Notez des films
Mon AlloCiné
    La Dame du lac
    La Dame du lac
    14 avril 1948 / 1h 45min / Policier, Thriller
    De Robert Montgomery
    Par Steve Fisher, Raymond Chandler
    Avec Robert Montgomery, Audrey Totter, Leon Ames
    Titre original Lady in the Lake
    Ce film en VOD
    Presse
    4,0 1 critique
    Spectateurs
    3,0 55 notes dont 12 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Un détective privé, Philip Marlowe, part à la recherche de la femme de son chef, Derace Kingsby, à Hollywood.Tout porte à croire qu'elle se serait enfuie au Mexique avec un autre homme : Chris Lavery. Mais ce dernier n'a apparement pas entendu la moindre information concernant cette fugue amoureuse. Marlowe décide alors de commencer son enquête en remontant à la source : la résidence des Kingsby. Il y découvre un cadavre...

    Regarder ce film

    En VOD
    UniversCiné Location dès 3,99 €
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par

    Acteurs et actrices

    Robert Montgomery
    Rôle : Philip Marlowe
    Audrey Totter
    Rôle : Adrienne Fromsett
    Leon Ames
    Rôle : Derace Kingsby
    Jayne Meadows
    Rôle : Mildred Haveland
    Casting complet et équipe technique

    Critique Presse

    • Critikat.com

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    1 article de presse

    Critiques Spectateurs

    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    Suivre son activité 563 abonnés Lire ses 3 527 critiques

    4,0
    Publiée le 22 mars 2020
    Acteur de comédies légères pour la MGM depuis 1928, Robert Montgomery délaisse occasionnellement le studio pour obtenir des rôles plus consistants. De retour de la guerre en 1945, il tourne sous la direction de John Ford "Les sacrifiés" avec John Wayne. Sur le tournage, John Ford malade, il le remplace à la réalisation. Cette expérience ne sera pas sans lendemain. Décidé à réaliser son propre film, il convainc la MGM de se procurer ...
    Lire plus
    TTNOUGAT
    TTNOUGAT

    Suivre son activité 341 abonnés Lire ses 2 526 critiques

    2,0
    Publiée le 5 mai 2018
    Entre quelques plans bienvenus de cameras subjectives et tout un film, il y a un pas qu’il n’était pas nécessaire de franchir. Le résultat était forcement prévisible : lourdeur, complications, laideurs de la mise en scène et en fin de compte ne reste que la curiosité satisfaite d’avoir vu ce film qui en vérité n’en est pas un. Si tous étaient ainsi faits, le cinéma aurait disparu depuis longtemps faute de recettes. L'ennui ...
    Lire plus
    Bistourn
    Bistourn

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 66 critiques

    2,5
    Publiée le 12 juin 2013
    Pas facile d'être complètement captivé jusqu'au bout. La vue subjective est une prouesse technique, mais les plans sont peu dynamiques et parfois interminables. L'enquête est intéressante, mais l'intrigue est en dents de scie. Les dialogues sont justes comme dans la plupart des films d'époque. La partition musicale sent bon le sapin de noël :) et les décors sont dans la norme. 2,5/5
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 1957 abonnés Lire ses 4 639 critiques

    2,0
    Publiée le 17 novembre 2014
    Tourné quasi-intégralement en caméra subjective, ce qui en fait son originalité mais aussi sa limite, "La Dame du lac" utilise ce procédé dans le but de mieux nous faire identifier au protagoniste de l'histoire, le mythique héros de Raymond Chandler, Philip Marlowe. Quand il reçoit un coup de poing, on ressent le coup de poing car la caméra vacille, quand il est sonné et qu'il rampe, on ressent bien la situation pénible dans laquelle ...
    Lire plus
    12 Critiques Spectateurs

    Photos

    11 Photos

    Secret de tournage

    Premier film

    La dame du lac marque les premiers pas en tant que réalisateur du comédien Robert Montgomery. Il s'agit aussi du dernier film de la MGM dans lequel il apparaît.

    Adaptation

    Le film de Robert Montgomery, La Dame du lac, est l'adaptation du roman policier éponyme de Raymond Chandler, publié en 1943, soit quelques années avant la mise en chantier du long métrage.

    Caméra subjective

    La Dame du lac est le premier film à être entièrement tourné en caméra subjective. Alors que le narrateur s'adresse directement au spectateur, l'image est filmée depuis le regard du personnage principal incarné par Robert Montgomery que l'on peut apercevoir dans des miroirs.

    Dernières news

    Black Mirror Bandersnatch : le film qui se voulait jeu vidéo
    NEWS - Séries à la TV
    vendredi 4 janvier 2019
    Hardcore Henry : non, les jeux vidéo n'ont pas inventé la vue subjective !
    NEWS - Culture ciné
    jeudi 14 avril 2016
    Et non ! Le principe de la vue subjective, au coeur de nombreux jeu vidéo, n'est pourtant pas une invention de l'univers...
    Premières séances on the Rocks !
    NEWS - Box Office
    mercredi 25 août 2010
    la comédie dramatique "Le bruit des glaçons" emmenée par le tandem Dujardin-Dupontel réalise le meilleur démarrage parisien...

    Infos techniques

    Nationalité américain
    Distributeur Warner Bros. France
    Année de production 1947
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 21/12/2017
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 4 anecdotes
    Budget -
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur N&B
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1947, Les meilleurs films Policier, Meilleurs films Policier en 1947.

    Commentaires

    • bistourn
      Pas facile d'être complètement captivé jusqu'au bout. La vue subjective est une prouesse technique, mais les plans sont peu dynamiques et parfois interminables. L'enquête est intéressante, mais l'intrigue est en dents de scie. Les dialogues sont justes comme dans la plupart des films d'époque. La partition musicale sent bon le sapin de noël :) et les décors sont dans la norme. 2,5/5
    Voir les commentaires
    Back to Top