Mon compte
    Le Ciel peut attendre
    Bande-annonce Le Ciel peut attendre
    26 août 1946 en salle | 1h 52min | Comédie
    Date de reprise 31 janvier 2018
    De Ernst Lubitsch
    |
    Par Samson Raphaelson
    Avec Gene Tierney, Don Ameche, Charles Coburn
    Titre original Heaven can Wait
    Spectateurs
    4,1 470 notes, 55 critiques
    Streaming VOD
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Henry Van Cleve, un riche américain d'une soixantaine d'années, vient de mourir. Arrivé au purgatoire, il doit expliquer et justifier sa turbulente existence au gardien de l'Enfer. En effet, malgré un mariage heureux avec la charmante Martha, Henry n'a jamais pu résister à aucune jolie femme...

    Regarder ce film

    En SVOD / Streaming par abonnement
    FILMO
    FILMO
    Par abonnement
    Regarder
    En VOD
    VIVA
    VIVA
    Disponible en HD
    Location dès 2,99 €
    Regarder
    PremiereMax
    PremiereMax
    Disponible en HD
    Location dès 2,99 €
    Regarder
    Service proposé par Service proposé par le CNC Service proposé par le ministère de la culture
    En DVD BLU-RAY
    Acheter

    Bande-annonce

    Le Ciel peut attendre Bande annonce VO 2:17
    Le Ciel peut attendre Bande annonce VO
    4 695 vues

    Dernières news

    Sorties cinéma : Les Tuche devancent Woody Allen
    News - Box Office
    Le long métrage "Les Tuche 3" réalise le meilleur démarrage parisien de ce mercredi 31 janvier avec 1892 entrées. "Wonder…
    mercredi 31 janvier 2018

    Acteurs et actrices

    Gene Tierney
    Rôle : Martha Strabel Van Cleve
    Don Ameche
    Rôle : Henry Van Cleve
    Charles Coburn
    Rôle : Hugo Van Cleve
    Marjorie Main
    Rôle : Mme Strabel

    Critiques Spectateurs : ils ont aimé

    Meilleures critiques les plus utiles
    TTNOUGAT
    TTNOUGAT

    498 abonnés 2 526 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 8 décembre 2013
    Le Lubitsch le plus totalement cinématographique, celui qu’il faut voir pour comprendre combien on est loin du théâtre filmé. Tout, absolument tout ce qui est montré passe par l’œil du metteur en scène, il utilise la magie du septième art pour nous émouvoir, nous éblouir et rendre ce film délicieux. La retenu et la pudeur demandent certes un petit effort pour tout imaginer de ce qui est suggéré mais la récompense est au bout. ...
    Lire plus
    Plume231
    Plume231

    3 357 abonnés 4 639 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 26 mars 2009
    Un chef d'oeuvre d'humour, d'émotion et de fraîcheur comme seule Ernst Lubitsch savait les faire. On ne peut qu'être touché par l'interprétation tout en nuances d'un Don Ameche remarquable, et qui trouve certainement ici son plus grand rôle, l'immense beauté de la magnifique et inoubliable Gene Tierney et par l'humour pince-sans-rire du toujours excellent Charles Coburn. Le tout dans une spendide photographie en Technicolor et sans oublier ...
    Lire plus
    Frédéric P
    Frédéric P

    14 abonnés 185 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 21 mars 2018
    Comédie américaine de 1943, en couleur, il s’agit de l’avant-dernier film de Lubitsch. Emprunt d’une grande finesse, cette œuvre interroge sur le sens de la vie en gardant sans cesse une légèreté et un sens des dialogues. Il y a un travail sur les couleurs. Dès la première scène, et la descente de l’escalier menant à l’entrée de l’Enfer qui ressemble plus à une bibliothèque où des registres dont soigneusement rangés, ...
    Lire plus
    ER  9395
    ER 9395

    70 abonnés 1 337 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 30 juillet 2012
    Encore un Lubitsch grandiose , cet homme qui regarde sa vie avec nostalgie et tendresse nous touche au coeur , une distribution parfaite ( mention spéciale à Gene Tierney ) .

