Notez des films
Mon AlloCiné
    Les Contes de l'horloge magique
    Bande-annonce Les Contes de l'horloge magique
    10 décembre 2003 / 1h 05min / Animation
    De Ladislas Starewitch
    Avec Nina Star, Rufus
    Nationalité français
    Bande-annonce
    Presse
    4,0 11 critiques
    Spectateurs
    3,2 14 notes dont 4 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Dans la nuit, au sommet d'une grande horloge, s'animent chacun son tour trois petits automates : un singe agile, une jolie danseuse et un bouffon acrobate, mus par de savants mécanismes.
    Nina, la petite fille de l'horloger, se met à rêver. La voici petite chanteuse des rues. Et ballerine amoureuse d'un petit soldat de plomb. Et princesse à la recherche de son beau chevalier perdu dans la forêt enchantée.
    De cambriolage en attaque de château fort, de sirène en dragon, l'aventure ne s'arrête jamais... comme les aiguilles d'une horloge.
    Distributeur Gebeka Films
    Récompense 1 nomination
    Voir les infos techniques
    Année de production 2003
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 10 anecdotes
    Box Office France 0 entrées
    Budget -
    Langues Français
    Format production 35 mm
    Couleur N&B
    Format audio Dolby SRD
    Format de projection 1.37 : 1
    N° de Visa -
    Les Contes de l'horloge magique Bande-annonce VF 1:04
    Les Contes de l'horloge magique Bande-annonce VF
    3814 vues

    Interview, making-of et extrait

    Critiques Presse

    • Le Figaro
    • Libération
    • Télérama
    • Aden
    • L'Express
    • Le Monde
    • MCinéma.com
    • TéléCinéObs
    • Ciné Live
    • Les Inrockuptibles
    • Positif

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    11 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    stillpop
    stillpop

    Suivre son activité 56 abonnés Lire ses 1 444 critiques

    1,0
    Publiée le 23 avril 2011
    Revenir en arrière dans le domaine du divertissement pour marmots n'est pas possible avec toutes les avancées techniques de ces 10 dernières années. Et cette tentative de remise en course de trois films d'animations "pouraves" de 1928 constitue une bonne preuve. De plus, ils ne se sont pas foulés pour les interludes, filtrage infographique gras et incompréhensible de séquences vidéos. Enfin, ils terminent sur le court-métrage qui n'est ...
    Lire plus
    lesaint
    lesaint

    Suivre son activité Lire sa critique

    1,0
    Publiée le 9 mars 2007
    J'y étais avec ma fille de 8 ans. Quel navet!Proposer un ciné + un goûter alors qu'on tombe au 21°siècle sur des courts métrages en noir et blanc!C'est vraiment se foutre de la tête des enfants et des parents qui les accompagnent.Même à la télé je ne regarderais pas celà;alors imaginez au ciné et payant de surcroit!A côté de moi une mère de famille s'est endormie.Devant moi une autre....C'est simple on est parti en milieu de ...
    Lire plus
    4 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secret de tournage

    Trois courts-métrages

    Le programme rassemble trois courts-métrages de Ladislas Starewitch, La Petite chanteuse des rues (1924), La petite parade (1928) et L'Horloge magique ou La Petite fille qui voulait être princesse (1928).

    La genèse du projet

    En 1998, une séance spéciale était organisée au Forum des images à Paris, avec la présentation de La Petite chanteuse des rues et L'Horloge magique devant un public d'enfants. Pour l'accompagnement musical, le pianiste Jean-Marie Sénia était venu improviser pendant la projection. Les réactions enthousiastes des jeunes spectateurs ont donné l'idée à la petite-fille de Ladislas Starewitch de constituer un programme partir des films de son grand-pèr... Lire plus

    Un narrateur plutôt que des intertitres

    Les 120 intertitres figurant dans les courts-métrages d'origine ont été supprimés, et remplacés par la voix d'un narrateur, pour une meilleure compréhension des jeunes spectateurs. Charles Chaplin avait déjà utilisé ce procédé quand, à l'arrivée du parlant, il avait adapté La Ruée vers l'or, film muet. Rufus a êté choisi pour être le narrateur des Contes de l'horloge magique. Par ailleurs, des séquences mettant en scène trois petits personnages,... Lire plus

    Dernières news

    1ères séances : les Looney Tunes passent en tête
    NEWS - Box Office
    mercredi 10 décembre 2003

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2003, Les meilleurs films Animation, Meilleurs films Animation en 2003.

    Commentaires

    Voir les commentaires
    Back to Top