Mon compte
    Les amitiés particulières
    Les amitiés particulières
    4 septembre 1964 en salle | 1h 40min | Drame
    De Jean Delannoy
    |
    Par Jean Aurenche
    Avec Francis Lacombrade, Didier Haudepin, Michel Bouquet
    Spectateurs
    4,1 109 notes, 20 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    L'amitié particulière entre Georges, jeune aristocrate ambitieux, et Alexandre, bel étudiant en cinquième année, dans un Collège de Pères.

    Regarder ce film

    En DVD BLU-RAY
    Les Amitiés particulières
    neuf à partir de 56,11 €
    Acheter

    Acteurs et actrices

    Francis Lacombrade
    Rôle : Georges de Sarre
    Didier Haudepin
    Rôle : Alexandre Motier
    Michel Bouquet
    Rôle : Père de Trennes
    Louis Seigner
    Rôle : le Père Lauzon

    Critiques Spectateurs : ils ont aimé

    Meilleures critiques les plus utiles
    Rodrigue B
    Rodrigue B

    19 abonnés 220 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 22 mai 2014
    Jean Delannoy s'attaquait à un sujet très délicat! Il nous avait déjà prouvé quelques années auparavant qu'il était doté d'un certain don pour filmer les enfants et en ressortir le meilleur (avec son adaptation de « Chiens perdus sans collier »). Pour le sujet dont il est question ici, énormément de réalisateurs se seraient planté... Cette histoire bouleverse beaucoup de préjugés religieux et autres... Bien entendu, les ...
    Lire plus
    Jipis
    Jipis

    34 abonnés 360 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 5 juin 2012
    L’amour s’exprime par des rimes couchées sur papiers blancs, des regards lumineux activent des mains s’entrelaçant dans des lieux secrets, des cheveux se caressent sous des notes de pianos soudainement en allégresse. Les sangs ne font plus qu’un, une étreinte suprême entre deux corps est stoppée juste avant de basculer dans l’interdit. Georges et Alexandre s’aiment au delà de ce que le commun des mortels est capable ...
    Lire plus
    weihnachtsmann
    weihnachtsmann

    941 abonnés 4 863 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 25 avril 2016
    On marche sur des oeufs avec ce film. Où est la limite entre l’amitié et l’amour? La parole des adultes prêche la méfiance à tel point que le prêtre désire être "le surveillant de leur coeur ». Un film délicat et sensible sur un sujet qui ne l’est pas moins. La scène vers la fin où le prêtre lui demande de lui rendre ses billets est vraiment touchante. Les larmes lui viennent aux yeux. Beau et triste.
    SYNEPHIL
    SYNEPHIL

    40 abonnés 1 134 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 9 octobre 2016
    Malgré les années qui passe ,ce film garde une incroyable modernité dans son approche d'un sujet encore et toujours sulfureux : l'homosexualité.Meme s'il ne comporte aucune image licencieuse ,il est aisé d'imaginer au vues des nombreuses allusions les reactions outrées de certains lors de sa sortie en salle en 1964.Au dela d'une comprehensive polemique ,ce qu'il convient de retenir de cette oeuvre c'est avant tout la grande qualité de ses ...
    Lire plus

    Photos

    Infos techniques

    Nationalité France
    Distributeur -
    Année de production 1964
    Date de sortie DVD 09/08/2008
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long métrage
    Secrets de tournage -
    Budget -
    Langues Français
    Format production -
    Couleur N&B
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 28027

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Pour découvrir d'autres films : Meilleurs films de l'année 1964, Meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 1964.

    Commentaires

    • Dakimaho_girl
      ca me fais à la mauvaise éducationune inspiration pour almodovar ou juste un sujet encore tabou?!!
    • platon1951
      Une correction à apporter au "casting" d'allociné: Didier Haudepin joue "Alexandre Motier".Quant au film, on ne peut que dire: "Foutez la paix aux mômes, et laissez-les s'aimer comme ils le désirent".
    Back to Top