Notez des films
Mon AlloCiné
    La Montagne sacrée
    16 janvier 1974 / 1h 54min / Aventure, Fantastique, Drame
    Date de reprise 27 décembre 2006
    De Alejandro Jodorowsky
    Avec Alejandro Jodorowsky, Horacio Salinas, Ramona Saunders
    Nationalités américain, mexicain
    L'extrait Ce film en VOD
    Presse
    4,5 2 critiques
    Spectateurs
    3,7 630 notes dont 82 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Après une série de procès et de tribulations, un voleur vagabond rencontre un maître spirituel qui lui présente sept personnages riches et puissants, représentant une planète du système solaire. Ensemble ils entreprennent un pèlerinage vers la Montagne Sacrée afin d'en déloger les dieux qui y demeurent et atteindre l'immortalité.
    Titre original

    The Holy Mountain

    Distributeur Pretty Pictures
    Récompense 1 nomination
    Voir les infos techniques
    Année de production 1973
    Date de sortie DVD 04/07/2003
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 01/10/2015
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 7 anecdotes
    Budget 750 000 $
    Date de reprise 27/12/2006
    Langues Espagnol, Anglais, Néerlandais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 41681

    Regarder ce film

    En VOD
    UniversCiné Location dès 3,99 €
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Acteurs et actrices

    Alejandro Jodorowsky
    Rôle : l'alchimiste
    Horacio Salinas
    Rôle : le voleur vagabond
    Ramona Saunders
    Rôle : la disciple
    Juan Ferrara
    Rôle : Fon
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    scorsesejunior54
    scorsesejunior54

    Suivre son activité 118 abonnés Lire ses 694 critiques

    5,0
    Publiée le 19 janvier 2009
    "J'ai toujours dit que ce que je recherchais au cinéma était l'équivalent de ce que les hippies demandaient à la drogue. Je cherchais à faire un film qui vous explose le cerveau...". Ainsi s'est exprimé Alejandro Jodorowsky à propos de ses créations cinématographiques, lui que l'on a souvent qualifié d'hurluberlu. "Le Chilien Fou" s'aventurait en 1973 dans ce qui s'annonçait certainement comme son projet le plus ambitieux, un OVNI ...
    Lire plus
    Davidhem
    Davidhem

    Suivre son activité 64 abonnés Lire ses 336 critiques

    5,0
    Publiée le 24 juin 2012
    Hallucinant, c'est le cas de le dire à propos du film d'Alejandro Jodorowski. Le réalisateur et acteur du film nous livre une oeuvre singulière. Il n'est pas possible de comprendre le contenu du film par une simple critique, il faut le regarder de très près et tout suivre car ce long-métrage dépasse tous nos fantasmes. Le réalisateur n'aborde pas le film de façon futuriste, il mêle tous les paramètres, passés, présents et futurs. Par ...
    Lire plus
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 1481 abonnés Lire ses 4 339 critiques

    2,0
    Publiée le 29 mai 2013
    Attentation OVNI inclassable en point de mire! Dire que "La montagne sacrée"(1973) ne ressemble à rien de connu est un euphémisme. Dire que cette œuvre est déconcertante au plus haut point est également trop faible. A titre de comparaison,les univers de David Lynch ou Stalney Kubrick paraissent très rationnels à côté. Le Chilien Alejandro Jodorowsky a voulu atteindre une sorte d'état second,comme s'il était constamment sous l'effet de ...
    Lire plus
    JimBo Lebowski
    JimBo Lebowski

    Suivre son activité 266 abonnés Lire ses 1 080 critiques

    4,0
    Publiée le 8 septembre 2014
    Ayant pris la température de l'univers de Jodorowsky avec "El Topo" je partais tout de même avec un bagage pour entamer un nouveau voyage dans le crâne de ce fou furieux du cinéma, "La Montagne Sacrée" est juste une expérience comme j'en n'ai rarement vécu, un trip hallucinatoire dont on ne ressort pas indemne c'est certain. Son film déborde d'idées et de symbolisme, le parcours initiatique de neuf personnes d'influence pour atteindre ...
    Lire plus
    82 Critiques Spectateurs

    Photos

    12 Photos

    Secret de tournage

    Une expérience cinématographique

    "Avec La Montagne sacrée, j'ai essayé de faire un film qui aurait la profondeur d'un Evangile ou d'un texte bouddhiste, explique Alejandro Jodorowsky. J'ai voulu rompre avec tous les codes du cinéma industriel. Pas d'acteurs connus, pas d'histoire construite comme un conte, pas d'effets spéciaux, pas de dialogues théâtraux... Je pensais qu'en utilisant les véritables gens de la rue, une prostituée interprétée par une prostituée, un millionn... Lire plus

