    Voir les commentaires
    Back to Top