    Photos

    Secrets de tournage

    Nominations aux Oscars

    Le Ciel peut attendre a été nommé aux Oscars de la Meilleure Photographie, du Meilleur film et du Meilleur Réalisateur pour Ernst Lubitsch.

    Un rôle écrit pour un autre

    A l'origine, Ernst Lubitsch avait écrit Le Ciel peut attendre avec Fredric March ou Rex Harrison en tête pour tenir le premier rôle. Mais le producteur Darryl F. Zanuck engagea au grand dam de Lubitsch l'acteur Don Ameche pour des raisons commerciales. Le cinéaste reviendra sur son jugement des années après la sortie du film, conquis par le dévouement et le professionnalisme de l'acteur.

    Gene Tirney enceinte

    L'actrice Gene Tierney, qui tient le rôle principal de Martha dans Le Ciel peut attendre, a découvert qu'elle était enceinte pendant le tournage du film.

    Infos techniques

    Nationalité U.S.A.
    Distributeur Splendor Films
    Récompenses 3 nominations
    Année de production 1943
    Date de sortie DVD 14/06/2005
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 01/01/2015
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 6 anecdotes
    Budget -
    Date de reprise 31/01/2018
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 4396

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Pour découvrir d'autres films : Meilleurs films de l'année 1943, Meilleurs films Comédie, Meilleurs films Comédie en 1943.

    Commentaires

    • demoph
      Un film qui alterne merveilleusement entre la mélancolie et l'humour, un humour souvent méchant, souvent désabusé, mais qui vise toujours juste. Le film du même nom de Warren Beatty n'en est pas un remake, les deux intrigues n'ont rien à voir. Je conseille de voir les deux, pour apprécier avec le Beatty un bon film, très sympathique, et avec le Lubitsch, un très grand film.
    • Newstrum
      Plaidoyer pro domo en faveur d'une manière de vivre contre les convenances, Le Ciel peut attendre est un des films les plus mélancoliques de Lubitsch. Henry rappelle plusieurs personnages de ses films et Lubitsch lui-même, qui l'oppose au conformisme du cousin Henry, conformisme que Lubitsch a toujours eu en horreur. Pour autant, Lubitsch n'épargne pas son personnage dont il ne cache pas la duplicité et l'égocentrisme. Etincelant d'intelligence, avec toujours ces dialogues si fins propres au cinéaste. Voir ma critique complète sur mon blog : https://newstrum.wordpress....
    • readers
      Merci
    • superboubouge
      Surtout que, ce que tu dis est toujours très intéressant.
    • readers
      La prochaine fois, je le ferais!
    • superboubouge
      Merci ^^ !!!, personnellement, je préfère que tu mettes directement les commentaires sur mon blog, et pour discuter sur les critiques ^^
    • readers
      Très,très bonne analyse ,certainement le film le plus personnel de Lubitsch.Une œuvre rare qu'il n'a pas du tout vieillis(je me marre quand je lis certaines critiques qui disent que ce film à vieillis,je ne vois pas du tout en quoi ce chef d'oeuvre à pris un coup de vieux).Comme toujours on peut reconnaitre la lubitsch touch,il est vraiment le maitre de la comédie romantique et satyrique. Les cinéastes français de la comédie satyrique ne pourront jamais être plus meilleur que Lubitsch.Il était inventif dans ses scénarios et c'était un grand directeur de casting.On comprend pourquoi Gene Tierney fut une des actrices préférée des plus grands cinéastes et des cinéphiles.Dans ce film ,elle était magnifique. Les second rôles comme charles Corbun,Walter Connoly et Marjorie Main sont des acteurs inoubliables,tellement que les répliques sortant de leur bouche sont des pépites d'or.Don Ameche trouva ici son meilleur rôle,quoique il était très bon dans le rôle du physicien et professeur,Samuel Bell dans "Et La Parole fut... "au coté de Loretta Young et Henry Fonda,deux autres gloires du 7éme Art américain.C'est dommage que après cela,Don Ameche n'a plus joué de bon rôles,excepté Cocoon,et encore celui ci n'est pas un chef d'oeuvre.
    Back to Top