    40 jours d'écriture

    Emporté par son désir d'écrire un film qui aurait la puissance d'un Evangile, Alejandro Jodorowsky a fait un voyage de quarante jours à travers le Mexique en écrivant dans chaque village une scène du film : "Petit à petit, durant les quarante jours de ce périple, avec mes ambitions mystiques diurnes et mes coïts nocturnes, je fus comme transformé en une espèce d'extra-terrestre" raconte le réalisateur.

    Financé par John Lennon

    Grand admirateur du travail d'Alejandro Jodorowsky et notamment son précédent film El Topo , l'ex-Beatles John Lennon et sa compagne Yoko Ono ont largement participé au financement de La Montagne sacrée.

    Dernières news

    Rencontre avec le réalisateur culte Alejandro Jodorowsky
    NEWS - Interviews
    jeudi 28 décembre 2006

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1973, Les meilleurs films Aventure, Meilleurs films Aventure en 1973.

    Commentaires

    • Ner0d3
      A voir au moins une fois pour comprendre ce qu'est une proposition de cinéma personnelle forte. Jodo se contre fiche des règles classiques et académiques propres au cinéma pour livrer 3 idées à la seconde. Chaque plan est un tableau, une idée, un poème.
    • bistourn
      Quasiment parfait esthétiquement, mais vraiment trop perché à mon goût surtout dans ses dernières minutes avec ces crises d'hystérie collective... Trop facile de dire que c'est blindé de symbolique quand on y comprend rien 😅 C'est juste du Jodorovsky pure souche... Des filles à poil, du sang, des animaux de cirque, des humains difformes, des personnages schizophrènes, des couleurs pétantes, des symboles religieux en veux tu en voilà... Un truc qui me bloque par contre c'est que le réa va tellement loin dans son délire que des tonnes d'animaux ont été zigouillés pour le tournage. Voir ça aujourd'hui, c'est difficile...
    • Glutonim
      J'avoue que c'est comme regarder irréversible en commençant par la fin pour que ça soit dans l'ordre, ce genre de film si tu le regarde dans de mauvaises conditions et que tu prends ta télécommande pour voir au milieu du film c'est un peu nul t'as tout gâché, et c'est vrai que ça peut pas te plaire, si tu aimais vraiment les ovnis tu pourrait tout regarder vu que celui là est ultra chelou mais au final assez soft
    • theo c
      je n'ai aucune honte à admettre que je n'ai rien compris à ce film. je le revisionnerai à l'occasion c'est promis ... mais avec du LSD.
    • SpaceTiger7
      Je me demande si le fait d'avoir découvert El Topo avant La Montagne Sacrée possède une quelconque utilité. Rien ne peut nous préparer à un tel choc, une telle folie. Poussé par un désir de libération totale, des codes du cinéma, des normes de la société, des conventions religieuses, Jodorowsky réinvente tout dans La Montagne Sacrée. C'est un film qui essaie de redéfinir le monde dans lequel nous vivons, de lui trouver un sens, une essence. Le sorcier mexicain filme des tableaux provoquants, dérangeants, étranges, absurdes, crus, délirants, surréalistes... Plus qu'une volonté de critiquer notre société, ses pratiques, ses obsessions absurdes, son confort matérialiste, Jodorowsky tente ici d'atteindre la plénitude mystique et cinématographique. L'effort est intense et long. Le film m'a moins emballé qu'El Topo. Les images sont tantôt fascinantes, tantôt répugnantes, rien ne laisse indifférent mais le mouvement est heurté, ralenti, parfois opaque. On ne s'ennuie pas devant La Montagne Sacrée parce qu'il y a toujours quelque chose à contempler, à comprendre. Cela dit, le récit semble parfois ne plus savoir où donner de la tête, et le cinéaste lui-même, semble très confus dans ses idées, comme si le bouillonnement de ses idées le desservait. Il veut trop en dire, trop en faire et finit par lasser. Néanmoins, il reste quelques images indélébiles en tête lorsque s'achève ce voyage mystique. Une salamandre bleue extraite d'une nuque, une jeune femme main dans la main avec un chimpanzé, un homme nu portant une croix en bois au milieu des voitures, un autre homme nu couvert de mygales, une love machine gigantesque, un collectionneur de testicules, et bien d'autres folies que vous ne trouverez nulle part ailleurs.
    • wao y.
      a regarder au moins une fois... et a revoir pour le comprendre.
    • jakovlechauve
      Non, je ne te juge pas, ni toi ni tes gouts. Quand je disais que le film ne pouvait pas plaire à n importe qui, je veux dire par là qu il ne peut pas plaire à tout le monde. Tu as tes gouts, je les respecte. Tous les amateurs de musique n aiment pas Mozart . je ne te dis pas que si tu aimes le cinéma , tu dois aimer ce film. Par contre je pense que pour aimer ce film, il faut aimer le cinéma. Voila . par contre ce que je permet de juger, c est le fait de faire des avances rapides dans des films comme ça. Ce genre de comportement est bon pour du cinéma de consommation, pas du cinéma culturel
    • JokerDreizen
      Je ne suis pas n'importe qui non plus, ne me sous-estime pas !
    • Tyler_666
      Assez perturbé mais en même temps très surpris par l'audace.
    • jakovlechauve
      ce n est pas le genre de film que " tu zappes avant de regarder" , desolé mais ca ne peut pas plaire a n importe qui
    • JokerDreizen
      J'ai "zappé" dans le film histoire de voir un peu à quoi ça ressemblait avant de le regarder. Ba je peux dire que même si en général les OVNI m'attirent, celui-ci je ne le regarderai pas. C'est au delà de mes compétences, j'ai eu la gerbe juste en regardant approximativement quelques images. A mon avis vraiment pas besoin d'être bourré ou "drogué" pour partir en vrille en regardant le film.
    • Sh?kiin?
      Dire que ce film est seulement bizarre est une bien belle blague, il est plus que ça...Après pour comprendre un film il faut vouloir rentrer dans le film, le spectateur n'est pas simple spectateur, il doit participer. Le réalisateur fait la moitié du travail, l'autre moitié c'est à nous de la faire.
    • Morticinum Morbifer
      @Nicolator : Le film repose essentiellement sur de la symbolique ésotérique. En d'autres termes, si tu ne comprends rien, c'est parce que tu ne connais pas les codes symboliques utilisés, donc évidemment, plus difficile d'apprécier.
    • Nicolator
      Non mais sérieusement, je veux bien admettre être passé à côté de quelque chose dans le cas de certains films que j'ai redécouvert au second visionnage, mais là ça n'a aucun sens... Même mes rêves sont plus cohérents !! Existe t'il un site qui offre une analyse de ce "film" ?? J'aimerais comprendre quelque chose, avoir au moins UNE piste d'analyse. Non parce qu'à côté Inland Empire de Lynch est un film limpide !
    • Samuel Guidoni
      critique vite fait: 4/5 Pour moi l'image à1 un peu vieilli ainsi que la critique principale de Jodorowski sur le sex. Sinon c'est 1 theme de prédilection, rite initiatique par la critique de la société "post industriel". 1 peu de redondance sur quelques idées. Le film m'a touché beaucoup plus dans mon inconscient, il reste dans ma tête 2 jour après l'avoir vu. Images choc et beauté universelles. Nous avons évolué depuis dans la science de l’esprit, la matière, l'énergie, la conscience, la génétique et la pensée, mais ces année étaient les bases du "nouvel age" spirituel. tout y est. A voire. Je vous conseille une de ses BD: l'incal. Gégnialissime.
    • beautifulfreak
      Ben non c'est pas pour faire bien, j'ai vraiment adoré et je l'ai vu 8 fois. Et je trouve ça plus intelligent et excitant que 99% des films actuels.
    • Nicolator
      J'ai bien rigolé! Tourner des scènes au hasard, sans aucune logique, sans aucun lien entre elles, si possible qu'elles soient le plus incompréhensible... et hop vous avez un chef d'oeuvre! Bravo à Jodorowsky pour ce magnifique foutage de gueule artistique! Et dire que certains affirment avoir aimé, persuadé que ça fait bien!
    • MaskedKane
      À voir bourré ou drogué,c'est le seul moyen de trouver ce film au moins divertissant. Sinon, aucun intérêt.
    • beautifulfreak
      Ce film est effectivement transcendant, et vraiment singulier. A voir et revoir, car c'est ultra culte! De quoi halluciner.
    • Johnny666
      Ce film est transcendant !
    Voir les commentaires
    Back to Top